Didier de Plaige

Lundi 11 Juin

juin 11th, 2007 Posted in Juin 2007

Whitley Strieber a été brièvement cité hier. Ce temps d'attente est l'occasion de mieux connaître le personnage. Extrait de son journal à la date du 8 juin :

"Il y a quelques années, j'ai écrit une nouvelle dont le titre est "Les Portes Ouvertes", qui raconte les derniers jours du scientifique John Von Neumann, celui que la presse de l'époque avait surnommé "l'homme le plus intelligent sur Terre." Il est mort d'un cancer du foie, dans un état de terreur.

Le Général Arthur Exon m'avait confié que le Dr. Von Neumann avait joué un rôle important à la direction du comité scientifique qui avait travaillé sur la question aliène, et que sa compréhension de la physique quantique l'avait conduit à formuler un avertissement, qui fut l'une des raisons sous-jacentes du refus catégorique des Etats-Unis d'admettre la réalité aliène.

J'avais initutlé mon récit "Les Portes Ouvertes" parce que, en lisant les travaux du Dr. Von Neumann sur le problème de la perception quantique, j'ai deviné la nature de cet avertissement. J'avais également perçu cet avertissement d'une autre source. Lorsque Lyndon Johnson était président et Hubert Humphrey son vice-président, on avait proposé au président de le mettre au courant sur le sujet ovni. Il n'avait pa été intéressé, mais on a remis un document à Humphrey, probablement similaire au Rapport Brookings, qui laissait entendre que la découverte des aliens causerait un choc terrible à l'humanité. Toutefois, on a du faire comprendre à Humphrey qu'ils étaient déjà là, mais qu'en l'absence d'un signal de notre part, manifestant notre reconnaissance du phénomène, ils seraient littéralement incapables d'interagir avec nous.

Je crois que le Dr. Von Neumann a pensé alors que ce signal serait une reconnaissance officielle, et que, si celà se produisait, une porte se trouverait ouverte vers un monde inconnu, que nous pourrions être incapables de refermer. C'est pourquoi Humphrey, à la lecture de ce qu'on lui avait remis, a considéré que cette diffusion aurait des "conséquences imprévisibles" et l'Administration Johnson ne s'est plus guère intéressée au phénomène ovni.

En termes simples, le problème de la perception quantique pose cette question : 'est-ce que la présence de l'observateur modifie la réalité ?' Autrement dit, s'il n'y a personne pour l'observer, y a-t-il encore quelquechose ? Et, si oui, est-ce que notre incrédulité généralisée dans les aliens, soigneusement entretenue par notre gouvernement, ne pourrait agir littéralement comme un mur - qu'ils ne pourraient franchir sans avoir à y consacrer d'énormes ressources en énergie ?

Il est probable que personne ne connaisse la réponse à cette question, qui reste insoluble à moins que nous acceptions la présence aliène - mais si nous devions en arriver là, pour finalement découvrir l'insupportable, quelle solution nous resterait-il ?

La raison du secret - ou du moins l'une d'elles - gravite autour de l'indécidabilité de la question. Même si la suggestion de Von Neumann n'était qu'une audacieuse spéculation, du fait que nous ne pourrions plus refermer la porte après l'avoir ouverte, nous n'osons tester cette hypothèse en reconnaissant officiellement la réalité des aliens et le fait qu'ils sont là.

C'est ce qui me permet de penser que tout projet de divulgation est condamné d'avance. Le gouvernement ne peut répondre à la question de savoir si une divulgation officielle risquerait d'être le déclencheur qui permettrait aux aliens de se répandre dans nos vies, sans y procéder, et il ne le feront pas sans savoir à l'avance quelles en seraient les conséquences.

Toutefois, si Von Neumann avait vu juste, et que notre refus de reconnaître les aliens comme une réalité - s'ils sont bien ce que nous pensons - EST ce qui les tient à distance, alors tous ces phénomènes d'ovnis et d'abductions peuvent s'expliquer comme une sorte d'opération militaire, conçue pour outrepasser le déni officiel en générant des quantités de témoins qui deviendraient éventuellement cet élément déclencheur, afin que la porte s'ouvre en dépit du déni gouvernemental.

Ca pourrait expliquer la présence de ces drones. L'étonnante netteté de leur manifestation signifie que ceux qui frappent contre le mur de la perception humaine sont en train de réaliser une percée. Ces photos sont particulièrement nettes parce que bon nombre d'entre nous acceptent maintenant la réalité des aliens, ce qui leur permet de pénétrer plus profondément dans notre réalité, comme jamais auparavant, et malgré le déni officiel."

Ivo5000, co-administrateur du forum Open Minds, annonce la publication prochaine de nouveaux éléments. Le harcèlement contre MidusTouch semble avoir pris fin, après qu'il ait clairement expliqué comment il avait inversé puis ajouté qelques éléments sur le gros-plan de Big Basin. Par ailleurs il est préoccupant de voir maintenant reproduites à l'infini sur le Net des images de ces drônes qui diffèrent des originaux : des tentatives de reconstruction et/ou des études, utiles aux chercheurs, passent à présent pour de prétendues photos des 'engins'. Combien de visiteurs inattentifs sur U-Tube se sont repassé l'adresse des animations-démonstrations de SaladFingers en pensant attirer l'attention de leurs amis sur des videos d'ovnis ? La recherche graphique, sans mauvaise intention, peut servir la désinformation.

En attendant d'autres développements sur notre sujet, Epo3 a découvert un sujet d'actualité qui devrait bientôt rebondir sur nos chaînes d'information :en marge de ses travaux sur le cancer, le chercheur américain John Kanzius a découvert un procédé pour faire brûler l'eau de mer. Il soumet son échantillon à un rayonnement de micro-ondes, et l'hydrogène s'enflamme...

Image de prévisualisation YouTube

L'Admin d'OM a reçu cet email du Détective Gonzales :
"Pas d'autres manifestations. Nous n'avons pas enregistré d'autres témoignages à Capitola. Pas de rapports à la police ni de rumeurs dans la communauté. Capitola est une petite localité où "tout le monde se connait". Résidant ici pour mon emploi, je n'ai entendu parler d'aucune manifestation."
L'Admin ajoute cette note personnelle : "Je pense qu'il a adressé un email à Raj - mais à l'heure où je vous écrit, il n'aurait pas répondu."

Pour Manteca, celà ne prouve rien : "La police pourrait préférer couvrir ses arrières, et préserver la réputation de la petite ville; ils ne sont pas obligés de répondre à un coup de téléphone en déballant tout ce qui se passe chez eux. Ils n'ont surement pas besoin de voir rappliquer une meute de journalistes et de curieux. Si certains ont un peu de temps, je suggère qu'ils passent des coups de fils directement à quelques habitants pour faire une sorte de sondage."

Nous ne sommes pas très avancés... Garuda ne s'en préoccupe pas, et continue d'alimenter notre réflexion : "Il me revient en mémoire cette citation de Lyssa Royal et Keith Priest" :

"Les Ovni(s) et nos visiteurs ne se situent pas dans notre réalité. C'est pourquoi ils ne se conforment pas aux lois de notre réalité. Essayer de les comprendre selon les seules lois de notre réalité nous empêchera de percevoir toute réponse significative.
Nous avons besoin d'un nouveau paradigme grâce auquel nous pourrons comprendre le phénomène des visteurs. Nous savons déjà que nos rencontres avec eux brisent les règles de la pensée tri-dimensionnelle, de la perception et de la réalité. Nous devons maintenant regarder au-delà de ce que nous tenons pour vrai. Nous devons étirer les limites de notre imagination afin d'abattre les cloisonnements qui séparent leur réalité de la nôtre. C'est seulement là - dans ce domaine aux contours incertains - que nous trouverons nos réponses.
"

Parralex est à l'écoute de la radio Coast 2 Coast. Il lance un appel : "Est-ce que vous avez entendu cette femme qui a téléphoné à C2C la nuit dernière ? Elle a déclaré qu'elle habite à 20 miles au nord de Redding, en Californie, et que là-bas des gens ont vu ces objets. Elle a invité les témoins à se manifester. Elle avait l'air assez agée. C'était pendant le première heure de l'émission."

Extrait de C2C : "Mon nom est Bobbi, je vous appelle de la Californie du Nord, je suis au nord de Redding. Je vous téléphone au sujet des drônes dont Whitley nous a parlés. OK, Nous en avons DES QUANTITES par ici. Oui, nous en voyons régulièrement. J'ai personnellement vu un de ces petits engins, à une dizaine de mètres de moi et environ 10 mètres de l'altitude, ça a la taille d'un cockpit. Pas d'ailes, pas de queue, pas d'envergure, et ça émet des lueurs. Une sorte de vaisseau.
Art Bell : OK Bobbi, vous les voyez régulièrement ?
Bobbi : Toutes les nuits.
Art Bell : Vous avez pensé à prendre des photos, ou mieux, une video ?
Bobbi : Je ne peux pas... ce qui m'a interessée, c'est quand il a parlé de ce type qui sillonne toute la région avec son camion rempli de matériels high-tech, et qui essaye de résoudre ça, il pourrait peut-être venir dans la région, il y trouverait son compte.
Art Bell : OK, vous êtes dans quel coin ?
Bobbi : Environ 20 miles au nord de Redding, près de la I-5.
Art Bell : Je suis sûr que ça va intéresser quelqu'un, il nous faut une bonne video...
"

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.