Didier de Plaige

Lundi 20 Juillet

juillet 20th, 2009 Posted in Juillet 2009

Walter Kronkite, le célèbre présentateur de CBS, est mort vendredi dernier à l'âge de 92 ans. Un sondage d'opinion en 1972 l'avait sacré "l'homme qui inspire le plus confiance à l'Amérique".

Michael Salla lui rend hommage et publie cet article : "Walter Cronkite a vu un Ovni détruire un missile" : "En 1973, Walter Cronkite travaillait sur un dossier Ovnis pour une édition spéciale de sa chaîne CBS. Il avait interviewé des chercheurs de premier plan, et collecté des récits d'incidents pour son émission. Mais il ne fut pas question de la plus remarquable histoire dont Cronkite lui-même avait été témoin. 

C'était dans les années 50, alors qu'il couvrait un test de lancement de missile américain sur une île du Pacifique.

Cette année-là, Bill Knell n'en était qu'au début de sa carrière d'ufologue. En marge de son interview par Cronkite, le présentateur lui avait raconté sa propre expérience Ovni. Cronkite et les autres reporters n'avaient pas été autorisés à prendre des photos ni faire des enregistrements. Les journalistes allaient devoir se contenter de prendre des notes. C'est pourquoi il n'existe aucune image ni aucun document sonore de l'évènement extraordinaire qui allait se produire.

Walter Kronkite
Bill Knell

Knell raconte : "Les personnels de sécurité de l'Air Force arpentaient le périmètre de la zone de test, avec des chiens de garde, et les journalistes attendaient. Puis on passa à la phase d'ignition du missile, et il allait décoller. Juste à cet instant, un grand Ovni de forme discoïdale est apparu.

Cronkite a estimé que l'objet devait fait 18 à 20 mètres de diamètre; il était de couleur gris sombre, sans moyen de propulsion apparent. A cause de l'activité intense autour de lui, et parce que le moteur du missile était très bruyant, le journaliste ne parvenait à distinguer si le disque était silencieux ou non. Mais il n'entendait rien de particulier venant de cette direction.

Les gardiens de l'Air Force avaient couru vers l'Ovni avec leurs chiens. Le disque se maintenait immobile à environ 10 mètres au-dessus du sol. Il a soudain émis un rayon de lumière bleutée, qui a simultanément atteint le missile, un garde, et un chien. Le missile, qui avait commencé à partir, était immobilisé dans les airs à quelques 25 mètres de sa base. Un garde était figé dans son geste en avant, et un chien était immobilisé en l'air comme s'il avait été en train de sauter vers le disque. Cronkite m'a déclaré que tout celà n'avait duré que cinq minutes au maximum.

Soudain, le missile a explosé ! Après quoi, le disque a disparu. Le garde et le chien avaient l'air de bien se porter, mais ils furent rapidement évacués par le personnel médical qui est toujours présent sur les lieux de tests, en cas d'incidents. Simultanément, des gardes ont rapidement dirigé les journalistes vers un bunker d'observation en béton.

Walter Kronkite

Environ trente minutes après l'incident un Colonel de l'Air Force était venu débriefer Cronkite et les autres journalistes. L'officier était venu leur dire que "Ca faisait partie du test." Visiblement, le Colonel tentait d'improviser. Il déclara que tout cet évènement avait été "mise en scène" pour tester les réactions des medias à propos des Ovnis. Il reprit le même couplet destiné aux journalistes, qui consistait à dire que les Soucoupes Volantes n'étaient probablement pas d'origine extraterrestre, mais que les gens voyaient en général des avions secrets testés par l'Air Force. Ce test avait été organisé pour montrer aux medias combien il serait "choquant" d'être soudainement confronté à une nouvelle technologie.

Cependant, Cronkite était certain d'avoir vu autre chose qu'une nouvelle technologie, et il était également sûr que ce n'était pas d'origine terrestre ! Il n'avait pas cru à cette explication de l'Air Force, à l'époque, et il ne le croyait toujours pas au moment où il m'avait raconté cette histoire.

Robert Jacobs

L'expérience de Cronkite ne fut pas la seule occasion où l'on vit un Ovni détruire ou désarmorcer un missile. En 1964, le Professeur Robert Jacobs avait le grade de Lieutenant dans l'U.S. Air Force. Affecté sur la base AF de Vandenberg, il était chargé de filmer le test d'un missile Atlas. Il fut invité le 18 juillet 2008 sur le plateau de Larry King.

Robert Jacobs avait filmé cet incident :

"...nous testions des missiles ballistiques qui devaient emporter des charges nucléaires... Je devais superviser la prise d'images de chaque missile qui tombait dans ce secteur situé vers l'ouest de la zone de tests... mais dans le cadre nous avons vu apparaître autre chose.

C'est entré dans le cadre, et un rayon de lumière a frappé la tête où doit se trouver la charge. Comprenez bien que nos fusées volent à plusieurs milliers de km/h. Donc cette chose [l'Ovni] a tiré un rayon de lumière vers la tête de l'engin, il l'a touchée et ensuite l'Ovni s'est placé de l'autre côté et a tiré un autre rayon de lumière, puis il se déplace à nouveau et tire encore, il descend et tire, ensuite il s'éloigne et disparait comme il était arrivé. Et la charge retombe vers le sol. L'objet, les flashs de lumière que nous avons vu, la fusée et sa charge, se déplaçaient dans l'atmosphère à une altitude d'environ 100 kilomètres. Et le missile croisait à près de 20.000 km/h quand cet Ovni est venu le rattraper, a manoeuvré tout autour, puis est reparti."

L'expérience de Jacobs, de même que d'autres incidents où des Ovnis interfèrent avec des missiles nucléaires et des installations sont rapportés dans le livre de Robert Hastings : "UFOs and Nukes".

Cronkite avait finalement décidé de ne pas inclure sa propre expérience Ovni dans son émission spéciale de 1973. Bien qu'il en ait parlé à quelques amis et chercheurs, il n'a jamais mentionné publiquement cet incident. Cronkite, qui nous a quittés le 17 juillet 2009, sera beaucoup regretté. Nous regrettons également qu'il ait emporté dans la tombe l'une des épisodes Ovnis parmi les plus remarquables qui se soit produit devant un journaliste." - Source

Compléments & Commentaires

Michael Salla publie ensuite cette Mise à jour le 19 juillet : "Après avoir reçu plusieurs emails sur la crédibilité de Bill Knell, j'ai fait quelques recherches sur le personnage. Il apparaît qu'il est en contact étroit avec Dick Criswell et qu'il a également rencontré le (Dr) Michael Wolf, un informateur très controversé; c'est ce qui ressort d'un entretien entre le Dr Richard Boylan et Stanton Friedman. Criswell était intervenu par téléphone pendant l'interview de Bill Knell sur le Kevin Smith Show, pour confirmer qu'ils étaient proches. Criswell et Wolf avaient déjà laissé entendre qu'ils faisaient partie d'un programme de la CIA, nommé ALPHACOM, sous la direction de James Jesus Angleton, destiné à acclimater le public au sujet des extraterrestres. J'avais déjà entendu parler de ce programme, et je reste méfiant à ce sujet.

A ce stade, je pense que Knell travaille pour le renseignement (Alphacom ou autre), et que leur objectif est de disséminer l'information Ovnis/ET en la mèlant à des références connues. Si c'est le cas, Knell peut avoir couvert ses bases en se donnant une apparence crédible, mais il pourrait embellir la vérité, ce qui serait une forme d'activité répréhensible. Toutefois, ses informations auraient un fond de vérité. Je pense que Cronkite a vécu une expérience assez semblable, mais pas rigoureusement identique, ce qui l'avait amené à nier le récit de Knell en réponse à des emails que des chercheurs lui avaient adressés. Je ne peux que recommander la prudence concernant Bill Knell, qui est associé à un programme d'acclimation, dont le rôle est d'embellir des informations véritables en y mèlant des faits inexacts."

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.