Didier de Plaige

Mercredi 20 Juin

juin 20th, 2007 Posted in Juin 2007

Le phénomène d'apparition, et de disparition soudaine a sucité quelques recherches sur les projets de drônes, et celui-ci a retenu l'attention non seulement sur le forum OM, mais aussi sur la liste Ummo-Sciences.

Le site du New Scientist a publié cette info le 3 octobre 2006 : "Est-ce qu'on pourrait réaliser un drône de surveillance pratiquement invisible? La compagnie VeraTech, du Minnesota, y travaille. Son brevet en explique le fonctionnement.

La "Persistence rétinienne" fait que les pales d'un hélicoptère, qui tournent rapidement, s'estompent dans une image floue. L'inventeur Michael Dammar a conçu un objet volant qui tourne entièrement sur lui-même, au point qu'il apparaisse à peine sur le fond de ciel. Ca ne le rend pas furtif au point d'échapper aux radars, mais devrait empêcher qu'il soit visuellement identifié.
Le Phantom Sentinel est en forme de Y. Il est formé d'une seule aile allongée, rattachée à deux extensions aérodynamiques assez courtes, dont chaque extrêmité supporte un propulseur. Les masses sont équilibrées de telle sorte que le centre de gravité se situe entre les deux extensions. Lorsque les moteurs sont en action, la structure tourne autour de ce point, et l'aile principale assure le maintien en l'air. L'ensemble tourne si rapidement que la persistence rétinienne ne permet de discerner qu'une image floue.

L'aboutissement consiterait à peindre l'engin couleur de ciel clair, pour le rendre encore plus discret. Dammar précise que l'engin peut embarquer une caméra, placée près du cente de gravité, ce qui permettrait de réaliser des vues panoramiques du sol en contre-bas, après avoir toutefois retravaillé les données fournies dans un logiciel adéquat." Veratech Aero

On est assez loin des descriptions des témoins, mais c'est une occasion de s'informer des recherches en cours.
Cypher propose une autre explication : "J'ai un bouquin dans lequel les auteurs suggèrent que les extraterrestres vivent dans une dimension supplémentaire de l'espace - de même que nous, vivant dans un monde en 3D sommes capables de nous mouvoir dans des directions que les habitants d'un monde en 2D ne pourraient même pas concevoir. Imaginez ce qu'une créature d'un monde en 2D pourrait ressentir si nous posions un doigt dans son monde - ça lui semblerait quelquechose qui surgit de nulle part, qui s'étale, change de forme... et soudain disparaît lorsque nous le retirons.
Ceci pourrait en partie expliquer pourquoi les "aliens" sont capables d'apparaître, de disparaître, et d'accomplir des mouvements qui défient les lois de notre physique. Désolé de résumer ainsi, ça mériterait d'être développé."
Fore, qui prétend depuis plusieurs mois bénéficier de renseignements directement puisés à la source (des contacts psychiques avec des aliens) parle de 'changement de phases' pour expliquer le phénomène d'invisibilité.
Le site UFOArea a reçu ce témoignage de Michael Leon, d'un Ovni en forme de boomerang au-dessus de Escondido, Californie.
"Samedi après-midi, il faisait beau, nous étions mon amie et moi sur le campus de l'Université (San Pasqual High), au sommet de la colline qui surplombe le stade, quand nous avons vu approcher, venant de l'Est, un objet étincelant comme une étoile. Alors qu'il se rapprochait, nous avons distingué ses contours, c'était en forme de boomerang mais plus arrondi. La partie supérieure semblait faite d'un métal doré hautement réfléchissant.
La partie inférieure de l'objet avait la couleur du bronze patiné, et n'était pas vraiment réfléchissante.
"

"Par chance ma caméra était dans mon sac à dos. J'ai couru pour me rapprocher de l'objet. Il était parfaitement silencieux, et il se déplaçait au début très lentement. Bien trop lentement pour que ce soit un avion.
Alors qu'il s'approchait, l'objet s'est dirigé vers le nord et 30 secondes plus tard il a changé de direction, ce qui nous a permis de l'observer de côté.
Nous sommes restés là à le regarder pendant un moment, alors qu'il faisait plusieurs virages, puis soudain il s'est incliné de 45 degrés et il a rapidement pris de l'altitude jusqu'à disparaître. En trois secondes il avait disparu.
Je n'étais pas effrayé de voir cet objet, seulement fasciné de voir ses mouvements aléatoires et sa beauté. Ce fut vraiment une expérience magnifique.
Merci de votre attention, Michael Leon
"

Pourquoi le drône d'Alabama, rapporté à Linda MH par M. Smith - qui le date de 2006 - est-il systématiquement écarté des nomenclatures ? SaladFingers a son avis qur la question, qu'il étaye naturellement d'une démonstration : "Au sujet du drône de Birmingham, j'ai recréé cette version. Ca manque de finesse dans les détails, mais ce n'est le problème ici. Le fait est que ça m'a pris seulement 20 minutes pour le modéliser, régler les éclairages, et produire cette image :

"Le processus de rendu a pris 1,3 seconde ! Je pense que nous avons là un exemple de réalisation grossière sous CG, probablement créée avec un programme comme Bryce ou du même genre."
A supposer que les autres drônes soient réels, l'artiste se risque maintenant à former une hypothèse : "Personnellement, je me dis que ces objets pourraient servir à détecter quelquechose dans le sous-sol. Puisqu'ils doivent bien avoir une utilité...
La partie que nous avons qualifiée d'aile ne serait pas une aile. Elle n'est pas aérodynamique. J'y vois plutôt un capteur, capable de balayer une large zone... mais dans quel but ?
"

Jeddhyi a poursuivi sa recherche sur les conditions météo pendant les prises de vues à Big Basin : "Quatre des stations météo les plus prôches de Big Basin indiquent qu'il soufflait un vent de 15 à 18 mph le 5 juin.
J'ai interrogé un météorologue de la NOAA par email, et je vous communiquerai sa réponse dès réception.
Pour l'heure, un mouvement aussi imperceptible dans les branches me fait suspecter un montage.
"

Mais 10538 n'est pas du tout d'accord avec cette approximation : "C'est faux. Il n'y avait pas de vent ce jour-là. Je suis mieux placé pour le savoir, puisque j'habite dans le coin. J'ai vérifié demon côté, et la vitesse du vent sur Saratoga ne dépassait pas 5 mph en moyenne. Autrement dit, rien. Les feuilles des arbres ne bougent pratiquement pas en-dessous de 20 mph. Les photos de Stephen mais également celles de Ty sont cohérentes avec les données de la météo."
Spf33 ne comprend pas non plus le jugement sommaire de Jeddhyi : "J'ai observé attentivement les 12 photos, et on constate que les feuilles bougent. Je le démontrerai plus facilement quand nous disposerons des images en haute résolution. En attendant, voici le rapport des vents le 5 juin, heure par heure, fourni par wunderground.com, et qui concerne la zone de Boulder Creek, située à 3 kms de Big Basin."

Manteca a suivi de près les débats sur le risque d'exposer les créations de SaladFingers. Mais il ne s'y oppose pas : "Ces exemples de drônes en CGI sont cruciaux, car ils permettent de comprendre comment un faussaire pourrait réaliser ses modèles avec un logiciel adéquat; ça pourrait contribuer à le démasquer." En lui répondant, 10538 fait ce constat : "SaladFingers a fait ses preuves depuis longtemps. A noter que malgré toute sa maîtrise du sujet, il n'est pas parvenu à s'approcher du réalisme et des détails qu'on trouve sur les photos. Personne n'a réussi. Accordons-lui le mérite d'avoir reconnu son échec."
OpenMinded résume à sa manière : "Je pense qu'il y a une nette différence dans le réalisme entre les rendus sous CGI et les véritables photos. Les créations de SaladFingers démontrent que les photos sont authentiques, à moins qu'il parvienne à les égaler à 100%."

Victor Martinez nous avait annoncé hier une très importante mise à jour sur Serpo et l'incident de la Porte 3... C'est maintenant en ligne sur le site Serpo.fr. Espèrons qu'il n'aura pas été une nouvelle fois intoxiqué par le GateKeeper, Joseph Arnold Yeager (de Costa Mesa, Californie), ce personnage trouble qui était à l'origine, il y a plusieurs mois, des fausses images de la planète des Ebens. Cette info est inédite.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.