Didier de Plaige

Barack Obama & la Divulgation

31 Décembre 2008

L'équipe de transition présidentielle américaine recueille maintenant sur son site web les questions des citoyens dans différents domaines : "50.000 personnes ont soumis 40.000 questions et exprimé 2.200.000 votes... Mais vos commentaires nous permettrons de savoir ce que vous pensez."

Les catégories proposées : Economie, Sécurité Nationale, Education, Santé, Energie, Environnement...

Quelques exemples des contributions relevées dans la rubrique "Science & Technologie", parmi plusieurs dizaines de questions déjà publiées sur le sujet Ovnis :

Barack Obama

"Est-ce que le Président élu Barack Obama s'efforce de tout savoir au sujet des Objets Volants Non-Identifiés (Ovnis) ? A-t-il l'intention de RENDRE PUBLIQUE l'information que possède le gouvernement américain...? Il pourrait élucider cette affaire une bonne fois pour toutes."

"Serez-vous le premier Président des Etats-Unis qui divulguera tous les documents concernant les Ovnis, tous les dossiers, les films et les videos sur les contacts et la surveillance exercée depuis 50 ans par les Etats-Unis, à propos des Visites Extraterrestres ?"

"Quand le gouvernement abordera-t-il enfin ouvertement le sujet des Ovnis ? Les Etats-Unis se cachent la tête dans le sable tandis que d'autres nations, dont la Belgique et le Brésil, ont une attitude plus honnète."

"La Belgique, après la 'Vague de 1989'; la France avec le Rapport Cometa en 1999; le Mexique avec le soutien constant de ses forces armées, et maintenant le M.O.D. en Angleterre, qui projette de déclassifier plus de 200 dossiers au cours des prochaines années... Quand le gouvernement américain va-t-il se décider ?"

7 Janvier 2009

Le gouverneur Bill Richardson a du démissionner de son poste de Ministre du Commerce parce qu'il est concerné par une enquête sur une possible affaire de corruption.

Barack Obama vient de nommer Leon Edward Panetta, 70 ans, à la tête de la CIA. Il avait été chef de cabinet de la Maison-Blanche sous Bill Clinton de 1994 à 1997.

Il sera sous l'autorité de l'amiral à la retraite Dennis Blair, désormais placé à la tête du Renseignement national américain (DNI), qui supervise une quinzaine d'agences.

Cette nomination a surpris parce qu'il est réputé peu expérimenté en matière de sécurité nationale. Leon Panetta a eu accès aux dossiers de financement des programmes secrets, quand il a dirigé l'Office of Management & Budget. Mais cette accréditation spéciale n'a concerné que la période de 1993 à 94.

Leon Panetta
Amiral Dennis Blair

L'Amiral Dennis Blair, 61 ans, devient le principal conseiller du futur Président pour les questions de renseignements, en remplacement de Mike McConnell. Il a dirigé l'US Pacific Command de 1999 à 2002.

Selon le Washington Post, il supervisera la synthèse quotidienne du renseignement destinée au Président. "Mais sa tâche la plus délicate sera de poursuivre le processus, engagé par ses prédécesseurs, qui consiste à intégrer les collectes d'informations et les analyses des différentes agences. Il sera également soumis à la pression du Congrès qui souhaite réduire les coûts d'une bureaucratie surdimensionnée."

"Durant ses quatre années passées au Comité des affaires étrangères du Sénat des États-Unis, Barack Obama a eu accès à des rapports et des analyses du renseignement. Mais il n'avait pas connaissance des détails sur les opérations clandestines de la CIA et du Pentagone, contrairement aux membres du SSCI (Senate Select Committee on Intelligence) qui en bénéficiaient."

Dès leur entrée en fonctions, ces personnages accèderont à des niveaux d'habilitations supérieurs à celui du Président des Etats-Unis : "Le système de classification de l'information est établi depuis le 25 mars 2003 en fonction de l'Executive Order 13292, et a trois niveaux de classification : confidentiel, secret, et top secret."

C'est cette modification du protocole, imposée par George Bush Jr, que les partisans de la Divulgation et les défenseurs des libertés pressent Barack Obama de réviser. On s'attend à une profonde réforme dans ce domaine, comme l'évoque cet article du Statesman. En outre, le Président devra trouver un moyen de justifier le principe du "Need to Know" (besoin de savoir), qui vient renforcer les restrictions d'usage.

Compléments & Commentaires

Samedi 17 Janvier 2009

L'équipe de transition de Barack Obama avait au départ créé un espace sur internet pour permettre de poser des questions au nouveau président élu.

Une nouvelle initiative ressemble à un cahier de doléances électronique, qui serait rédigé en ligne et soumis aux votes : les idées sont émises par les internautes, puis commentées et encouragées - ou désapprouvées.

La demande concernant la Divulgation de la vérité sur les Ovnis - "End the Truth Embargo on Extraterrestrials (UFO Disclosure)" - arrive actuellement en très bonne position.

Il y a plusieurs requêtes dans le même sens, et un risque de dispersion. C'est celui-ci qui est en tête.

Cependant si on additionne les scores des sujets similaires, le thème de la vérité sur les Ovnis occupe une place privilégiée parmi toutes les propositions.. bien avant l'égalité des sexes dans le travail, l'assurance-santé ou les questions d'environnement.

S'inscrire est simple, et ne nécessite que de préciser son nom et une adresse email.

Compléments & Commentaires

"Partagez vos idées, et publiez vos commentaires. Les plus appréciées seront rassemblées dans un Livre, le Rapport des Citoyens, qui sera remis au Président Obama dès son entrée en fonctions."

L'abondance et la qualité des commentaires en font une sorte de forum temporaire assez attractif.

Lundi 19 Janvier 2009

L'opération de l'équipe de transition de Barack Obama pour établir son "Rapport des Citoyens", évoqué ici samedi 17, est maintenant terminée. Le nouveau Président entre en fonctions demain, et il ne souhaitait pas pérenniser la formule comme mode de gouvernement.

La légalisation de la Marijuana est arrivée largement en tête, et particulièrement la reconnaissance de ses propriétés médicales.

Vient ensuite la préoccupation environnementale : les demandes portent sur une nouvelle orientation de la politique industrielle.

De nombreux votants veulent une réforme de l'éducation sexuelle.

En cinquième position, les américains plébiscitent la construction de lignes de TGV. Ils attendent du nouveau gouvernement qu'il dénonce la torture et ferme des camps comme Guantanamo. Le point suivant concerne la révocation des mesures prises par George Bush pour alléger les impôts des plus fortunés.

Marijuana

La réforme du système sanitaire n'occupe que la huitième position, suivie de la restauration des droits constitutionnels. Les internautes dénoncent ensuite les aides accordées au secteur automobile, et réclament des voitures propres à faible consommation. Il est assez étonnant de trouver à la dixième place une demande qui s'intitule : "Relancer l'économie en légalisant le poker en ligne"...

L'appel à la transparence des autorités arrive assez loin derrière. Puis c'est la Scientologie qui est montrée du doigt, et un grand nombre de votants souhaitent qu'elle ne soit plus exemptée d'impôts. La protection de l'Internet se situe au treizième rang.

Les participants veulent aussi voir encouragés les producteurs locaux, face à l'industrie agro-alimentaire et aux importateurs de denrées alimentaires. Ils militent ensuite pour le droit des mourants et leurs familles de choisir le moment de leur départ.

Washington protest

Plus loin, les américains veulent savoir quelles industries financent les campagnes de leurs députés. La demande est d'ailleurs assez forte sur l'ensemble du scrutin pour faire interdire les groupes de pressions installés à Washington.

Toujours dans le groupe de tête, les internautes réclament la création d'une liste noire pour faire le ménage dans leurs boîtes emails. Ils sont pratiquement aussi nombreux à demander que la loi protège désormais les informateurs ("whistle blowers"). L'aide à Israël est jugée trop coûteuse, et un grand nombre de votants estiment que l'Amérique doit éviter de se montrer systématiquement solidaire de ce pays.

La formation des artisans et techniciens qualifiés est encouragée, comme l'emploi dans les filières vertes.

C'est à se stade qu'apparaît la première motion réclamant "la fin de l'embargo sur les Extraterrestres", autrement dit la Divulgation :

"Mr le Président, c'est bien plus important que la crise financière et la guerre contre le terrorisme. Vous avez promis de nous dire la vérité, et c'est le moment d'en finir avec les mensonges de ceux qui, à Washington, et pour la défense de leurs intérêts personnels, ont fait en sorte de cacher la présence extraterrestre."

Zone 51

Le même sujet revient une vingtaine de fois par la suite, sous des formes variées, et il est impossible de passer à côté. Avec la légalisation de la Marijuana, c'est le thème qui aura produit le plus de commentaires.

Panneaux solaires

Parmi les centaines de domaines qui étaient exposés puis votés, ceux qu'on retrouve le plus souvent concernent le développement du solaire, l'ouverture d'une enquête contre l'ancien président Bush, la laïcité, l'indépendance énergétique, la fin des monopoles, le contrôle des medias par les groupes de pressions, les abus de l'industrie pharmaceutique, la qualité de l'alimentation, la normalisation des relations avec Cuba...

Des videos sont apparues sur le site la veille de la clôture. Elles montrent que les futurs Ministres sont très attentifs aux propositions et arguments.

Par exemple, Tom Daschle, secrétaire à la Santé, n'a pas manqué de relever les nombreuses réflexions sur l'instauration d'un système de Sécurité sociale.

Le Dr Steven Chu, nouveau Secrétaire à l'Energie et Prix Nobel de physique en 1997, a profité de l'occasion pour définir les grandes lignes de son programme qui concerne entre autres le réchauffement climatique, le développement des énergies renouvelables, l'indépendance énergétique, etc...

Dans cette video, Michael Strautmanis dresse un rapide bilan de la participation :
"Merci de vos contributions pour aider la nouvelle administration à relever les défis qui l'attendent. Plus de 125.000 personnes ont soumis 44.000 idées et exprimé environ 1,4 million de votes. Les choix qui sont arrivés en tête seront présenté dans le "Rapport des Citoyens" qui sera remis au Président Obama dès son inauguration."

Compléments & Commentaires

Vendredi 23 Janvier 2009

Stephen Bassett, pour le Paradigm Research Group, dresse un bilan de la récente opération menée par l'équipe de transition de Barack Obama : "Le Rapport des Citoyens" a été clos le 20 janvier, après avoir été présenté en ligne pendant neuf jours. Selon Michael Strautmanis, directeur des relations publiques de l'équipe, plus de 125.000 personnes ont soumis 44.000 idées et exprimé environ 1,4 million de votes. Les choix qui sont arrivés en tête seront présenté dans le "Rapport des Citoyens" qui sera remis au Président Obama dès son inauguration.

Sur ces 44.000 idées, 23 concernaient la fin de l'embargo sur les Ovnis. Elles ont totalisé 177.210 votes et plus de 3.200 commentaires. Six demandes sur la vérité E.T. se sont inscrites au Top 100.

Le 20 janvier a également marqué la fin de l'opération 1 Million de Faxs pour Washington. "Des milliers de lettres, de faxs, et d'emails ont été adressés au bureau de la transition présidentielle. La Phase II de cette initiative sera lancée la semaine prochaine.

Le PRG sera très vigilant pour vérifier que la Divulgation est effectivement mentionnée dans ce Rapport final des Citoyens." - Compléments & Commentaires