Didier de Plaige

Mercredi 29 Octobre

octobre 29th, 2008 Posted in Octobre 2008

Au fil des mois, différentes histoires nous sont proposées qui reposent sur un informateur anonyme, et des documents assez convaincants mais peut-être fabriqués.

On est amenés chaque fois à se demander si elles pourraient en fait émaner d'un même groupe de manipulateurs, ou de plusieurs agences de désinformation.

Ufonaut considère que le schéma est au moins aussi intéressant que le contenu. Il s'interroge sur le processus de diffusion de toutes ces affaires, à commencer par les révélations sur Roswell, le MJ-12, les histoires concernant les membres de la Volière, l'affaire Serpo, le rapport CARET, la Source A et le thème des réunions aux Nations-Unies...

"Il est possible que nous ayons souvent droit à des 'diffusions contrôlées' d'information plutôt que des 'fuites réelles' - c'est-à-dire essentiellement des opérations planifiées, poursuivant des objectifs divers et répondant à des impératifs précis." Ce participant du forum Open Minds estime utile de préciser à nouveau quelques notions :

    - La Désinformation : Faire en sorte que les chercheurs tournent en rond ou que le phénomène soit décrédibilisé. Gagner du temps.

    - L'Acclimatation : Préparer les populations à une autre réalité et évaluer leurs réactions lorsqu'elles sont confrontées à des concepts et des informations sensibles.

    - La Surveillance : Analyser les canaux d'information, s'intéresser à ceux qui la véhicule, identifier les personnes qui échangent sur le sujet, et évaluer la qualité de la recherche menée par les citoyens.

    - Le Contrôle : Moduler la façon dont le phénomène est perçu par les chercheurs privés et le grand public, et décrédibiliser tous les évènements d'importance, les observations d'Ovnis et les fuites authentiques.

Arthur C. Clarke

Ufonaut conclut : "Tout ceci, pour moi, ne remet pas en cause l'Hypothèse extraterrestre. En fait, de nombreux rapports sur les caractéristiques physiques du phénomène renforcent l'idée de sa réalité physique : les traces au sol, les enregistrements radar, les effets électro-magnétiques, et les marques physiques sur certains des témoins. C'est pourquoi je pense que l'HET est l'hypothèse la plus pertinente.

Nous devons réviser notre concept anthropocentrique sur la nature de la réalité, afin de s'adapter à ce qui est en train de se passer." Il termine avec cette citation de Arthur C. Clarke : "Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie."

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.