Didier de Plaige

Lundi 31 décembre

décembre 31st, 2007 Posted in Décembre 2007

Bill Ryan & Kerry Cassidy s'activent toujours à développer leur 'Projet Camelot', et la plupart des interviews disponibles ont été retranscrites ici, à mesure de leur mise en ligne. Cette fois, ils publient une 'Mise à Jour' qui concerne Henry Deacon, ce discret 'physicien de Livermore' qui s'est décidé à parler en 2006, et dont ils étaient sans nouvelles depuis le 30 mars 2007 :
"Avant son dernier message, il nous avait fait savoir qu'il était contraint de cesser toute communication avec l'extérieur.
Huit mois plus tard, de retour à Los Angeles après un séjour en Europe, nous sommes heureux de vous faire savoir que Henry Deacon a refait surface. Il y avait diverses raisons à ce silence : outre la pression exercée sur lui, il avait aussi des motifs personnels de rester tranquille. A présent, plusieurs facteurs l'ont poussé à communiquer de nouveau. Nous saluons son courage - et nous partageons ses préoccupations.
"

Le Rapport 'Iron Mountain'
Pour cette mise à jour, Henry a insisté pour que nous mentionnions de nouveau 'The Report from Iron Mountain', dont il avait parlé lors de sa première interview. Ce document se présente comme un rapport détaillé émanant d'un important centre de réflexion qui avait été mandaté en 1961 par le président JFK, pour identifier et résoudre les problèmes majeurs de l'après-guerre. Bien qu'il ait été propagé dans sa forme pratiquement originale, Henry est convaincu qu'une introduction fut ajoutée au Rapport pour en limiter l'impact négatif après qu'il ait été largement diffusé et qu'il fut même publié [en 1967 par Dial Press]. L'idée fut alors répandue qu'il s'agissait en fait d'une oeuvre de fiction. Henry est convaincu qu'il ne s'agit pas d'une fiction."

"On ne peut résumer ce document en un paragraphe. Il traite de problèmes contemporains, parce qu'il évoque les questions de surpopulation

Pour Henry, la plupart des solutions préconisées par le centre de réflexion sont entrées en application. "Henry avait reçu une copie de ce document officiel lors d'une réunion gouvernementale à Tucson, Arizona, en 1986. A cette occasion, un militaire de haut-rang chargé du briefing avait déclaré, en faisant allusion au rapport : "Il y a des moutons et des loups. Nous sommes les loups." Menaces contre notre Existence

"Henry a décidé de reprendre contact parce qu'il est préoccupé de ce qui se prépare. Il a suivi en grande partie le Granada Forum de Décembre 2006 et confirme une large part des propos du Dr Bill Deagle lors de sa conférence."
  Bill Deagle

"En résumé :
1) Des agents pathogènes ont été furtivement déployés dans le but de réduire la population mondiale. Henry connaissait l'existence de bien d'autres programmes, à côté de la Grippe aviaire utilisée comme une arme, ainsi que l'a décrite Bill Deagle. Parmi les moyens évoqués, il existe des armes génétiquement ciblées (raciales). Nous avons reparlé de 'Menaces environnementales'.

 

2) On devrait s'intéresser au documentaire de Alex Jones, 'Endgame', qui expose de manière probante des plans visant à réduire la population mondiale à 500 millions d'individus, mieux susceptibles d'être gouvernés. (C'est également développé par Deagle.)

 

3) Henry confirme l'exposé de Naomi Wolf lorsqu'elle dénonce la menace montante envers la démocratie américaine, qui est au centre de son livre 'The End of America'.

 

4) Un effondrement économique pourra se produire prochainement, à commencer par la chute du dollar, qui affectera ensuite en cascade la Livre, et l'Euro. Ca pourrait intervenir à tout moment. A l'extrême, les liquidités n'auraient plus aucune valeur. Le troc du savoir-faire et des services pourrait être une alternative de survie pendant ces évènements. Le meilleur placement serait dans les moyens de purification de l'eau. Un approfondissement Psychologique/Spirituel (pas religieux) serait une démarche très importante pour qui veut se préparer.

 

5) Une éruption Solaire de type CME (Corona Mass Ejection) pourrait se produire. D'après Henry c'est la 'Roulette Russe', parce que tout dépendra de la position de la Terre dans son orbite autour du Soleil lorsque ça se produira, et aussi - pour des régions entières - de la rotation de la Terre elle-même à ce moment-là.

 

6) Henry suggère que ceux qui en ont la possiblilité s'aménagent des abris à l'écart des zones côtières et autres régions vulnérables aux inondations; de même, il faudrait éviter les zones sismiquement sensibles; éviter les centres de population trop concentrées; idéalement, il faudrait disposer d'un abri adossé à une colline, ou dans un souterrain; il sera nécessaire d'avoir accès à des ressources en eau et nourriture qui ne soient pas polluées.

 

7) Afin de se protéger des EMP (ondes électromagnétiques) qui pourraient être associées à l'irruption solaire, ou provenir des dispositifs EMP, les composants électroniques devraient (a) être enveloppés dans du coton ou des fibres naturelles (comme isolant) et ensuite (b) enveloppés dans des feuilles d'aluminum, ou enterrés dans le sol, ou encore sécurisés dans des conteneurs en métal.

 

8- Dans le cas d'une EMP violente, tout véhicule disposant d'un système électronique de mise en marche deviendra inutile. Une voiture diesel ou un camion de technologie ancienne, sans composants électroniques, sera toujours préférable. Les vélos seront des valeurs sûres.

 

9) Les équipements des radio-amateurs pourraient constituer les seuls moyens de communication locale et globale. Mais ces systèmes pourraient temporairement tomber en panne si la ionosphère est perturbée par des dispositifs comme HAARP, ou par l'activité Solaire.

 

10) La Vitamine D3 (5.000 IU par jour) est une excellente assurance bon marché contre les épidémies virales, qu'elles soient naturelles ou fabriquées. Les populations de couleur pourraient avoir à augmenter le dosage. Il n'est pas recommandé de dépasser 5.000 IU en prise quotidienne..

 

11) Des systèmes fonctionnels à énergie libre ont été développés, grâce à l'effet Casimir (ce qui, pour Henry, ne surprendra pas la plupart des 'physiciens'). En général, les technologies qui en ont résulté n'ont pas été rendues publiques, non pas pour des raisons économiques, comme la préservation des intérêts pétroliers, mais parce qu'il a été estimé que l'abondance énergétique aurait pour conséquence une augmentation incontrôlable de la population mondiale - ce que les Pouvoirs en Place considèrent comme le plus urgent problème de notre époque. En raison de considérations religieuses et sociales, le contrôle de la croissance des populations ne semble pas envisageable par des moyens faciles, mesurés, conduits sur le long terme."

 

Apocalypse now ?
"Qui sait ? Les évaluations des observateurs attentifs de la situation globale sont divergentes. Beaucoup sont optimistes, estimant que nous avons dépassé les échéances cruciales. Dan Burisch a récemment déclaré (en novembre 2007), qu'il pense que nous sommes en sécurité sur la Ligne Temporelle 1 (au contraire de la catastrophique 'T2'). D'autres demeurent très préoccupés par les paramètres économiques et géopolitiques, et craignent que les choses empirent avant de se normaliser.

 

Il vaut mieux être prévenus. Henry pense qu'il est déjà trop tard pour changer quoique ce soit, sauf à se prémunir au niveau individuel (c'est pourquoi il insiste sur la préparation mentale/émotionnelle/spirituelle, ou religieuse mais non-dogmatique). On doit porter à son crédit le fait qu'il nous a autorisés à publier cette mise à jour. Ceux qui connaissent déjà les propos de Bill Deagle se souviendront qu'il a lui aussi déclaré - il y a un an précisément - qu'il est 'minuit moins une seconde'.

 

Un point important à noter : Les fondateurs du Projet Camelot estiment qu'il n'est pas trop tard pour faire circuler l'information. Chaque vie épargnée est un cadeau. Et il est possible que des intentions positives cumulées, sur une large échelle, puissent minimiser ou effacer des catastrophes potentielles. Ceux qui ont suivi la conférence de Bill Deagle en Décembre 2006 auront remarqué qu'il ne s'est rien produit de dommageable pour l'instant. Si nous parvenons à traverser l'année 2008 sans encombres - sans explosions nucléaires, ni attaques terroristes (réelles ou fabriquées), sans épidémies, et que l'économie résiste, alors nous aurons de bonnes raisons de nous montrer optimistes. Nous attendons ce jour.

 

Par ailleurs Henry nous a demandé d'émettre une sévère critique envers tous ceux qui seraient tentés de tirer profit en diffusant de l'information relative à une possible catastrophe, ou en vendant des produits à des prix abusifs. Il pense que toute information relative à cette situation doit être diffusée gratuitement, sans perdre de vue que c'est le destin de l'humanité qui est en jeu.

 

Henry a conclu : "Rapprochez-vous de la nature et ne suivez pas vos peurs. Entrez dans le courant. La vie est courte. Nous n'avons pas beaucoup de temps. Ralentissez le cours de votre voyage temporel, et profitez de chaque moment, ici et maintenant."

 

Concernant les projets de réduction de la population, le sujet revient périodiquement : Aaron Russo, directeur et producteur de documentaires à Hollywood, a déclaré avoir été approché par Nick Rockefeller pour rejoindre l'élite qui entend appliquer ce programme.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.