Didier de Plaige

Samedi 7 février

février 7th, 2009 Posted in Février 2009 | Commentaires fermés sur Samedi 7 février

La Phase II de l'opération "Faxer Washington" vient de commencer. Elle porte sur les 100 premiers jours de la présidence Obama. Le PRG doit maintenant pouvoir toucher et mobiliser un grand nombre de citoyens...

Stephen Bassett poursuit son idée, lancée en octobre 2008, qui part de ce constat (sondage Roper 2002) :

"Il y a 225 millions d'Américains agés de 18 ans et plus

* 56% (126 millions) pensent que les Ovnis sont une réalité
* 80% (180 millions) pensent que le gouvernement cache la vérité
* 14% (31 millions) ont eu - ou connaissent quelqu'un qui a eu une rencontre rapprochée de type I, II, ou III
"

Million Faxs
Jimmy Carter

"Alors qu'il était dans la course pour la Présidence en 1976, Jimmy Carter avait fait état de son observation Ovni de 1969 qu'il avait d'ailleurs rapportée auprès de l'International UFO Bureau en 1973.

Dans le cours de la campagne, il avait affirmé : "Je ferai en sorte que toutes les informations détenues par ce pays sur les observations d'OVNI soient disponibles pour le public et les scientifiques." Après son élection, ce sont environ 10.000 lettres qui arrivèrent à la Maison Blanche, lui demandant de tenir sa promesse.

Cette situation eut pour effet de pousser l'administration à engager deux études sur les extraterrestres - mais chaque fois le Ministère de la Défense traîna les pieds et ses réticences, de même que celles de certaines agences, les avaient enterrées. La Guerre froide allait continuer encore 14 ans. C'était trop tôt."

"Si 10.000 lettres en 1977 avaient permis de lancer deux études, que pourrions-nous attendre d'une opération qui consiste, depuis Novembre 2008, à envoyer 1 million de lettres, de faxs et d'emails ?"

Objet de l'Opération - "La reconnaissance formelle de la présence extraterrestre concerne toute l'espèce humaine. Cette Divulgation est à portée de mains, et elle est déjà considérée favorablement par quelques éléments au sein du Gouvernement des Etats-Unis. Mais ce n'est pas un fait accompli. Un revirement est possible, en fonction des évènements, ou d'un manque de volonté politique. Il est essentiel que le peuple Américain agisse maintenant de concert afin d'aider à finaliser. Vous n'avez jamais eu une opportunité aussi tangible de faire la différence et de changer le cours de l'histoire."

Comment procéder - "Tout le monde sait que les 100 premiers jours d'une nouvelle administration sont les plus importants.

Entre le 20 Janvier et le 20 Avril, adressez une lettre, un fax et/ou un email à la Maison Blanche, en demandant au Président Obama de mettre fin à l'Embargo sur la Vérité concernant la présence extraterrestre, et de diffuser à l'attention du peuple Américain toute l'information nécessaire, compte tenu des impératifs raisonnables de la sécurité nationale. Vous ne serez pas seul(e). L'objectif est d'atteindre un million."
(...)
"Le PRG encouragera également les citoyens d'autres nations dans le monde à envoyer des lettres/faxs/emails, parce que tous sont concernés par la fin de l'Embargo sur la Vérité."

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/MillionFaxs3.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/MillionFaxs3.jpg

Compléments & Commentaires

Share This Post

Vendredi 6 février

février 6th, 2009 Posted in Février 2009 | Commentaires fermés sur Vendredi 6 février

Avec 285 cas Ovnis pour 2008, le Ministère de la Défense britannique a vu doubler le nombre des rapports annuels.

Selon The Telegraph : "Les observateurs considèrent que cette hausse est spectaculaire, la plus importante des dix dernières années. En 2007 le chiffre était de 135, mais seulement de 97 pour 2006."

Le MoD a publié hier un nouveau document de 26 pages, qui fournit la date, l'heure et l'endroit des manifestations, mais seulement un résumé de quelques lignes.

Westminster Palace

Le cas du 12 février 2008, a particulièrement retenu l'attention des medias : "Un vaisseau s'est maintenu immobile au-dessus du Parlement. Il présentait des lumières vertes, rouges, et blanches. Il a pu être observé pendant une heure et demie, depuis la Chambre des communes, située en face." Pour Nick Pope, l'ancien responsable du bureau Ovnis du MoD : "Cet incident est particulièrement intéressant. Bien que les couleurs soient généralement associées à des avions, on peut penser que les témoins auront quand même su faire la différence."

Trois jours plus tôt, un témoin avait vu un objet semblable à Ashton Keynes (Wiltshire) - un endroit réputé pour ses manifestations Ovnis et aussi ses Crop-circles.

Parmi les 285 nouveaux dossiers, celui d'un policier qui se trouvait à Brightlingsea, dans l'Essex, le soir du Nouvel An : "Il s'agissait d'une lumière intense dans le ciel, de couleur jaune-orangée, assez imposante, à une altitude de 500-700 mètres. Elle s'est déplacée très lentement, en arc de cercle, puis s'est immobilisée au-dessus de l'estuaire, entre Brightlingsea et East Mersea. Elle est ensuite montée à la verticale, et a disparu très rapidement."

En Mars 2008, un témoin a rapporté qu'il avait vu à Rainham, dans le Kent, un engin en forme de soucoupe, qui faisait 20 fois la taille d'un avion : "Il y avait cinq ou six lumières en dessous, qui émettaient des flashs."

Nick Pope constate également : "Quelques dates montrent une activité plus intense. Par exemple, le 12 juin, on a noté six cas dans le pays. La même chose s'est produite le 27 juillet."

Compléments & Commentaires

Selon des scientifiques de l'Université d'Edinburgh, "Plus de 40.000 planètes dans la Voie Lactée pourraient abriter des formes de vie extraterrestres".

Les chercheurs ont calculé que 37.964 planètes dans notre galaxie sont suffisamment hospitalières pour abriter des créatures au moins aussi intelligentes que notre espèce.

L'astrophysicien Duncan Forgan a créé un programme informatique qui lui a permis de collecter toutes les données des quelques 330 planètes connues, et a calculé quelle proportion présenterait les conditions adéquates pour que la vie s'y épanouisse.

Cette estimation, qui prend en compte de nombreux facteurs tels que la température, la présence d'eau et de minéraux, a ensuite été appliquée à la Voie lactée.

Duncan Forgan
Duncan Forgan

Mr Forgan pense que les formes de vie concernées ne seraient pas de simples amibes que l'on pourrait observer sous un microscope, mais des espèces aussi avancées que l'espèce humaine.

L'astrophysicien, qui évalue entre 300 et 400 ans le temps nécessaire pour établir un contact avec nos voisins, a déclaré : "Je pense que l'estimation de 361 civilisations intelligentes est la plus juste. Celles-ci seraient les plus ressemblantes à notre civilisation terrestre, mais il est possible que le chiffre soit beaucoup plus élevé. Nous ne devons rien exclure."

Il a conclu : "La plupart des autres planètes que nous avons examinées sont plus anciennes que la notre. Donc j'aurais tendance à dire qu'il doit nécessairement exister des civilisations plus avancées." - Source

Traduction : Zek, pour Ovnis-USA. - Compléments & Commentaires

Share This Post

Jeudi 5 février

février 5th, 2009 Posted in Février 2009 | Commentaires fermés sur Jeudi 5 février

The Telegraph rend hommage au travail minutieux du policier anglais Gary Heseltine (48 ans) qui a fondé le PRUFOS (Rapport d'Ovnis de la Police britannique) en 2003. Cette base de données réservée aux cas Ovnis signalés par des policiers - a enregistré 310 incidents sur 6 ans.

Le nouveau rapport annuel du PRUFOS vient d'être publié cette semaine. Il affiche cinquante nouveaux cas, signalés par 106 officiers de police.

Gary Heseltine, qui habite à Wakefield, West Yorkshire, est également le fondateur du "UFO Monthly", intégré depuis 2004 dans l'UFODATA Magazine. L'idée de monter sa base de données lui était venue dès les années 90, quand il avait découvert, dans un magazine consacré aux Ovnis, des témoignages de pilotes militaires confirmés par des observations radar.

Gary Heseltine

Le policier explique pourquoi les rapports de ses collègues sont particulièrement fiables : "Nos agents ont tous été formés à produire des descriptions détaillées et se gardent de toute interprétation, par conséquent ce sont des témoins hautement crédibles."

L'un des rapports parmi les plus marquants est celui de son collègue Alan Godfrey, qui avait observé un Ovni en forme de diamant, en lévitation à 1,5 mètre au-dessus d'une route à Todmorden, West Yorks, en 1980. Le policier avait essayé de contacter sa base, mais sa radio ne fonctionnait plus. Il n'avait pas réussi à sortir de son véhicule, aveuglé par une intense lumière blanche. Quand il avait repris connaissance, 40 minutes s'étaient écoulées, il était toujours au volant mais un peu plus loin sur la route, et l'Ovni avait disparu.

Lors d'une régression hypnotique, le policier raconta qu'il avait été enlevé dans le vaisseau et examiné par de petites créatures. Gary Heseltine a lui même observé deux manifestations Ovnis. - Source

Compléments & Commentaires

La téléportation quantique est en bonne voie. C'est ce que vient d'annoncer le New Scientist dans son dernier numéro.

"Une équipe du Joint Quantum Institut a choisi d'expérimenter avec des ions d'ytterbium, et construit un téléporteur capable de communiquer leur état à travers le laboratoire; ce qui, jusqu'à présent, n'avait été possible qu'avec des photons. La technique devrait permettre d'augmenter considérablement la distance de transmission, qui est actuellement de 1 mètre.

"Cette expérience avait déjà été réalisée à l'échelle macroscopique entre des photons, mais c'est la première fois qu'elle réussi entre deux atomes."

Jusqu'ici, la téléportation pouvait se réaliser de deux manières, mais sous d'importantes contraintes. Les physiciens étaient capables de téléporter des états quantiques entre des photons. Mais ces photons ne pouvant être stabilisés plus dxune milliseconde, il fallait renoncer à concevoir un système qui requiert un stockage de mémoire.

Steven Olmschenk

Steven Olmschenk et ses collègues de l'Université du Maryland ont mis au point une troisième méthode : ils ont choisi d'expérimenter avec deux ions de l'élément ytterbium, chacun confiné dans sa propre cavité électromagnétique.

Chaque ion est maintenu en deux états, avec différents niveaux d'énergie. Cette disposition constitue un bit quantique d'information, ou qubit.

"La téléportation s'appuie sur le phénomène de l'intrication quantique qui intervient uniquement à l'échelle atomique et subatomique. Lorsque deux particules sont placées dans un état intriqué, leurs propriétés physiques sont inextricablement liées, et ce, quelle que soit la distance qui les sépare. Ainsi, tout changement d'état de l'une affectera l'autre." - Source

Les photons ne peuvent transporter des états quantiques sur les longues distances d'une fibre optique au risque de perdre l'information.

Cette nouvelle approche pourrait permettre de mettre au point des "répétiteurs quantiques" : de tels téléporteurs placés à intervalles réguliers le long de la fibre pourraient stocker très brièvement des états quantiques avant de les transmettre à nouveau, afin que chaque photon n'ait à parcourir qu'une distance réduite.

Le physicien quantique Paul Kwiat, de l'Université d'Illinois, pense que c'est un grand pas en avant. Mais il reconnait que des progrès restent à faire, parce que le système ne permet actuellement en moyenne qu'une téléportation réussie toutes les 12 minutes. Olmschenk devrait parvenir à un débit d'environ un bit quantique d'information par seconde, ce qui pourrait déjà s'avérer utile pour la cryptographie quantique. Cette expérience permet d'envisager à terme un internet quantique." - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Mercredi 4 Février

février 4th, 2009 Posted in Février 2009 | Commentaires fermés sur Mercredi 4 Février

Michael Salla, Ph.D., vient de publier un nouvel article dans The Examiner : "L'administration Obama aux prises avec des compagnies privées après la déclassification de documents Ovnis" Il se demande en particulier si la "Divulgation" pourrait ne pas dépendre d'une annonce gouvernementale officielle mais d'une découverte par des chercheurs et des journalistes dans des documents obtenus grâce aux nouvelles dispositions sur le FOIA..

"Le Memorandum du 21 janvier signé par le Président Obama pour restaurer les possibilités de déclassification selon le Freedom of Information Act (FOIA), devrait rapidement permettre de consulter des documents qui concernent les Ovnis et la vie extraterrestre.
Les ufologues et les chercheurs exopolitiques espèrent y trouver des indications sur la manière dont la politique gouvernementale a été conduite. Mais ces pièces pourront surtout montrer dans quelles mains se trouvent les vrais dossiers. C'est alors que l'administration Obama va se trouver confrontée aux compagnies privées qui contrôlent toutes ces affaires.

USAF FOIA

Nous savons, grâce à divers témoignages, que de telles compagnies sont devenues l'ultime dépositaire des secrets Ovnis de la nation. Quelques informateurs ont fait surface, pour révéler comment ces groupes industriels ont fini par exercer leur contrôle. L'un d'eux, retrouvé par le Projet Camelot, a expliqué qu'il avait travaillé comme archiviste pendant six mois, au milieu des années 80, pour un important contractant de la Défense, dans la branche aéronautique, basé en Californie.

Mr. X

Il avait découvert de nombreux documents en rapport avec les soucoupes et les E.T. : "des rapports, des photos, des films, et des débris. Ces dossiers provenaient d'un peu partout : de la CIA, de l'Air Force, de la Navy, de l'Armée de Terre, de la DARPA, du NORAD, du DoD, et du FBI, mais aussi de responsables gouvernementaux."

Si son témoignage est valide, ça signifie qu'avant le milieu des années 80, des dossiers concernant les Ovnis avaient été détournés des agences du gouvernement américain et des services de l'armée, et ça souligne des problèmes de sécurité. Des compagnies privées pourraient ainsi s'être approprié les dossiers Ovnis et s'opposer à leur diffusion, les soustraire à la curiosité des députés, ainsi que des citoyens qui tenteraient d'en prendre connaissance selon le FOIA - créé en 1966 et renforcé en 1974.

Ce scenario est rendu crédible par les commentaires de Ben Rich, ancien directeur exécutif des 'Recherches avancées' chez Lockheed Martin. En réponse aux questions de John Andrews, de la Testor Corp, en 1986, Rich avait confirmé de sa main qu'il existait à la fois des Ovnis réalisés par des humains et des engins extraterrestres. Plus important, Rich avait révélé à Andrews comment le contrôle des dossiers Ovnis était passé des militaires américains aux compagnies privées. Les réponses manuscrites de Rich avaient été communiquées par Andrews au chercheur et ufologue William McDonald, qui l'a ensuite confirmé :

"Il y a deux types d'Ovnis - ceux que nous avons réalisés, et ceux qu'ILS font voler.

Nous avons pour une part appris de ce que nous avons retrouvé sur des lieux d'incidents, et bénéficié aussi de quelques cadeaux.

Le Gouvernement était au courant, et jusqu'en 1969 il a pris une part active dans la gestion de cette information.

Après la 'purge' de 1969, orchestrée par Nixon, elle a été prise en charge par un bureau international de directeurs issus du secteur privé."

Ben Rich

L'ex-astronaute, le Dr Edgar Mitchell a récemment confirmé un incident survenu en 1997, lorsque le Chef du renseignement de l'Etat-Major inter-armes avait obtenu les noms de codes de programmes relatifs aux Ovnis, mais s'en était vu refuser l'accès qu'il ne pouvait justifier le 'Besoin de savoir'. Le premier qui rapporta l'incident fut le Dr Steven Greer; il avait révélé en 2001 que l'Amiral Wilson avait piqué une colère en réalisant qu'il n'aurait pas accès à ces dossiers.

Le 4 juillet 2008, lors de son interview sur CNN, le Dr Mitchell a confirmé la version de Greer sur ces évènements, en expliquant que l'Amiral Wilson "avait découvert qui étaient les responsables des opérations de couverture, et quels étaient ceux qui lui avaient fait répondre : 'Désolé, amiral, vous n'avez pas l'accréditation nécessaire, nous en resterons là.'" Une source fiable avait en outre confié au chercheur Richard Dolan que l'Amiral Wilson avait également été rembarré par les avocats d'une compagnie qui lui avait refusé cet accès. J'ai interviewé en octobre 2008 un officier de la Navy en service actif qui m'a confirmé la puissance des compagnies qui sont impliquées dans des programmes Ovnis.

Plusieurs responsables de haut niveau dans l'administration Obama étaient déjà engagés sous Clinton dans une tentative de divulguer les documents Ovnis. Si le mémorandum du 21 janvier signé par Obama est maintenant respecté à la lettre, les requêtes FOIA devraient permettre à cette information de faire surface.

Ca devrait nous donner des indices essentiels pour déterminer où se trouvent actuellement les documents Ovnis qui font partie des biens de la nation. C'est alors que l'administration Obama devra se dresser contre les intérêts de ces puissantes compagnies privées qui prétendaient contrôler l'information Ovni et les technologies de pointe qui proviennent des extraterrestres.

L'administration Obama devra finalement combattre les compagnies privées qui détiennent nos dossiers ufologiques, et qui contrôlent les stratégies Ovnis depuis l'époque de Nixon."

Michael Salla publie un nouveau livre d'ici deux semaines : "Exposing U.S. Government Policies on Extraterrestrial Life".

Ed Komarek développait deux jours plus tard les mêmes arguments pour UfoDigest, concluant : "Il est possible que nous-mêmes, les activistes de la Divulgation, avec ceux qui sont maintenant en place dans le nouveau gouvernement, n'ayons plus à combattre des forces adverses ? Se pourrait-il que nous assistions à un réel changement, où nos efforts seraient encouragés plutôt que combattus ? Peut-être le sombre héritage de Nixon concernant le phénomène extraterrestre va-t-il finir de se dissiper."

Compléments & Commentaires

Share This Post

Mardi 3 février

février 3rd, 2009 Posted in Février 2009 | Commentaires fermés sur Mardi 3 février

Après l'alerte récente sur le super-volcan du Parc Yellowstone, l'attention des medias s'est portée vers l'état d'Alaska qui compte 44 volcans actifs. Le Mont Redoubt est un stratovolcan qui culmine à 3.200 mètres, situé dans le Parc National de Lake Clark. Il s'était déjà réveillé en 1902, 1966 et 1989. L'éruption de 1989 avait craché des poussières volcaniques à une altitude de 14.000 mètres.

Un Boeing 747 de KLM n'avait pu éviter de traverser le nuage, qui mit ses quatre réacteurs à l'arrêt. Après avoir failli s'écraser, l'appareil s'était cependant posé sans dommages à Anchorage. Les réparations de l'avion avaient coûté 80 millions de dollars.

Pendant 5 mois, les poussières avaient perturbé le traffic aérien international, et recouvert de poussières la région d'Anchorage sur une étendue de 20.000 kilomètres carrés. L'éruption de 1989 fut la première qu'il ait été possible de prévoir, grâce à une méthode d'observation des évènements mise au point par le volcanologue Suisse/Américain Bernard Chouet.

Bernard Chouet

A nouveau le Mont Redoubt menace : "Cinq jours avant l'éruption de 1989, les 5 sismographes disposés autour du volcan étaient au repos, mais en quelques minutes ils avaient déclenché l'alerte de manière conjuguée. En 23 heures, nous sommes passés de ce que nous appellons une 'activité de fond' à une éruption complète... ce qui est très rapide pour un volcan.

Dimanche, de la semaine précédente, l'équipe de nuit des géologues a constaté le même type de phénomène. Toute la région est depuis passée en code orange pour la navigation aérienne."

Le terminal pétrolier de Drift River est installé au pied du Mont Redoubt. Il y a vingt ans, les employés de Chevron avaient été évacués par hélicoptère, après avoir tenté de vider les cuves, parce que la rivière s'était gonflée de manière impressionnante des eaux des glaciers fondus. Le débit de la Drift avait atteint un niveau supérieur à celui du Mississippi, devenant le plus gros fleuve nord-américain.

A l'heure actuelle, la compagnie refuse toujours de communiquer sur le sujet, prétextant que des informations sur ses réserves pourraient intéresser des groupes terroristes...

Simultanément, une alerte a été publiée qui concerne le Vésuve, près de Naples en Italie, et le volcan du mont Asama, dans le centre du Japon, à 150 kilomètres de Tokyo, s'est réveillé hier.

Compléments & Commentaires

En complément de ses récentes déclarations sur Fox News, le 28 janvier, cette intervention de Nick Pope sur Coast-to-Coast/AM détaille en 30 minutes ce qu'il a voulu exprimer, quand il est sorti de sa réserve pour charger le Gouvernement anglais :

- "Des pilotes de la RAF ont essayé d'abattre des Ovnis, suivant en celà une directive top-secret du gouvernement britannique."

- "Nous avons eu recours à des actions radicales. Il y avait au sein du MoD un groupe résolu à 'descendre un de ces appareils, pour solutionner le problème d'une manière ou d'une autre'."

- "Ces affaires sont hautement classifiées, et personne n'accepte de les évoquer pour des raisons évidentes de sécurité intérieure. Le pays entretient en permanence depuis la guerre froide - et particulièrement le 11 Septembre 2001 - des avions de chasse prêts à décoller. En plusieurs occasions, ces chasseurs ont été mobilisés pour intercepter des engins inconnus qui avaient été repérés sur nos radars. La même chose s'est produite dans d'autres pays."

Nick Pope

On constate qu'il va bien au-delà de ce qu'il avait déclaré sur Radio Ici & Maintenant! en mars 2007.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Compléments & Commentaires

Share This Post

Lundi 2 Février

février 2nd, 2009 Posted in Février 2009 | Commentaires fermés sur Lundi 2 Février

Philip Imbrogno étudie le phenomène ovni et le paranormal depuis trente ans. Il était l'invité de George Knapp sur Coast-to-Coast/AM le 25 janvier. "Diplômé d'astronomie de l'Université du Texas, et titulaire d'une maîtrise en Sciences de la Terre obtenue à Boston, il s'est également qualifié pour une Maîtrise en chimie au M.I.T.

Il a passé une vingtaine d'années à enseigner les sciences et a signé de nombreux articles de magazines sur la science et le paranormal. Il a également conduit et présenté des recherches sur divers réseaux de télévision à propos des Ovnis, de l'astronomie, et du paranormal."

"Scientifique et enquêteur du paranormal, Philip Imbrogno fait le point sur ses recherches en ufologie. Il en est venu à considérer que le phénomène Ovni tient sa source dans des réalités parallèles. Il explique comment ses études l'ont amené à envisager que tous les incidents constatés sont bien autre chose que des manifestations purement physiques :"

Philip Imbrogno

"Je pensais que l'hypothèse extraterrestre suffisait à expliquer toutes ces observations, mais j'ai fini par réaliser que le phénomène Ovni est plutôt du domaine du paranormal." Dans cette démarche, et grâce à l'apport de la physique théorique de pointe, Imbrogno pense maintenant que les Ovnis et autres types d'activités paranormales pourraient se produire au carrefour de plusieurs dimensions alternatives.

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/NBC_UFO_Special_HudsonValley_Philip_Imbrogno.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/NBC_UFO_Special_HudsonValley_Philip_Imbrogno.jpg

Philip Imbrogno est, entre autres, un bon connaisseur de la Vague d'Ovnis dans la vallée de l'Hudson (état de New-York), entre 1982 et 1995. C'est l'un des incidents les mieux documentés. Des milliers de témoins ont pu observer le 24 mars 1983 une manifestation en forme de boomerang, et ont réussi à prendre des photos et des videos.

L'un des engins, ou une formation de plusieurs objets inconnus, s'était déplacé silencieusement au-dessus des états de New-York et du Connecticut. Un total de 7.200 rapports ont été enregistrés sur une période de sept années. Phil Imbrogno avait été parmi les premiers à venir collecter les témoignages. - Source

Un objet similaire avait été filmé à Brewster, état de New-York, le 24 juillet 1984.

"Il a consacré plusieurs ouvrages à développer la plus fantastique des théories : il pense que d'anciens explorateurs européens avaient construit les dolmens qu'on trouve dans la région de Putnam, pour marquer l'emplacement de quelques anomalies dans le champ magnétique terrestre, lesquelles pourraient ouvrir des fenêtres vers la quatrième dimension. Ainsi une sorte de portail existerait à cet endroit, permettant de communiquer avec un autre univers. Depuis, la Vallée d'Hudson est devenue le troisième vortex Ovni parmi les plus populaires au monde, avec Stonehenge, en Angleterre et Sedona, en Arizona."

Imbrogno établit un pont entre la science avancée et les cultures ancestrales. Il s'est par exemple intéressé aux légendes arabes des Djinns, "une race d'êtres qui existent dans un monde très proche et interagissent de temps en temps avec le notre." Il a réalisé que des entités semblables existent dans toutes les traditions, à l'égal des "Tricksters" des Indiens d'Amérique. Il aimerait que nous évitions de classer ces récits au rayon du folklore, et il ajoute : "Nous les avons nommés de bien des façons à travers l'histoire, et il se peut bien qu'ils soient très réels, qu'ils existent juste à côté de nous."

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Considérant que le monde du paranormal est fait d'interconnections, Imbrogno souhaite encourager une meilleure coopération entre les différents domaines de recherches. Il imagine qu'un groupe de chercheurs à plein temps, financièrement autonomes, qui étudieraient les diverses disciplines, "pourrait résoudre cette énigme à 100%." Cependant, il craint que la nature éparse de telles études risque de ne pas permettre d'aboutir. Imbrogno lance un appel à tous ceux qui travaillent sur ces questions : "Il faut qu'on en finisse. Nous essayons tous de résoudre ce problème. Nous avons toutes les pièces du puzzle. Puissions-nous travailler ensemble et nous concerter !"

Compléments & Commentaires

Share This Post

Dimanche 1er Février

février 1st, 2009 Posted in Février 2009 | Commentaires fermés sur Dimanche 1er Février

Chaque année depuis dix ans à la même époque, la journaliste Linda Moulton Howe présente une interview de Gerald Celente, directeur du Trend's Institute. Le 24 décembre 2007, il avait déjà été en mesure d'annoncer la chute de Wall Street, qui s'est produite neuf mois plus tard : "Les Etats-Unis vont être frappés d’un 11 Septembre économique en 2008." - Rappel

Interrogé à nouveau le 19 octobre 2008, il pressentait la fermeture de nombreuses chaînes de magasins, et les premiers signes d'une révolte des populations :

"En février et mars 2009, nous verrons véritablement les effets de la dépression."

Gerald Celente - "En 2007, nous avions prédit la Panique de 2008, et ça concernait surtout la sphère financière. A présent, l'effondrement de 2009 va se répandre au plan social. Ce mouvement est en marche. Ca se déroule sous nos yeux. La crise atteint des proportions gigantesques.

Chaque jour la presse nous rapporte de nouveaux désastres. Il n'y a absolument rien qu'on puisse faire pour l'arrêter - si ce n'est trouver de nouvelles ressources, une sorte d'énergie alternative, comme la découverte du feu ou l'invention de la roue !

Mais ça doit être à l'échelle de ce que nous allons traverser. On ne peut s'en sortir en faisant fonctionner la planche à billets."

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Gerald_Celente.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/Gerald_Celente0.jpg

LMH - "Les statistiques du chômage en décembre 2008 montrent qu'il a touché 632.000 personnes supplémentaires, et nous en sommes à un taux de 7,2%, soit 11,1 millions d'individus privés d'emploi. Que nous réserve 2009 ?"

Gerald Celente - "Ce chiffre indique le nombre de ceux qui n'ont absolument aucun emploi. Il ne prend pas en compte les personnes qui ont été écartées de la recherche d'emploi. Ceux-là ont renoncé. On ne prend pas non plus en compte les gens qui travaillent à temps partiel et recherchent un emploi à temps plein. Quand on les intègre au calcul, on arrive à 13.7%. Personne ne peut dire quand ce se sera terminé, mais nous verrons finalement le chiffre total des sans-emplois atteindre celui de la Grande Dépression, probablement entre 22% et 27%. Nous parlons d'un véritable effondrement, parce que d'autres facteurs vont intervenir très rapidement.

Le plus préoccupant concerne le secteur de la vente au détail. On sait déjà que 150.000 magasins et boutiques vont devoir fermer. Ca viendra naturellement gonfler les chiffres du chômage, mais ces faillites vont aussi amplifier la chute des valeurs de l'immobilier. On pensait déjà avoir touché le fond avec la crise des subprimes... Ce n'était encore rien comparé à ce qui nous attend avec la tempête sur les biens commerciaux, qui sont autrement plus surévalués que l'immobilier privé.

Nous savons où en est le secteur financier. Nous avons vu ce qui s'est produit pour Wachovia, IndyMac et le Washington Mutual, la Bear Stearns, Merill Lynch, Lehman Brothers - qui se font racheter ou disparaissent. Il y a aussi d'autres compagnies de courtage, dont les noms sont moins connus. La question qu'on doit se poser : qui pourra reprendre tous ces espaces commerciaux et autres grandes surfaces qui sont maintenant désertés ?

La réponse, tant pour les espaces commerciaux que les locaux de bureaux, c'est qu'il n'y a aucun candidat à la reprise ! La déroute immobilière sera sans précédent. Nous verrons dans tous le pays des grandes surfaces fantômes.

C'est vraiment à ce niveau que l'effondrement va se produire, parce que les investisseurs de ces biens immobiliers ne trouveront aucun repreneur. C'est alors que nous entrerons dans la Grande Dépression. Nous devons annoncer ce qui est en train de se produire, sans en rajouter. Nous ne nous intéressons qu'aux faits.

Les gens ne se maintiennent à flot que s'ils ont un travail. Toute la responsabilité de cette crise n'incombe pas qu'à la cupidité des grandes compagnies. Les individus eux-mêmes se sont endettés bien au-delà de leurs capacités de remboursement, grâce au système des garanties hypothécaires. Tout s'est construit là-dessus. Partir en vacances ! S'acheter une voiture de sport ! Emprunter à tout va ! Ils ont vécu au-dessus de leurs moyens. En réalité, ils peuvent tout perdre dès qu'il manque un salaire en fin de mois.

Nous allons assister à des faillites colossales. Ce qui s'est passé est déjà sans précédent. Et ça va continuer. Le gouvernement ne dispose que de ces deux outils totalement inefficaces :

- Jouer sur les taux d'intérêt, qui sont déjà proches de zéro,
- ou imprimer des billets. Mais ce n'est pas en créant de l'argent qu'on retrouve la prospérité !

Dans les années 30, personne ne s'endettait sur des hypothèques multiples. Celui qui gageait deux fois ses biens était considéré comme un perdant. Il y avait peu de propriétaires, les cartes de crédit n'existaient pas. Nous n'étions pas accablés d'une dette publique de 14 milliards de dollars ! On ne consommait que selon ses moyens.

Mais aussi, et c'est très important à souligner, nous n'avions pas à mener deux guerres bancales et entretenir un complexe militaro-industriel qui a déjà englouti 2 milliards et continue de creuser le déficit, en prévoyant de se renforcer en Afghanistan.

Je reviens sur ce point essentiel de la capacité de production : dans les années 30, nous étions sortis de la Grande Dépression en activant la machine industrielle pour préparer notre entrée dans la Seconde Guerre Mondiale. Nous n'avons plus cette capacité productive aujourd'hui.

Nous avons développé le secteur des services. Regardez ces offres d'emploi. A la station d'essence, ils affichent : "Faites carrière chez nous !" Mais quelle carrière ?! Que deviennent ces jeunes qui sortent de l'université avec leurs diplômes ?

Alors, nous aurons un chômage record. Nous allons assister à la montée de la criminalité, la multiplication des petits délits mais aussi des agressions violentes. Ca fait partie des situations de crise, et personne ne s'en étonnera. Les gouvernements fédéraux et l'Administration centrale ne résoudront rien en multipliant les forces de police dans les rues, à moins de transformer ce pays en un état fasciste.

Mais nous allons surtout assister à des révolutions. Les gens ne supportent plus de constater les dépenses somptuaires, les avantages, les avions privés et les bonus des banquiers, des courtiers, et des banksters qui dilapident et se partagent les millions de dollars de l'argent public qui leur est versé. Tandis que gouvernement renfloue les Têtes Pensantes - la mafia de Wall Street - ceux qui sont 'trop faibles pour être sauvés' sont en train d'être asphyxiés par la multiplication des impôts."
(...)
"Chacun doit prendre cette situation très au sérieux. Le bateau coule. Cessez de dépenser l'argent que vous n'avez pas. Si votre fils ou fille doit sortir de l'université avec un diplôme qui ne lui permettra pas d'accéder à un poste correspondant, n'allez pas vous endetter davantage pour leur faire poursuivre un enseignement supérieur. Coupez court à la dépense dès maintenant. N'achetez rien qui soit au-dessus de vos moyens. Dans la mesure du possible, soutenez le commerce local.

Mais aussi, je vous conseille de prendre du bon temps. Nous ne préconisons pas de s'enfermer dans un cocon. Sortez et faites-vous plaisir. Nous n'avons qu'une vie, aussi nous devons faire en sorte de l'agrémenter dans la mesure de nos moyens." - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Samedi 31 Janvier

janvier 31st, 2009 Posted in Janvier 2009 | Commentaires fermés sur Samedi 31 Janvier

Les forums anglo-saxons ont un peu tardé à réagir suite à l'annonce par le Danemark de sa déclassification, sans doute en raison de la barrière de langues, et du fait qu'il s'agit d'un petit pays. Mais les principaux éditorialistes ne manqueront pas de l'utiliser pour accentuer la pression sur le gouvernement américain.

C'est le Copenhaguen Post qui l'annonce : "L'Air Force danoise a déclassifié ses archives Ovnis, qui renferment plus de 15.000 rapports de manifestations sur les 30 dernières années (de 1978 à 2002). Elle a procédé à cette mise en ligne de 329 pages, dont 200 cas non-résolus, en estimant que ces dossiers ne contenaient aucun secret." (30 Mo téléchargeables en Pdf).

"L'Air Force a déclaré que la plupart des observations restaient indécidables parce que les détails n'étaient pas assez précis. Cependant, certains des rapports sont suffisamment documentés pour écarter la possibilité qu'il s'agisse d'avions, de phénomènes météorologiques, ou des lanternes en papier."

Toutes les affaires déclassifiées ne concernent pas que le Danemark, et un cas survenu le 5 Janvier 1981 au-dessus du Groënland a retenu l'attention des commentateurs : à 12h50, un disque étincellant était apparu brièvement près de la base aérienne de Thulé. De leur côté, les stations radar de la base américaine avaient enregistré la présence d'un objet inconnu à la même heure.

Un des témoignages, repris par la presse, a été traduit par le danois HervéBoy sur le forum Ovnis-USA.

Parmi les phénomènes qui résistent aux explications courantes, ce cas d'août 1991 où deux officiers de police se trouvaient en patrouille de nuit à Ordrup, dans la banlieue nord de Copenhague. Il était 2h30, et ils étaient assis dans leur voiture de fonction quand ils ont soudain vu un objet étrange à 75-150 mètres au-dessus de leur véhicule. Les policiers ont pensé que ça ressemblait au ventre d'un avion, et ils ont remarqué que leur système de communications ne fonctionnait plus. Intrigués, ils ont suivi l'engin qui s'éloignait lentement, mais il a finalement disparu trois minutes plus tard derrière une haute rangée d'arbres.

Thomas Petersen, Capitaine de l'Air Force qui connait particulièrement bien les dossiers, a déclaré que les 200 cas non résolus pourraient être transmis au SUFOI, le Centre ufologique de Scandinavie (Skandinavisk Ufo Information), dès qu'il en ferait la demande.

Independence Day

Il a rappellé que la mission principale de l'Air Force était de protéger le Danemark de toute menace aérienne, et que les Ovnis ne représentaient apparemment aucun danger, précisant que la défense de son pays n'avait jamais tiré sur un objet volant.

Le porte-parole de l'armée a ajouté en souriant : "A titre personnel, je pense que ce serait la plus bête des choses qu'on puisse faire, car un film comme Independance Day nous montre bien que ces engins sont très sophistiqués. Nos petites catapultes face à une force bien supérieure ne pourraient nous conduire qu'à une défaite..."

Compléments & Commentaires

Share This Post