Didier de Plaige

Mercredi 6 Août

août 6th, 2008 Posted in Aout 2008

Il règne depuis quelques jours une certaine confusion dans la communication de la NASA sur la mission Phoenix. En particulier des questions se posent concernant l'ambiguïté des chercheurs :

la presse mondiale a publié la confirmation le 1er juillet de la présence d'eau sur Mars, mais on apprenait deux jours plus tard que "les scientifiques se sont amusés des réactions des medias, parce qu'ils le savaient depuis les missions précédentes"...

Autre exemple, cette phrase relevée hier dans un communiqué : "Il est important d'avoir confirmation de la présence de perchlorate, et de vérifier les données, avant de parvenir au consensus scientifique, et de procéder aux annonces suivantes."
Cette étonnante formulation montre que l'organisation entend révéler ses découvertes de manière très progressive.

Par ailleurs, les derniers tests en laboratoire montrent la présence de perchlorate, une substance oxydante. Les scientifiques de la mission Phoenix tentent à présent de déterminer si la présence de cette substance pourrait s'expliquer par une contamination des matériels d'analyse avec des composants terrestres... ou provenir de la combustion des fusées au moment du lancement. Un expert de ce type de propulsion a été appellé en consultation.

La NASA avait donc organisé hier une téléconférence de presse qui a duré une heure. Peter Smith y a déclaré : "Nous aurions préféré nous y prendre autrement, mais nous devions couper court à la rumeur selon laquelle nous pourrions cacher quelque chose." Il a ajouté : "Même si la présence de perchlorate dans le sol pourrait rendre impossible toute forme de vie, on ne peut en conclure qu'elle n'ait pas existé par le passé; on ne peut exclure de la trouver dans le sous-sol."

Finalement c'est encore l'incertitude, parce que les scientifiques de la mission rappellent aussi que le sol de Mars ressemble à celui du desert du Chili où on trouve aussi du perchlorate ainsi que des bactéries "extrêmophiles". Source

Image de prévisualisation YouTube

Les résultats sur la découverte de perchlorate sont contradictoires : "L'instrument TEGA qui a analysé deux échantillons de sol en les chauffant, a donné deux résultats différents : dans le premier échantillon, les données recueillies à la suite de l’analyse ne permettent pas de trancher entre une présence ou une absence de perchlorate, mais dans le second échantillon analysé, les données montrent nettement une absence de ces perchlorates.

Les deux instruments (MECA et TEGA) donnent donc à première vue des résultats différents et discutables. Les scientifiques tentent actuellement de trouver une explication à ces observations." Source

La video montre le Phoenix Mars Lander et la zone d'exploration du bras robotisé.

Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.