Didier de Plaige

Une conférence de Lou Greub sur les Crop-circles

janvier 22nd, 2011 Posted in Janvier 2011 | Commentaires fermés sur Une conférence de Lou Greub sur les Crop-circles

Un journal local de La Crosse, dans le Wisconsin, rapporte une conférence donnée dans cette petite ville de 50.000 habitants, et publie un rappel sur le phénomène des Crop-circles. Il n'ouvre pas de nouvelles perspectives, mais le conférencier est un professeur d'université qui connait bien son sujet.

Lou Greub est un professeur agronome retraité de l'université de "Wisconsin-River Falls". Lors du "Midwest Farm Show" au centre "La Crosse", il a expliqué que "certains des agroglyphes signalés autour du monde ont été visiblement réalisés par des farceurs."

Mais il pense que l'explication la plus probable pour les autres cas serait l'intervention d'extraterrestres ou d'une autre dimension.

Agroglyphe

Le thème des agroglyphes est relativement controversé. Bob Redig, un fermier qui assistait à la présentation PowerPoint de Greub, s'est montré réservé : "J'ai tendance à croire qu'il serait facile pour quelqu'un d'aplatir les plants et d'utiliser une corde pour faire les cercles."

Mais le professeur Greub reste curieux et se dit ouvert d'esprit. Il commença à s'intéresser aux agroglyphes vers la fin des années 70, lorsque les premières infos parurent dans les médias rapportant leurs mystérieuses apparitions dans la campagne anglaise. Au fil des années, au lieu de simples cercles, leurs dessins devinrent de plus en plus complexes.

Barbara Lamb

Il s'est rendu pour la première fois en Angleterre en août dernier, pour participer à un circuit organisé par Barbara Lamb, une enquêtrice californienne qui a de longue date publié ses recherches sur ce sujet. Le groupe examina huit formations apparues de deux semaines à moins de 12 heures auparavant.

Selon Lou Greub, environ 80% des agroglyphes rapportés se trouvent en Angleterre. Il raconte que les fermiers anglais qui autorisent le public à les visiter placent habituellement une petite boite dans laquelle les gens déposent en moyenne l'équivalent de 3 dollars.

Cela aiderait à compenser la perte des plants couchés dans l'agroglyphe et ceux piétinés par les visiteurs.

Toutefois, ajoute Greub, certains fermiers détestent les agroglyphes, ils refusent les visiteurs et détruisent rapidement les formations.

"Il y a quelques faux parmi les agroglyphes anglais", a reconnu Greub. "Il existe en particulier un groupe organisé qui les réalise simplement pour s'amuser." Greub a expliqué qu'en Angleterre ces figures sont habituellement créées la nuit.

Des témoins rapportent parfois qu'ils ont aperçu des flash ou des boules lumineuses et des colonnes de lumière dans les champs où des formations sont découvertes le lendemain.

Greub n'a pas connaissance de recherches du gouvernement sur les agroglyphes. Il semble que le consensus parmi les chercheurs privés est que ces agroglyphes seraient faits par quelqu'un ou quelque chose qui essaye de communiquer.

Il pense que les extraterrestres ou une autre dimension sont les deux causes les plus probables, mais Lou Greub n'exclut pas d'autres possibilités : "Des gens parlent d'une autre dimension qui est en fait quelque part tout autour de nous, et ils pensent que des choses peuvent en provenir ou y retourner, mais c'est un phénomène que nous ne pouvons expliquer."

Greub estime entre 9.000 et 10.000 le nombre d'agroglyphes signalés dans le monde depuis 1980. Il a connaissance de deux cas apparus dans le Wisconsin durant l'été 2004. Un dans un champ d'avoine près de Tilden et l'autre dans un champ d'orge près de Wausau." - Source

Lou Greub

Vephil, Pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Contact : Learning from Outer Space

janvier 19th, 2011 Posted in Janvier 2011 | Commentaires fermés sur Contact : Learning from Outer Space

Le 5ème Forum annuel "Global Competitiveness" se tiendra à Riyad, en Arabie Saoudite, du 23 au 26 janvier. Parmi les colloques organisés dans ce cadre, on notera celui intitulé "Contact : Learning from Outer Space" avec le Dr. Jacques Vallée, Nick Pope, le Dr. Michio Kaku, Stanton Friedman, ainsi que le Dr. Zaghloul El-Naggar, un scientifique égyptien membre du Conseil suprême des affaires islamiques.

Jacques Vallée Nick Pope Michio Kaku Stanton Friedman Zaghloul El-Naggar

En tout, 125 orateurs sont annoncés. Le public est sélectionné parmi les dirigeants d'entreprises. Le nombre de participants est limité à 800 personnes, pour une contribution de 5.000 dollars. Chacun disposera d'un Ipad pour communiquer en réseau, et développer des contacts personnels avec les conférenciers.

Les organisateurs présentent ainsi le colloque sur le 'Contact' : "Nous sommes largement conditionnés par des contraintes psychologiques et socio-culturelles qui modèlent notre vision de l'univers, de telle sorte que nous sommes enclins à découvrir surtout ce que nous recherchons, et nous risquons de passer à côté de perspectives intéressantes.

En utilisant les connaissances acquises dans le domaine de l'Ufologie et la recherche de la vie extraterrestre, que pourrions-nous apprendre qui nous permettrait d'innover dans d'autres secteurs ?"

Le Paradigm Research Group de Steve Bassett constate que la raréfaction du pétrole peut motiver un pays comme l'Arabie Saoudite à rechercher des solutions alternatives :

PRG

"Les leaders politiques et les journalistes aux Etats-Unis peuvent maintenant se demander pourquoi ce sujet, qui serait sans intérêt selon notre Gouvernement, est abordé lors d'une conférence organisée sous les auspices royales - dans la capitale du plus gros fournisseur de pétrole de la planète. L'Arabie Saoudite sera durement touchée par la fin inéluctable de l'embargo de 64 ans sur la vérité, et la mise en oeuvre des technologies extraterrestres la concerne de très près.

En septembre 2010, des officiers retraités de l'US Air Force ont témoigné dans le cadre du National Press Club de l'interférence de vaisseaux extraterrestres sur des bases nucléaires américaines. Ces hommes disposaient tous d'accréditations de haut niveau.

La presse politique, notamment le Washington Post, avait alors négligé de solliciter une réponse du Ministère de la Défense. Plusieurs pays ont déjà déclassifié des milliers de documents relatifs aux Ovnis.

Le Vatican et la Royal Society britannique ont organisé des conférences pour s'interroger sur les implications de la découverte d'une vie extraterrestre. Le moment est venu pour le Congrès américain et les medias politiques de se réveiller. Le moment est venu pour l'administration Obama de s'exprimer sur ce sujet, ou elle aura perdu la main." - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

La Royal Society britannique valide l’Exopolitique

janvier 15th, 2011 Posted in Janvier 2011 | Commentaires fermés sur La Royal Society britannique valide l’Exopolitique

"Des scientifiques estiment que la Terre doit se préparer à une rencontre rapprochée avec des aliens. Rien ne permet de penser qu'ils seraient amicaux." Un article de Alok Jha, correspondant scientifique du Guardian, consacré un an plus tard à la synthèse de la conférence "La Détection de La Vie Extraterrestre et Ses Conséquences Pour La Science et La Société" - qui s'était tenue à la Royal Society, dans le centre de Londres, les 25 et 26 janvier 2010. La Royal Society avait organisé une seconde conférence à Londres les 5 et 6 octobre 2010.

Royal Society

"Des scientifiques préconisent que les gouvernements de la planète préparent un plan d'action coordonnée dans le cas où la Terre serait contactée par des aliens. Ils pensent que cette responsabilité devrait être confiée à un département des Nations-Unies qui serait en charge des "affaires supra-terrestres". Elle devrait établir une conduite en regard des extraterrestres, s'ils devaient se manifester.

Ces commentaires sont tirés du magazine 'Philosophical Transactions of the Royal Society A', consacré à la vie extraterrestre et publié par anticipation sur le web à la date du 13 février prochain.

On peut y lire avec intérêt l'intégralité des contributions des participants.

Des scientifiques de premier plan examinent tous les aspects de la recherche de la vie extraterrestre, depuis l'astronomie, la biologie, jusqu'aux conséquences politiques et religieuses qui devraient résulter d'un contact avec des intelligences d'autres mondes.

Document Pdf à télécharger : "The Detection of extra-terrestrial life and the Consequences for Science & Society".

Philosopical Transactions A

Le professeur John Zarnecki de l'Open University et le Dr Martin Dominik de l'Université de St Andrews, ouvrent ainsi le débat : "Verrons-nous se mettre en place un processus adéquat, basé sur des avis d'experts, qui soit le fait de véritables scientifiques vraiment responsables ? Il est à craindre que, comme souvent, les intérêts de pouvoir et l'opportunisme prennent le dessus. Il suffirait, pour pallier à ce défaut de coordination, d'instaurer une structure de gestion globale, assurée par une institution internationale qui soit politiquement légitime."

Ils s'accordent à dire que l'ONU dispose déjà d'un dispositif pouvant servir de cadre, avec son 'Comité pour l'utilisation pacifique de l'espace extra-atmosphérique' (Copuos) - présidé par l'astrophysicienne malaysienne, Mme Mazlan Othman. (*) [La 54ème session de l'organisation se tiendra à Vienne du 1er au 10 Juin 2011.]

Simon Conway Morris

Selon ces scientifiques, les Etats-membres du Copuos devraient s'intéresser aux "affaires supra-terrestres", et établir des structures similaires à celles qui s'occupent des objets s'approchant de la Terre, tels que les astéroïdes, du moins ceux qui pourraient présenter un danger de collision avec notre planète.

Pour Simon Conway Morris, professeur de palaéobiologie évolutive à l'Université de Cambridge, tous ceux qui se trouvent concernés par le contact alien devraient s'attendre au pire.

Il a notamment déclaré : "L'évolution sur des mondes aliens doit bien être Darwinienne par nature." Morris pense que la vie ailleurs dans l'univers devrait donc probablement présenter d'importantes similitudes avec la vie sur Terre - particulièrement si cette vie émerge sur des planètes semblables à la nôtre avec des molécules biologiques similaires.

Cela signifie que les E.T. peuvent nous ressembler, avec tous nos défauts, nos tendances à la violence et à l'exploitation.

Dans ce numéro spécial de la revue, Morris explique : "Pourquoi devrions-nous nous "attendre au pire" ? Essentiellement parce que si des aliens intelligents existent, ils pourraient nous ressembler. Notre propre histoire étant loin d'être glorieuse, ceci devrait nous faire réfléchir."

Ted Peters, professeur de théologie systématique au Pacific Lutheran Theological Seminar de Californie, s'est intéressé à ce qu'il pourrait advenir des religions mondiales, dans l'éventualité d'un contact extraterrestre. Il est couramment admis que les religions s'effondreraient dès lors que l'existence d'une intelligence extraterrestre (ETI) serait confirmée.

"Parce que nos traditions religieuses ont établi leurs croyances fondamentales dans une optique d'un monde ancien à présent dépassé, serait-il choquant qu'un nouveau savoir remplace nos dogmes pré-modernes ? Les croyants seraient-ils à ce point géocentriques qu'un contact alien pourrait sérieusement déstabiliser l'importance que nous nous accordons ?

Nos religions traditionnelles placent les êtres humains au sommet de la hiérarchie de la vie, mais la confrontation avec des êtres plus intelligents nous ferait-elle déchoir de ce piédestal ? Si nous sommes créés à l'image de Dieu, comme l'enseignent les traditions bibliques, saurions-nous partager ce statut divin avec nos nouveaux voisins ?"

Ted Peters

Cependant, la conclusion de Ted Peters est que la fidélité envers les principales religions de la Terre en sortirait intacte : "Les théologiens ne se retrouveraient pas au chômage. En fait, ils pourraient même profiter de ce nouveau défi pour reformuler les engagements classiques des religions, à la lumière d'une nouvelle et plus vaste vision de la création divine.

Les théologiens traditionnels doivent donc devenir des astrothéologiens... Je n'ai aucun doute sur le fait que le contact avec une intelligence extraterrestre permettra d'élargir la vision religieuse actuelle, selon laquelle toute la Création - à savoir les 13,7 milliards d'années de cet univers empli de créatures d'origine divine - est le don d'un Dieu aimant et bon." - Source

Parmi les réactions enthousiastes des participants sur la Liste UfoUpdates : "Félicitations à la Royal Society pour son numéro de Février 2011. Il s'agit bien d'une publication de LA Royal Society."

(*) En octobre 2010, Mme Othman n'avait pas rejeté cette éventuelle responsabilité, en déclarant à la presse que si des signaux radio extraterrestres étaient confirmés "nous devrions avoir préparé une réponse coordonnée qui prenne en considération toutes les questions sensibles liées au sujet." Elle démentit avoir été déjà sollicitée, mais reconnut que sa fonction et son bureau aux Nations-Unies seraient en effet tout à fait adéquats.

Natacha, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Un E.T. en cavale

janvier 12th, 2011 Posted in Janvier 2011 | Commentaires fermés sur Un E.T. en cavale

Hollywood traite ici le sujet alien sur le mode humoristique : "Paul" est une réalisation de Greg Mottola, avec Simon Pegg, Nick Frost ("Hot Fuzz", "Shaun of the Dead"), et Sigourney Weaver : deux amateurs de science-fiction traversent les Etats-Unis. En chemin, ils rencontrent un alien échappé de la Zone 51, qui va leur faire vivre une série d'épisodes comiques.

Paul venait de passer 60 ans sur la base militaire ultra-secrète de la Zone 51. Les protagonistes sont poursuivis par des agents du FBI et le père d'une jeune femme qu'ils ont accidentellement kidnappée. Le personnage de Paul a été entièrement composé en CGI. Sortie annoncée le 18 mars prochain. - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Un documentaire promet des révélations sur la Zone 51

janvier 9th, 2011 Posted in Janvier 2011 | Commentaires fermés sur Un documentaire promet des révélations sur la Zone 51

James Hibberd propose des articles pour le magazine web Entertainment Weekly, et dans la section "Inside TV", le chroniqueur annonce parmi les documentaires en préparation, un sujet sur la fameuse Zone 51 dans le Nevada. Les producteurs ont présenté à la presse leurs prochains programmes de télévision à l'occasion de la conférence d'hiver de la TCA (Television Critics Association) qui s'est tenue à Los Angeles. Pour la chaîne 'National Geographic', l'un d'eux a évoqué la sortie prochaine de son documentaire "Area 51 Declassified". -

Lors de la présentation à la presse Peter Yost a déclaré : "Certaines des choses qui se passent ici étaient cachées et sont remarquables. C'est tout à fait factuel. Le gouvernement a déclassifié pour nous des milliers de documents et de films. C'est du solide, du vrai et du vérifiable. Nous aurons quelques surprises."

Il aurait exceptionnellement réussi à obtenir de la base militaire ultra-secrète l'accès à des documets militaires déclassifiés. Le réalisateur a obtenu des interviews inédites d'anciens employés de la Zone 51, ainsi qu'une séquence vidéo exclusive filmée de l'intérieur du complexe (lequel, souvenons-nous, n'existe pas officiellement). Des photos et des documents inédits sont également annoncés.

Dans le cadre de la thématique Extraterrestres & Ovnis, la mystérieuse base se révèle peu à peu au fil des pages des médias généralistes destinés au grand public.

Yost a été nominé aux Emmy-Awards (pour 'Inside North Korea'). Il semble assez réticent car la sortie de "Area 51 Declassified" est jumelée avec celle d'un autre programme sur le même thème, et il a signé une clause de silence afin de ne pas révéler de détails avant l'heure. De quoi s'agit-il ? C'est aussi un secret. (Oui, vous avez bien lu : les militaires américains ont divulgué des documents concernant la Zone 51 et un producteur de télévision préfère ne pas en parler).

Les amateurs de scoop n'auront pas longtemps à attendre. "Area 51 Declassified" sortira au printemps, en même temps que "Alien Invasion", sur National Geographic, qui explore comment les terriens pourront aborder un premier contact.

Un critique de télévison a demandé pourquoi, après toutes ces années, notre gouvernement a donné à Yost un accès à l'histoire de la Zone 51.

Yost a répondu : "Certains des employés ont presque un pied dans la tombe, ils ont 70 à 90 ans et je pense qu'une décision particulière fut prise aux plus hauts niveaux au sujet de ces projets... disons que c'est 'maintenant ou jamais' (pour raconter leur histoire)."

"Area 51 Declassified" sera le tout dernier exemple de documents ufologiques déclassifiés alors que les autres pays désserrent le verrou sur le sujet, comme l'armée Néo-Zélandaise qui a ouvert ses archives Ovnis le mois dernier. Ce qui fait suite au livre récent et audacieux de Leslie Kean : 'UFO's : generals, Pilots and Government Officials Go On The Record', ainsi qu'aux communiqués indiquant que WiKiLeaks diffuserait prochainement des documents en rapport avec les Ovnis." - Source

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

I am Number Four

janvier 7th, 2011 Posted in Janvier 2011 | Commentaires fermés sur I am Number Four

"Neuf d'entre nous s'étaient échappés. Le premier avait été tué en Malaisie, le second en Angleterre. Le troisième a été victime d'une battue. Je suis le Quatrième..." Ces aliens semblables aux humains cherchaient refuge sur Terre après la destruction de Lorien, leur planète d'origine.

Dirigé par D.J. Caruso (Paranoiak), le film est produit par Michael Bay et Steven Spielberg pour les studios DreamWorks. Il est annoncé pour le 18 février 2011 avec Alex Pettyfer, Timothy Olyphant, Teresa Palmer, Dianna Agron, Kevin Durand, et Callan McAuliffe. Une version IMAX est également prévue. - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Les fausses annonces sur la Divulgation

janvier 4th, 2011 Posted in Janvier 2011 | Commentaires fermés sur Les fausses annonces sur la Divulgation

Steve Bassett est le directeur exécutif du Paradigm Research Group, notamment responsable d'opérations comme celle du "Million de Faxs pour Washington".

Il vient de publier ce message pour marquer le début de l'année : "Les circonstances pouvaient permettre la Divulgation en 2010. La pression contre l'embargo sur la vérité et la prise de conscience ont continué de grandir, tout comme l'attente et la frustration du public. Il n'est pas surprenant, pour ces raisons, que nous voyons divers sites Internet publier une pléthore de "prédictions" sur l'imminence de la Révélation.

A cet égard, la position du PRG a été cohérente. La Divulgation est inévitable et prochaine. Cela étant dit, il est très peu probable que des gens puissent anticiper le moment de cette révélation. De telles fuites ne pourraient être qu'un canular ou une forme de désinformation.

Une révélation prématurée sur l'événement de la Divulgation poserait des problèmes logistiques et stratégiques considérables pour les gouvernements.

Alors, qu'en est-il de ces prédictions ? Sur un point, elles sont encourageantes car elles reflètent l'attente croissante de la population pour la résolution de cette question. D'un autre côté, de telles prédictions erronées ne peuvent qu'engendrer de la déception et accroître le scepticisme parmi les médias.

Steve Bassett

Patience et tolérance sont nécessaires, car la Révélation sera l'événement le plus marquant dans l'histoire humaine, et le facteur émotionnel s'amplifie à son approche. L'espèce humaine est maintenant en position sur la ligne de départ, attendant l'aube d'une nouvelle ère dans l'histoire de l'humanité. On ne peut éviter que certains donnent de faux départs, et ça se produira encore avant que survienne la Révélation.

A propos de WikiLeaks
La montée en puissance de WikiLeaks en seulement quatre ans est de loin l'évènement sujet à controverse le plus important depuis le début de ce nouveau siècle. Il est le premier véritable défi à la gouvernance par la Règle du Secret - ce processus opérationnel qui permet à la sécurité nationale et à l'oligarchie des firmes multinationales de s'imposer toujours davantage.

Julian Assange

On n'avait jamais constaté une telle réaction chez l'élite dirigeante depuis le début de l'ère moderne. Elle entraîne des attitudes qui virent à la panique, parfois au désespoir.

WikiLeaks, avec d'autres sites Internet et des exposés en accord avec la théorie du complot, pourrait représenter une voie de "contre-insurrection" visant à confronter les modalités de la transparence. Laquelle était jusqu'à présent consentie du bout des lèvres par les politiques et dirigeants de sociétés.

Ce sera un processus très délicat et semé d'embuches. Si le mouvement faiblit, nous irons vers des difficultés croissantes.

Actuellement, WikiLeaks est étroitement lié à son fondateur, le charismatique Julian Assange. En conséquence, la tactique élémentaire consiste à le déstabiliser afin de détruire WikiLeaks. Assange a pu donner à ses détracteurs des moyens de l'atteindre - mais ce n'est pas certain. Le plus important est que WikiLeaks a fourni un cadre que d'autres pourront utiliser.

Il a démontré la puissance d'Internet pour contrer la Règle du Secret et les abus de pouvoir. Quoiqu'il advienne ensuite de WikiLeaks et d'Assange, d'autres prendront la relève.

Là encore, la position du PRG a montré sa cohérence. Nous n'encourageons personne à enfreindre la loi ni violer les accords de non divulgation des documents et informations concernant les OVNIS/Extraterrestres. Dans le même temps, le PRG apprécie que certains choisissent de passer à l'acte, et les informations qui sortiront auront un impact sur le processus de Divulgation.

Il est fort probable que WikiLeaks publiera des documents concernant les OVNIS/Extraterrestres. Ce sera un évènement important, car ces documents auront une bien meilleure exposition au plan mondial.

Le PRG reste très attentif à ce processus en cours, et les articles de WikiLeaks en rapport avec le sujet seront archivés sur l'une des pages de notre site web."

Vephil, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Falling Skies

janvier 2nd, 2011 Posted in Janvier 2011 | Commentaires fermés sur Falling Skies

La bande-annonce de "Falling Skies" commence à circuler. La série en 10 épisodes créée par Steven Spielberg et Mark Verheiden, sur un scénario de Robert Rodat, est interprétée par Noah Wyle ("Urgences"), Moon Bloodgood, Will Patton, Seychelle Gabriel, Jessy Schram, et Maxime Knight : Une invasion extraterrestre suscite les réactions d'un groupe de résistants... Sortie prévue en Juin 2011 sur la chaîne cablée TNT.

"L'action se situe six mois après l'invasion de la Terre par des Extraterrestres. Loin d'être pacifistes, ils ont pratiquement décimé toute la race humaine mais quelques humains tentent de leur résister. Noah Wyle y incarne Tom, un prof de fac père de trois enfants. Sa femme a été tuée lors de la première attaque. Il va devenir le leader de la Résistance." La série se situe aux antipodes de "Rencontres rapprochées du IIIème Type" (1977).

Falling Skies

Compléments & Commentaires

Share This Post