Didier de Plaige

Mercredi 20 Août

août 20th, 2008 Posted in Aout 2008

Le NewScientist vient de présenter une invention qui conduit à revoir complètement le mode de propulsion dans l'espace. Des avancées comparables pourraient un jour s'appliquer aux vols dans l'atmosphére... ou parvenir à expliquer les déplacements d'objets exotiques dans notre milieu.

"On n'avait jamais imaginé jusqu'ici que des propulseurs d'engins spatiaux puissent être miniaturisés à ce point : Brian Gilchrist et ses collègues de l'Université du Michigan, à Ann Arbor, ont déposé un brevet sur une solution originale : des panneaux de nano-propulseurs, disposés le long des parois du vaisseau.

Les propulseurs ioniques habituellement utilisés pour manoeuvrer des engins dans l'espace ont un volume comparable à celui d'un réfrigérateur. Ils accélèrent des particules chargées pour produire une force dans la direction opposée. Cependant, ils gaspillent beaucoup de gaz propulsif et leur durée de vie est limitée parce que les ions accélérés finissent par endommager le moteur.

Les nano-propulseurs n'ont pas ce genre de problème. Chaque élément comporte une petite chambre contenant un fluide, dans lequel sont plongées des électrodes, et un orifice au sommet. Au-dessus de cet orifice, d'autres électrodes genèrent un puissant champ électrique.

Image de prévisualisation YouTube

Ce fluide contient des nanoparticules dont la taille ne dépasse pas quelques dizaines de nanomètres, qui sont ionisées par des électrodes dans la chambre. Les ions chargés sont accélérés par le champ électrique, et éjectés par l'orifice, ce qui produit la poussée.

"Ces nano-propulseurs peuvent être assemblés en grand nombre sur des panneaux plats, avec des micros-conduits d'alimentation. Les panneaux pourront couvrir une grande surface du vaisseau, et dans un environnement sans frictions, ils permettront un contrôle précis et efficace de la poussée."

Les inventeurs pensent que ces panneaux propulseurs réduiront les coûts des missions spatiales, en raison de leur haut rendement pour un faible poids.

La video présente la propulsion ionique conventionnelle.

Source

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.