Didier de Plaige

X-Conference : Paul Hellyer

La 4ème X-Conférence, à l'initiative du PRG (Paradigm Research Group), a accueilli le 19 avril 2008 l'Honorable Paul Hellyer, fondateur du Parti Action Canadienne, ex-Vice-Premier Ministre du Canada et ancien Ministre de la Défense. Il a déclaré :

"J'aurais aimé plaisanter un peu avec vous, mais le coeur n'y est pas. Nous avançons têtes baissées vers la destruction de la planète et nous ne semblons même pas réagir.
Il y a des décennies, des visiteurs d'autres planètes nous ont averti de cette situation et nous ont proposé leur aide. Mais au lieu d'écouter, certains d'entre nous ont interprété ces visites comme une menace, et ils ont décidé que nous devions tirer les premiers et chercher à dialoguer ensuite. Le résultat prévisible fut la perte de quelques avions. Mais la vraie question est de savoir combien furent abattus en représailles et combien furent perdus à cause de notre propre stupidité.
"

Paul Hellyer
Wilbert Smith

Wilbert Smith, l'un des premiers Canadiens qui se soit intéressé de près aux OVNIs, a demandé aux visiteurs ce qui avait causé la destruction d'un de nos avions qui volait à proximité d'une soucoupe volante. Il lui fut répondu : bien que quelques uns de nos avions aient été perdus en raison d'une colossale stupidité de la part de nos pilotes, des mesures correctives avaient été prises pour éviter désormais qu'ils puissent s'approcher de ces engins.
W. Smith leur a demandé ce qui s'était passé et il lui fut répondu : "Il existe des champs autour des soucoupes, qui servent à les maintenir en vol et à produire les différentiels gravitationnel et temporel nécessaires à leur fonctionnement. Il se produit parfois une combinaison de champs qui réduit la solidité des matériaux à un niveau où ils ne sont plus assez résistants pour assumer la charge qu'ils sont supposés pouvoir supporter".

Nous savons aujourd'hui que les avions, particulièrement de type militaire, sont conçus avec une marge de sécurité assez faible, et dans ces circonstances où la cohésion est affectée, les matériaux ne sont plus suffisamment solides pour supporter la charge, et l'avion est amené à se disloquer.
La réponse n'a pas satisfait nos chefs militaires. Ils se sont dit qu'il était plus important de sécuriser la supériorité nucléaire américaine - même si son utilisation signifierait l'annihilation de l'espèce - que de reconnaître la validité de cette remarque, et de faire en sorte que la planète s'épargne un holocauste général.
Les militaires étaient alors, et sont encore, si paranoïaques qu'ils envisagent d'utiliser la technologie des visiteurs pours les combattre plutôt que de les accueillir comme des partenaires dans le développement. Cependant il a pu leur arriver d'assister quelques traîtres pour mener des actions diaboliques.

Stephen Bassett

Stephen Bassett a suggéré que nous ne devions pas ressasser le sujet des OVNIs, et que nous devrions parler d'exopolitique.

Sur le principe, je suis d'accord avec lui, mais en réalité nous sommes face à un problème persistant quand la politique officielle des USA continue de nier l'existence des OVNIs. Le voile du secret doit être levé, et ça doit se faire maintenant, avant qu'il ne soit trop tard.

Il est ironique que les USA puissent entreprendre une guerre dévastatrice - prétendument pour rechercher des armes de destruction massive - alors que c'est ici-même, sur notre propre territoire, que nous sommes confrontés à des circonstances vraiment tragiques.

Il est ironique que les USA puissent mener une guerre monstrueusement dispendieuse en Irak et en Afghanistan sous prétexte d'apporter la démocratie à ces deux pays, alors que notre nation ne peut plus légitimement se targuer d'être une démocratie, en consacrant des milliards de dollars à des projets qui ont été délibérément conçus sans l'aval du Congrès et du Commandant en Chef.

A quoi ces hommes, parmi les plus brillants du pays, sont-ils parvenus en 60 ans d'activité fébrile ? Est-il vrai que l'Amérique a développé des soucoupes volantes qui sont visuellement indiscernables de celles des visiteurs ? Et si c'est le cas, comment comptent-ils s'en servir ?

Mais il y a pire : quels progrès ont été réalisés pour développer des ressources énergétiques non-polluantes, qui devraient remplacer les énergies fossiles et préserver la planète de devenir une véritable poubelle ? Qui a les réponses? Des gens ont ces réponses. Mais apparemment ils ne les communiquent pas aux ministres de la défense ou aux présidents car ceux-ci n'ont pas l'accréditation nécessaire (le "Need to Know").

Le Dr. Stephen Greer raconte que le Président Clinton a été interrogé par la journaliste attachée à la Maison Blanche, Sarah McClendon pour connaître les raisons de son inaction concernant la divulgation sur les OVNIs. Bill Clinton lui a répondu : "Sarah, il existe un gouvernement à l'intérieur du gouvernement, sur lequel je n'ai aucun contrôle."
Alors pardonnez-moi, mais : le Commandant en Chef, celui qui est censé avoir un doigt sur le bouton nucléaire, n'a-t-il pas le droit de savoir ce que font ses subordonnés ?
Les contribuables américains ont le droit de savoir.
Les peuples du monde exigent de savoir, car ce sont aussi les vies de nos descendants qui sont en péril.

Sarah McClendon

Il est temps pour le peuple des USA de lancer une nouvelle guerre contre le mal engendré par les mensonges, les tromperies et les ténèbres et de tout déballer pour remporter la victoire de la vérité, de la transparence et de la lumière.

Le Paradigm Research Group "se consacre à la divulgation de la réalité sur la présence extraterrestre sur Terre, et son impact sur nos vies, dans le passé, au présent et dans le futur". Paul Hellyer s'est vu remettre la récompense du courage politique.

Voir aussi Paul Hellyer