Didier de Plaige

Robert Salas de passage à Paris

juin 22nd, 2012 Posted in Juin 2012 | Commentaires fermés sur Robert Salas de passage à Paris

A propos des soirées "Ovnis" sur Radio Ici & Maintenant!, le Mardi soir à partir de 23h, avec la rediffusion habituelle le dimanche de 14h à 16h :

Elles s'animent chaque fois qu'un évênement, une parution de livre, une visite exceptionnelle de témoin, d'abducté, etc... peuvent justifier de nous mobiliser.

Ce sera à nouveau le cas avec la présence à Paris de Robert SALAS, invité en France par Gérard Lebat et Fabrice Bonvin, en entretien avec Gildas Bourdais :

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,17113.0.html

L'émission, enregistrée ce vendredi 22 Juin, sera diffusée le Mardi 26 Juin à partir de 23h, et rediffusée le Dimanche 1er Juillet.

Les autres soirées du mardi présenteront des sujets qui peuvent vous sembler "différents" alors qu'ils restent pour nous connectés à l'ensemble des phénomènes reliés à la Conscience.

Robert Salas

Cette réponse s'adresse à tous ceux et celles qui nous demandent régulièrement pourquoi n'assurons-nous pas une émission "Ovnis" régulièrement ?
- Parce que nous n'allons pas chaque semaine nous interroger sur des videos incertaines postées sur le Web..
- Parce que les principaux intervenants se sont déjà exprimés sur nore antenne, et qu'il vous est surement utile d'écouter attentivement leurs archives, qui nous semblent très précieuses.

Mais quand un invité exceptionnel se présente, nous sommes et resterons là pour lui permettre de s'exprimer..

Compléments & Commentaires

Share This Post

MtB reçoit Romuald Leterrier & Jan Jounen

juillet 10th, 2011 Posted in Juillet 2011 | Commentaires fermés sur MtB reçoit Romuald Leterrier & Jan Jounen

Mardi 26 juillet 2011, Marie-Thérèse de Brosses, spécialiste des Abductions, recevait à l'antenne de Radio Ici & Maintenant! Romuald Leterrier (La Danse du Serpent), et le réalisateur Jan Kounen sur le thème : "Les Ovnis dans le Chamanisme" :

Toutes les émissions en audio sur RimCast.
Share This Post

Romuald Leterrier : “La Danse du Serpent”

juin 24th, 2011 Posted in Juin 2011 | Commentaires fermés sur Romuald Leterrier : “La Danse du Serpent”

Cet extrait du livre "La Danse du Serpent", de Romuald Leterrier, vient compléter les dossiers déjà publiés ici : "La Connexion Ayahuasca-Aliens" et "DMT - La Molécule de l'Esprit", qui exposait les recherches du Dr. Rick Strassman. Il est certain que le regretté Terence McKenna n'aurait pas désavoué ce nouveau témoignage.

Cette contribution et ce questionnement de la réalité "ordinaire" offrent une perspective assez nouvelle sur la nature des rencontres avec des "aliènes" et des états de ravissement. Le terme français et sa composante mystique offre d'ailleurs une clé supplémentaire à l'anglais Abduction ("enlèvement"). Romuald Leterrier s'entretiendra prochainement sur ce thème essentiel avec Marie-Thérèse de Brosses, à l'antenne de Radio Ici & Maintenant ! - le 19 juillet 2011.

Il serait dommage de rejeter en bloc cette expérience, au prétexte qu'elle ne cadre pas avec notre conception formatée de l'univers. C'est plutôt l'occasion de s'interroger sur ce que nous croyons tenir pour certain.

"Allongé sur mon matelas, fumant un mapacho |feuille de tabac], je contemplais le spectacle de la nuit. De grosses lucioles virevoltant dans les frondaisons des arbres offraient au regard une vision féérique. Par cette nuit presque sans moustiques à la douceur apaisante, nous primes le verre que nous tendait Diogène. A la façon dont avait été préparé l'Ayahuasca il fallait vraisemblablement s'attendre à une maréacion très forte. Vigilant et légèrement angoissé j'essayais de me détendre en contemplant le ciel. Une demi-heure s'étant écoulée et ne ressentant pas les effets du breuvage, je sollicitais à nouveau Diogène pour reprendre un petit verre d'Ayahusca.

Mon ami Thierry, qui à l'occasion était mon voisin de matelas, m'avait pourtant signalé la forte puissance du breuvage qui venait de le plonger dans une maréacion vertigineuse. Sentant l'angoisse monter, je décidais de garder les yeux ouverts pour échapper un moment au maelström des visions. Mon corps était parcouru de sensations organiques des plus étranges, mais je savais que c'était le signe de l'ivresse. Tétanisé, je m'obstinais à garder les yeux ouverts et à contempler le ciel étoilé. Soudain le ciel nocturne me paraissait agité par des mouvements étranges.

La Danse du Serpent

C'est à ce moment que se produisit un phénomène incroyable. Une des étoiles de la Voile Lactée semblait descendre lentement au coeur de la forêt à quelques mètres au-dessus de moi. Je décidais de me relever pour m'asseoir. En basculant sur mon côté droit, je perçois cette étoile comme suspendue à un fil de lumière qui la relie à la voûte céleste. Cette vision me fait penser aux images en trois dimensions que l'on voit parfois au cinéma et qui semblent sortir de l'écran pour s'avancer vers vous. L'angoisse me rattrape.

J'ai l'impression d'être trompé, des questions stridentes assaillent ma pensée. La réalité est-elle un mensonge? Tout n'est-il qu'illusion. Le doute s'installe en moi. Cette vision aux allures de simulacre essaie-t-elle de me montrer la nature artificielle de l'espace, du cosmos et de l'univers ? La colère monte, et je vocifère à présent contre une intelligence invisible. A côté de moi Thierry me somme de me calmer. Cette réaction de sa part m'apaise et fait disparaître de ma conscience des questionnements égotiques. Je me détends et décide d'observer sans jugement.

Romuald Leterrier

L'étoile continue à descendre vers moi et se stabilise à peu près à trois mètres au-dessus de la cérémonie. Soudain l'énergie de l'étoile se disperse pour se dissoudre dans l'environnement sylvestre surplombant notre campement de fortune. Des configurations complexes et abstraites flottent à présent au-dessus de moi. Détendu, je m'allonge à nouveau sur mon matelas de mousse.

J'observe avec les yeux d'un enfant le ballet surnaturel. Ces entités sont indescriptibles, éthérées, diaphanes et abstraites, animées de mouvements incessants, ces êtres me font penser à des mandalas énergétiques faits de matière subtile.

Deux formes circulaires surviennent dans mon champ de vision par le côté gauche. Je distingue par intermittence une forme humanoïde se dessiner au centre d'un des "mandalas vibratoires".

Cet être ou cette chose vient stationner juste au-dessus de moi. Empli d'un sentiment de joie et d'extase, je tends mes bras vers l'entité; une structure énergétique de petite taille vient de s'extraire avec célérité de cette créature.

Par des mouvements circulaires rapides, celle-ci vient se blottir au creux de ma main gauche. Afin de mieux voir et de mieux comprendre, j'approche de mes yeux ce trésor diaphane. L'observant de très près, je contemple les énergies iridescentes et colorées qui semblent l'animer de l'intérieur. Et puis plouf ! La chose vient de pénétrer à l'intérieur de mon cerveau provoquant instantanément une cascade de visions d'une célérité inouïe, C'est trop rapide, je n'arrive pas à me concentrer et apercevoir une image intelligible. J'ai l'impression d'être envahi par une intelligence supérieure qui aurait surestimé mes capacité physiques. Je désire que cela cesse et j'implore humblement que l'on me délivre de cette situation.

Elias semble avoir perçu le trouble qui m'anime, il s'approche de moi et me souffle puissamment sur le sommet de ma tête. Je suis submergé par l'émotion et éclate en sanglots, les visions ralentissent, je vois des astres, des galaxies, j'ai des visions de planètes comme si je survolais à grande vitesse la surface de mondes exotiques.. Je ressens soudainement le besoin de me lever, mais la maréacion est si violente que je titube, je vacille, mes organes sont sans dessus dessous. Secoué par une violente nausée, je m'éloigne pour vomir. Je finis laborieusement par rejoindre mon matelas. Le dispositif est toujours présent !

L'étoile est toujours là à quelques mètres au-dessus du sol et les entités continuent de flotter autour de nous. Il se produit alors un nouveau phénomène. Les entités semblèrent se déliter dans un réseau de points lumineux. Ceux-ci évoquaient à présent une sorte de matrice, un maillage, comme un filet énergétique. Puis subitement celui-ci disparut vers le ciel. Simultanément l'étoile amorça un mouvement d'ascension pour très rapidement reprendre sa "place" au sein de la Voix lactée."

Ce court emprunt à "La Danse du Serpent", de Romuald Leterrier, dix ans après la publication de son "Enseignement de l'Ayahuasca", contribue à montrer que tous les phénomènes "Ovnis" et contacts avec d'autres entités ne sont pas nécessairement réductibles à l'hypothèse "tôle & boulons".

Il reste à se demander si d'autres manifestations, qui semblent "tangibles", pourraient émaner de régions méconnues de la conscience.

Romuald Leterrier est chercheur indépendant en ethnobotanique. Il mène depuis une dizaine d'année des recherches pluridisciplinaires mêlant les sciences du vivant aux sciences humaines.

Auteur de "Les plantes psychotropes et la conscience" (éd. Alphée), préfacé par Jan Kounen, il organise le festival des arts visionnaires Chimeria qui a lieu, chaque année, à Sedan.

Il est également l'auteur de "L'enseignement de l'ayahasca - Réflexions sur un mode de communication entre les plantes psychotropes et la conscience humaine" (Yvelinédition), et "L'enseignement de l'ayahuasca" (Yvelinédition).

Compléments & Commentaires

Plantes psychotropes
Share This Post

Le programme SETI est relancé

juin 21st, 2011 Posted in Juin 2011 | Commentaires fermés sur Le programme SETI est relancé

On connaissait depuis avril 2011 les difficultés de financement du programme SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence). Certains ont pu penser que la page était définitivement tournée.

Les opérations ont été suspendues en Californie avec l'Allen Telescope Array composé aujourd'hui de 42 antennes, alors que la recherche de signaux extraterrestres se poursuivait depuis pratiquement cinq décennies.

Cependant des astronomes de l'Université de Berkeley ont récemment annoncé le lancement d'un nouveau projet de recherches. Il va consister à pointer le radiotélescope de Green Bank, en Virginie occidentale, vers une région du ciel où 86 exoplanètes ont été choisies parce qu'elles orbitent dans la zone habitable de leur étoile.

Allen Array

A terme, l'analyse des données collectées sera toujours assurée par le réseau de millions de bénévoles qui font tourner le logiciel SETI@home sur leurs ordinateurs.

Nançay

Mais la relance de SETI ne concerne pas que les Etats-Unis. En Europe, le LOFAR (Low Frequency Array), "le plus grand radiotélescope du monde" inauguré en juin 2010, entend maintenant apporter sa contribution au programme SETI. Le télescope international LOFAR consiste en groupes d'antennes (35.000 au total) réparties à travers cinq nations en Europe (pour la France, 1.600 antennes ont été installées à Nançay, dans le Cher).

Tandis que de nombreux radiotélescopes s'intéressent aux signaux en hautes fréquences, LOFAR capte les basses fréquences, beaucoup plus sensibles et précises.

Pour Mike Garrett, directeur de L'ASTRON (Institut Néerlandais de Radioastronomie), cette participation devrait contribuer à élargir la recherche de signaux extraterrestres : "LOFAR sera un complément indispensable [pour SETI], parce que personne ne sait dans quelle zone du spectre radio une civilisation aliène pourrait émettre des signaux."

Les astronomes qui travaillent pour LOFAR espèrent que SETI ne tardera pas à redémarrer, de sorte qu'un plus large spectre de fréquences puisse être analysé, afin de détecter une éventuelle communication émanant d'une civilisation extraterrestre. - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

La recherche de la Vie Extraterrestre : de la SF à la Science

juin 17th, 2011 Posted in Juin 2011 | Commentaires fermés sur La recherche de la Vie Extraterrestre : de la SF à la Science

Il aura fallu près de trois mois pour que l'ouvrage trouve son chemin sur les blogs et forums anglo-américains. Sa chronique se retrouve maintenant sur de nombreux sites web :

Tandis que le télescope spatial Kepler de la NASA continue de détecter des centaines de systèmes solaires qui abritent de multiples planètes, la recherche de la vie dans l'univers n'a jamais été aussi active. Serions-nous vraiment seuls ? Dans le cas contraire, à quoi peuvent ressembler nos voisins ?

Un nouvel ouvrage de Jerry Cranford - "From Dying Stars to the Birth of Life" (Nottingham University Press) nous montre que les preuves sont à portée de main.

L'auteur explique en quoi consiste la science nouvelle de l'astrobiologie ; il en parle de manière captivante, en des termes simples – et nous présente ces astrobiologistes à la recherche de nouvelles planètes. Ils progressent rapidement et pourraient bientôt démontrer que nous ne sommes pas seuls dans l'univers.

Le livre s'adresse à un public assez large. Il expose les plus récentes découvertes sur l'évolution de la vie sur Terre, pour mieux nous amener à comprendre comment elle a pu se développer ailleurs.

Cette nouvelle science est en train de bouleverser nos conceptions sur la possible émergence de la vie sur d'autres planètes. Le livre comporte 180 images et illustrations qui servent à expliquer :

- Comment des bactéries vivant dans des environnements particulièrement hostiles sur Terre - au sein de roches situées plusieurs kilomètres sous la surface, dans des icebergs, de l'eau bouillonnante, et même sur des barres de combustible nucléaire - ont remis en question la démarche scientifique qui consistait à penser que la vie était un phénomène complexe et fragile,

- Comment nous en sommes arrivés à considérer que ces mêmes organismes seraient les descendants directs des formes de vie primitives qui ont réussi à évoluer pendant quatre milliards d'années, depuis le stade où notre jeune planète offrait un milieu si hostile qu'aucune forme de vie ne paraissait possible,

- Comment le développement des ordinateurs et des technologies de pointe dans la seconde moitié du 20ème siècle a permis aux savants d'aujourd'hui de mettre au point des outils étonnants et des appareils de mesures, qui tendent aujourd'hui à montrer que la vie serait extrêmement répandue dans l'univers,

Il montre qu'il doit exister toutes sortes de "niches" dans l'univers où la vie extraterrestre pourrait s'être développée.

Jerry considère comme un avantage d'avoir été formé en psychologie et en sciences du cerveau plutôt qu'en astronomie. C'est ce qui fait l'originalité de son travail : "Le fait d'avoir un parcours scientifique dans l'étude du cerveau et comme astrobiologiste amateur m'a permis d'aborder la question essentielle de savoir comment des systèmes nerveux intelligents pourraient avoir évolué sur d'autres mondes, et en quoi ils pourraient être différents de ceux qu'on rencontre sur Terre.

Cette formation m'a également permis de présenter l'information - et les preuves tangibles - en des termes accessibles au grand public." - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

“Pénétration”, de Ingo Swann, enfin traduit en français

juin 14th, 2011 Posted in Juin 2011 | Commentaires fermés sur “Pénétration”, de Ingo Swann, enfin traduit en français

Le peintre new-yorkais Ingo Swann est l'auteur du protocole de Remote-viewing, d'abord expérimenté au SRI (Stanford Research Institute), avec les chercheurs Russel Targ & Harold Puthoff, avant de servir de base au Programme Stargate sur lequel la CIA avait engagé 20 millions de dollars entre les années 1970 et 1995 :

"Le projet Stargate a créé un ensemble de protocoles conçus pour faire des recherches plus scientifiques sur la clairvoyance et le voyage astral afin de minimiser autant que possible les bruits et les inexactitudes. Le terme «vision à distance» est apparu comme raccourci pour décrire cette approche plus structurée de la clairvoyance.

Une mission était confiée à Stargate seulement après que l'on ait épuisé toutes les autres méthodes ou approches de renseignement. À son apogée, Stargate comptait pas moins de 14 laboratoires de recherches sur la vision à distance" - Source

L'ensemble de la démarche a été décrite par le journaliste Jim Schnabel dans une passionnante enquête publiée en français sous le titre "Espions Psi".

Le traducteur, Xavier Delamarre, portait ce projet de traduction depuis des années. Il est l'invité de Marie-Thérèse de Brosses pour "La Vague d'Ovnis", sur "Radio Ici & Maintenant!" le 14 juin.

"Pénétration", de Ingo Swann - éditions de l'Oeil du Sphinx.

Compléments & Commentaires

Share This Post

Flying Saucers Are Real

juin 11th, 2011 Posted in Juin 2011 | Commentaires fermés sur Flying Saucers Are Real

Ce film documentaire de 84 minutes avait été réalisé en 1993. Il circule maintenant sur Internet, après que UFO-TV en ait obtenu les droits.

"Le chercheur Stanton T. Friedman, physicien nucléaire et conférencier, expose très simplement comment il aurait été procédé à la récupération d'épaves d'Ovnis, de cadavres d'aliens, et la technologie qu'il serait nécessaire de mettre en oeuvre pour parcourir de vastes distances dans l'espace." - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Anthony Bragalia aurait découvert la source de A. Jacobsen

juin 8th, 2011 Posted in Juin 2011 | Commentaires fermés sur Anthony Bragalia aurait découvert la source de A. Jacobsen

Le chercheur indépendant Anthony Bragalia pense avoir identifié l'unique informateur sur lequel la journaliste Annie Jacobsen se serait appuyée pour publier sa version largement controversée sur l'histoire de la Zone 51.

Il s'agirait de Alfred O’Donnell, âgé aujourd'hui de 89 ans. "O’Donnell correspond tout à fait au profil. Il se trouvait, au début des années 50, sur le site des Tests du Nevada où l'on procédait régulièrement aux expérimentations sur les bombes atomiques."

"J'ai identifié la source anonyme de Annie Jacobsen. J'ai longuement réfléchi, à me demander si je devais finalement l'exposer. J'ai récemment été en contact avec lui, après avoir rencontré beaucoup de difficultés. Au fond, je pense que ce personnage avait fini par accepter une histoire fantaisiste que les autorités avaient choisi de propager."

"Mais on doit se demander pour quelles raisons il avait fini par accepter cette version.

O'Donnell a bien fait partie du noyau d'ingénieurs et de responsables de la compagnie EG&G - qui fut l'un des principaux contractants en charge de la défense nationale. Fondée à Edgerton, Germeshausen & Grier (EG&G) fut ensuite acquise en 2002 par URS Corporation. URS emploie plus de 50.000 personnes. Elle assure aujourd'hui un rôle majeur dans la conception et la réalisation de bâtiments secrets dans plusieurs états des Etats-Unis. Elle travaille pour l'armée américaine, et aussi la Communauté du Renseignement (notamment la NSA), pour la construction et la gestion de certains de ses sites les plus sensibles.

O'Donnell avait intégré EG&G en 1947 alors que la société n'employait alors qu'une quinzaine de personnes. Il avait accepté les conditions imposées par les fondateurs de la compagnie, et obtenu une accréditation Top Secret afin de pouvoir travailler sur notre arsenal nucléaire.

Il avait contribué à développer des protocoles de recherche sur des charges explosives, et avait perfectionné les systèmes de mise à feu des bombes nucléaires. O'Donnell, un homme brillant originaire de Boston, a aidé pendant plusieurs années la compagnie EG&G à perfectionner les moyens de défense de ce pays. Il a permis à EG&G d'acquérir un savoir-faire dans la mesure des énergies émises lors des tests atomiques dans le désert du Nevada pour le compte du Département de la Défense." - Source

Le chercheur Anthony Bragalia laisse-t-il entendre que Alfred O'Donnell, employé modèle, aurait été prêt à adopter n'importe quelle version que ses supérieurs lui auraient suggérée à l'époque ? Le plus gênant est qu'il soit aujourd'hui - bien des années plus tard - la source unique de la nouvelle thèse popularisée par Annie Jacobsen sur la Zone 51, qui permet d'évacuer toutes références aux Ovnis.

Compléments & Commentaires

Share This Post
Page 2 of 15912345...102030...Last »