Didier de Plaige

La Russie se prépare-t-elle à divulguer la présence ET ?

mai 30th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur La Russie se prépare-t-elle à divulguer la présence ET ?

Le 26 avril 2010, Kirsan Ilioumjinov participa à une émission sur Channel One, la principale chaîne de télévision russe. Lors de cet entretien de plus de 51 minutes, il a raconté l'aventure extraordinaire qui lui est arrivée il y a plusieurs années. Un article de Michael Salla :

"Dans une extraordinaire interview télévisée, le Gouverneur de la république russe de Kalmoukie, Kirsan Ilioumjinov, qui est également président de la Fédération mondiale d'échecs, a affirmé qu’en 1997, alors qu'il était dans son appartement avec terrasse de Moscou, il avait été emporté à bord d'un véhicule extraterrestre. Ilioumjinov soutient que les extraterrestres qu'il a rencontrés étaient humanoïdes et lui avaient fait faire un tour dans leur vaisseau puis qu'ils l'ont même transporté sur une autre planète.

Selon Ilioumjinov, son expérience est confirmée par trois témoins qui l'ont cherché chez lui à son domicile après qu'il soit monté à bord du vaisseau spatial extraterrestre. Le plus révélateur est qu'Ilioumjinov est apparu sur la station de télévision n°1 en Russie, Channel One, qui est contrôlée à 51% par le gouvernement russe.

Kirsan Ilyumzhinov

Kirsan Ilyumzhinov

L'intervieweur, Vladimir Pozner, a débuté la partie questions directement sur l'expérience d'Ilioumjinov. Il en ressort que l'animateur et les producteurs savaient à l'avance ce qui s'était passé, et souhaitaient en discuter à l'antenne. Il est significatif qu'il n'y a pas eu de censure quant à l'expérience de Ilioumjinov. L'émission a été immédiatement mise à disposition sur le site Web de Channel One.

Cela montre au moins que le gouvernement russe reste ouvert à un débat public, sur la station de télévision la plus en vue du moment, à propos de l'existence d'une vie extraterrestre. Plus important encore, la diffusion de l'expérience d'Ilioumjinov pourrait indiquer une tentative voilée de la part des officiels russes de préparer leurs citoyens à une éventuelle divulgation de la vie extraterrestre.

Vladimir Pozner

Vladimir Pozner

Durant l'interview, Ilioumjinov a décrit comment il fut sorti de son sommeil et emmené hors de son appartement par-dessus un balcon dans un vaisseau qui se trouvait là en attente. Il raconte :

"Dans la soirée, j'ai lu un livre, regardé la télévision, et je suis allé me reposer. Je me suis sans doute endormi, et j'ai eu la sensation que quelqu'un m’appelait depuis le balcon, qui était ouvert.

Je me suis levé, j'ai vu une sorte de demi-lune translucide. Je suis rentré dans ce tube et j'ai vu des gens dans des combinaisons spatiales jaunes."

Ilioumjinov a poursuivi en décrivant comment les extraterrestres l'ont emmené faire un tour dans leur véhicule.

Puis ils lui ont dit qu'ils avaient besoin d'aller prendre d'autres échantillons ailleurs sur la planète et l'ont emmené avec eux, avant de le ramener en toute sécurité à son appartement.

On doit noter que trois témoins peuvent confirmer la disparition d'Ilioumjinov de son appartement. Dans l'interview, le gouverneur a expliqué ce qui s'est passé :

"Je n'y aurais pas probablement cru, s'il n'y avait pas eu trois témoins - mon chauffeur, un ministre et mon assistante qui sont arrivés dans la matinée et ont constaté que je n'étais pas là. Les choses sont à leur place, le balcon est ouvert (il se situe au dernier étage). Ils examinèrent tout autour, ont commencé à appeler des amis... Puis ils se sont assis dans la cuisine, cherchant qui appeler où qui contacter - parce que le téléphone, toutes les choses étaient en place, l'appartement était fermé, mais ils avaient leur propre clé de l'appartement.

Puis ils me voient sortir de la chambre à coucher et, tout en m'accompagnant vers la cuisine... ils me demandent : "Où étiez-vous ?" Je leur ai répondu, comme si c’était normal : "Eh bien, j'ai volé. J'étais dans une soucoupe." Ils étaient bouleversés et ajoutèrent : "Nous vous le demandons sérieusement."

Kalmoukie

"Alors je me suis assis et me suis mis à raisonner logiquement. Ainsi, pendant tout ce temps, soit près d'une heure où ils étaient présents, je n'étais pas dans mon appartement. L'un d’eux était dans le hall, je n'aurais jamais pu passer... Alors, pendant plusieurs mois, ils sont restés en état de choc sur ce sujet."

Andrei Lebedev

Andrei Lebedev

La diffusion marquante de l'expérience d'Ilioumjinov devant un large public a conduit Andrei Lebedev, un membre du Parlement russe du parti nationaliste démocrate libéral, à demander au Président Medvedev de lancer une enquête officielle sur d'éventuels contacts avec des aliens. Dans sa lettre, Lebedev a écrit :

"Je vous prie d'indiquer si le chef de la république de Kalmoukie a fait un rapport à l'administration présidentielle au sujet de ses contacts avec une civilisation extraterrestre. Y-a-t-il un règlement sur de tels contacts avec des hauts responsables du pays qui ont accès à des informations secrètes, comme c'est le cas de Ilioumjinov lors de sa prétendue conversation apparemment innocente ?"

Le témoignage d’Ilioumjinov ainsi que la demande officielle faite par Lebedev pour l'ouverture d’une investigation officielle garantissent une continuité dans l'intérêt du public et un examen rigoureux de l'incident de 1997.

Le témoignage d'Ilioumjinov arrive à point nommé, au moment où l’intérêt du public pour les Ovnis et la vie extraterrestre est sans précédent.

Le 25 avril dernier, le physicien britannique Stephen Hawking a déclaré qu'il était "parfaitement rationnel" de discuter d'une vie extraterrestre intelligente et des motivations politiques de ces civilisations qui visitent la Terre.

En Novembre 2009 et Janvier 2010, lors de conférences d'astrobiologie parrainées respectivement par le Vatican et la Royal Society de Londres, il a été discuté des conséquences scientifiques et sociales d'une vie extraterrestre intelligente.

Kirsan Ilyumzhinov rencontrant Vladimir Poutine

Kirsan Ilyumzhinov rencontrant Vladimir Poutine

La manière dont Ilioumjinov a été capable de faire partager publiquement son expérience sans aucune censure sur une chaine de télévision contrôlée par le gouvernement suggère l'approbation tacite des hauts fonctionnaires russes. Son statut de Gouverneur et de Président de la prestigieuse Fédération Internationale des Echecs, contribuent à ce que son témoignage reçoive beaucoup d'attention publique tant en Russie qu'à l'étranger.

À tout le moins, la Russie a publiquement fait preuve d'un degré d'ouverture extraordinaire sur les Ovnis et la vie extraterrestre en permettant aux élus de partager leurs expériences. Alternativement, il est très possible que la Russie prépare secrètement ses citoyens à la divulgation officielle sur l'existence d'une vie extraterrestre avancée." - Source

dificultnspa, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

L’exopolitique a-t-elle supplanté l’étude scientifique des Ovnis ?

mai 28th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur L’exopolitique a-t-elle supplanté l’étude scientifique des Ovnis ?

Un nouvel article de Michael Salla tente de mieux définir le concept Exopolitique :

On a coutume de situer le début de l'étude des Ovnis le 23 Juin 1947 avec l'observation de Kenneth Arnold, un pilote local respecté de l'État de Washington. En reprenant dans une interview l'expression qu'il avait employée, l'image des 'soucoupes volantes' s'était rapidement imposée dans tous les médias.

Des livres écrits ultérieurement par le Major Donald Keyhoe (ret. US Marine Corps) et d'autres auteurs populaires de l'époque ont rapidement conclu que les soucoupes volantes étaient d’origine extraterrestre. Le terme 'soucoupe volante' devint de plus en plus souvent associé à l'hypothèse extraterrestre. Lorsqu'on parlait de soucoupes volantes, il était couramment admis que l'on parlait de technologies ayant pour origine une autre planète, et cela eu d'importantes répercussions sur la scène politique.

Kenneth Arnold

Kenneth Arnold

Keyhoe s'est finalement rendu compte que les hautes sphères de la hiérarchie militaire des Etats-Unis étaient très soucieuses de dissimuler cette explication extraterrestre tout en ignorant les conclusions des enquêtes menées par leurs propres ingénieurs.

Flying Saucer Conspiracy

La dissimulation de ce facteur extra-terrestre a été décrite par Keyhoe comme "La Conspiration des Ovnis" ("The Flying Saucer Conspiracy") qui fut le titre de son livre devenu très populaire en 1955. Keyhoe a très bien compris que le phénomène des soucoupes volantes était devenu un enjeu politique et qu'il s'intégrait dans le système de la sécurité nationale, pris en étau par les défenseurs et les adversaires de la divulgation publique de tous les éléments de preuve.

Du point de vue scientifique on avait déjà répondu de façon concluante à propos des Ovnis - ils n'étaient pas d'origine terrestre, du moins ne relevaient d’aucune science terrestre connue à l'époque. L'explication la plus plausible restait que les soucoupes volantes étaient d'origine extraterrestre et l'USAF essaya de détourner le public de cette conclusion évidente.

Les analyses de Keyhoe concernant les implications politiques des soucoupes volantes, considérées comme des véhicules extraterrestres, constituent la source originelle de ce représente aujourd'hui l'Exopolitique - l'étude de la vie extraterrestre et ce que cela entraîne sur la scène politique.

Pendant ce temps, l'US Air Force s'efforçait de détourner les accusations d'une dissimulation systématique. Les cerveaux de l'USAF, avec le soutien secret de la CIA et d'agences gouvernementales américaines spécialisées, ont essayé de trouver des réponses satisfaisantes aux questions judicieuses de Keyhoe et des nombreuses preuves qu'il avait recueillies.

En fait, une partie de ces preuves n'était autre que les données classifiées obtenues par Keyhoe auprès de l'Air Force lors d’une période de plus grande transparence, mais l'armée de l'air avait entre-temps changé de politique et souhaitait désormais en refuser l’accès.

Finalement, en réponse à Keyhoe et aux autres chercheurs, l'US Air Force décida de tout camoufler. La clé de cette nouvelle politique a été d'introduire un terme qui permettrait d'empêcher toute discussion publique concernant l'hypothèse extraterrestre.

Kenneth Arnold ufo

L'ovni de Kenneth Arnold

En 1952, au travers de son projet Blue Book, l'US Air Force a introduit le terme Objet Volant Non Identifié (OVNI) en prétendant que l'acronyme serait plus objectif, parce qu'il n'avait pas la connotation extraterrestre de 'soucoupe volante'. L'USAF a cependant laissé un grand point d'interrogation à propos de l'origine des Ovnis.

blue book

Le nouveau terme n'a tout d'abord pas accroché le public, mais au fil du temps l'étude scientifique des Ovnis en est venue à caractériser toute recherche sur les Objets Volants Non Identifiés, qu'ils soient d'origine terrestre ou non. L'expression 'soucoupe volante' a finalement disparu des médias et des témoignages publics, chaque fois qu'il est question d'objets vus dans les cieux et les océans du monde.

C'est ainsi que le terme Ovni s'est imposé, servant à banaliser toutes sortes d'observations. Près de 95% des observations d'Ovnis sont systématiquement rejetées avec des explications très terre-à-terre, ce qui s'accorde avec le rapport final du Projet Blue Book de 1970 et seulement 6% des signalements d'Ovnis restent vraiment inexpliqués. Généralement, les instigateurs de l'étude scientifique des Ovnis répondent que 5% d'observations d'Ovnis inexpliqués sur des milliers d'observations représente déjà un grand nombre de cas qui pourraient bien avoir une origine extraterrestre.

Plus récemment, des contractants civils à la retraite et/ou du personnel militaire se sont manifestés en prétendant que de nombreux Ovnis étaient en fait des avions hautement classifiés construits par les États-Unis. Par exemple, des entrepreneurs à la retraite et des militaires ayant travaillé sur la Zone 51 indiquent que les prétendues observations d'Ovnis des années 50/60 étaient des méprises avec l'avion espion OXCART ou d'autres aéronefs hautement classifiés.

Cette explication est soutenue par l'historien de la CIA, Gerald K. Haines, déclarant qu'en fait la CIA avait encouragé les rapports d'Ovnis pour s'en servir comme d’une couverture pour son très secret avion espion construit sur la Zone 51. Si près de 95% des rapports d'Ovnis ont une explication conventionnelle et que sur les 5% restants de nombreux cas correspondent à des avions hautement classifiés, qu'est-ce que ça signifie pour ce qui concerne l'hypothèse extraterrestre ?

C’est comme de chercher la proverbiale aiguille dans une botte de foin, quand de nouvelles données historiques émergent au sujet des projets de l'aviation militaire, qualifiés à tort d'Ovnis. Il apparaît de plus en plus que la recherche scientifique des Ovnis se retrouve dans une impasse si l'on veut connaître la vérité, quant à savoir si oui ou non, des extraterrestres visitent la terre.

OXCART

L'vion espion OXCART/SR71 sur le tarmac de Groom Lake dans la Zone 51 en 1964

L'Exopolitique est une discipline relativement nouvelle qui met l'accent sur les preuves de la vie extraterrestre et ses implications sur la scène politique. Deux principales pistes d'étude se détachent :

A - l'étude des preuves scientifiques montrant la possibilité d'une vie extraterrestre dans l'univers.

B - des informateurs et des témoins affirment que des extraterrestres visitent actuellement la Terre et interagissent avec les citoyens et/ou les autorités militaires.

Stephen Hawking

Stephen Hawking

Le professeur Stephen Hawking lors des conférences d'astrobiologie tenues à Rome (Novembre 2009) et Londres (Janvier 2010) a récemment donné une impulsion majeure vis à vis des premières pistes exopolitiques. Selon Hawking, il est maintenant "parfaitement rationnel" pour les scientifiques de discuter des implications politiques concernant la vie extraterrestre.

Pour Hawking, des extraterrestres intelligents sont susceptibles d'être plutôt des maraudeurs à la recherche de ressources et devraient être évités. En revanche, l'astronome en chef du Vatican, Gabriel Funes, estime que les extraterrestres, "nos frères de l'espace", sont susceptibles d'être éthiquement plus avancés que nous.

Peu importe où l'on se situe dans ce vaste débat, mais il est important de comprendre que des scientifiques majeurs se penchent sérieusement sur la question et qu'il s'agit clairement d'un débat exopolitique et non pas d’un débat sur les Ovnis. En effet, ces mêmes scientifiques qui encouragent un débat exopolitique ignorent complètement le phénomène Ovni.

Quand à la deuxième piste de l'exopolitique, à savoir le témoignage des informateurs et des témoins concernant la visite d'êtres extraterrestres dans des véhicules spatiaux avancés, il est important d'accepter que les Ovnis ne sont pas non-identifiés.

Ils sont en fait identifiés en tant qu'objets volants dont les origines sont extra-terrestres par nature. Selon les informateurs et les témoins, c'est un fait bien connu des responsables gouvernementaux, des militaires et des autorités corporatives. Ainsi, le terme Ovni sert à masquer ce que ces informateurs et les nombreux témoins affirment, c'est-à-dire qu'ils savent pertinemment que des véhicules extraterrestres avancés (ETV) visitent notre planète.

José Gabriel Funes

José Gabriel Funes

En conclusion, l'émergence de l'exopolitique dans les débats scientifiques sur la vie extraterrestre est à souligner, et elle est susceptible de se développer rapidement dans l'avenir quand de plus en plus de preuves seront apportées sur les conditions favorables à la vie dans l'univers. Il est donc important que ce nouveau champ d'étude, l’exopolitique, ne soit pas mise à mal par ceux là même qui souhaiteraient l'imbriquer avec l'étude scientifique des Ovnis.

Une telle étude mènerait à une impasse parce que le terme Ovni provoque un amalgame entre les phénomènes anormaux qui ont une explication classique (jusqu'à 95% des observations), les avions militaires classifiés (5% restants) et les objets qui peuvent être véritablement d'origine extraterrestre (encore une fois, une partie des 5% restants). Au lieu de cela, il faudrait déterminer un terme proche du concept original de "soucoupe volante", afin d'être suffisamment explicite lors d'une discussion ou d'une enquête impliquant un possible véhicule extraterrestre (ETV), appartenant à une ou plusieurs civilisations de visiteurs, qui pourraient avoir de profondes implications (exo)politiques pour notre planète. - Source

dificultnspa, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Identification de la “Source A”

mai 26th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Identification de la “Source A”

On ne sait pas encore précisément pourquoi le Dr Bruce Maccabee, interrogé au téléphone par des chercheurs la semaine dernière, a lâché le nom de la "Source A" des frères Clay & Shawn Pickering, à savoir Richard Theilmann. L'informateur lui avait rendu visite dans un laboratoire de l'US Navy, où il travaillait depuis des années :

"Ca devait être en Avril 2008. Pour pénétrer dans un laboratoire de la Navy, il est nécessaire de disposer des accréditations nécessaires, et un badge vous est remis qui en témoigne. Il est possible que vous soyez escorté si votre accréditation n'est pas suffisante. Or la Source A s'était directement rendue dans mon bureau, sans aucune escorte.

J'en avais déduit qu'il avait les autorisations nécessaires. L'homme m'avait donné un aperçu de toutes ses activités antérieures. Ca m'avait semblé tenir la route.

Par ailleurs, je constatais qu'il n'avait eu aucune difficulté à passer la sécurité pour se rendre à mon bureau. Je lui avais indiqué le chemin pour venir jusqu'ici."

Aujourd'hui, le Dr Maccabee se demande si au fond la Source A n'avait pas simplement obtenu un badge "Visiteur" à l'entrée : "J'aurais été plus attentif si j'avais su qu'un jour cette rencontre serait utilisée pour valider son statut."

Richard Theilmann

Normalement, le protocole suppose que les visiteurs déclinent leur identité au poste de garde, puis attendent que le contact avec lequel ils ont rendez-vous vienne les y chercher. L'opération de déstabilisation aura au moins confirmé que la Source A fait bien partie de l'US Navy.

Les frères Pickering n'ont pas encore réagi, mais la question se pose aujourd'hui de savoir si les réunions aux Nations-Unies de février 2008 ont bien eu lieu, puisque la Source A était à l'origine de cette information. En attendant, il est établi que Richard Theilmann, 56 ans, vivant à Astoria dans l'état de New-York, a participé à des dîners officiels en compagnie de hauts gradés de l'US Navy.

Robert Morningstar

Robert Morningstar, co-éditeur de UFO Digest, estime que les supposées réunions à l'ONU ne sont pas pour autant mises en cause par cette 'révélation' : "Il ne s'agit pas d'une fraude. J'ai dîné hier soir avec la Source A, les frères Pickering, et un ancien officier des Services de renseignement qui avait également servi au Vietnam.

Je peux vous assurer que mon ami le Commandant est un brillant officier naval de carrière qui a vaillamment combattu au Vietnam. Je serai son invité au banquet des Officiers de Commandement qui se tient cette semaine à New-York."

Compléments & Commentaires

Ed Komarek s'est tenu informé auprès des divers protagonistes et vient de formuler cette proposition :
"Je suggère la création d'une délégation d'ufologues civils qui pourrait rencontrer une commission militaire à Fort Meade dès que possible. Les civils et les militaires doivent s'efforcer de développer des relations à partir des récits des Pickerings et de Richard Theilmann, sans se soucier de l'opposition et des critiques de ceux qui n'ont pas le cadre de références qui leur permettrait d'apprécier les enjeux et ce qui reste à faire. C'est ce qui se passe dans d'autres pays comme le Brésil et la France, donc je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas possible ici..."

Share This Post

Des ETs sans Ovnis ?

mai 24th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Des ETs sans Ovnis ?

Un nouvel article de Steve Hammons, pour American Chronicle : "Les personnes qui s'interrogent ou qui font des recherches actives sur le phénomène Ovnis et des visiteurs venus d'ailleurs commencent souvent par formuler des hypothèses partiellement correctes.

Si nous sommes visités, nous pourrions supposer que ces êtres intelligents soient des créatures biologiques bien qu'ils puissent être très différents des humains.

Nous pourrions aussi conclure que s'ils viennent d'une autre planète, ils voyagent jusqu'ici à bord de vaisseaux spatiaux avancés, peut-être en déformant ou en surfant d'une certaine manière sur l'espace-temps.

Cependant, bien que certains des concepts fondamentaux puissent paraître corrects, d'autres théories ou indices laissent penser que la réalité pourrait être différente.

Steve Hammons

Steve Hammons

Par exemple, il serait possible que plusieurs types de visiteurs intelligents soient présents sur Terre. Certains chercheurs suggèrent également que certains de ces êtres non conventionnels pourraient ne pas être du tout des visiteurs, mais d'une façon ou d'une autre qu'ils soient originaires de notre planète, et demeurent dans des dimensions cachées ou se manifestent de mystérieuses façons.

Knowing entities

Même ceux qui voyageraient jusqu'ici pourraient nous rendre visite en entrant et sortant à leur guise de ces dimensions mystérieuses, sans avoir besoin d’engins spatiaux sophistiqués.

En outre, bien que nombre de ces êtres puissent être des entités biologiques, ou avoir une composante biologique, certains êtres atypiques pourraient manifester une sorte d'énergie opérant hors de ce que nous considérons comme le cadre vie biologique habituel.

Même ceux qui voyageraient jusqu'ici pourraient nous rendre visite en entrant et sortant à leur guise de ces dimensions mystérieuses, sans avoir besoin d’engins spatiaux sophistiqués.

En outre, bien que nombre de ces êtres puissent être des entités biologiques, ou avoir une composante biologique, certains êtres atypiques pourraient manifester une sorte d'énergie opérant hors de ce que nous considérons comme le cadre vie biologique habituel.

LE MYSTÈRE S'EPAISSIT

Les visiteurs extraterrestres ou ces mystérieuses entités soulèvent d'autres questions importantes, quant à leurs éventuels motifs et objectifs. Sont-ils bienveillants, hostiles, ou neutres ? Et s'ils ont des intentions cachées, quelles seraient-elles ?

Sont-ils francs et honnêtes, ou bien perfides ? Et s'il y a tromperie - quelle en serait la raison ? Simplement au titre de la sécurité opérationnelle, "l'operational security (OPSEC)", du type de celle que nous utilisons dans certaines activités pour nous assurer le succès ? Si c'est le cas, cela serait plutôt à notre avantage si leur mission est de nous aider.

Certaines personnes croient aux anges et aux activités d'entités bienveillantes qui veilleraient sur nous et aideraient l'humanité à bien des égards. Ce type d'êtres, s'ils existent réellement, sont censés opèrer de façon discrète, invisible et secrète, un peu comme les agents de renseignements.

Monolith 2001

Se pourrait-il que d'autres types d'êtres intelligents, y compris des extra-terrestres et/ou extra-dimensionnels, travaillent également de cette manière secrète et cachée ?

Supposons que d'autres êtres intelligents, éventuellement de diverses sortes, cherchent à nous éduquer et à modifier notre façon de penser. Ils pourraient se tenir prêts, voire même être en train d'aider activement l'humanité à se développer, vers une conscience plus approfondie d'elle-même.

Declassification GB

Les gens essayent en permanence de se manipuler et s'influencer les uns les autres, usant de diverses méthodes de "gestion de la perception". Celles-ci peuvent être appliquées de manière constructive afin d'aider une population cible ou, à l'inverse, de lui nuire dans le cas ou les objectifs seraient funestes.

Certains chercheurs ont montré que l'ufologie, l'étude des extraterrestres et de toutes sortes de phénomènes mystérieux, sont souvent empreints de mensonge, donnant l'impression qu'une administration couvre ces histoires, et de par la nature de ces phénomènes inhabituels, mais aussi à cause de certains des humains impliqués dans des tentatives pour traiter avec eux.

PRÉPARATION ET DIVULGATION

Lorsque nous évoquons l'idée de "divulgation" des dossiers que le gouvernement détient sur les Ovnis et les visiteurs venant des étoiles, ou d'autres dimensions, nous pourrions aussi souligner les limites de ce que les supposées informations détenues par le gouvernement pourraient nous révéler.

Il semble qu'il y ait de fortes présomptions que le gouvernement des États-Unis et d'autres organisations se soient intéressés à ce genre de phénomènes anormaux pendant une grande période, au moins depuis le milieu des années 1940. Il est probable que des informations utiles ont ainsi été obtenues et qu'il y eu des tentatives pour interpréter leur signification.

L'assemblage des pièces du puzzle provenant de différentes technologies et de différents types d'êtres pourrait faire partie de ces scénarios. Il est également possible que nous n'ayons pas encore rassemblé toutes les pièces de ce puzzle. Il existe encore probablement plusieurs inconnues dans cette histoire.

Knowing Ship

Un facteur important dans la compréhension de ces éventualités semble être la préparation mentale, émotionnelle et même spirituelle de l'homme, par rapport à tous ces mystères.

Il se peut qu'il ne s’agisse pas que de simples visiteurs amicaux venant d'une autre planète, souhaitant nous aider en faisant étalage de leurs technologies avancées, bien que cela puisse être un des aspects de la situation.

Knowing entities 2 Knowing entities
Images du film "Knowing"

C'est pourquoi certaines personnes préconisent une démarche prudente et discrète, par un processus d'acclimatation qui permettrait d'éduquer les Américains et la population mondiale sur la nature des éléments impliqués.

Il ne s'agirait alors pas simplement de révéler que "Nous ne sommes pas seuls." L'essence même de la Nature et de la dynamique de l'univers, ou du multivers, autour de nous et en nous, pourrait être très différente de ce que nous avons appris à l'école." - Source

dificultnspa, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

L’héritage de Philip Corso

mai 22nd, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur L’héritage de Philip Corso

Le 16 juillet 1998, CNI News annonçait la mort du Colonel Corso. On entendit notamment ce commentaire du journaliste et chercheur Michael Lindemann : "Les manuscrits non publiés et les autres informations relatives aux Ovnis laissés par le Colonel Corso seront protégés et mis à disposition en temps utile aux chercheurs et au public." Le fils du Colonel, Philip Corso Jr., ajoutait : "C'est ce pour quoi mon père a vécu."

Près de douze ans plus tard, ces documents viennent d'être publiés sur le site web OpenMinds.tv...

"Dawn of a New Age - L'aube d'une Ere Nouvelle" - les notes originales du Colonel de l'US Army Philip J. Corso - sont disponibles sur notre site – Openminds.tv - depuis le 21 mai 2010. Nous pouvons dès maintenant nous plonger au cœur des activités classifiées et des recherches faites par Corso sur les dossiers de Roswell alors qu'il servait au Pentagone entre 1961 et 1963.

Philip J. Corso Senior est mort en Juillet 1998 à l'âge de 83 ans. Treize ans après sa mort, nous allons enfin pouvoir consulter son manuscrit, qui n'a jamais été publié aux Etats-Unis (seulement en Italie chez Pendragon en 2003). Les personnes intéressées par les Ovnis devront lire ce livre parce qu'il y a énormément d'informations du best-seller "The Day After Roswell" qui ne résistent pas à ce qu'a écrit Corso dans son journal. Philip Corso Jr, entièrement dévoué à assurer l'héritage de son père, décrit le manuscrit dans son discours à l'IUFOC 2007 de Laughlin.

Conference de Corso

Conference de Corso

..."Dawn of a New Age", je n'avais aucunement l'intention de diffuser ce livre. Ceci [tenant un livre] représente la totalité des manuscrits originaux de mon père. Une partie est dactylographiée et l'autre est manuscrite. Ce qu'il contient constitue réellement ses notes originales. Elles sont sans implication Hollywoodienne, et c'est ce que les gens voulaient vraiment. Elles ne doivent pas être modifiées. Mais elles doivent se lire comme un livre, sans rajout. C'est un manuel... Bon, mon père a parcouru "The Day After Roswell" [co-écrit avec William J. Birnes] et il a surligné en jaune tout ce qu'il n'avait jamais dit ou qu'il n'approuvait pas. Il est arrivé à mi-chemin du livre et a du s’arrêter car c'était impossible. Il avait pratiquement noirci chaque page... Ce livre [The Day After Roswell], mon père était vraiment très affecté par tout cela… il n'a pas cherché à le corriger".

Général Trudeau (crédit : US Army)

Arthur Trudeau

En exécutant les ordres du Général Arthur Trudeau au Pentagone, Corso traitait les données techniques et certains des éléments mystérieux provenant de l'engin extraterrestre qui s’était écrasé au début de Juillet 1947, à Roswell au Nouveau Mexique. Corso a également vu des rapports médicaux des autopsies pratiquées sur les corps récupérés sur le site de l'incident.

Selon Corso, il a été déterminé que l'engin était un vaisseau spatial biologique, fonctionnant en symbiose avec un équipage d'EBE (Entités Biologiques Extraterrestres). C'était des robots biologiques créés par génie génétique avancé, des clones conçus pour résister aux conditions extrêmes du voyage dans l'espace. Ces EBE sont en mesure de piloter leur navire spatial grâce à une interface neurale particulière, qui leur permet de se connecter avec le vaisseau, devenant partie intégrante de celui-ci.

Corso raconte qu'il était responsable de l’attribution parcellaire de la technologie alien auprès des nombreux entrepreneurs industriels liés à l'armée des États-Unis. Leurs développements mèneraient à des découvertes telles que les dispositifs de vision nocturne, le laser, la fibre optique, les transistors, et plus encore.

Pouvez vous imaginer qu'un militaire hautement décoré puisse mentir de façon aussi flagrante ? C'est à peine croyable, surtout si l'on considère la déclaration sous serment signée par Corso quelques semaines avant sa mort, et qui avait été organisée par "Citizens Against UFO Secrecy (CAUS) - Citoyens Contre le Secret Ovnis".

Malheureusement, nous n'avons aucun témoignage pouvant corroborer les activités de Corso au début des années 60, alors qu'il était le chef du département de la Recherche et du Développement des Technologies Etrangères pour l'US Army au Pentagone.

The Day After Roswell

Le 8 Juin 1998, le CAUS publia ce communiqué de presse :

"Un Colonel à la retraite jure sous serment avoir vu des corps aliens et des rapports d'autopsie".

L'avocat Peter A. Gersten, directeur général du CAUS (une organisation à but non lucratif basée en Arizona, qui milite pour lever tous les secrets entourant les contacts entre notre planète et des intelligences extraterrestres), a annoncé aujourd'hui que le Colonel à la retraite de l'US Army, Philip J. Corso, a confirmé sous serment les déclarations faites précédemment dans le best-seller "The Day After Roswell".

Gersten a déclaré que le colonel Corso a fourni au CAUS une déclaration sous serment réaffirmant ses déclarations précédentes selon lesquelles il avait vu des corps aliens en Juillet 1947 et avait eu l'occasion de lire les rapports d'autopsies en 1961, pour une utilisation lors de son procès contre le ministère de l'Armée de terre.

Fort Riley

Fort Riley

L'AFFIDAVIT de CORSO

Moi, Colonel Philip J. Corso, (retraité) jure par les présentes, sous peine de parjure, que les déclarations suivantes sont véridiques :

Je confirme que j'ai été membre et officier du défendeur (US Army) pendant les évènements rapportés ci-dessous.

C'est au cours de mon mandat avec le défendeur que j'ai été membre du Conseil de Sécurité National du Président Eisenhower et dirigé le service du Bureau des Technologies Etrangères au département de Recherche et Développement du défendeur.

Qu'autour du 6 Juillet 1947, alors que j'étais stationné à Fort Riley, au Kansas, j'ai personnellement observé une créature non-humaine de quatre pieds de haut avec des mains très bizarres à quatre doigts, des pieds et des jambes fines et une tête surdimensionnée en forme d'ampoule incandescente. Les orbites étaient surdimensionnées en forme d'amande, et pointaient vers le bas vers un petit nez. Le crâne de la créature était disproportionné au point que tous les traits marquant du visage se trouvaient de face, occupant seulement un petit cercle sur la partie inférieure de la tête.

Il n'y avait pas de sourcils ni autre indication de pilosité faciale. La créature avait seulement une fente minuscule correspondant à la bouche et elle était complètement fermée, ressemblant plus à une pliure ou une échancrure entre le nez et le bas d'un crâne sans menton plutôt qu'à un orifice pleinement opérationnel.

En 1961, je suis entré en possession de ce que j'appelle le "dossier Roswell". Ce dossier contenait des rapports de terrain, des rapports d'autopsies médicales et des débris technologiques provenant du crash d'un véhicule extraterrestre en 1947 à Roswell, au Nouveau Mexique.

EBE

Photo supposée d'un EBE

Que j'ai personnellement lu les rapports d'autopsies médicales qui se réfèrent à la créature décrite précédemment que j'ai vue en 1947 à Fort Riley au Kansas.

Ces rapports indiquaient que l'autopsie a été réalisée à l'hôpital Walter Reed, qui était sous l'autorité du défendeur à cette époque.

Le rapport d'autopsie se référait à une créature en tant que : "Entité Biologique Extraterrestre"

Colonel Philip Corso J. (retraité)
Ayant prêté serment devant moi
Ce __ mai 1998

Maurizio et Corso
De gauche à droite : Yvonne Smith, James Courant, Maurizio Baiata, Col. Corso, Michael Lindemann (Collection Baiata).

Le manuscrit de "Dawn of a New Age" est d'une importance essentielle pour mieux connaître Philip James Corso et apprécier pleinement sa contribution fondamentale à la cause de la vérité. Non seulement pour l'incident de Roswell, mais pour beaucoup d'événements très factuels qu'il a rapportés dans ses notes, tel qu'il les a vécus. Ce sont des faits réels qui ne figurent pas dans le célèbre "The Day After Roswell". - Source

dificultnspa, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Le Journal Inédit du Colonel Corso

mai 21st, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Le Journal Inédit du Colonel Corso

Nous évoquions hier la publication du journal inédit du Colonel Philp Corso, - douze ans après son décès - sur le site Open Minds Productions. Il a pour titre : "Dawn of a New Age". Voyons maintenant de quoi il s'agit :

En 1957, le Colonel Philip J.Corso se trouva face à face avec une Entité Biologique Extraterrestre (EBE), une conversation télépathique s’ensuivit.

"La rencontre eut lieu sur l'aire de tests de missiles à White Sands. Corso ne mentionne pas cette rencontre dans son livre "The Day After Roswell", cependant ce sont certainement ses déclarations les plus controversées.

Philip Corso

Philip Corso

Afin d’évaluer cette supposée rencontre nous devons commencer pas nous assurer de la présence du colonel à White Sands en 1957. La loi FOIA (Freedom of Information Act) ayant permis l'accès à ses archives militaires, nous avons la confirmation qu'il était commandant de bataillon d'octobre 1957 à septembre 1958 dans différents complexes de l'armée dédiés aux missiles.

Manuscrit Original de Corso
titré

Manuscrit Original de Corso
titré "Dawn of a New Age"

A cette époque, White Sands était la base militaire la plus importante des Etats-Unis et le point central du système de défense du sud-ouest du pays.

Corso écrit dans son journal que la rencontre eut lieu lors d'une chaude journée à la fin de l'été 57 pendant qu'il inspectait la station radar connectée aux rampes de lancement de White Sands. Il fut informé qu'un spot inconnu était apparu sur l'écran radar. La trajectoire de l'objet fut suivie jusqu’à sa disparition complète.

En excluant que l'engin ait pu soudain changer de dimension, théoriquement la disparition pouvait s’expliquer par un crash, et c'est exactement ce à quoi pensait Corso qui avait rapidement calculé les coordonnées possibles du lieu d’un accident, dans le désert du Nouveau Mexique.

Dans son manuscrit, Corso fait plusieurs fois référence à cet évènement de façon aléatoire ce qui donne le sentiment que cet épisode eut une importance fondamentale dans sa vie.

Dans le chapitre intitulé "Neuf Niveaux d'Autorisation au dessus de Top Secret" l'auteur écrit : "Lors de ma carrière militaire, j'ai obtenu à un moment ou à un autre neuf autorisations spéciales au dessus de Top Secret… A deux reprises lorsque j'étais en charge des unités de missiles, le radar a découvert des objets qui se déplaçaient à plus de 4800 km/h, une fois au Nouveau-Mexique en 1957 et une fois en Allemagne en 1958. Les deux fois, je reçus l’ordre de détruire les enregistrements et d'oublier l’incident. Mais je n'ai pas détruit l'enregistrement de 1957."

Page 156 : "Red Canyon fait partie de White Sands, c'est au sud de Los Alamos. Le crash n'était qu’à quelques miles de mon poste de commandement. J'étais le commandant supérieur et j'ai pris toutes les décisions militaires. Red Canyon se situait dans le désert à 220 km de Fort Bliss et à 160 km de Roswell."

White Sands Map

Carte de White Sands

Dans le chapitre "Un Monde Nouveau Si Vous Pouvez l'Appréhender", Corso décrit l'évènement de façon détaillée. Après avoir fait le calcul de la trajectoire et déterminé le point d'impact, le colonel s'est rendu sur les lieux avec un jeune lieutenant pilote dans un petit avion militaire.

Dessin de Corso
Dessin de Corso

En arrivant sur le site ils ont vu un objet brillant au sol ayant la forme d'une soucoupe. Corso l'assimila à un propulseur de missile. Deux jours plus tard, il décida d'y retourner seul, en conduisant lui-même sa jeep.

Le Colonel Corso à son bureau au Pentagone

Le Colonel Corso à son bureau au Pentagone

La rencontre eut lieu dans un tunnel qui se situait dans une mine d'or abandonnée à quelques miles de l'aire des essais. Corso perçut une présence étrange au fond du tunnel. Il distinguait dans le noir une silhouette humanoïde qui semblait transparente. Il sentait que son esprit était connecté à celui de cet être. La connexion télépathique s'établit et l'être lui demanda : "M'accorderez-vous 10 minutes, sans radar, après Green Time ?" (Green Time est une expression militaire indiquant la durée d'une fenêtre de lancement).

Etant le commandant de la station radar, Corso pouvait demander à ses hommes de bloquer le système radar/missile pour permettre à l'objet volant alien de redécoller du désert. Il répondit à l'EBE: "10 minutes pourraient sembler un long moment, qu'avez-vous à offrir ?" L'être avait répondu : "Un monde nouveau si vous pouvez l'appréhender".

Sans hésiter Corso quitta le tunnel et appela son QG par radio leur demandant qu'ils s'assurent qu'après la procédure "green time" les radars soient désactivés pendant 10 minutes. L'unité radar exécuta promptement l'ordre donné. Les radars ont dû ouvrir la voie pour le départ de l'Ovni car lorsque Corso arriva sur le terrain de la base, le Capitaine Williams lui fit un rapport, leur D-Batterie s'était calée pendant une minute sur un objet à 75 km de là qui se déplaçait à 4800 km/h.

Si un Ovni a été repéré par les radars de White Sands, l'affaire a dû être classée Top Secret et traitée selon cette classification. Corso avait l'autorisation la plus élevée et il avait décidé d'examiner seul cet incident. Il a pris la responsabilité d'agir seul et sa décision fut en accord avec la procédure de sécurité dans ces circonstances.

En l’absence de confirmation par d’autres témoins, n'importe qui peut rejeter le témoignage de Corso. Néanmoins si ce qu'a écrit Corso est la vérité, il y a 53 ans les soucoupes volantes n'étaient pas du tout invulnérables (à courte portée) une fois détectées par un radar. Elles pouvaient présenter des dysfonctionnements et s'écraser. - Source

Maurizio Baiata recevant les Documents du Colonel Corso

Maurizio Baiata recevant les Documents du Colonel Corso

dificultnspa et Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

La Conférence de Presse du PRG

mai 20th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur La Conférence de Presse du PRG

Conférence de Presse au National Press Club, le 10 mai 2010, organisée par le Paradigm Research Group de Stephen Bassett, après la X-Conference 2010 :

La bande annonce du nouveau documentaire "The Day before Disclosure", produit par http://www.newparadigm.no/

Compléments & Commentaires

Share This Post

Nouvelle approche concernant les Ovnis & les extraterrestres

mai 18th, 2010 Posted in Mai 2010 | Commentaires fermés sur Nouvelle approche concernant les Ovnis & les extraterrestres

Steve Hammons présente cet article sur une approche originale du phénomène Ovni et la présence de visiteurs sur Terre :

Si des êtres extraterrestres et/ou extra-dimensionnels, ou d'autres intelligences, visitent la Terre comme certains chercheurs le supposent, abordons-nous cette situation de la meilleure façon qui soit ?

Ce type de discussion a ressurgi dernièrement en raison des récents commentaires des physiciens Stephen Hawking et Paul Davies, ainsi que d'autres développements inédits.

Dans son livre "Messengers of Deception", le chercheur Jacques Vallée décrit son contact avec une personne qu'il nomme le "Major Murphy".

Vallée écrit : "Alors il m’a posé une question qui, même si elle semble évidente, ne m’était pas vraiment venue à l'esprit : 'Qu'est-ce qui vous fait penser que les OVNIS soient un problème scientifique ?'."

Jacques Vallée

Jacques Vallée
Messengers of Deception

Vallée répliqua : "Actuellement, le phénomène Ovni montre qu’ils sont contrôlés par des êtres extraterrestres". Sur ce, le major Murphy répondit : "Si c'était le cas, cette étude ne dépendrait plus de la science. Cela concernerait les services de renseignements".

Comprenez ''Contre-espionnage'', précise Vallée. "Et ça, souligne-t-il, c’était de son ressort".

Murphy raconta à Vallée : "Maintenant, dans le domaine du contre-espionnage, les règles sont radicalement différentes".

Murphy a également conseillé à Vallée : "...vous devriez vous intéresser à l'irrationnel, à l'étrange, aux éléments qui ne collent pas... Avez-vous déjà ressenti que vous vous teniez à proximité de quelque chose qui ne semblait pas correspondre à un schéma rationnel et pourtant que cela vous donnait la forte impression que c'était important ?"

RENSEIGNEMENT TRANSCENDANT

Qu’est-ce que le Major Murphy, la source mystérieuse de Vallée, nous fait remarquer ?

Est-ce que l'approche scientifique conventionnelle utilisée actuellement par l'homme est la seule et meilleure façon d’aborder et de comprendre cette question perturbante de possible visite sur Terre et de contact avec les humains ?

Nous pourrions nous poser la même question en considérant d'autres phénomènes intéressants. Qu'en est-il d'une vie après la mort et d'une prétendue dimension que nous nommons l'Au-delà ? Qu'en est-il des perceptions extrasensorielles de toutes sortes (ESP) ?

Il existe plusieurs chemins qui pourraient être utilisés pour explorer ces sujets passionnants ainsi que bien d'autres. L'approche scientifique classique occupe un rôle important. Les expériences de première main et la perception intuitive de certains phénomènes pourraient aussi s'avérer utiles.

Et, comme le dit le Major Murphy à Vallée, les idées et méthodes des services de renseignements et du contre-espionnage peuvent être aussi précieux qu'utiles.

OSINT Services

L'intégration de ces différentes manières de percevoir les situations actuelles pourrait nous conduire à une synergie transcendant notre perspective et notre compréhension.

Modèle OSINT

Cliquez pour agrandir

Peut-être que cela fait partie de ce que l'on a appelé "la guerre transcendante". L'expression a été utilisée par un officier de la NAVY SEAL dans un rapport sur la défense des États-Unis et du programme de recherches sur la perception humaine avancée, le projet STAR GATE.

Le concept résultant de ce ''pouvoir transcendant'' est censé être utilisé en complément et synergie par les militaires, en tant qu'élément diplomatique et persuasif appelé ''hard power'', ''soft power'' et ''smart power - puissance intelligente''.

Le Major Murphy aurait même fait allusion à quelque chose que nous pourrions appeler ''transcendance du renseignement et du contre-espionnage''.

OSINT-Open Source Intelligence / Renseignement d'Origine Publique Avancée et Non Traditionnelle

Tout comme les gens ordinaires venant de tous horizons essaient de suivre l'actualité, les développements scientifiques et toutes sortes de questions contemporaines, notre exposition à ces concepts de renseignements pourrait également nous être utile.

En fait, ''OSINT'' est simplement la compilation de toutes les informations que nous trouvons dans les médias, le Web, les livres, les films, les séries TV et ailleurs, auxquelles nous avons accès et que nous interprétons.

En ce sens, toute personne peut devenir un agent de renseignement transcendant.

Cette vision d'une conscience populaire et d'une puissance octroyée à tous les êtres humains ordinaires pourrait ainsi créer une synergie accrue pouvant contribuer au progrès du développement humain dans de nombreux domaines.

Connected World

Quand il s'agit des événements normaux de l'actualité mais aussi des sujets non conventionnels tels que les Ovnis, les extraterrestres, l'ESP, la vie après la mort, les anges, une intelligence supérieure et bien d'autres mystères de la nature et de l'univers, nous avons probablement tous un potentiel permettant d'accéder à une meilleure compréhension.

Nous pourrions même envisager que OSINT, si elle se réfère généralement à la collecte d'informations publiques à partir de sources conventionnelles, pourrait également être à la pointe dans l'acquisition insolite ou alternative de connaissance ou de compréhension.

Open Source Intelligence Open Source Intelligence Fig 5.1

Cliquez pour agrandir
Open Source Intelligence Fig 5.2

C'est-à-dire que plus il y aura d'individus ordinaires ayant une grande perception au cours de cette collecte d'informations normales et grâce à des méthodes d’apprentissage avancées, plus les services secrets des États-Unis et les programmes de défense comme le projet STAR GATE pourront identifier cette intuition et cette perception avancée.

En explorant ce type de renseignement transcendant, il est possible que nous puissions en apprendre davantage sur de nombreux mystères semblant recéler un potentiel de découvertes importantes. - Source

dificultnspa, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post
Page 20 of 159« First...10...1819202122...304050...Last »