Didier de Plaige

Jeudi 19 Juin

juin 19th, 2008 Posted in Juin 2008

L'agence Xinhua news vient d'annoncer qu'une firme chinoise a réalisé un prototype de plate-forme volante qui peut être pilotée à distance. L'engin fait actuellement 1,2 mètres de diamètre. Il décolle verticalement, et peut atteindre une altitude de 1.000 mètres.
Sa propulsion au méthanol lui permet une vitesse de 80 kms/h, avec une autonomie de 40 minutes, et le parcours de l'engin peut être pré-programmé.

Selon Wang Zhongxin, Président de Harbin Smart Special Aerocraft Co Ltd, l'entreprise a consacré 12 ans et 4 millions de dollars à cette recherche.

Il est envisagé de l'utiliser pour la photo aérienne, l'étude géologique, et l'éclairage d'appoint en situation d'urgence. La mise en production concerne 10 engins.

La réaction de Malakai sur OMF est intéressante : "Si cette entreprise a été été capable de réaliser une telle machine, alors je n'ai aucun doute que les américains ont pu mettre au point les drones de Californie, ou autres soucoupes autrement plus sophistiquées."

La Guerre des Etoiles va s'intensifier. Un haut responsable de l'Isro (Indian Space Research Organisation) l'a annoncé hier : "Des scientifiques Indiens sont en train de bâtir une station terrestre d'observation, pour prévenir d'éventuels tirs contre nos satellites. Ils doivent également pouvoir les écarter de la ligne de tir."

Cette déclaration consacre effectivement le développement par l'Inde de son propre programme de guerre des étoiles.

Elle faisait directement suite à un appel lancé le même jour par le Chef d'Etat-Major des armées indiennes, le Général Deepak Kapur, visant à mettre en place un commandement militaire unifié dans le domaine de l'espace, avec à sa tête le Lieutenant-Général Hardev Lidder.

Celui-ci a estimé que la militarisation de l'espace était inévitable.

Le danger est précisément identifié : l'Inde doit "optimiser" l'usage de l'espace en déployant des applications militaires, afin de contrer les avancées rapides de la Chine : "Le programme spatial chinois se développe à un rythme exponentiel, à la fois sur le plan offensif et défensif."

Source 1 - Source 2

La Chine avait testé sa capacité de détruire un satellite en orbite le 11 janvier dernier, en éliminant l'un de ses anciens observatoires météo. L'Isro a déjà lancé 50 satellites, dont le récent Cartosat 2A, qui sert également des objectifs militaires. Il fournit des images avec officiellement une résolution de 80 cms.

Parmi les artistes qui poursuivent des recherches sur les drones, Patrick Vantuyne ou Tridi publie régulièrement ses travaux sur Open Minds. Le visiteur peut découvrir en relief des images originales publiées par la NASA : la mission Apollo 17 ou le sol martien photographié par le Phoenix Mars Lander.

Il a rejoint le forum de la DRT et présente ses deux sites web : l'un expose ses Réalisations en 3D/Stereo. L'autre est consacré aux drones.

Patrick Vantuyne
Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.