Didier de Plaige

Inside Job – le documentaire primé aux Oscars

mars 27th, 2011 Posted in Mars 2011 | Commentaires fermés sur Inside Job – le documentaire primé aux Oscars

Réalisé par Charles Ferguson, le long-métrage a reçu l'Oscar du Meilleur film documentaire en 2011.

Synopsis : "La dépression mondiale, dont le coût s'élève à plus de 20.000 milliards de dollars, a engendré pour des millions de personnes la perte de leur emploi et leur maison. Au travers d'enquêtes approfondies et d'entretiens avec des acteurs majeurs de la finance, des hommes politiques et des journalistes, le film retrace l'émergence d'une industrie scélérate et dévoile les relations nocives qui ont corrompu la politique, les autorités de régulation et le monde universitaire.

Narré par l'acteur oscarisé Matt Damon, le film a été tourné entre les Etats-Unis, l'Islande, l'Angleterre, la France, Singapour et la Chine." - Source

Ceux qui se demandaient encore si le Président Barack Obama avait une marge de manoeuvre pour procéder à une Divulgation verront qu'il n'a pu mettre en place aucune des réformes annoncées, du fait qu'il est entièrement contrôlé par les milieux financiers auxquels il doit sa position. La situation est résumée d'une phrase par Robert Gnaizda, ancien président du GreenLining Institute, une puissante association de consommateurs : "C'est un gouvernement Wall Street qui gère les affaires à Washington.."

Compléments & Commentaires

Share This Post

Les archives de l’APRO

mars 24th, 2011 Posted in Mars 2011 | Commentaires fermés sur Les archives de l’APRO

Le Lieutenant-Colonel (USAF Ret.) Wendelle C. Stevens, décédé à 87 ans le 8 septembre 2010, avait été Directeur des Enquêtes pour l'APRO (Aerial Phenomena Research Organization) basé à Tucson, en Arizona. L'année précédente, il avait transmis tous ses documents, sa bibliothèque et ses archives à la nouvelle société Open Minds Production.

Elle vient de mettre en ligne sa collection pratiquement complète des bulletins de l'APRO couvrant la période de 1955 à 1970.

"Fondée en 1952 par Coral Lorenzen qui fut rejointe par son mari Jim dans les années 80, l'APRO a joué un rôle clé dans l'histoire de l'ufologie, tant américaine qu'au plan international.

Bulletins de l'APRO

Leurs archives recèlent des affaires impliquant des humanoïdes, des Rencontres rapprochées du IIIème Type, et même des abductions. Au total, près de 15.000 rapports et des photographies.

Jim & Coral Lorenzen

A l'époque, ces cas furent généralement ignorés par le Projet officiel Blue Book de l'US Air Force, le NICAP (National Investigations Committee on Aerial Phenomena), et les autres organisations ufologiques.

Ils furent dédaignés par les chercheurs et scientifiques qui préfèraient se concentrer sur les observations d'Ovnis et se tenir le plus possible à l'écart des prétentions de contacts avec des ETs (George Adamski, Howard Menger et autres contactés), lesquels offraient aux grands medias des occasions de tourner le phénomène en dérision.

1952 était l'année d'une vague d'Ovnis assez remarquée aux Etats-Unis. L'organisation avait débuté modestement, et publiait pour ses membres un bulletin ronéoté. En 1954, les Lorenzen avaient quitté le Wisconsin pour rejoindre Alamogordo, au Nouveau-mexique, après que Jim et Coral furent recrutés pour travailler comme employés civils sur la base Air Force de Holloman.

Après avoir pris sa retraite de l'USAF, Wendelle Stevens avait emménagé à Tucson (Arizona) où il eut l'occasion de travailler pendant de nombreuses années avec Coral & Jim Lorenzen.

Le MUFON (Mutual UFO Network), devenu aujourd'hui la principale organisation américaine, est né en 1969 d'une scission de l'APRO et continue pratiquement de suivre ses lignes directrices." - Source

Téléchargement gratuit.

Compléments & Commentaires

Share This Post

Les transcriptions du programme Gemini

mars 21st, 2011 Posted in Mars 2011 | Commentaires fermés sur Les transcriptions du programme Gemini

Avant que soit lancées les missions Apollo du programme lunaire, les astronautes de la NASA s'étaient entraînés à voler, travailler, et vivre dans l'espace.

En 1965-66, sur une durée de 20 mois, le Programme Gemini a consisté à envoyer 16 astronautes en orbite terrestre basse, par groupes de deux.

Ces 10 opérations d'entraînement à bord des capsules Gemini ont totalisé 600 révolutions autour de la Terre.

Chaque capsule Gemini était équipée d'un magnétophone de type VTR. Le "Voice Tape Recorder" permettait aux astronautes d'enregistrer directement leurs impressions, commentaires, et observations.

Cette solution s'avérait très utile, notamment quand ils n'étaient pas en contact radio avec l'une des stations du MSFN (Manned Space Flight Network) installé en divers endroits autour de la Terre.

Project Gemini

Dès que le contact était rétabli, les enregistrements des VTR étaient retransmis aux stations terrestres du MSFN. Les transcriptions des 10 missions Gemini ont été longtemps classifiées, mais elles sont maintenant accessibles en ligne dans les archives de la NASA. On y trouve 80 séquences (soit environ 45.000 pages). Les conversations révèlent que les astronautes ont observé plusieurs anomalies assez étranges.

L'internaute 'LunaCognita' présente ici une sélection de commentaires qu'il a trouvés particulièrement intéressants : "Les astronautes du programme Gemini ont été les premiers explorateurs de l'espace, et l'examen des enregistrements de vol révèle qu'ils ont vu des choses vraiment inhabituelles."

http://ovnis-usa.com/VIDEOS/Programme-Gemini.flv

Les chercheurs toujours mobilisés sur l'affaire des Drones californiens, comme l'anglaise TomiUK, constatent avec étonnement que l'un des objets décrit à 3mn40 par James McDivitt présentait "des formes cylindriques et des sortes de bras." L'observation n'avait duré qu'une minute, mais l'astronaute avait pu prendre quelques photos. - Source

James McDivitt a témoigné en 1973 dans une série de télévision sur les Ovnis.

Compléments & Commentaires

Share This Post

Devoir de non ingérence ?

mars 18th, 2011 Posted in Mars 2011 | Commentaires fermés sur Devoir de non ingérence ?

Un participant s'interroge sur la liste Ufo-Updates : "Ces récents évènements tragiques au Japon, mais aussi le séisme de 2010 à Haïti, nous amènent à nous demander pourquoi nos supposés visiteurs n'ont rien fait pour nous prévenir de l'imminence de ces catastrophes. S'ils possèdent effectivement une technologie très avancée, il doit leur être assez facile d'anticiper de tels évènements.

A moins qu'il leur ait semblé préférable de nous laisser assumer les conséquences de nos pêchés..."

La question peut être élargie à la propagation des épidémies en tous genres, aux guerres et aux génocides, etc...
Ces êtres, à condition qu'ils nous observent attentivement, s'imposeraient-ils un devoir de non-ingérence absolue ?

Pourtant les cas sont nombreux où des Ovnis se sont manifestés au-dessus de bases de missiles nucléaires. Voir les recherches du français Jean-Jacques Vélasco ("Ovnis, l'Evidence") ou de l'américain Robert Hastings ("UFOs & Nukes").

Compléments & Commentaires

Share This Post

Super 8 – Une nouvelle relance

mars 15th, 2011 Posted in Mars 2011 | Commentaires fermés sur Super 8 – Une nouvelle relance

En attendant qu'un plus vaste public et la communauté scientifique s'intéressent sérieusement aux recherches du Dr Strassman, le spectacle continue... Une troisième bande-annonce du film "Super8" produit par Steven Spielberg et réalisé par J.J. Abrams vient d'être diffusée : "En 1979, l’US Air Force ferma une section de la Zone 51. Tout le matériel devait être transporté dans un complexe sécurisé dans l'Ohio". "Il arrive". Sortie prévue le 10 juin 2011. - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

DMT & Expériences de Mort Imminente

mars 11th, 2011 Posted in Mars 2011 | Commentaires fermés sur DMT & Expériences de Mort Imminente

Nous avons vu au fil des 4 articles précédents que le Dr. Rick J. Strassman a conduit des études sur la DMT pendant 5 ans aux Etats-Unis (1990-1995), qu'elles étaient financées par la FDA, et ont été publiées dans son livre : "DMT - La Molécule de l'Esprit" (2001).

Les recherches de ce professeur en psychiatrie à l'école de médecine de l'Université du Nouveau-Mexique ont permis de constater que la moitié de ses 60 volontaires a rapporté des rencontres avec des "entités".

Selon l'expression de l'une des participantes, ces créatures évoluent dans le champ de la conscience et peuplent notre "espace intérieur".

Ces récits de rencontres avec des "aliens" évoquent assez précisément les témoignages des victimes d'abductions, et Strassman estime qu'on doit s'intéresser dans les deux cas à la production occasionnelle de mélatonine par l'épiphyse.

Mais cette explication vaut aussi selon lui pour les Expériences de Mort Imminente, ou NDE. Le Dr. Strassman a proposé que dans cet état, la glande pinéale décharge une quantité supérieure de DMT, ce qui pourrait expliquer les visions rapportées par ceux qui en font l'expérience.

Alex Grey praying

Ses recherches s'étendent à ce qu'il est convenu de considérer comme un "autre phénomène", distinct de la thématique Ovnis, mais il sera toujours question de rencontres avec des entités dans les "tunnels de lumière" : pour simplifier, l'un des volontaires déclare avoir perçu de grands êtres bienveillants et des sortes de gnomes manipulateurs... On retrouve avec ce tandem une constante du folklore Ovni (grands blonds & petits gris).

Alex Grey

Rick Strassman : "Les recherches de Raymond Moody 'La Vie après la Vie' (1975) puis Kenneth Ring 'La Vie après la Mort' (1980) ont popularisé l'idée que l'approche de la mort se caractérise souvent par des visions de tunnels de lumière et la rencontre d'êtres chers ou de créatures angéliques.

Certains expérimentateurs s'entendent signifier que le moment n'est pas venu de mourir. J'ai voulu vérifier mon hypothèse selon laquelle la glande pinéale pouvait dans ces moments décharger une quantité inhabituelle de DMT.

Sur la soixantaine de volontaires, seulement deux se sont vus mourir. De nombreux autres qui avaient déjà approché cet état dans des expériences antérieures purent observer avec détachement un processus de séparation de la conscience et du corps.

Plusieurs voyageurs ont ensuite retrouvé dans 'Le Livre des Morts tibétain' une description assez précise des étapes de leur parcours. Ils se sentent libérés comme en témoigne Eli : "A présent je ne crains plus la mort. Je sais ce qu'est la liberté absolue."

Joseph, un autre volontaire, est maintenant très serein : "La dose plus forte m'a confronté au choc de la mort. Ca vous projette hors de votre corps. J'aurais pu accepter de mourir pendant l'expérience avec la DMT, de quitter radicalement notre plan de réalité. Ca pourrait constituer un programme d'assistance pour familiariser les patients en stade terminal."

Willow a connu des états "bien plus réels que la vie courante" : "J'étais dans un immense tunnel lumineux, vibrant d'énergie très intense, accompagnée au début par une musique inconnue, environnée de grands êtres qui rayonnaient une force d'amour paisible et m'encourageaient; il y avait aussi de petits diablotins ailés, dotés d'une queue. Ils cherchaient à m'attirer mais je ne leur prêtais pas attention. Ils étaient comme l'autre versant du royaume lumineux.

J'ai soudain ressenti que je me séparais de mon corps, et tout était OK. Ce monde est très différent; il n'y a pas de mots, pas de corps ni de sons qui marqueraient des limites. Tout était vivant.

Pendant l'expérience, mon corps essayait de se rappeler à moi, comme s'il me réclamait." (...) "J'ai pensé que je pouvais voir de la lumière émanant de notre monde, vers le bas. Comme si une sorte de couvercle était soulevé, m'offrant une réalité alternative et simultanée."

Alex Grey Cosmic Christ

Un mois plus tard, Willow a tenté une seconde expérience : "C'est comme une blague cosmique. Si nous savions ce qui nous attend, nous aurions envie de précipiter le départ. C'est pour cette raison que nous demeurons si longtemps dans ce corps : afin de nous y préparer. C'est aussi pourquoi il est si difficile de se souvenir à quel point cet état est aussi fondamental. En réintégrant mon corps, je l'ai ressenti très lourd, et j'y suis comme emprisonnée. A noter également que le temps, dans cet état, nous parait très étrange. L'éternité est sa qualité première. Il ne peut en être autrement."

Dans le cadre de ces séries de quatre expériences où le dosage est augmenté progressivement, l'un des participants avait déclaré en plaisantant : "Jusqu'à 4mg/kg, il est tout à fait possible de demeurer athée."

Alex Grey New-man New-Woman

Carlos avait de nombreuses expériences psychédéliques à son actif, mais il est allé bien plus loin : "J'ai rapidement quitté le stade émotionnel, parce que les émotions ne peuvent rendre compte que d'une partie de la réalité."

Il s'est vu allongé sur son lit d'hôpital, entouré du docteur et de son assistante, et parlait de lui à la troisième personne : "Il se trouvait là pour être soigné, parce qu'il était mort de stress après la prise de DMT.

Les guides et les protecteurs ne se sont pas montrés. Il a été guéri de la mort, mais bien au-delà : il est né de nouveau. Puis il est devenu le créateur de tout un univers."

Il ajoute : "Je me suis peu à peu densifié jusqu'à incarner mon apparence d'aujourd'hui. J'ai assisté à la création de l'univers à partir de l'énergie fondamentale de l'esprit, et en changeant de taux vibratoire j'ai vu apparaître tous les objets matériels.

J'ai réalisé que j'avais recréé cet hôpital et cette chambre. Alors que le monde s'opacifiait toujours davantage, j'ai souhaité pouvoir mieux l'observer et j'ai demandé à l'assistante de m'enlever les caches qui protégeaient mes yeux. J'ai commencé à contempler mes propres doigts, comme un nouveau-né."

Le Dr Strassman reconnait que l'expérience de Carlos s'éloigne des schémas caractéristiques des EMI (Expériences de Mort Imminente) et qu'il a surtout vécu une mort-renaissance. C'est ce témoignage qui lui sert de transition pour aborder ensuite dans son ouvrage les ouvertures mystiques et les ressources de la DMT sur le plan de la transformation personnelle.

Peintures de Alex Grey

Compléments & Commentaires

Alex Grey - Sepharic
Share This Post

DMT – La Molécule de l’Esprit : le documentaire

mars 8th, 2011 Posted in Mars 2011 | Commentaires fermés sur DMT – La Molécule de l’Esprit : le documentaire

Avec l'artiste-peintre Alex Grey - le chercheur et écrivain William Hancock - Christian Meuli, médecin et volontaire - Dennis McKenna, PhD, ethnopharmacologue - Roland Griffiths, PhD, pharmacologue behavioriste - Erik Davis, écrivain - Ralph Abraham, mathématicien.

Dans la séquence qui lui est consacrée, l'ethnopharmacologue Dennis McKenna commence par tourner en dérision l'objectif et les tentatives du SETI de réceptionner des signaux intelligents dans l'univers : "Comment peut-on s'imaginer qu'une civilisation extraterrestre extrêmement avancée puisse encore considérer l'intérêt de véhiculer de l'info avec des ondes radio ? Ce n'est pas totalement à exclure, mais il existe bien d'autres façons de passer un message.

Il est possible par exemple de l'inscrire dans l'ADN humain, de telle sorte qu'il soit déchiffré uniquement lorsque notre technologie le permettra. Une telle séquence particulière pourrait révéler comment l'usage de la DMT nous conduirait à voir des machines, des vaisseaux, des aliens et leurs cités étranges..."

Il cite le cas très particulier du tryptophane (le plus rare des 20 acides aminés) parce qu'il n'est pas codé de la même manière que tous les autres : "On peut s'amuser à imaginer qu'il ait été placé dans le code génétique comme un artefact. Ce pourrait être une autre blague cosmique dont la Nature est capable, comme le montrent les expériences avec la DMT : une façon de nous interpeler en nous disant : 'Vous comprenez cette fois ? Avez-vous réalisé qu'à deux pas de là il existe une molécule qui vous ouvre d'autres dimensions transcendantes ?' Je ne dis pas que l'ADN humain a été bricolé par des civilisations qui auraient des millions d'années d'avance, mais rien ne permet de l'exclure."

Compléments & Commentaires

Share This Post

Nouvelle déclassification en Grande-Bretagne

mars 5th, 2011 Posted in Mars 2011 | Commentaires fermés sur Nouvelle déclassification en Grande-Bretagne

Elle représente cette fois 8.500 pages couvrant la période 2000-2005.

Cependant, comme les principaux observateurs l'ont d'emblée remarqué, les dossiers concernant l'affaire de Bentwaters, dans la forêt de Rendlesham (en décembre 1980), sont introuvables. Selon BBC-News : "Les autorités ont constaté un vide 'immense' à l'endroit où devaient se trouver ces archives du Renseignement de la Défense."

Les commentaires dans les medias anglo-américains sont déjà nombreux. Un seul exemple, choisi par The Telegraph : L'équipage d'un Tornado de la RAF avait été si stupéfait de voir un Ovni apparaître devant eux que personne n'avait verrouillé le radar sur lui.

Au retour d'une mission à "basse altitude" dans le ciel britannique, se dirigeant vers la base RAF de Laarbruch en Allemagne, l'appareil traversait l'espace aérien néerlandais, au-dessus de la Mer du Nord.

L'Ovni était aussi grand qu'un Hercules C130. Personne "n'avait jamais rien vu de semblable''.

Dans son rapport sur l'incident le pilote a déclaré : ''Je n'ai pas verrouillé le radar sur l'Ovni. Mon navigateur et moi étions si surpris que nous n'y avions pas pensé.

En fait, l'Ovni était resté la plupart du temps sur le côté de mon appareil, et il aurait fallu que j'effectue une manoeuvre pour le placer dans le champ du radar.

Il est intéressant de noter que malgré plusieurs sollicitations par radio, le contrôleur aérien de la base militaire hollandaise nous avait affirmé qu'il n'avait aucune trace de l'Ovni". Source

Les archives déclassifiées peuvent se télécharger ici : http://ufos.nationalarchives.gov.uk/

Compléments & Commentaires

Share This Post