Didier de Plaige

Des Aliens ont-ils piraté Voyager-2 ?

mai 17th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Des Aliens ont-ils piraté Voyager-2 ?

Le chercheur et conférencier Hartwig Hausdorf s'est intéressé aux messages étranges que Voyager 2, une sonde automatique lancée dans l'espace le 20 août 1977, envoie actuellement vers la Terre. Ils causeraient une certaine perplexité dans le milieu scientifique.

L'auteur de "Les OVNIS et la théorie des Anciens Astronautes" pense que des extraterrestres ont pu prendre le contôle de l'engin.

Voyager 2 continuait d'envoyer vers la Terre des flux de données, mais il s'est produit quelques changements notables depuis le 22 avril 2010.

Il s'agirait pour la Nasa d'un problème d'ordre logiciel, mais Mr Hausdorf pense que ce pourrait être du à une intervention des aliens.

Hartwig Hausdorf

Il s'interroge parce que les autres composants du vaisseau semblent fonctionner correctement. Hausdorf a déclaré à l'hebdomadaire allemand Bild : "Ce serait un peu comme si quelqu'un avait reprogrammé ou piraté la sonde - il est donc possible qu'on ne nous dise pas toute la vérité."

Voyager

Voyager 1 et 2 emportent un disque sur lequel sont gravés des messages en 55 langues, pour le cas où l'engin serait amené à rencontrer d'autres formes de vie.

Le Dr Edward Stone, l'un des scientifiques attachés à ce programme, a rappelé que ce support, nommé le 'Golden Record', "est une sorte de capsule temporelle", destiné à transmettre l'histoire de notre monde à des extraterrestres.

"Le message de Voyager est gravé sur un disque de cuivre plaqué or, qui consiste en une sélection de sons et 116 mages qui illustrent la diversité de la vie et des cultures de la Terre." - Source

Compléments & Commentaires

Le journal allemand Bild prétend que "les esprits les plus brillants s'interrogent sur le sujet"... Mais on ne trouve aucun commentaire sur le site de la Nasa, dans une mise à jour pourtant datée du 15 mai 2010

Complément le 19 mai : "Les techniciens en charge de Voyager 2 ont confirmé que l'origine du problème était le résultat d'une permutation d'un bit d'information dans son logiciel. Cela devrait être corrigé ce jour." - Détails & Source

Share This Post

Eisenhower & les Ovnis : nouveau témoignage

mai 15th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Eisenhower & les Ovnis : nouveau témoignage

Un nouveau témoignage vient confirmer la rencontre entre Ike Eisenhower et des extraterrestres sur la base Air Force d'Holloman au Nouveau-Mexique. Cette visite, déjà évoquée ici le 25 mars 2009 puis dernièrement le 11 mars 2010, est authentifiée par Henry W. McElroy Jr :

Henry W. McElroy Jr, ex-député de l'État du New Hampshire a déclaré cette semaine que l'ancien président américain avait été informé de la présence sur Terre d'êtres intelligents d'origine extraterrestre. McElroy raconte aussi que le document qu'il a vu à l'Assemblée Législative de l'État mentionne l'opportunité qu'avait eue Eisenhower de rencontrer ces visiteurs.

Alors que doit se dérouler, en août prochain, le vote pour la création d’une Commission des Affaires Extra-terrestre, cette nouvelle révélation pourrait opportunément servir de support à l'Initiative de Denver.

La Commission va proposer de recueillir des preuves crédibles et les témoignages des informateurs sur le phénomène Ovni et les ETs.

Ces éléments de preuves seront ensuite partagés avec le public, sans frais pour le budget de la ville, sur le site Web officiel de Denver. L'objectif de la Commission est de diffuser ces informations, qui n'étaient auparavant connues que d'un petit nombre de privilégiés.

La transcription de l'intervention de McElroy, datée du 8 mai 2010 :

Henry W. McElroy Jr

Henry W. McElroy Jr

"Bonjour, je vous parle de Fort Monroe en Virginie. Nous sommes également connus comme "The Gateway to Freedom", la Porte vers la Liberté.

Nous sommes ici près de la petite ville de Phoebus, en Virginie. Fait intéressant, ses habitants se nomment eux-mêmes "The Gateway to the New World", "La Porte vers le Nouveau Monde".

Phoebus se situe près d'Hampton en Virginie, dont la devise est "First from the Sea, First to the Stars", "Premiers de la Mer, Premiers vers les Etoiles".

Mon nom est Henry McElroy Jr, retraité, ex-député de l'Etat du New Hampshire. Je vous remercie de votre attention concernant ce bref message portant sur les interactions entre des visiteurs et les terriens.

Je fais cette annonce dans l'espoir d'amener tous ceux qui explorent l'univers à une meilleure compréhension. Par conséquent, mon but est d'apporter à l'humanité une précieuse contribution au bénéfice de toutes les religions, de toutes les races et de toutes les nations.

Je me présente également aujourd'hui devant vous parce que je crois en la sagesse qui inspira nos pères fondateurs en établissant notre nation et parce que nous possédons des connaissances très avancée ainsi que des informations qui pourront aider les êtres humains à résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés actuellement et plus tard dans l’avenir.

New Hampshire

New Hampshire

Quand j'étais membre de l'Assemblée Législative de l’État du New Hampshire, j'étais attaché au service fédéral des Relations de l'État et au comité des Anciens Combattants. Il était important, en tant que Représentant du Peuple Souverain qui m'avait élu à ce Poste d'Honneur, que je sois informé d'un grand nombre de sujets relatifs aux affaires de notre Peuple et de notre Nation.

Ainsi que je l'ai compris, certains des affaires courantes étaient examinées et classifiées en diverses catégories : au niveau Fédéral, de l'État, du Développement Local et des questions de sécurité. Ces documents sont rattachés à des thèmes différents dont certains racontent l'histoire de notre nation sur des décennies. L'un de ces thèmes récurrents est la raison pour laquelle je m'adresse à vous ce soir.

Je tiens à présenter à notre nation mon témoignage personnel concernant un document relatif à l'un de ces sujets que j'ai pu voir au cours de mon mandat, alors que je siégeais au service fédéral des Relations de l’État et du Comité des Anciens Combattants.

Le document que j'ai vu était un mémoire officiel destiné au président Eisenhower. Du tréfonds de mes souvenirs ce mémoire semblait imprégné d'un sentiment d'espoir et il informait le président Eisenhower de la présence permanente d'êtres extraterrestres, ici aux États-Unis d'Amérique.

Le mémoire semblait indiquer qu'une réunion pourrait être organisée le cas échéant entre le président et certains de ces visiteurs s'il le désirait.

Le ton du mémoire m'a montré qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter, étant donné que ces visiteurs ne pouvaient, en aucune manière, être néfastes ou qu'ils auraient la moindre intention de causer des troubles, ni actuellement, ni dans l'avenir.

Bien que je ne puisse pas déterminer ni où ni à quelle l’époque cette ou ces rencontres directes ont pu avoir lieu entre Eisenhower et les visiteurs – en raison de l’optimisme de son discours d'adieu en 1961, je crois personnellement, en effet, qu'Eisenhower a rencontré ces extraterrestres, ces astronautes venus d'ailleurs.

1ère Page d'un prétendu Briefing sur les Ovnis

1ère Page D'un Prétendu Briefing Sur Les Ovnis

J'espère que mon témoignage personnel aidera la nation dans sa quête de l'illumination perpétuelle. Je suis honoré de suivre les traces de ceux qui ont offert leurs témoignages personnels - et qui méritent l'admiration du peuple américain pour avoir partagé publiquement leurs réflexions, dans un effort pour élever nos connaissances vers une meilleure compréhension de notre existence.

Eisenhower

Eisenhower

Je fais allusion à des personnes comme : Les ex-astronautes, John Glenn, Edgar Mitchell, Gordon Cooper et Buzz Aldrin.

Les anciens présidents Ronald Reagan et Jimmy Carter.

Le capitaine Bill Uhouse, de l'US Marine Corps.

Le Lieutenant Colonel John Williams, de l'US Air Force.

Le Colonel Phillip Corso Sr., de l'US Army.

Le Commandant Graham Bethune, de l'US Navy.

Ainsi que : David Hamilton du Ministère de l'Énergie, Donna Hare de la NASA, et James Kopf de la NSA.

Je tiens également à remercier les pays comme la France, le Brésil, la Grande-Bretagne, la Russie, l'Italie, le Danemark, la Suède, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l'Uruguay et l'Australie, pour avoir également ouvert leurs dossiers aux citoyens de leur pays et en leur permettant un accès à l'information qui est une chose tellement importante pour l'évolution de l'humanité.

Je vous remercie d'apporter également votre contribution, en partageant les informations que je vous transmets aujourd'hui.

Je vous remercie beaucoup et je tiens à remercier notre équipe de communication de nous avoir permis d'enregistrer aujourd'hui cette intervention.

J'autorise la diffusion de cette vidéo à tous ceux qui veulent l'utiliser à des fins éducatives.

Je vous remercie." Source

Vue d'Artiste de la Rencontre d'Holloman

Vue d'Artiste de la Rencontre d'Holloman

dificultnspa, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Les promesses de David Cameron

mai 14th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Les promesses de David Cameron

On se souvient que David Cameron, le nouveau Premier Ministre britannique, faisait parler de lui dans les milieux ufologiques vers la fin du mois de janvier 2009...

Rappel : "Le leader conservateur David Cameron a profité d'une rencontre lundi dernier avec le public pour prendre position sur le phénomène Ovni : "Nous ne devons rien cacher, et je peux vous garantir que si je deviens Premier Ministre, j'aurai une politique d'ouverture sur le sujet."

Parmi l'assistance rassemblée à Tynemouth (North Tyneside), quelqu'un avait pris la parole : "En juillet 2008, un scientifique et astronaute réputé, le Dr Edgar Mitchell, le sixième homme qui a marché sur la Lune, s'est exprimé sur une radio britannique. Il a déclaré que le gouvernement américain avait eu des contacts, en de multiples occasions, avec des extraterrestres, et que c'était encore le cas. Il est revenu sur l'incident de Roswell, en 1947, où des débris et des corps avaient été retrouvés."
Cameron a répondu : "Je ne pense pas qu'il soit possible de déterminer s'il y a des formes de vie intelligente dans l'univers, mais aucun gouvernement ne devrait tenter de cacher la vérité sur ce sujet.

Je pense que nous devrions être ouverts autant que possible, donc je vous offre la garantie que si je deviens Premier Ministre, je serai toujours ouvert et franc dans ce domaine."

David Cameron

L'information a été diffusée par TimesOnLine, et reprise sur BBC News. Mais en y regardant de plus près, on s'aperçoit que le candidat n'a rien proposé d'autre que de poursuivre la déclassification des dossiers anglais. La vérité sur le phénomène Ovni s'inscrit peu à peu au catalogue des promesses électorales, quoiqu'ait pu penser le Colonel John Alexander avant-hier.

Cameron a fait la couverture de Time en septembre 2009, et le Daily Mail en avait tiré prétexte pour le présenter comme 'le Premier Ministre en attente'.

Compléments & Commentaires

Share This Post

Retour Sur La Zone 51

mai 13th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Retour Sur La Zone 51
LA Times

Les témoignages des retraités de la zone 51 se propagent sur Internet grâce à l’article que lui consacre un média traditionnel, le Los Angeles Times. Nous avions consacré une page ici le 13 avril dernier au témoignage d'un ancien radariste. Dans sa section "Living" le L.A Times informe ses lecteurs que le lieu mythique a abrité nombre de secrets. Si le gouvernement se refuse encore aujourd’hui à admettre que le lieu existe, malgré la détection de ses hangars par Google Earth, les anciens travailleurs sont heureux de s’exprimer en public.

"Le Colonel Hugh Slater, 87 ans fut le Commandant de la base de la zone 51 dans les années 60. C’est avec joie qu’il s’exprime :

"Nous n’aurions pas pu vous raconter ça il y a un an, maintenant on ne peut pas vous le dire suffisamment vite !" Ils le peuvent depuis 2007 lorsque la CIA commença à déclassifier le programme Oxcart vieux d’un demi-siècle.

Les acteurs de l’époque sont peu nombreux, deux d’entre eux nous rejoignent, Kenneth Collins, 80 ans, était un pilote d’essais de la CIA et Harry Martin, responsable de l’approvisionnement mensuel du mélange de carburants - 2 millions de litres. L’A-12 devant se ravitailler fréquemment, la CIA gardait des réserves dans plusieurs installations secrètes disséminées sur la planète. Martin se déplaçait souvent dans ces bases afin d’y effectuer ses vérifications de "quality-control", "quand ma femme m’a vu partir avec mes bottes arctiques et cette grosse parka, elle savait que la mission se situait à Thulé, elle n’avait pas à poser de questions !"

Si les millions de supporters de la série X-Files pensent que la vérité se trouve “quelque part par là”, Collins, Slater et Martin clarifient quelque peu au fil de la conversation qu’une bonne partie du folklore est basée sur des faits. Les histoires sur les tunnels souterrains sont également nées des faits.

Le 24 mai 1963, Kenneth Collins à bord de son avion-espion top secret s’éloigne de l’espace aérien règlementé de l’aire 51, l’avion s’incline, se retourne et descend pour s’écraser. Collins est éjecté dans un champ de mauvaises herbes. Quarante six ans plus tard il se souvient comme d’hier de la menace d’une brêche de sécurité nationale à cause de l’accident.

"Trois types qui avaient vu l’accident sont arrivés dans leur pick-up. J'ai vu qu’ils avaient la verrière de l’avion dans le dos."

Jusqu’à ce moment précis, aucun civil sans une accréditation top secret n’avait posé son regard sur l’avion que Collins pilotait. "Je leur ai dit de ne pas l’approcher parce qu’il y avait une bombe nucléaire à bord."

LockheedA-12-Pilots

Collins au centre, Slater à droite

L’histoire se situait sur fond de guerre froide puisqu’il y avait des essais atomiques dans le Nevada. Effrayés les hommes ont conduit Collins à la patrouille routière locale. La CIA a transformé l’accident en y mettant un avion de l’Air Force, le F-105, toujours inscrit dans les archives officielles sous ce nom. Quant aux trois hommes, ils furent retrouvés et ont dû signer des clauses de non-divulgation.

Gary Powers

Gary Powers abattu en Union Soviétique en 1960

Dans le cadre du débriefing de Collins, la CIA a fait prendre au pilote le sérum de vérité, "ils voulaient savoir si j’avais oublié quelque chose sur les évènements qui avaient conduit au crash." L’expérience du sodium penthotal s’est bien passée excepté pour la réaction de son épouse.

"Le dimanche tard dans la soirée trois agents de la CIA m’ont ramené à la maison. L’un conduisait ma voiture et les deux autres m’ont porté à l’intérieur. Ils m'ont allongé sur le sofa. J’étais dans le coltar à cause de la drogue. Ils ont donné les clés de la voiture à Jane et sont sortis sans dire un mot."

Jane Collins était persuadée que son mari était sorti pour boire. Il ajoute en riant : "Ciel ! Quelle colère !" " - Source

Les membres des forums ne sont pas tous d’accord avec cette version, Shadowhawk précise : "Collins n’a pas été débriefé sous l’influence de sodium penthotal mais c’est plutôt du sodium amytal qui lui a été donné. Cette drogue s’utilise pour récupérer la mémoire après un choc traumatique.” Il ne croit pas que Collins ait pu dire aux trois civils que son avion transportait des armes nucléaires. “Cela aurait attiré l’attention sur l’accident, exactement l’opposé de ce qu’il voulait.”

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Le témoignage d’un militaire de la RAF

mai 12th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Le témoignage d’un militaire de la RAF

Un nouvel Ovni a été repéré dans le ciel d'Inverness.

L'observation d'une "boule de feu orange" dans le ciel d'Inverness ce dimanche soir a été rapportée par un militaire de la RAF et son épouse.

Leur description de l'objet est similaire à celle rapportée en Mars par Rob Jackson, un habitant de Culloden, qui avait déclaré au Highland News avoir vu quatre fois des Ovnis au dessus de Nairn et d'Inverness.

Cela a été suivi d’autres descriptions d'observations d'Ovnis sur la région.

Cette semaine, Heather et Karl King ont raconté qu'ils étaient dans leur jardin ce dimanche soir aux environ de 22h30, quand ils ont repéré un phénomène inhabituel dans le ciel de leur maison de New Elgin, à Moray.

Inverness

Inverness

M. King (33 ans) fait partie de l'équipe au sol de la base aérienne de la RAF à Lossiemouth et est un observateur passionné d’aviation.

Mme King a déclaré que ce qu'ils ont vu ressemblait à une boule de feu orange et son mari a calculé qu'il était au-dessus d'Inverness.

RAF Base Lossiemouth

Base RAF de Lossiemouth

"C’était une flamme orange qui était en vol stationnaire. Elle s'est déplacée vers nous, puis la lumière s'est éteinte pour se transformer en une sphère noire qui a commencé à descendre vers le sol en tournoyant, mais nous l'avons perdue dans les nuages. Elle était vraiment grande et il n'y avait aucun bruit."

Elle a ajouté qu'ils n'arrivaient pas à croire ce qu'ils voyaient; Karl s’est précipité à l'intérieur pour prendre un télescope et ils ont pu observer la lumière pendant quelques minutes avant qu'elle finisse par disparaître.

M. King raconte : "Nous sommes allés sur le web pour voir s'il n’y avait pas eu une pluie de météorites, mais nous n’avons rien trouvé. Toutefois nous sommes tombés sur ces histoires dans le Highland News et la description était très semblable à ce que l'on avait vu."

"En tant que militaire de la RAF, je suis un passionné d'aviation. Je sais reconnaitre un avion quand j’en vois un, mais je n’avais jamais rien vu de tel auparavant. J'étais bouleversé que cela puisse arriver dans la région d'Inverness."

"Je n'ai pas tout de suite pensé que ça puisse être des Ovnis. mais c’était certainement quelque chose d’inexpliqué et ce n'était absolument pas une lanterne chinoise."

M. King a même envisagé la possibilité que cela aurait pu être les débris d'une navette spatiale.

"Mais je ne pense pas que la séparation entre la navette spatiale et ses boosters puisse être vue dans cette partie du monde et si quelque chose comme ça devait arriver, nous en aurions entendu parler. Je ne peux pas définir ce que c'était, mais ce n'était pas un avion."

Logo Lossiemouth

Logo de Lossiemouth

Mme King a ajouté : "Je serais étonnée que nous soyons les seules personnes à l’avoir vu."

Jackson et sa mère

Rob Jackson et sa mère

Plus tôt cette année, M. Jackson a raconté qu'il avait vu une boule de feu orange alors qu'il se rendait à Nairn, en direction de l'est, le long de l’A96. Il s'était arrêté sur la route de Grantown afin d'observer cet étrange phénomène.

Le lendemain soir, en compagnie de sa mère, ils ont vu une lumière orangée sphérique de la taille d'une cabine de tracteur volant à grande vitesse le long de la côte de Moray Firth.

Il a fait des observations similaires à Inverness le 27 Février et de nouveau le 6 Mars à Nairn.

M. Jackson a déclaré : "Je suis heureux que quelqu'un d'autre ai vu et rapporté une expérience similaire à la mienne. J'exhorte les autres personnes à se manifester. Je suis convaincu que des milliers de personnes on pu voir ce que j'ai vu, mais 99% ont du penser que c’était un avion. Personne ne s'est manifesté pour apporter une explication à mes observations."

Michael Mulford, un porte-parole de la RAF, a déclaré : "Le Royaume-Uni est entouré d'un réseau sophistiqué de radars. Nos principales missions sont la recherche et le sauvetage ainsi que la protection de l'espace aérien du Royaume-Uni. Nous avons rassemblé tous les éléments qui pourraient suggérer la présence d’un avion en détresse ou d'une violation de notre espace aérien, mais nous n'avons trouvé aucune trace d’activité inexpliquée dans la nuit de dimanche." Source

Région d'Inverness

dificultnspa, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Carl Sagan savait que les OVNIS sont réels

mai 11th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Carl Sagan savait que les OVNIS sont réels

Astronome de renom, l'astrophysicien et pilier de la science spatiale moderne, le Dr Carl Sagan a révélé au Dr J. Allen Hynek qu'il croyait à la réalité des Ovnis.

Sagan a ajouté qu'il ne pouvait pas en parler publiquement, au risque de perdre son financement universitaire.

Le professeur Hynek avait accordé une interview à la journaliste Paola Harris ; celle-ci a confié au site web ZlandCommunications :

Carl Sagan

Carl Sagan
Carl Sagan au Johnny Carson Show

Carl Sagan au Johnny Carson Show

"Dans mon souvenir Hynek a raconté qu'il était avec Carl Sagan dans les coulisses du Johnny Carson Tonight show lors d’une de ses nombreuses représentations.

C’était en 1984 et il expliquait a Hynek : "Je sais que les Ovnis sont réels, mais je ne voudrais pas risquer de perdre les financements pour mes recherches au College, en en parlant ouvertement comme vous l’avez fait".

Cette révélation fracassante sur Carl Sagan, l'un des scientifiques et écrivains les plus estimés de ce siècle, a été rendu public par Paola Leopizzi-Harris, ancienne associée du Dr J. Allen Hynek qui a travaillé avec lui de 1980 à 1985.

Le Dr J. Allen Hynek a servi de consultant scientifique civil lors du Project Blue Book de l'US Air Force entre 1952 et 1969. Il avait initialement pris une position sceptique et très critique sur tout ce qui touchait aux Ovnis. Dans un de ses propres rapports il a déclaré :

"J'avais commencé comme un simple et pur "déboulonneur", prenant grand plaisir à briser ce qui ressemblait à première vue à des cas surprenants. J'étais l'ennemi juré de ces "amateurs ou groupes d’ufologues" qui cherchaient absolument à prouver que les Ovnis étaient des engins interplanétaires." (Hynek, J. Allen. "The Hynek UFO Report". Dell Publishing Co. 1977)

Après avoir quitté le Projet Blue Book – cette pseudo-enquête de l'US Air Force sous l'aspect de relations publiques à propos des Ovnis, - Hynek écrivit plus tard :

"Aujourd'hui, cependant, cette documentation qui a soulevé la controverse entre le gouvernement US et les Ovnis peut être vue sous un nouveau jour. A l'aide des documents récupérés par le dispositif de la Freedom of Information Act et des autres données qui ont été mises à leur disposition, les ufologues ont démontré que les protestations d'innocence et le manque d'intérêt de la CIA et de la NSA pour les Ovnis n'étaient rien d'autre que des faux-fuyants."

The Hynek UFO Report

The Hynek UFO Report
The UFO Cover Up

The UFO Cover Up

Hynek poursuivit en disant : "A la lecture des documents déjà déclassifiés et des preuves convaincantes présentées dans ce livre, le fait que le gouvernement continue de soutenir que les Ovnis n'existent pas démontre une attitude puérile et, dans un sens, une insulte au peuple américain." ("The UFO Cover-Up" Fireside books, Simon & Schuster 1984)

La réputation de Hynek est impressionnante. Il a été consultant sur le film de Stephen Spielberg "Rencontres du 3ème type". En outre, il a présidé une conférence sur les Ovnis à l'ONU en 1978. (All Experts)

La relation entre Sagan et le Dr Hynek au sujet des Ovnis s’est sûrement produite en 1966 quand Sagan a été membre du Comité ad hoc chargé d'examiner le Project Blue Book (Ad Hoc Committee to Review Project Blue Book). Ce comité a conclu que le Projet Blue Book de l'US Air Force avait fait défaut en tant qu'étude scientifique et recommanda de créer un projet de recherche universitaire pour parvenir à un résultat réellement scientifique sur le phénomène Ovni.

Dans les cercles scientifiques, une grande partie de la notoriété de Sagan est venue des débats menés sous les auspices de l'Association Américaine pour l'Avancement des Sciences (AAAS). En 1969 il a défié J. Allen Hynek pour savoir si les enquêtes sur les Objets Volant Non Identifiés devaient être considérées comme sérieuses. Hynek argumenta d'un "oui", Sagan d'un "non".(NNDB)

Sagan était un écrivain prolifique avec quelque 20 livres, dont "Contact" – adapté au cinéma avec Jodie Foster. Sagan a également participé à la très populaire série "COSMOS : Un voyage personnel". Dans l'épisode 12 : "Encyclopedia Galactica", Sagan explore l’univers des Ovnis et des enlèvements par des extraterrestres, tout en incluant les "réfutations" sur les Ovnis.

En 1968, lors d’une déclaration aux audiences du Congrès devant le House Committee on Science and Astronautics (Comité permanent sur la science et l'astronautique) – la Chambre des Représentants américaine, Carl Sagan a déclaré :

"Si je comprends bien, le comité attend de moi une discussion sur la probabilité de l'existence d'une vie extraterrestre intelligente... clairement, le comité doit garder à l'esprit l'hypothèse que les objets non identifiés puissent être d'origine extraterrestre. Je suis ravi de parler dans ce sens pour la pensée scientifique contemporaine, mais permettez-moi de commencer par dire que je ne pense pas que les preuves soient toutes convaincantes et que les Ovnis soient une intelligence d'origine extraterrestre..."

Affiche Contact

La conversation confidentielle entre Carl Sagan et le Dr Hynek de 1984 semble en contradiction avec cette déclaration à la Chambre des Représentants de 1968. Cette nouvelle présomption de Sagan - que les OVNIS étaient réels – n'a manifestement joué aucun rôle dans les travaux publics que Sagan entreprit ultérieurement avec une grande réussite.

Paola Harris

Paola Harris

Cette révélation par Paola Leopizzi-Harris semble soulever une profonde divergence entre la position publique de Sagan quant à la nature des Ovnis et au sujet de la vie extraterrestre, par rapport à sa conviction personnelle.

Il semble donc que Carl Sagan professa publiquement un point de vue scientifique lors de ses apparitions ou de ses participations sur les principales chaînes de télévision, dans des productions hollywoodiennes en qualité de consultant, ainsi qu'au travers de ses écrits vulgarisateurs, tout en conservant un avis personnel nettement contradictoire. "Je sais que les OVNIS sont réels..." a-t-il dit au Dr J. Allen Hynek en 1984, selon Paola Leopizzi-Harris.

Des années plus tard Sagan a aussi fortement encouragé le SETI - Search for Extra Terrestrial Intelligence, qui ne tient pas compte des Ovnis en tant que réalité Extraterrestre - avançant l'idée que l'écoute des signaux venant de l'espace profond pourrait aider à localiser des civilisations intelligentes Extraterrestres. (Ed. note - des fonctionnaires du SETI ont été contactés par ZlandCommunications pour un commentaire sur cette question - mais au moment de la publication, aucune réponse n'avait encore été reçue.)

On ne sait pas combien de temps Sagan a tenu ce point de vue personnel, ni à quel moment il a changé d’avis, mais des révélations ultérieures pourraient nous le préciser.

Que Sagan arrive à présenter au commun des mortels une grande partie de son très remarquable et très populaire travail tout en conservant la conviction personnelle que les Ovnis sont réels, reste une incongruité saillante pour un homme de la stature de Sagan, a l'intégrité évidente et aux contributions célébrant l'humanité et la science.

On ne peut que spéculer sur le pourquoi, entre la période de sa déclaration initiale de 1968 et durant celle de ses écrits désormais légendaires et de ses productions médiatiques, Sagan a continué à adopter une position critique envers la réalité des Ovnis.

Scientific Study of UFO

Scientific Study of UFO

Pourquoi son opinion a-t-elle changé si radicalement ? Est-ce que les seules questions de financement ont motivé Carl Sagan pour ne pas s’être manifesté publiquement et témoigner de son changement d’avis ?

Allen Hynek

Allen Hynek

Cette révélation faite à Paola Harris-Leopizzi par une figure très respectée du domaine scientifique comme le Dr J. Allen Hynek ne modifie en rien la remarquable qualité du travail de Sagan, mais recompose sa considérable influence scientifique sur les principales théories de l'Univers et la nature de l'intelligence sur les Ovnis et la vie extraterrestre.

Comment la science traditionnelle répondra-t-elle à cette révélation que la pierre angulaire de la science moderne et l'un de ses membres les plus vénérés a reconnu et admis - que les OVNIS sont réels ?

Deux conclusions se dégagent :

L'un des gourous les plus renommés du 20e siècle concernant l’exploration spatiale et leader scientifique, semble avoir brisé par inadvertance la notion qui prévaut parmi la communauté scientifique et les soi-disant experts, que les Ovnis sont fictifs et que cette question ne mérite aucune une étude approfondie.

La deuxième conclusion – en attendant la divulgation complète par le gouvernement de la réalité Ovnis/ET, que cette révélation représente assurément le plus grand danger contre le mur du secret et de l'embargo envers la vérité concernant la présence extraterrestre soutenu avec tant d'ardeur par les représentants gouvernementaux et par la science officielle.

Carl Sagan

Carl Sagan

Cette information vient à point nommé au moment où Paul Hellyer, ancien ministre canadien de la Défense nationale, a publiquement réprimandé un autre pilier de la science classique, le professeur Stephen Hawking, l'accusant de contribuer à la désinformation sur les civilisations extraterrestres avancées. L'avertissement de Paul Hellyer est opportun. Il met en garde tous les scientifiques que de profondes modifications sont sur le point de se produire, qui vont confronter leurs profondes convictions concernant l'univers et la vie Extraterrestre.

Affiche RR3

L'affaire de Sagan arrive également pendant la X-conférence 2010 - le plus grand événement annuel américain sur la Divulgation Ovni/ET, coordonné par Stephen Bassett, le Directeur du PRG (Paradigm Research Group) au National Press Club de Washington DC, à quelques pâtés de maisons de la Maison Blanche, où le Président reconnaît la nécessité de changements radicaux.

Lorsqu'on lui a demandé de commenter, Stephen G. Bassett a déclaré :

"Carl Sagan et J. Allen Hynek représentent parfaitement le dilemme intellectuel et politique auquel est confronté la race humaine au cours de la seconde moitié du 20e siècle. Les deux ont contribué à changer radicalement notre vision du monde... Pourtant, on se trompe profondément sur l'événement historique le plus important dans l'histoire humaine."

Ironiquement, une conversation entre deux académiciens dans les coulisses du Johnny Carson Show en 1984, semble avoir changé la science et, avec elle, le paradigme des croyances d'une planète entière - Nous ne sommes pas seuls. Source

X-Conference 2010

dificultnspa, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Le prochain film produit par Steven Spielberg

mai 8th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Le prochain film produit par Steven Spielberg

"En 1979, l’US Air Force ferma une section de la Zone 51. Tout le matériel devait être transporté dans un complexe sécurisé dans l'Ohio". "Il arrive".

C'est tout ce que nous livre cette bande-annonce réalisée par J.J. Abrams, pour une sortie prévue l'année prochaine. Elle a été diffusée en prélude à la projection d'Iron Man 2 dans les salles américaines.

Compléments & Commentaires

Share This Post

Les Dossiers Soviétiques

mai 6th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Les Dossiers Soviétiques

Malcolm Robinson est un chercheur écossais qui a souvent représenté son pays lors de conférences ufologiques internationales. Il présente pour le site Open Minds sa critique du livre UFO Case Files of Russia des auteurs Paul Stonehill et Philip Mantle.

"A ma connaissance, il y a très peu de livres écrits par des auteurs britanniques sur les observations d'ovnis en Russie. Comme la plupart des ufologues britanniques, j'étais conscient que la Russie elle aussi était touchée par la présence d'objets volants et avait probablement observé plus d'ovnis que tout autre pays. C'est avec style que ce livre très largement documenté révèle tout ce qu'il y a à savoir sur les rapports soviétiques d'observations depuis le tout début jusqu'à aujourd'hui.

Book Files Russia

Les deux auteurs ont travaillé brillamment, la recherche se segmente en chapitres dédiés aux cas particuliers. Pour présenter un ouvrage de cette nature Mantle et Stonehill ont dû compter sur l'information venant de leurs homologues russes, ainsi que sur des contacts de choix, un peu moins officiels comme des noms codés gardés sur un petit carnet noir. Les sceptiques peuvent douter de la fiabilité d'informations ufologiques venues tout droit de chercheurs ufologues russes, en effet comment s'assurer que l'information donnée est tout à fait factuelle ?

Je répondrai que même si une infime partie de ce qui est reporté dans ce livre est bien réelle, c'est à dire que les faits soient survenus tels que décrits, nous avons de quoi réfléchir sur une véritable présence d'ovnis. Les auteurs eux-mêmes acceptent la possibilité d'informations erronées, conscients qu'un bon pourcentage de ces observations russes pourrait bien se réduire à des essais secrets de fusées militaires. Cependant il y a suffisamment de cas substantiels surprenants dans ce livre qui vont bien au-delà d'essais de fusées militaires, par exemple les dossiers du KGB nommés The KGB Files of UFO & USOs (objets submersibles non identifiés).

Nous avons également les régions particulières de la Russie, des domaines mystérieux où des évènements étranges se sont produits. Prenons quelques exemples parmi les passages les plus intéressants. L'évènement de Tunguska en 1908 est soigneusement examiné, il est suivi d'une série d'explications diverses qui incitent à la réflexion. C'est certainement l'évènement de ce genre le plus important dans le monde, quoi qu'il soit, mais était-ce un disque volant ou quelque chose de plus banal ? Leonid Kulik était l'un des principaux enquêteurs qui se sont rendus sur les lieux, nous en apprenons davantage sur son expédition et sur les problèmes que lui et son équipe ont rencontrés. Nous apprenons aussi qu'à l'automne 1944 un avion soviétique YAK-40 en vol au-dessus de la région s'est écrasé après que ses instruments aient cessé de fonctionner.

Ce qui pourrait être l'un des premiers exemples de mutilation animale s'est produit dans les années 1860 et fut rapporté dans les années 1950. Un homme vit des êtres humanoïdes se tenant debout près du corps d'une vache au ventre ouvert. Les êtres semblaient intéressés par son estomac . C'est peut-être le premier cas de mutilation animale en Russie et possiblement dans le monde, le tout premier cas mentionné par un témoin si nous croyons ce rapport.

Leonid Kulik

Leonid Kulik

Nous apprenons que les sciences occultes et les sujets liés à l'activité paranormale étaient interdits sous le régime de Staline, quoiqu'il fut lui-même intéressé par ces questions. Il existait très peu de documents sur les ovnis et sur le paranormal pendant son règne. Il a fallu attendre de nombreuses années pour que les citoyens russes commencent à apprendre que ce qu'ils voyaient dans leurs cieux n'était pas leur propre technologie !

coupure journal

Le conte assez incroyable d'une malle retrouvée à Kiev en 1953 et qui contenait des dessins de stations orbitales et des esquisses de hangars pour des vaisseaux spatiaux, vient s'immiscer parmi d'autres évènements étranges. Comme le phénomène de Petrozavodsk en 1977, où une lumière pulsée bizarre tomba sur la Carélie, les fenêtres des maisons avaient fondu et de nombreuses observations d’ovnis avaient été reportées dans la région. Il s’est passé beaucoup de choses dans cette ville. La plupart des gens ont entendu parler du terrible accident nucléaire de Chernobyl, mais on ignore que cette région comporte une forte concentration de rapports d’observations d’objets étranges.

UFO pour les nuls

Les auteurs mentionnent des évènements inattendus, comme ce qu’ils qualifient de zones anormales oú des choses insolites se produisent, par exemple le crash de Dalnegorsk.

Trois ans après qu’un objet inconnu se soit écrasé dans le coin, nous apprenons que tous les insectes ont déserté l’endroit et que les habitants ont présenté toutes sortes de symptômes. Les équipements mécaniques et électriques ont été affectés également. Était-ce un ovni ou quelque chose appartenant à l’Air Force russe ?

L’incident de Voronezh est le cas le plus important que je connaissais venant de Russie. Non seulement on y a vu des ovnis mais il y avait aussi des rapports de créatures non humaines.

Mantle et Stonehill couvrent beaucoup d’anomalies dans le détail, ils examinent des explosions bizarres, les points chauds ou points d’observations d’ovnis et les ovnis enterrés (L’objet Tallin). Un chapitre spécial est dédié aux objets survolant les sites nucléaires soviétiques, un autre pour les rencontres qu’ont eues les militaires. Plusieurs affrontements militaires sont discutés en détail, des MIGs prenant des ovnis en chasse. Les ovnis de forme triangulaire ne sont pas en reste.
Les cas d’objets submersibles examinés montrent que ceux-ci ont été aperçus par des personnes de haut rang qui rapportent que les sous-marins nucléaires soviétiques ont rencontré des sons étranges inexpliqués. Les observateurs d’ovnis de la marine soviétique relatent différents récits.

Que dire des dossiers ovnis du KGB ? Tout un chapitre qui nous apprend ce que les cosmonautes ont vu et rapporté, comme leurs homologues américains, ils ont eu leur dose d’observations. Les auteurs n’oublient pas les astronomes russes qui, eux aussi, voient des choses. Ils connaissent bien leurs cieux et y ont vu de quoi défier toute explication. Les ufologues russes s’efforcent de trouver la vérité sur ce qui se passe dans leur ciel, comme nous le faisons nous-mêmes.

Philip Mantle

Philip Mantle
Paul Stonehill

Ce livre contient une montagne de recherches, le terrain couvert est vaste. Ce ne sont pas quelques lumières dans le ciel mais des cas extrêmement complexes dont la majorité se situe au dessus des sites nucléaires, les ovnis étant poursuivis par les MIGs. La Russie est un pays immense, il y a sans doute des milliers d’observations qui ne sont pas enregistrées mais l’ufologie russe s’est étoffée au fil des ans, la période Staline étant loin derrière, la population ne craint pas de témoigner.

Un bon pourcentage de ces dossiers sur les ovnis pourrait bien être dû à des essais de prototypes militaires de l’Air Force Russe, cependant le volume des rapports d’ovnis en Russie est tout simplement incroyable." - Source

Diouf,pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post