Didier de Plaige

Dimanche 3 Août

août 3rd, 2008 Posted in Aout 2008

Le programme établi par Larry King avant l’impact des récentes déclarations de l’astronaute d'Apollo 14 n'a pas été modifié : “Changez votre esprit, changez votre vie ! Découvrez les pouvoirs de votre cerveau. Vous pouvez transformer votre manière de penser, d’agir et de conduire votre vie !

L'émission était visiblement pré-enregisrée, et Edgar Mitchell n'a pas eu l’occasion de développer sur le thème de la Divulgation. Une large part de l'audience n'aura sans doute pas compris l'intérêt de le faire figurer seulement deux petites minutes dans ce contexte, alors que l'attente était très forte de l'entendre développer sur la présence aliène.

L'effet Mitchell est ressenti jusqu'en Australie, où le CourierMail rapporte : "D'après Sheryl Gottschall, la Présidenta du Groupe de recherches ufologiques du Queensland, l'exposition mediatique de l'astronaute a délié les langues :"
"Certains témoins consentent maintenant à témoigner d'obervations d'Ovnis, après avoir gardé le silence pendant 40 ans. Les anciens se sont décidés à parler, en constatant que les grands medias semblaient mieux disposés à traiter le sujet. Grâce au Dr Mitchell, on en parle maintenant dans le monde entier. C'est un soulagement pour tous ceux qui ont eu des expériences."

Il existe dit-on des services spécialisés qui font appel à des écrivains de science-fiction pour monter des OPérations PSYchologiques (Psy-Ops) spécifiques aux thèmes Aliens. Nous tenons ici un exemple de désinformation élaborée. Sa diffusion sur internet est gratuite, et déjà les débats sont lancés sur plusieurs forums anglo-américains. Ca devrait vous faire un peu de lecture attrayante pour l'été, en prenant tout le recul nécessaire :

"Le contenu de ce livre présenté par Lawrence R. Spencer est une lettre, suivie des transcriptions d'interviews Top secrets et les notes personnelles reçues de l'infirmière Matilda O'Donnell MacElroy. Elle était engagée dans l'Air Force, affectée au 509ème groupe de bombardiers de la base de Roswell. Elle m'a affirmé dans un courrier que ce récit est basé sur une série d'interviews qu'elle avait réalisées avec un être extraterrestre, dans le cadre de son service.

En Juillet et Août, elle a interviewé un pilote de soucoupe qui s'était écrasé près de Roswell, au Nouveau-Mexique le 8 juillet 1947. L'être s'est identifié comme un officier, un pilote et ingénieur de la Force Expéditionnaire du Domaine, une espèce qui a utilisé la ceinture d'asteroïdes dans notre système solaire comme base d'opérations intergalactiques au cours des 10.000 années écoulées."

Malgré l'avertissement en ouverture, certains se demandent encore si l'interview pourrait être authentique. L'Editeur ne s'est pas efforcé de fabriquer de fausses transcriptions. Il déclare simplement ne pas avoir gardé les originaux :

"Bien que certaines des dates, des lieux, des personnes et des incidents décrits ici puissent être réels ou basés sur des faits, il n'existe aucune preuve permettant d'authentifier les dires de l'auteur.
Toutes les informations, notes et transcriptions reçues par l'Editeur sont rassemblées ici, dans leur forme originale. L'Editeur n'est plus en possession des documents originaux ni de copies des documents de l'auteur, Mrs. MacElroy.
" Lawrence R. Spencer (Auteur de "
The Big Bleep" et "The Oz Factors".

Le "livre" de l'infirmière constitue 155 pages sur 319, le reste est une sélection de notes directement empruntées à Wikipedia. L'éditeur n'est pas en retrait, il accepte de venir raconter son histoire dans les medias. Le 27 juillet, les producteurs du Paracast et l'ufologue Frank Warren se sont entretenus sans ménagement pendant deux heures avec Lawrence Spencer.

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/Paracast_Lawrence_Spencer_July27-1h49mn.mp3] Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.