Didier de Plaige

Lundi 20 Avril

avril 20th, 2009 Posted in Avril 2009

Le magazine "60 minutes" de CBSnews vient de consacrer un reportage à la fusion froide, présenté par Scott Pelley à une heure de grande écoute : "La fusion froide se réchauffe".

Annoncé le 23 mars 1989 comme une nouvelle source d'énergie révolutionnaire, le procédé avait été rapidement tourné en dérision par les tenants de l'orthodoxie nucléaire qui s'étaient empressés de le ranger parmi les "sciences pathologiques".

Mais il avait surtout été reproché à Stanley Pons et Martin Fleischmann, pressés par l'Université d'Utah, d'avoir révélé leur découverte en convoquant une conférence de presse, sans passer par les canaux traditionnels. John Maddox, patron de la revue Nature, ne leur présentera pas d'excuses. Il vient de mourir d'une pneumonie le 12 avril, à 83 ans.

Pons Fleischmann

La méthode consistait au départ en une électrolyse d'eau lourde avec deux électrodes (la cathode est en palladium et l'anode en titane). Depuis, partout dans le monde, des scientifiques ont reproduit et perfectionné cette expérimentation. Ils ont constaté les effets physiques, même s'ils ne peuvent encore s'accorder sur une explication.

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/CBS_60minutes_ColdFusion_17Avril09.flv

La crise aidant, une amplification des recherches sur la "fusion froide" va-t-elle conduire à des avancées considérables pour la production d'énergie ?

"La maîtrise de cette source d'énergie quasi-illimitée pourrait libérer l'humanité des contraintes liées à l'exploitation de ressources énergétiques non renouvelables ou générant des déchets dangereux, comme c'est le cas actuellement pour le nucléaire "classique" qui repose sur le principe de la fission des noyaux atomiques."

"Plusieurs équipes, américaines, italiennes, russes, et japonaises, avaient poursuivi les recherches et ont consté la réalité du dégagement de chaleur (supérieur de 25 % à 70 % à l'énergie fournie)."

En France, sous la pression du lobby nucléaire, "le débat fut très vite clos : Jean Teillac, alors Haut-commissaire à l'énergie atomique (CEA), et donc fortement associé au complexe nucléaire militaro-industriel français, refusa d'engager des recherches sur la question." - Source

En 1993, Michel Martinot, son chef de cabinet, demanda aux chercheurs qui souhaiteraient poursuivre, d'y travailler le week-end et à leurs frais...

L'équipe de CBS a demandé au Professeur Robert Duncan de visiter les laboratoires, et d'examiner de manière impartiale les théories et les réalisations. Duncan n'a pas lui-même pratiqué des expériences de fusion froide, et il avait le sentiment que les prétentions avancées à l'époque étaient entachées d'erreur. Mais aujourd'hui, il vient de déclarer : "Je suis convaincu que cet effet de chaleur excédentaire est bien réel."

La plupart des experts qui ont conduit des évaluations indépendantes sur la fusion froide ont finalement conclu à la réalité du phénomène, comme par exemple Garwin, et Gerisher.

Robert Duncan

Le Docteur Heinz Gerisher a écrit : "En dépit de ma première conclusion - partagée à l'époque par la majorité des scientifiques - que le phénomène rapporté par Fleischmann et Pons en 1989 dépendait soit d'erreurs de mesure, soit pouvaient être d'origine chimique, je pense que nous avons là, sans aucun doute, des indications plus que suffisantes qu'un processus nucléaire se produit à température ambiante dans les alliages métalliques."

La chaîne CBS s'est procuré un document de la DARPA, l'agence des recherches d'applications militaires du Pentagone, qui conclut que les expériences - sans le moindre doute - sont totalement concluantes.

Peter Hagelstein

Aujourd'hui quelques observateurs sont encore réticents parce que les théories physiques actuelles sont incapables d'expliquer le phénomène. Ce qui a amené le physicien Peter Hagelstein, professeur au MIT, (photo) à proposer un nouveau modèle pour expliquer les phénomènes de cohérence.

Après les campagnes de dénigrement, la tendance s'est donc inversée.

Symbole de ce revirement, l'alchimiste Patrick Burensteinas a récemment présenté une conférence sur les expériences de transmutation traditionnelles, organisée par le Commissariat à l'Energie Atomique.

Compléments, Commentaires & Videos

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.