Didier de Plaige

Jeudi 7 Mai

mai 7th, 2009 Posted in Mai 2009

Une assemblée générale des ufologues argentins s'est tenue au QG de Silvia Perez Simondini, la directrice du Museo Ovni de Victoria. Après une observation en 1968, cette enquêtrice réputée avait choisi de venir s'installer à Victoria en 1990 parce que plusieurs phénomènes s'étaient produits dans cette région.

Elle a depuis créé sa propre équipe de chercheurs, constituée sous le nom de "Visión Ovni". Ils ont étudié plus de 4.000 cas de mutilations de bétail, d'abductions et de manifestations. Le groupe a institué une émission de radio hebdomadaire en 2005.

Lors de l'AG, Guillermo Gimenez a proposé de lancer une Pétition nationale pour collecter un million de signatures, demandant à la Présidente Cristina Elisabet Fernández de Kirchner de déclassifier les archives Ovnis du pays.

Silvia Simondini

"Tous les participants ont soutenu l'initiative de Guillermo. Ce fut un moment inoubliable, quand tous ces chercheurs rassemblés pour l'occasion ont décidé de créer une nouvelle organisation."

Elle a pris le nom de CEFORA (Commissione di Studio del Fenomeno Ovni della Repubblica Argentina). Son objectif est d'obtenir la déclassification par les autorités des dossiers Ovnis.

Cristina Fernandez de Kirchner

Le projet va nécessiter de collecter un minimum de 100.000 signatures avant qu'un législateur ou autre homme politique daigne s'y intéresser.

Silvia Simondini a déclaré que "par la suite, nous devrons réunir un million de signatures pour que le sujet soit débattu devant le Congrès national." Les participants savent que la tâche ne sera pas facile.

Le CEFORA s'adresse au Ministère de la Défense, à la Présidence, et à la Chambre des Députés, et leur demande "de déclassifier toutes les informations relatives au phénomène Ovni en Argentine, indépendamment des initiatives régionales qui seraient en cours d'examen." - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.