Didier de Plaige

Lundi 21 Avril

avril 21st, 2008 Posted in Avril 2008

La réalisation d'un manteau d'invisibilité occupe de nombreuses équipes de chercheurs depuis 2006. Un prototype relatif aux micro-ondes a déjà été popularisé il y a quelques mois. Mais de nouveaux progrès viennent d'être rendus publics.
Il s'agit de travaux récents sur les métamatériaux "à main gauche", qui ont un indice de réfraction négatif.

"En physique, en électromagnétisme, le terme métamatériaux désigne dans son ensemble des matériaux composites artificiels qui présentent des propriétés électromagnétiques qu'on ne retrouve pas dans les matériaux naturels.". Source

Une dizaine d'équipes scientifiques dans le monde travaillent officiellement sur le sujet. Mais les laboratoires militaires ou sous contrat avec le Département de la Défense ne sont pas listés.

"Ce qui a réellement attiré l'attention sur ces matériaux exotiques a été la proposition par J. Pendry de la possibilité de réaliser une superlentille dont la résolution ne serait plus limitée par les lois classiques de l'optique. Enfin en 2006 pour couronner ce sujet J. Pendry et U. Leonhardt proposaient la réalisation d'une cape d'invisibilité utilisant des métamatériaux.
Plusieurs équipes ont démontré depuis que ces prédictions théoriques étaient applicables, en parvenant à réaliser des prototypes de superlentilles et de cape d'invisibilité en micro-onde. Auparavant D.R. Smith avait montré expérimentalement que le matériau composite de J. Pendry présentait bien une permittivité, une perméabilité et donc un indice de réfraction négatifs."

Le personnage de Dan Burisch et ses exposés sur les lignes temporelles ne sont pas toujours bien acceptés. Faut-il mettre cette récente confirmation d'une réunion à l'ONU sur le compte de la provocation ?

Bill Ryan, fondateur du Project Camelot, intervient dans le débat pour affirmer que le chercheur est de bonne foi :
"Dan Burisch nous a adressé un long message personnel et il a confirmé l'histoire de la réunion aux Nations-Unies, telle que Michael Salla l'a rapportée : cette réunion a effectivement eu lieu, il n'y a aucun doute là-dessus, et il nous en avait parlé de vive voix le 1er avril, à l'occasion d'un diner. Il constate que les gens qui ont diffusé cette information ont été la cible d'une campagne de dénigrement qui lui rappelle comment il avait lui-même été traité quand il était apparu publiquement pour la première fois.
C'est pourquoi il a tenu à se solidariser, par empathie avec ces personnes. Je ne crois pas devoir le citer mot pour mot sans sa permission, mais vous avez l'essentiel. Il était impératif que les auteurs de la fuite soient discrédités.
Meilleurs souhaits - Bill
"

Pour mémoire, le site du GEIPAN avait publié, à la date du 28 mars 2008, un démenti total bien que non-officiel : "Des informations ont circulé sur internet sur la tenue en février 2008 d'une réunion secrète au cours de laquelle la problématique OVNI aurait été abordée. L'enquête menée par le GEIPAN auprès du correspondant du CNES à l'ambassade de France a montré qu'il ne s'agissait que d'un grossier canular." Pourquoi ce commentaire est-il aussi anonyme que la nouvelle ? Certains ont pensé que cette petite note évite aux autorités d'avoir à formuler un démenti officiel, qu'il serait moins facile de rétracter si besoin.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.