Didier de Plaige

Pourquoi tant de films & séries sur des invasions aliènes ?

octobre 15th, 2010 Posted in Octobre 2010 | Commentaires fermés sur Pourquoi tant de films & séries sur des invasions aliènes ?

Un article de Amos Barshad : "Aimez-vous les séries TV sur les invasions aliènes ? Dans ce cas les nouvelles sont bonnes : de nouveaux feuilletons sont en préparation ainsi qu'une pléthore de films sur ce même thème! Prochainement sur vos écrans :

- "Falling Skies" - invasion aliène, Steven Spielberg
- "Super 8" - invasion aliène, le projet secret de JJ Abrams & S. Spielberg
- "Battle : Los Angeles" - invasion aliène, à l'avantage des militaires U.S
- "I Am Number 4" - invasion aliène d'après
James Frey
- "Cowboys & Aliens" - invasion aliène ambiance Far-West
- "Monsters" - Romance et invasion aliène
- "The Event" - invasion aliène, en remplacement de Lost
- "Skyline" -
la tornade aspirante, invasion aliène - "Men in Black III" - invasion aliène franchisée
- "The Thing" - précède une invasion aliène
- "Battleship" - invasion aliène avec des gadgets
- "Iron Sky" - invasion aliène, Nazis et face cachée de la Lune

L'audimat et les recettes seront-ils à la hauteur des attentes ? Aucune idée ! Cette nouvelle vague de projets d'invasion aliène fait face à une quantité de théories émises par les "experts" de la culture populaire qui s'évertuent à expliquer les raisons sociologiques de celle-ci. Peut-on essayer de prévoir quelle sera la théorie d'invasion aliène la plus populaire, au risque d'empêcher qu'elle devienne la théorie dominante ? Essayons.

Théorie Potentielle 1 : Le Jour du Jugement Dernier
Les producteurs font le pari qu'actuellement, et plus que jamais, tout le pays a ce concept des temps derniers en tête (avec 2 guerres catastrophiques, des marées noires désastreuses, des conflits raciaux et religieux et différents gouffres énormes et variés surgissant ici et là ). Les films de la vieille école sont dépassés, du genre "Will Smith-va-sauver-le-monde-d'une-invasion-aliène" (à part pour LE film où Will Smith sauvera le monde encore une fois) : ceux-ci sont plutôt soit post, soit mi-apocalyptiques; la destruction et le désespoir en sont imprégnés. Hollywood assume que nous avons inconsciemment accepté la fin du monde et que nous sommes prêts à voir cette anxiété générale représentée de façon divertissante sur grand écran. - Chances = 1:2

Battleship firing

Théorie Potentielle 2 : Bon plan pour un succès commercial avec des acteurs gratuits.
JJ Abrams s'est fait une fortune avec "Cloverfield" avec un mini-budget et une distribution d'acteurs inconnus. Il remet ça avec "Super 8". Peter Berg s'apprête à faire un carton avec "Battleship", mais il se contente d'un casting de 'peoples', de top-modèles et de second rôles sortis tout droit des séries football sous-cotées de NBC. La star de l'émission de Spielberg sur la TNT est Noah Wyle.

Hollywood compte récupérer au moins une petite portion de l'audience d'Avatar, mais sans Sam Worthington, en pensant que le concept (intemporel) de l'invasion aliène, agrémenté de quelques intrigues et effets spéciaux spectaculaires, réussiront à les attirer. - Chances = 2:1

Théorie Potentielle 3 : En raison des problèmes sociopolitiques actuels, le cinéma est à court de méchants qui seraient sans conséquences fâcheuses pour la production.

Faites que votre méchant cinématographique ait l'air vaguement arabe et vous risquez de passer pour un chauvin balourd. S'il est russe, il n'attirera pas suffisamment l'attention. De même, ça aurait l'air absurde de choisir arbitrairement n'importe quel autre groupe ethnique pour représenter votre méchant.

Berg a déclaré très explicitement : "J'ai écarté l'idée de trouver un contexte crédible pour un film où l'Amérique part en guerre contre la Chine, où l'Angleterre, l'Australie, ou encore le Japon." Bien sûr, Hollywood ne veut pas cesser de produire des films dans lesquels les personnages américains tuent des méchants, et elle a donc décidé que des aliens agressifs sont la solution la plus politiquement correcte. - Chances = 5:1

Théorie Potentielle 4 : Marre des vampires
Alors que l'industrie des vampires est toujours florissante, Hollywood se protège d'un inévitable retour de bâton et recherche les nouvelles tendances pour se replacer sous les spotlights. - Chances = 20:1
(Si ces nouveaux films montraient des aliens un peu sexy, les chances de cette théorie seraient revues à la hausse).

Théorie Potentielle 5 : Le thème de l'immigration dans les medias
Ça n'a pas beaucoup de sens. Les aliens de cinéma sont-ils sensés représenter de vrais aliens ? Si oui, quel parallèle peut-on faire dans la vie réelle avec la technologie d'anéantissement - très avancée - des aliens de fiction ?

IronSky

Cela dit, il se trouvera bien quelqu'un pour essayer de manière alambiquée de faire ce rapprochement. - Chances = 30:1

Théorie Potentielle 6 : Les aléas de la production Hollywoodienne font que les films d'invasion aliène sortent tous en même temps.
Ce déferlement est plus ou moins arbitraire. Ce qui plaide en faveur de cette théorie : c'est un phénomène explicite. En sa défaveur : ça devient assez ennuyeux ! - Chances = 50:1

Théorie Potentielle 7 : Les aliens sont réels et ils gèrent Hollywood en secret.
On aimerait croire ça mais c'est peu plausible. Si les aliens étaient réels et faisaient la loi à Hollywood, y aurait-il autant de films dans lesquels ils apparaissent comme des êtres trompeurs et hostiles ? Si les aliens étaient réels et régnaient en maîtres à Hollywood, nous verrions au contraire des films montrant des espèces amicales venues de l'espace, dans le but de nous entrainer vers un sentiment de confiance, plutôt que des schémas d'invasions aliènes. - Chances = 1.000:1" -
Source

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Cette publicité signée Zeta Reticuli (inspirée de la série 'V' ?) a été diffusée sur la BBC ces derniers mois. Elle montre des extra-terrestres venant apporter leur aide aux terriens. Il s'agissait de promouvoir une série de programmes sous le titre Superpower...

Compléments & Commentaires

Share This Post

La Planète Goldilocks & “The Event”

octobre 11th, 2010 Posted in Octobre 2010 | Commentaires fermés sur La Planète Goldilocks & “The Event”

"Richard C. Hoagland était récemment l'invité de George Noory lors de son émission populaire sur Coast to Coast AM. On sait que Hoagland s'intéresse de près à tout ce qui concerne la NASA. Ses recherches portent également sur le SETI, les Ovnis, les extraterrestres et diverses théories conspirationnistes.

Ils ont tout d'abord discuté de la découverte récente de la planète "Goldilock", nommée ainsi à cause de sa localisation. Elle est l'une des 6 planètes en orbite autour de Gliese 581, une étoile située à environ 20.5 années lumière de la Terre. Le nom n'est pas encore officiel mais les astronomes en parlent comme de la "planète Goldilock" à cause de sa relation à Gliese car elle en est juste suffisamment éloignée pour qu'il n'y fasse ni trop chaud ni trop froid.

Richard Hoagland

Les chercheurs pensent que cette nouvelle planète est semblable à la Terre en bien des façons. Selon eux, il est probable que la planète Goldilock présente la possibilité de porter et entretenir la vie telle que nous la connaissons, beaucoup plus qu'aucune autre planète jamais découverte.

Le message principal de Richard Hoagland transparait dans ses propos sur la nécessité d'une divulgation de la part du gouvernement de toutes les informations détenues sur l'espace, les Ovnis et les extraterrestres.

Selon cet ancien conseiller scientifique à la NASA, le gouvernement dissimule les détails de nos propres ascendants humains, de notre propre histoire ancienne et même de l'histoire cachée de notre système solaire.

Il pense aussi que les dirigeants politiques se positionnent en ce moment même afin de commencer à révéler ces secrets avant que surviennent éventuellement des évènements catastrophiques.

Pour Hoagland, la nouvelle série télévisée présentée par NBC, "The Event" est la première à refléter de près des évènements qui se produisent en ce moment sur Terre. Par exemple, le premier épisode nous montre un président nouvellement élu, jeune, noir et marié à une jolie femme, père d'un petit garçon. Alors qu'il est briefé par le directeur de la CIA, il apprend que nous gardons des "détenus" sur une base en Alaska, nommée Inostranka, qui signifie alien en russe. Le président s'apprête à révéler cette information au public lors d'une conférence de presse et on assiste à une tentative d'assassinat sur sa personne.

Un pilote dont la famille est menacée s'il ne coopère pas, est aux commandes d'un avion de ligne dans l'intention de l'utiliser pour éliminer le président avant qu'il ait la possibilité de faire son allocution. Heureusement, ou peut-être pas, une anomalie magnétique semblable à la Spirale de Norvège fait disparaître l'avion pour le faire se poser quelque part dans le désert d'Arizona.

Selon Hoagland, un signe majeur nous montre que cette série est différente des séries du même genre. Dans le générique d'ouverture, l'écran est moitié blanc et moitié noir. Sur la moitié noire, "The" est inscrit en lettres blanches et sur l'autre moitié, la blanche, sont inscrites les lettres noires du mot "Event".

Cependant, le second "E" de "Event" est positionné à l'envers et
Hoagland explique que ce signe est le symbole du
quantificateur existentiel en mathématiques, utilisé pour exprimer "Ceci est Réel" ou bien "Cela Existe"." - Source

The Event

Richard Hoagland est l'auteur de plusieurs livres dont : "Dark Mission : L'Histoire Secrète de la NASA".

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Les ETs au SETI : “Alors ça roule ?”

octobre 6th, 2010 Posted in Octobre 2010 | Commentaires fermés sur Les ETs au SETI : “Alors ça roule ?”

Une nouvelle conférence s'est tenue les 4 et 5 octobre à la Royal Society de Londres. Elle avait pour thème: "Towards a scientific and societal agenda on extra-terrestrial life". Un débat a été particulièrement suivi : "Extra-terrestrial life & arising political issues for the UN agenda", animé par le Dr Martin Dominik et le Professeur John Zarnecki :

"S'il existe une vie extra-terrestre, nous devrions être en mesure de la détecter prochainement grâce aux efforts entrepris. Au-delà de la définition d'objectifs scientifiques, nous devons initier une réflexion qui concerne notre société. Nous avons prévu de débattre avec diverses personnalités sur la détection de la vie, la communication avec de possibles civilisations extra-terrestres, ses implications pour l'avenir de l'humanité, ainsi que le processus politique qu'il sera nécessaire d'adopter." - Source

Billy Cox lui consacre cet article, comme souvent plutôt caustique : "Et pendant ce temps là, une semaine après que 7 retraités de l'US Air Force aient tenu une conférence de presse à Washington afin de partager leurs témoignages, nous parlant d'Ovnis jouant à cache cache avec notre arsenal nucléaire, tandis que l'USAF refuse de démentir leurs allégations, et que nos médias surfent sur les élections à venir ou autres sujets insipides...

Eh bien, une commission composée principalement de 24 astronomes du SETI (*) s'est tenue lundi et mardi à Londres pour un colloque à la Royal Society, intitulé : "Vers un Carnet de Route Scientifique et Sociétal sur la Vie Extraterrestre". Cette institution britannique vieille de 300 ans a organisé une réunion sur ce sujet pour la seconde fois cette année, et une fois de plus, les Ovnis ne parviennent pas à s'approcher de la table.

Beth Kanter

[La précédente conférence avait eu lieu les 25 et 26 janvier 2010.]

On attend des experts qu'ils se gargarisent sur des sujets tels que "On appelle ET?" ou bien "Et si on ne répondait pas au téléphone ?" ou bien : "Que pourraient nous apprendre l'étude de la vie extraterrestre sur le futur de l'humanité ?" et encore : "La vie extraterrestre et les questions d'ordre politique qui en émanent pour un ordre du jour des Nations-Unies".

Les astronomes du SETI se sont mis d'accord sur les protocoles qui empêcheront le premier contact de dégénérer en ce qui pourrait bien ressembler à une pub pour une bonne bière. La dernière présentation au programme obtiendra la palme du ram-dam grâce à un malentendu (apparemment) impliquant l'une des participants, l'astrophysicienne malaysienne Mazlan Othman.

La semaine dernière, ces huiles du SETI se sont fait sérieusement décoiffer lorsque la directrice du Bureau des Affaires Spatiales Externes des Nations-Unies, Mme Othman, déclara à la presse que si des signaux radio extraterrestres étaient confirmés "nous devrions avoir préparé une réponse coordonnée qui prend en considération toutes les questions sensibles liées au sujet." Elle suggèra que sa fonction et son bureau aux Nations-Unies seraient tout à fait adéquates pour cela.

C'est bien ce qui a cloué les membres du SETI car Othman oublia de mentionner comment les astronomes-radio ont opéré selon un protocole établi en 1996, en cas d'un contact extraterrestre. Entre autres perles, le protocole préconise une réponse mondiale unifiée devant un tel évènement, en passant par les circuits des Nations-Unies. Ce qui est logique en théorie.

Leslie Kean

Une réponse nationale décousue envers ET ressemblerait vite à l'une de ces pubs pour Budweiser :"Oh, ça gaze ?" "Quoi d'neuf ?", "ça baigne ?"... "Héhéhé!", "Trop fort !", "Crébleu !"...

Cependant, pour les enthousiastes du Seti, la déclaration d'Othman a bien l'air d'une prise de pouvoir qui serait bonne à prendre puisqu'elle ne mentionna pas leur travail précédent. Il faut vraiment lire ça, c'est magnifique !

Avec ces Ovnis qui laissent des traces radar partout, qui sont des sources potentielles de danger pour l'aviation aussi bien civile que militaire, qui font que des généraux et des politiciens se confient dans un livre qui s'est hissé en haut de la liste de bests-sellers du New-York Times et, la semaine dernière, ces mêmes Ovnis qui ont motivé des retraités excédés de l'Air Force à réclamer la transparence des milieux militaires...

Actuellement ces types du SETI se répandent sur la gestion correcte des ondes radio extraterrestres, pour lesquelles ils n'ont aucune preuve.

D'ailleurs si vous en trouvez une, pas de problème, ils ont la couverture adéquate. Vous "... informerez à la fois les institutions internationales suivantes de la découverte et... leur fournirez toutes les données et informations répertoriées concernant la preuve : le Syndicat de Télécommunication Internationale, La Commission de la Recherche Spatiale, du Conseil International des Syndicats scientifiques, la Fédération Astronautique Internationale, l'Académie Internationale Astronautique, l'Institut International de Loi Spatiale, la Commission 51 du Syndicat International Astronomique et la Commission J du Syndicat International de la Science Radio."

Bizarre. Et tout est vrai." - Source

(*) Liste des participants : Ivan Almar, Stephen Baxter, James Benford, David Brin, Milan Cirkovic, Richard Crowther, Kathryn Denning, Steven Dick, Stephane Dumas, Frans von der Dunk, John Elliott, Lisa Kaltenegger, Claudio Maccone, Michael Michaud, Mazlan Othman, Ted Peters, Margaret Race, Seth Shostak, John Smart, Nicholas Tosca, Doug Vakoch, Clement Vidal, Felisa Wolfe-Simon, Alexander Zaitsev.

John Zarnecki, professeur de science spatiale, soulignait sur la BBC que la probabilité d'entrer en contact avec des extraterrestres s'est récemment renforcée : "Il est peu probable que des extraterrestres apparaissent soudainement à Guildford, à Manchester ou ailleurs. Le contact pourrait surtout avoir lieu à travers des signaux radio, car cette dernière décennie nous avons découvert environ 500 planètes en orbite autour d'étoiles comme le Soleil. Il n'est donc plus fantaisiste d'imaginer une possible présence de vie sur d'autres planètes."

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

John Zarnecki
Share This Post

Steven Spielberg et Ses Secrets : 2/2

octobre 3rd, 2010 Posted in Octobre 2010 | Commentaires fermés sur Steven Spielberg et Ses Secrets : 2/2

L'enquêtrice Linda Moulton Howe a interviewé Robbie Graham suite à son article présenté ici en première partie.

"Robbie Graham, étudiant à l'université de Bristol au Royaume-Uni, nous parle de Steven Spielberg : "Ma position sur Spielberg est la suivante : Il est copain avec Bill Clinton et il a parlé avec le président Jimmy Carter, avec le président Ronald Reagan et avec d'autres présidents américains.

Il a été décoré par le ministère de la défense. Il est très proche de l'élite du pouvoir à Washington.

Au vu de l'immense intérêt de Spielberg pour le phénomène il serait très étonnant qu'il n'ait pas posé de questions à ceux qui savent, et il serait très étonnant qu'il n'ait pas obtenu certaines réponses. Par conséquent j'estime plausible qu'avec les années Spielberg ait reçu en confidence et par des voies non officielles, certaines informations au sujet des Ovnis.

Linda Moulton Howe

Je pense que Spielberg a très probablement entendu certaines choses de la part de Bill Clinton, sous le manteau évidemment. Je crois aussi qu'au cours des ans Spielberg a certainement parlé à plusieurs personnes 'disons initiées', et c'est la raison pour laquelle il continue à faire tant de films sur les Ovnis et les aliens."

Linda Moulton Howe : Pensez-vous que c'est en recevant cette lettre de 20 pages de la NASA que Spielberg s'est rendu compte qu'il marchait sur des oeufs en traitant ce sujet ? La lettre lui parvint alors qu'il travaillait sur le scénario de 'Rencontres Rapprochées' qui n'est sorti qu'en 1977. Cela signifie qu'il travaillait sur le scénario avant, bien avant la production.

Comme vous le suggérez, c'est en toute innocence qu'il avait posé des questions à la NASA et au Département de la Défense, leur demandant de l'aider pour l'écriture de son scénario; c'est ce qui aurait sonné l'alarme au sein de notre gouvernement. D'où cette longue lettre qui a pu servir de déclencheur chez Spielberg, lui faisant prendre conscience que le gouvernement en savait réellement beaucoup et craignait que ça devienne public..

Robbie Graham : Oui ! Je le pense parce que Spielberg lui-même a dit : "Si la NASA avait pris la peine de m'envoyer une lettre de 20 pages c'est qu'il devait se passer quelque chose." Il a reconnu dans une interview accordée à "Cinema Papers" en 1978 : "C'est ce qui m'a déterminé à penser que le phénomène était réel." Donc, cette lettre a joué un rôle déterminant en renforçant les soupçons qu'il avait déjà.

Linda : Et si Spielberg a choisi de ne pas perturber l'organisation politique du monde, quelle est d'après vous l'information à laquelle il fut exposé lors de ses conversations avec différents dirigeants politiques sur la présence sur Terre d'intelligence non humaine ?

Robbie : J'ai l'impression que Spielberg a reçu un minimum d'information, probablement rien de plus qu'un : "Oui, nous sommes visités par différentes intelligences et oui, le gouvernement U.S est profondément impliqué."

Au delà de ça, je ne crois pas que Spielberg ait obtenu beaucoup d'informations. Au fond, il n'est qu'un metteur en scène. Il ne possède pas d'accréditations de type 'Above Top Secret', et n'a pas accès à un quelconque programme spécial. C'est un bavard. Je ne crois pas qu'on ait envie de lui raconter des trucs. Je ne dis pas qu'il ne peut garder de secrets mais je ne pense pas qu'on lui fasse des confidences.

Churchil et lEisenhower

Aparté de LMH : le 5 août 2010, le dernier lot de dossiers Ovnis britanniques venait d'être déclassifié. L'un des dossiers contient la correspondance - d'août à octobre 1999 - d'un scientifique qualifié, spécialisé en physique et en astronomie, avec l'unité de correspondance des ministres britanniques à Londres.

Ca concernait son grand-père 'qui servait en tant que garde du corps du premier ministre' Winston Churchill. Le scientifique donne des détails sur une conversation entre Churchill et le général américain Dwight D.Eisenhower, conversation qui portait sur la rencontre d'un bombardier de la RAF rentrant d'Allemagne avec un objet aérien inconnu "d'apparence métallique et en forme de flèche arrondie".

Le scientifique écrivit au MoD que son grand-père avait entendu Winston Churchill répondre au Général Eisenhower : "Cet évènement devrait être immédiatement classifié puisqu'il pourrait créer une panique générale dans la population et détruire sa foi en l'église."

Linda : En 1943, Winston Churchill, votre Premier ministre a eu la réaction suivante lors d'une discussion avec le général américain Dwight D.Eisenhower, au sujet de ce qu'ils savaient sur l'interaction d'un bombardier avec un Ovni : "Nous devons entériner ça pour 50 ans parce que ça bouleverserait les religions". Que pensez-vous de ce que savent nos dirigeants aujourd'hui en 2010 ?

Robbie : J'avais coutume de penser qu'il y existe une énorme conspiration gouvernementale et que des gens dans notre gouvernement et dans nos armées savent précisément ce qui se passe. Des gens qui ont rassemblé toutes les pièces de ce puzzle gigantesque. Je pensais que quelqu'un doit savoir ce qui se passe, mais que cela reste très secret.

Mais je ne pense plus que ce soit le cas. Je ne crois pas que quelqu'un détient toutes les pièces de ce puzzle. Je ne pense même plus que quelqu'un parvienne à comprendre la véritable nature de ce phénomène. Comment pouvez-vous annoncer au public quelque chose que vous ne comprenez pas entièrement et que vous avez du mal à expliquer ou comprendre ?

Cette incapacité à fournir des réponses serait suffisamment inquiétante pour justifier une couverture. Même s'il avait été dit à Spielberg : "On ne connait pas l'ampleur de ce qui se passe", rien que ça serait un coup dans le système pour tout le monde. Il est plus inquiétant de penser qu'ils ne savent pas ce qui se produit.

Pour Spielberg, Hollywood c'est un monde d'égos. Donc, se trouver le confident d' informations qui restent les plus classifiées au monde ne vous laisse pas indifférent mais vous fait sentir très spécial. Il se peut qu'on lui ait demandé, de façon informelle : "Au moment opportun, produisez certains films qui incorporent un contenu ufologique."

Mais en même temps, je crois aussi que Spielberg se sent frustré. On en trouve un exemple intéressant dans le film Transformers (*), sorti en 2007, produit par Spielberg. A la fin, il y a une pause étrange pendant le générique. Les parents du personnage Sam (Witwicky, interprété par Shia LaBéouf) disent face à la caméra : "Si des aliens viennent visiter la Terre, eh bien le gouvernement nous le dira. C'est l'Amérique."

Puis, ils ajoutent : "Nous vivons dans un pays de liberté, parce qu'il n'y a pas de secrets."

Linda : C'est très sarcastique parce que les réalisateurs savent très bien que nous vivons dans un pays qui ment perpétuellement et Spielberg a donné un message, il a laissé un message clair à la fin de ce film.

Robbie : Exactement ! Oui ! Et je pense que ce dialogue particulier se trouvait là de par l'influence directe de Spielberg. En fait, le premier nom qui apparait dans le générique suite à cette scène étrange est celui de Spielberg. Et Transformers est fortement inspiré par la littérature ufologique. Il faut se poser la question suivante : Quel effet cela a t-il sur la perception des spectateurs de la vie ailleurs ? Que se passerait-il si demain il y avait des atterrissages en masse ? Ce qui nous viendra en tête sera t-il en partie causé par les réalisateurs d'Hollywood ? C'est très inquiétant parce que la majeure partie de ce qui nous est présenté est négatif et effrayant. De plus il n'y a pas grand-chose de basé sur la réalité.

Linda : Le public du monde entier doit savoir que ceci est un fait : les films sont utilisés par les gouvernements pour manipuler l'opinion publique, qu'ils soient produits au Royaume Uni, en Allemagne, aux États-Unis, en Inde ou n'importe où ailleurs.

Robbie : Absolument ! C'est une des premières fonctions du cinéma depuis le tout début. Le cinéma a toujours été utilisé pour la propagande. Ce n'est pas différent aujourd'hui. La différence est que la propagande est plus enrobée maintenant et nous ne la reconnaissons pas toujours pour ce qu'elle est. La machine de propagande Hollywoodienne est très lisse, très astucieuse. Le phénomène Ovnien continue d'être sa cible."

(*) Note de LMH : Transformers (2007) est un film d'action américain, basé sur la ligne de jouets Transformers. Il est dirigé par Michael Bay et écrit par John Rogers, Roberto Orci et Alex Kurtzman. Le personnage de Sam Witwicky est interprété par Shia laBeouf [Wall Street 2]. Sam est un teenager impliqué dans une guerre entre les héros Autobots et les Decepticons malveillants, deux factions de robots aliens qui peuvent se camoufler en machines utilisées couramment. Les Decepticons veulent contrôler le All Spark, l'objet qui a créé leur race robotique, avec l'intention de l'utiliser pour construire une armée en donnant la vie aux machines terrestres.

Ce film de 2007 a eu une suite : "Transformers : Revenge of the Fallen", sorti le 24 juin 2009. Les critiques furent mauvaises malgré le succès commercial puisqu'il obtint plus d'entrées que le premier. Un troisième et dernier volet est prévu pour le 1er juillet 2011. - Source

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

La rumeur de l’ambassadeur de l’ONU pour les ETs

octobre 2nd, 2010 Posted in Octobre 2010 | Commentaires fermés sur La rumeur de l’ambassadeur de l’ONU pour les ETs
Plusieurs medias dont The Guardian et The Independent (le 27 Septembre), ainsi que le Daily Mail et le Telegraph, ont propagé l'idée que Mazlan Othman, astrophysicienne malaisienne, serait nommée porte-parole de l'humanité par les Nations Unies, au cas où des intelligences étrangères entraient en contact avec nous.

A l'origine, c'est le Professeur Richard Crowther, de l'Agence spatiale britannique, qui avait suggéré la chose : "Ce serait la meilleure personne pour incarner le rôle, dans une situation où des ETs demanderaient à voir le chef."

L'astrophysicienne malaisienne a démenti cette "info" dans un email au Guardian, qui publie finalement un correctif : "En Septembre 2010, plusieurs medias avaient laissé entendre que les Nations-Unies allaient prochainement désigner Othman comme ambassadeur dans le cas d'un contact extraterrestre, parce qu'elle aurait déclaré que ce serait normal que l'ONU se charge de cette question."

Un porte-parole de l'ONU a également démenti la rumeur, la qualifiant d'absurde : "Il n'est pas prévu d'élargir les attributions de l'UNOOSA" (*). Othman, dans un email au Guardian a ajouté : "Ce serait vraiment cool, mais je dois apporter un démenti."

Mazlan Othman

Mazlan Othman participe à la nouvelle conférence à la Royal Society de Londres qui se tiendra les 4 et 5 octobre prochains. Elle a fait modifier son article Wikipedia pour tenter de mettre fin à cette rumeur.

Mais le mal est fait. La fausse nouvelle continue de se propager sur des blogs et forums francophones, et jusqu'en Australie. éclipsant parfois les commentaires sur la Conférence de Washington de Robert Hastings et Robert Salas.

Compléments & Commentaires

Share This Post

La Conférence de Washington & Fox News

septembre 30th, 2010 Posted in Septembre 2010 | Commentaires fermés sur La Conférence de Washington & Fox News

Fox News n'en avait pas terminé avec l'opération lancée par Robert Salas et Robert Hastings. Megyn Kelly enchaîne deux interviews, en recevant également Leslie Kean. L'affaire des Ovnis est une nouvelle occasion pour la chaîne d'opposition de souligner le manque de transparence de l'administration Obama :

CNN recevait Robert Hastings en duplex le 29 septembre :

Compléments & Commentaires

Share This Post

Conférence de Presse de Washington – suites

septembre 28th, 2010 Posted in Septembre 2010 | Commentaires fermés sur Conférence de Presse de Washington – suites

La chaîne Fox News a diffusé cette interview par téléphone de Robert Salas et Robert Hastings, à la suite de la Conférence de Presse qu'ils venaient d'organiser à Washington, DC. :

Stephen Bassett, sur le site du PRG, publie l'argus presse des retombées de la Conférence de Washington.

Compléments & Commentaires

Share This Post

Conférence sur la connection Ovnis / Sites nucléaires

septembre 27th, 2010 Posted in Septembre 2010 | Commentaires fermés sur Conférence sur la connection Ovnis / Sites nucléaires

La chaîne CNN a retransmis en direct sur Internet la Conférence organisée au National Press Club de Washington D.C. ce lundi 27 septembre. Le sous-titrage en français a été assuré ensuite par l'équipe francophone du Projet Avalon :

Stephen Bassett, directeur éxécutif du PRG qui était présent à cette réunion a publié ce communiqué : "A présent, les membres de la presse politique doivent aller interroger les porte-paroles du Ministère de la Défense, de l'U.S. Air Force et de la CIA, et s'adresser directement aux Secrétaires Robert Gates, Michael Donley et Leon Panetta.

Nous verrons si les journalistes politiques basés à Washington, DC, ne sont pas inféodés à ce gouvernement ou ne pratiquent pas l'auto-censure."

Annoncée depuis un an, l'initiative de Robert Hastings va enfin aboutir ce lundi 27 septembre. Elle est réservée aux journalistes.

Rappel : "Les organisateurs voulaient par cette annonce anticipée convaincre d'autres retraités de l'armée de se joindre à eux et encourager cette initiative en faveur de la divulgation."

"Le chercheur Robert Hastings et l'ancien capitaine de l'US Air Force Robert Salas organisent une conférence de presse à 12h30 au National Press Club de Washington D.C.

Cette conférence portera sur la question cruciale des incursions d'Ovnis au-dessus des sites américains d'armements nucléaires depuis ces 60 dernières années.

Son but est d'attirer l'attention des médias mondiaux sur la réalité et l'importance de la situation.

Robert Hastings CNN

A ce jour plus de 100 retraités de l'USAF ont révélé la surveillance continuelle de notre armement nucléaire, avec des interférences occasionnelles.

Tout au long de leur activité ces personnes avaient l'entière confiance de leur employeur pour manipuler ou garder ces armes de destruction massive. Le fait que le Pentagone et la CIA soient parvenus à garder le couvercle sur ces informations depuis si longtemps est tout simplement incroyable.

Quoique la plupart des incursions n'aient été que de simples observations quelques unes d'entre elles ont causé la désactivation d'un grand nombre de missiles nucleaires. Ce n'est plus une question de Guerre froide puisque ces survols se poursuivent. Les médias ont rapporté des observations d'Ovnis au-dessus des sites d'armement nucléaire en mars 2009. La prolifération de ces armes est inquiétante et concerne l'ensemble de l'humanité. Combinée avec le secret qui entoure le phénomène ovnien, cela donne une connection très importante.

Robert Hastings book

Une douzaine d'anciens militaires de l'USAF dont Robert Salas participeront et raconteront leurs expériences. En introduction, Robert Hastings présentera aux journalistes un résumé de ses 37 années de recherches sur la connection ovni-nucléaire. Suite aux déclarations des témoins, Mr.Salas fera part de ses conclusions. Les journalistes auront alors la possibilité de poser des questions aux participants." - Source

Les participants :
Dwynne Arneson, USAF Lt. Col. Ret., communications center officer-in-charge
Bruce Fenstermacher, former USAF nuclear missile launch officer
Charles Halt, USAF Col. Ret., former deputy base commander
Robert Hastings, researcher and author
Robert Jamison, former USAF nuclear missile targeting officer
Patrick McDonough, former USAF nuclear missile site geodetic surveyor
Jerome Nelson, former USAF nuclear missile launch officer
Robert Salas, former USAF nuclear missile launch officer

La chaîne Fox News consacre déjà un long article à cet évènement qui fait suite au Disclosure Project, en s'abstenant de tout commentaire désobligeant.

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post