Didier de Plaige

Dimanche 19 Octobre

octobre 19th, 2008 Posted in Octobre 2008
On se souvient de la pertinence des prévisions économiques pour les Etats-Unis en 2008 que Gerald Celente, éditeur de "The Trends Journal", avait formulées autour de Noël 2007.

A nouveau interrogé par l'enquêtrice Linda Moulton Howe, l'analyste financier s'est montré extrêmement pessimiste sur les développements de la crise actuelle. Il avait estimé dès le 9 octobre que l'aide apportée aux banques par le Plan Paulson était une forme de racket qui ne résoudrait rien et ne saurait empêcher la dépression.
"Actuellement, un million d'Américains se retrouvent à la rue, et le gouvernement n'a rien mis en place pour leur venir en aide." Le 13 octobre, l'agence AP titrait : "L'économie s'effondre, les autorités craignent des réactions violentes."
Gerald Celente : "Les bureaucrates ont utilisé l'argent des contribuables pour renflouer les escrocs de Wall Street et se couvrir vis à vis des banques étrangères.

Gerald Celente

Les générations à venir sont endettées à cause de ces activités criminelles, mais rien ne pourra enrayer la dépression. Les banques centrales et la Fed maintiennent artificiellement le dollar pour éviter que la demande en or fasse imploser le système.

Les valeurs immobilières ont chuté, mais la population commence à s'apercevoir que rien n'a été fait pour diminuer les taxes foncières : je prévois que les gens vont commencer à se révolter, et ça se produira d'abord au niveau local."

Linda Moulton Howe lui demande d'anticiper l'année à venir. "Il y a des facteurs imprévisibles, d'ordre géopolitique, comme des tensions ou des guerres, qui nous empêchent d'être très précis. Mais sur le plan intérieur, il est certain que l'hiver sera rude. En février et mars, nous verrons véritablement les effets de la dépression. Le taux de chomage avait atteint 25% en 1929. Des quantités de travailleurs pauvres vont tenter de cumuler les emplois pour s'en sortir, et le nombre de chomeurs pourra s'établir autour de 15%.

Pour l'heure on ne parle que de crise financière, mais attendez de voir la faillite commerciale... les grands distributeurs vont disparaître les uns après les autres. L'Amérique va s'installer dans le provisoire, le nombre des SDF va se multiplier, et l'on verra partout se constituer des zones d'habitation précaire.  ;D es gens vont commencer à occuper les pavillons désertés. La criminalité sera en augmentation exponentielle...

Ce pays va connaître une révolution. Ca ne sera pas pour tout de suite, mais ça commencera par des mouvements de révolte contre l'impôt. Nous pouvons le prévoir, parce que l'analyse des tendances suppose que nous ayons une bonne connaissance de l'histoire. Au cours du 19ème siècle, et au début du 20ème, nous avons vu comment les banques ont mis la main sur ce pays. (...) La révolte n'aura rien d'idéologique, elle concernera tout le monde, parce que les gens ne pourront plus s'en sortir."

Cependant tout n'est pas noir : "Nous allons assister à de profonds changements qui bénéficieront aux milieux populaires. Le système actuel est conçu sur des structures dont on disait qu'elles étaient trop importantes pour faillir. Mais il n'y a pas assez d'argent dans le monde pour les sauver du désastre. Nous allons connaître une période d'hyper-inflation telle que nous n'aurions pu l'imaginer, comme celle qu'ont connu l'Argentine ou le Brésil. La chute des prix sera spectaculaire, mais relativement au dollar, tout restera très cher. Nous parviendrons alors à la remise en cause du système de consommation. Ce qui pourra permettre une Renaissance, avec l'émergence d'un esprit communautaire.

L'affaire des subprimes ne représente qu'environ 2 milliards de dollars, mais ça a permis aux bureaucrates de désigner une cible facile, en qualifiant d'irresponsables tous ceux qui avaient emprunté au-dessus de leurs moyens. Il va falloir maintenant s'intéresser à des acrobates financiers tels que le Groupe Carlisle, Blackstone, ou Cerberus - qui ont acheté Chrysler ou la chaine Hilton sans mettre l'argent sur la table ! Ce sera la prochaine pelote à dévider.."

Cette situation est-elle plutôt favorable à la Divulgation, dans une sorte de fuite en avant ? Ou devra-t-elle conduire à différer le processus ? Source - Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.