Didier de Plaige

Lundi 27 Avril

avril 27th, 2009 Posted in Avril 2009

La journaliste Angelia Joiner animera à partir du 15 mai "Le Rapport Joiner", sa propre émission de radio sur le web. Depuis janvier 2008, et sa couverture des évènements de Stephenville, au Texas, elle a été invitée à toutes sortes de conférences ufologiques d'envergure nationale aux Etats-Unis : la 21ème Conference annuelle d'Ozark, la 4ème X-Conference de 2008, une Assemblée générale du Mufon... Elle avait eu une courte expérience en radio avec la station locale Mandatory FM.

La video de la précédente X-Conference, en avril 2008, permet de revenir en détails sur l'affaire de Stephenville, au Texas, qui avait commencé le 8 janvier. C'était peu après que les rapports des suivis radars soient obtenus par Glen Schulze et Robert Powell, mais les résultats spectaculaires de leurs analystes ne seront connus que deux mois plus tard.

Cette présentation marque l'arrivée d'une nouvelle enquêtrice sur la scène ufologique américaine. Elle avait titré sa conférence : "Les bons, les brutes et les méchants de l'ufologie."

Angelia Joiner

Angelia Joiner évoque comment son journal local, The Empire Tribune, l'avait rapidement amenée à renoncer à son enquête, au point qu'elle dut se résoudre à démissionner. Le journal avait subi des pressions de ses lecteurs, certains estimant qu'il fallait "éviter que Stephenville devienne un nouveau Roswell."

http://www.dailymotion.com/video/x86p3z

En fait, l'affaire de Stephenville n'aurait pas démarré sans cette journaliste locale, qui connaissait personnellement la plupart des témoins, les principaux responsables, ainsi que le Major Karl Lewis, porte-parole des militaires, dont elle avait pu souligner les premières contradictions.

Sa détermination et sa combativité ont certainement empêché l'US Air Force de refermer le couvercle sur cette histoire qui est maintenant connue dans le monde entier.

L'enquêtrice détaille notamment quelques occasions manquées : comment des dizaines de témoins, convoqués par les envoyés du Mufon, avaient été effrayés par la présence des nombreuses caméras de télévision, et préféré rentrer chez eux sans faire enregistrer leurs dépositions.

Angelia Joiner nous fait comprendre pourquoi l'un de ses témoins, "l'Officier X", a préféré garder l'anonymat : "Un agent de l'autorité qui serait mêlé à une histoire d'Ovnis serait désormais facilement discrédité par un avocat de la défense dans toute autre affaire où il aurait à témoigner."

Compléments & Commentaires

Les principaux medias sont bien obligés de constater qu'un vaste public est partout en demande d'informations. En 2008, un sondage rapide organisé par AOL News (1 vote par adresse IP) avait donné ces résultats intéressants :

"Pensez-vous que la Terre a été visitée par des aliens ?" Oui : 81% (110.750) - Non : 19% (25.979)
"Pensez-vous que la vie existe ailleurs dans l'univers ?" Oui 93% (129.065) - Non : 7% (9.715)

Le résultat est assez semblable en Australie, lorsque le magazine "Sunday Night" sur Yahoo-tv interroge cette semaine son auditoire : "Pensez-vous que les observations d'Ovnis sont des manifestations aliènes ?"
La réponse est Oui à 85%.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.