Didier de Plaige

Lundi 8 Décembre

décembre 8th, 2008 Posted in Décembre 2008

On sait que Jacques Vallée s'intéresse davantage à des cas ayant laissé des preuves physiques, qui permettent des analyses scientifiques, et il a souvent cité en exemple une pièce de métal fondu qui a été retrouvée après le passage d'un objet aérien inconnu à Council Bluffs, dans l'Iowa, le 17 décembre 1977 :

Rappel de l'incident : "Onze habitants de la ville observèrent un éclair brillant à 19h45. L'éclair fut suivi de flammes de 2,5 à 3 mètres de haut.
Quand les témoins parvinrent sur les lieux de l'événement, à Big Lake Park, aux limites nord de la ville, ils découvrirent un remblai important, couvert d'une masse de métal en fusion qui luisait d'un rouge orangé et avait enflammé l'herbe. La police et les pompiers étaient arrivés sur place quelques minutes plus tard.

Un policier raconta que la masse en fusion apparaissait bouillante et qu'elle se répandait le long des bords du remblai sur une surface de 1,2 à 1,8 mètres.
La partie centrale du matériau resta chaude pendant encore deux heures.
Deux des témoins avaient aperçu un objet brillant dans le ciel avant la chute du débris.
L'échantillon récupéré fut analysé à l'Université d'état de l'Iowa et par la société Griffin Pipe Products.

Il s'avéra que le métal était constitué principalement de fer et de petites quantités de matériaux d'alliage tels le nickel et le chrome.
Les experts conclurent que le matériau s'apparentait à l'acier au carbone.

Toutefois, ils éliminèrent les quatre possibilités suivantes :
1. Quelqu'un aurait versé du métal en fusion sur l'herbe pour faire un canular.
2. Quelqu'un aurait créé le métal en fusion en se servant de "thermite" (mélange de poudre d'aluminium et d'oxyde de fer) et de métal ordinaire pour faire un canular.
3. Le matériau proviendrait d'un avion.
4. L'événement serait du à l'impact d'une météorite.

L'origine du débris demeure donc inconnue." Source

Frank Warren, éditeur de "The UFO Chronicles", vient de publier cet article le 3 décembre :
"Le 28 novembre, j'ai reçu un email de Mr. Gottbrecht, et le Dr. Jacques Vallée en était également destinataire; on sait en effet que Vallée a beaucoup enquêté en 1977 sur un cas survenu dans la même région. Dans sa réponse à Mr. Gottbrecht, Jacques Vallée lui écrit entre autres ceci : "L'incident de Council Bluffs est l'un des cas avec traces physiques parmi les plus intéressants que je connaisse. Tous nouveaux détails sont bienvenus et pourraient s'avérer très importants."
Voici donc ce que le témoin nous écrivait il y a quelques jours :

Cher Monsieur,
Je ne parle malheureusement pas français. J'espère que vous pourrez cependant me lire. C'est au sujet de l'incident de Council Bluffs, dans l'Iowa, le 17 décembre 1977.

Je joins quelques éléments qui pourront vous raffraîchir la mémoire, et vous y trouverez peut-être des informations dont vous n'aviez pas connaissance. A mon grand étonnement je n'ai trouvé aucun rapport du MUFON sur un incident à cette date. Mais j'ai lu l'article dans Popular Mechanics de mai 2001, où vous êtes cité, et j'ai retrouvé un article dans la presse locale.

Le 7 juillet 1974, assez précisément, soit trois ans avant l'incident en question, avec ma compagne (à l'époque), nous avons eu une rencontre rapprochée exactement au même endroit. A Big Lake Park. Je vous adresse une copie du rapport d'observation que j'avais envoyé au MUFON en 2000, alors que je n'avais pas entendu parler de l'incident de 77.

Je crois avoir également signalé cet évènement au CUFORC ou autres organismes [en fait, le NICAP, en 2001] qui s'occupent de ces affaires. Peu après notre rencontre rapprochée du 7 juillet 1974, j'étais allé voir le Dr. Jack Kasher, responsable du Département de Physique de l'Université du Nebraska, à Omaha, qui est aussi le Directeur Régional du MUFON. J'ai repris contact avec lui dans le cours de l'année écoulée, et il se souvenait bien de moi.

Il avait trouvé notre histoire crédible, et du fait que nous avions subi un "temps manquant", il m'avait recommandé d'aller voir un hypnologue. Hélas, je n'ai jamais fait cette démarche. Je pense que j'ai eu peur. Depuis cet évènement, je suis resté très tendu, j'éprouve une certaine nervosité, et je ne suis pas sûr de pouvoir être placé sous hypnose.

Je n'ai pas eu d'autre contact avec lui, mais la dernière fois il avait à nouveau suggéré une régression sous hypnose. Je vis à présent à Xxxxxx, dans le Missouri, et je ne connais personne dans la région qui pratique une technique approchante. Ca ne me dérangerai pas de revenir pour ça à Council Bluffs ou Omaha, mais je doute qu'une seule séance soit suffisante.

Je voulais vous faire savoir que nous avions vécu cette expérience parce que, selon moi, l'objet que nous avons vu me paraît être exactement semblable à celui que les témoins de 1977 avaient décrit, soit trois ans plus tard. Il y a toutefois quelques différences, ma compagne et moi nous trouvions à moins de 50 mètres de l'objet qui se tenait immobile en l'air, puis il a nous a projeté un rayon. Tout ce dont nous nous souvenions ensuite c'est qu'il faisait jour, par conséquent nous avons du faire l'expérience d'un "temps manquant". Nous avions vu une sorte d'engin, de très près, qui accomplissait des manoeuvres spectaculaires, ce n'était pas juste quelques lumières dans le ciel.

Je ne prétend pas avoir été victime d'abduction, je n'ai pas eu de rèves consécutifs à cet évènement, mais je n'ai cessé de me poser des questions. Lorsque j'ai entendu parler de cet incident sur lequel vous avez enquêté, j'ai éprouvé un certain soulagement parce que c'est comme si 11 autres témoins s'étaient manifestés en rapport avec ce que j'ai vu, même à 3 années d'écart. C'est ce qui rend ce cas intéressant pour moi, et j'espère pour vous aussi.

Je vous remercie de votre attention, et j'aimerais connaître votre sentiment à ce sujet. Même un simple accusé de réception serait grandement apprécié.

Sincèrement, - Monte J. Gottbrecht

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.