Didier de Plaige

Samedi 18 Avril

avril 18th, 2009 Posted in Avril 2009

L'article de Michael Cohen pour le site AllNewsWeb montre que la Divulgation ne sera pas forcément le fait d'une initiative américaine : "Un évènement historique pour la divulgation : le Brésil publie des archives sur les Ovnis"

"C'est un évènement historique pour la communauté ufologique mondiale : les ufologues brésiliens ont obtenu la déclassification de documents top-secrets.

La CBU (Commission des Ufologues brésiliens), avec à sa tête A. J. Gevaerd, éditeur de UFO Magazine, se battait depuis plus d'un an pour obtenir ces dossiers, par le moyen de requêtes sur la liberté de l'information, et vient d'obtenir gain de cause.

Gevaert+Brigadier Ribeiro

Le Gouvernement avait déjà diffusé plusieurs lots de dossiers confidentiels sur le sujet, mais cette fois il s'agit d'archives d'un autre niveau, qui étaient jusqu'ici hautement classifiées. On y trouve par exemple des rapports sur la fameuse affaire dite de "La nuit des Ovnis", qui a été souvent comparée en importance à l'incident de Roswell : cette nuit de Mai 1986, vingt Ovnis furent suivis au radar et six avions de l'armée leur avaient donné la chasse. Les détails de cet incident spécifique se trouvent sur le site web du CBU

Otavio Moreira Lima

A l'époque ministre de l'Aviation, le Brigadier Général Otavio Moreira Lima, avait confirmé les faits et par la suite il révéla le fond de sa pensée en déclarant que selon lui l'humanité établirait prochainement le contact avec des extraterrestres.

Le ministre ajouta que les autorités Brésiliennes avaient le droit de révéler au peuple la réalité de l'existence des aliens, en se passant au besoin de la permission des Américains.
Puis il avait conclu par cette remarque intéressante : si beaucoup de gens sont prêts à accepter l'idée de la présence aliène, il y en a encore un grand nombre qui ne sont pas préparés à recevoir ce genre d'information..

Vendredi dernier le CBU a réuni son congrès à Brasilia, la capitale, et ses représentants ont à nouveau rencontré des responsables de l'Air Force. Les Ufologues ont déclaré qu'ils avaient pu voir et examiner les dossiers top-secrets qui leur avaient été présentés, y compris ceux qui concernaient l'incident de 1986, mais pas d'en faire des copies.


De gauche à droite : A. J. Gevaerd, Marco Petit, un responsable militaire de la Comdabra, Rafael Cury, Roberto Beck, Fernando Ramalho & Claudeir Covo, en 2005, dans une salle de réunion du Commandement de la Défense aérienne.

L'an dernier ils avaient déjà obtenu l'accès aux dossiers qui concernent l'Opération Prato. C'est une enquête militaire assez poussée sur des incidents qui se sont produits en Amazonie. Les villageois auraient été attaqués et blessés par des Ovnis et s'étaient organisés pour assurer des veilles nocturnes dans l'éventualité d'avoir à se protéger.

Vingt ans après ces évènements, Uyrange Nogueira - le Capitaine en charge de l'opération - avait été interviewé par un ufologue et il a reconnu avoir lui-même vu des Ovnis. Il pensait que des aliens étaient effectivement impliqués. Trois semaines plus tard, il a été retrouvé mort, pendu avec sa ceinture. (Les détails sont exposés sur le site web).

A présent les Ufologues travaillent à mettre au point une sorte de protocole avec l'Air Force, qui leur garantirait un accès permanent à ces dossiers, et leur permettrait de pouvoir les étudier.

Une collaboration est devenue possible avec les militaires, parce que tout le monde souhaite mieux comprendre le phénomène Ovni.

Pour Rafael Cury, l'un des principaux responsables du CBU : "Avec l'ouverture du Comando de Defesa Aérea Brasileira, l'ufologie brésilienne est entrée dans une nouvelle ère".

En effet. Quand les forces armées et le gouvernement acceptent de communiquer leurs dossiers à des membres d'une association ufologique, et reconnaissent ne pas bien comprendre la nature de ces engins, qu'en outre ils se montrent heureux de coopérer pour tenter de progresser, on peut se dire que la divulgation n'a jamais été aussi proche. Les Ufologues du monde entier vont certainement se montrer très optimistes en réalisant ce qui vient de se passer." - Source

Voir également l'interview du Brigadier José Carlos Pereira, accordée à UFO Magazine le 30 Avril 2008.

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.