Didier de Plaige

Samedi 30 juin

juin 30th, 2007 Posted in Juin 2007

Les recherches se poursuivent sur OM, avec cette proposition illustrée par OnTheFence : "Il n'y a que 8 caractères arrondis, ce qui supposerait une base de calcul octale. Voici une première approche, dans le désordre" :

11August avait préalablement réfléchi sur cette portion d'une des planches d'Isaac : "J'ai l'impression que ces symbôles seraient utilisés pour énumérer une série d'actions précises, en liaison avec les autres symbôles, de manière plus 'fonctionnelle', comme des instructions..."

OnTheFence reprend : "Remarquez aussi, dans cet extrait, que les bras forment des angles relatifs qui sont des huitièmes de cercle 90°=2/8, 135° = 3/8. Il est possible que les trois 'nombres' que tu as encadrés représentent l'angle (en huitièmes) par rapport à un point de référence."

Pour sa première apparition sur OM, mr772 nous présente une référence troublante, qu'il a retrouvé dans une video sur David Adair - déjà évoqué ici : "A la fin de son interview, David Adair mentionne le fait que les composants qu'il a vus étaient couverts d'écritures - chacun des composants de chaque dispositif. Il ajoute que les symbôles étaient inversés sur les côtés opposés... à gauche et à droite. Nous avons peut-être là un exemple sur les photos transmises par Isaac."

Cette précision se situe à 38 minutes du début. David Adair explique qu'il avait considéré ces signes comme des numéros de série pour identifier les pièces...
mr772 : "Je sais que les symbôles reproduits de mémoire par Adair ne ressemblent pas à ce que nous évoquons ici, mais j'ai trouvée intéressante cette même idée de reproduction symétrique." http://video.google.com/videoplay?docid=148004506625128048
En ce qui concerne la recherche, certains ont estimé suspect de ne rien trouver dans Google en tapant "Caret+Laboratory+Palo Alto"... oubliant qu'il ne s'agit pas du nom de la compagnie, mais du nom de code d'un programme interne. Imaginons une unité du CERN, à Genève, au 3ème sous-sol, qui regroupe 200 chercheurs. Leur projet d'étude aura pour petit nom 'Nucleon7'... et il n'est pas dans leurs objectifs de publier quoique ce soit sur internet. Qui peut s'étonner alors que la recherche en français sur le nom du programme ne donne rien ?

Le débat revient cycliquement sur le thème : "CGI, ou pas ?" Sur ATS, un amateur comme 1111, déjà épinglé pour fautes lourdes, se démène pour monopoliser l'attention. Sa motivation est claire et sans alternative : "Je serai tellement content quand le canular aura été démontré !!! Ca sera un tel pied de revenir pour me moquer de vous !"

Heureusement, de manière très posée, d'autres s'expriment avec des arguments vraiment techniques, et c'est le cas de srb2001 : "Je suis un artiste cgi, et j'ai observé attentivement les photographies de Isaac montrant les artefacts aliens. Il n'y a strictement aucune preuve de rendu 3D. C'est-à-dire qu'il n'y a pas de pixels d'antialiasing sur les bords géométriques des objets.
Même en ayant recours aux filtres de flou (Gaussien et grain), qui servent à se rapprocher de l'effet d'une image photographique, les contours de l'objet apparaissent très différemment d'un rendu synthétique numérique. (...) Ces objets ont été photographiés avec un appareil traditionnel de type SLR.
"

Terminons la journée par une note d'auto-dérision, où Razimus nous dit : "Ainsi que vous pouvez le voir clairement sur cette image..."

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.