Didier de Plaige

Annie Jacobsen, Area 51 & les Ovnis

mai 30th, 2011 Posted in Mai 2011

L'enquêteur et auteur américain Kevin Randle, spécialisé dans l'affaire de Roswell, a réagi sur son blog à la sortie du livre 'Area 51' de Annie Jacobsen, présenté ici la semaine dernière.

"Voyons si j'ai bien tout compris. En 1947, les officiers et les hommes du 509ème groupe de bombardement ont découvert les restes d'une soucoupe volante qui s'était écrasée. Ils ont acheminé des débris vers la base de Fort Worth où le Général Roger Ramey et l'un de ses officiers météos, l'adjudant Irving Newton, déclarèrent qu'il ne s'agissait que d'un banal ballon sonde, muni d'un réflecteur radar.

Kevin Randle

La presse, qui s'était montré très intéressée, s'est soudainement détournée de l'affaire et n'a pas demandé comment les officiers les plus hautement qualifiés de la seule force de frappe nucléaire au monde à cette époque, avaient pu faire une erreur d'appréciation aussi stupide. Ils ne se sont pas demandé si les hommes qui ont leurs doigts sur les détonateurs pouvaient ne pas être aussi dignes de confiance qu'on pouvait l'espérer. Non, ils ont acheté cette version et poursuivi leur route.

General Ramey

Puis Jesse Marcel Senior, officier du renseignement de l'Air Force en 1947, commença à raconter à ses amis radio-amateurs qu'il avait ramassé les morceaux d'une soucoupe volante cette année-là.

Des articles ont été publiés, suivis d'un livre, mais les grands médias ne s'y intéressèrent pas; ils savaient bien qu'il ne s'agissait pas de soucoupes volantes, puisque l'Air Force l'avait déclaré.

L'intérêt du public pour le crash de Roswell s'est alors amplifié, d'autres livres et des articles intéressants sont sortis. Des documentaires télévisés ont été réalisés; on y présentait souvent des personnes bien réelles venant raconter leurs histoires.

Les grands médias ne s'y intéressèrent pas, parce que ce devaient être de vieux fous à la mémoire défaillante. Par ailleurs, il ne pouvait être question de soucoupes volantes, puisque l'Air Force l'avait déclaré.

Mais l'intérêt fut soudain relancé et un représentant du Nouveau-Mexique au Congrès a commencé à poser des questions sur le crash de l'Ovni de Roswell. Il réclama une enquête à ce sujet.

Les grands médias y ont accordé de l'attention car Steven Schiff était un membre du Congrès, et cela rendait l'affaire assez crédible ...bien qu'allez savoir pourquoi cela m'échappe ...ce qui ne veut pas dire que pour moi Schiff ne serait pas crédible.

L'Air Force a mené l'enquête, a publié un rapport final, et a conclu que ce qui était tombé à Roswell était un.. ballon météo. Oh, il ne s'agissait pas d'un banal ballon-sonde, c'était le projet Mogul, si hautement classifié que même les scientifiques travaillant dessus n'en connaissaient pas le nom.

C'est devenu la version officielle, communément admise, simplement parce que l'Air Force l'avait déclaré.

Steven Schiff

Bien sûr, le Projet Mogul ne consistait qu'à lancer de classiques ballons météos munis de réflecteurs radar, comme on en avait utilisé des dizaines de milliers à travers tout le pays depuis des années, et il n'y avait aucune raison de se laisser berner par ces objets, même s'ils avaient été attachés pour former des trains.

Weather balloons

Il s'est avéré que le Projet Mogul n'était pas hautement classifié ...seul l'était son objectif final. Mais les grands médias ont acheté l'histoire parce qu'il ne pouvait être question de soucoupes volantes. L'Air Force l'avait déclaré.

Pas un seul des grands médias n'a pris la peine de poser quelques questions simples comme : "Si vous êtes en train d'enquêter sur un crash d'OVNI au Nouveau-Mexique, pourquoi n'avez-vous pas interrogé davantage de personnes parmi celles qui se trouvaient là à l'époque ? Pourquoi se contenter de Sheridan Cavitt ? Pourquoi pas le brigadier général Exon Arthur ? Pourquoi pas Patrick Saunders ? Pourquoi seulement cinq hommes qui ont travaillé sur le projet Mogul, dont certains n'étaient même pas au Nouveau-Mexique en 1947 ?"

Pas un seul journaliste des grands médias n'a pensé à ça.

Quelqu'un qui n'appartenait pas aux grands médias avait quand même posé la question : "Mais comment expliquer les corps retrouvés ?" L'Air Force a alors sorti un second rapport final pour clore le sujet : il s'agissait de mannequins anthropomorphiques qu'on larguait dans les années 50 pendant des tests de ballons et de parachutes à haute altitude. Ne vous souciez pas du fait que les premiers largages tout près de Roswell ont commencé en 1957, ni que les mannequins étaient parfaitement identifiables comme tels. C'était la réponse officielle, et les grands médias ont adopté ce non-sens, parce que l'Air Force l'avait déclaré.

Puis, mon ami Nick Redfern (du moins je le considère comme un ami) a lancé : "Pas si vite !". Il avait découvert une info qui suggérait que la récupération faite à Roswell était vraiment le résultat final d'expériences qui utilisaient des Japonais déformés et une sorte de vaisseau expérimental.

Cela pouvait au moins fournir une explication à la chape de plomb ...il ne s'agissait plus d'une sorte de ballon secret.

Peu de gens ont accepté cette hypothèse et l'Air Force est restée silencieuse. Je pense qu'ils avaient bien appris leur leçon. Ne pas s'impliquer dans ces folles histoires de soucoupe volante. Laissez faire les dingues, mais je ne dis pas que Nick soit un idiot.

Nick Redfern

Cependant Redfern a eu tort à ce sujet et nous le savons aujourd'hui, car une "journaliste", à savoir une personne liée aux grands médias, a déclaré que le crash de Roswell était le fruit d'une collaboration entre Joseph Mengelé et Josef Staline, mettant en oeuvre un engin de type "aile volante" des Frères Horten, pour ensuite lui donner une apparence aliène. Dans ce cas l'Air Force, ayant eu accès aux schémas et modèles Horten après l'effondrement de l'Allemagne nazie, aurait dû reconnaître cet appareil... mais n'allons pas chercher trop loin.

Toutefois les grands médias se sont montrés réceptifs à cette idée, simplement du fait que Annie Jacobsen, laquelle collabore à la rédaction du Los Angeles Times, a dit qu'elle avait interviewé un gars, qui reste anonyme, et que c'est lui qui l'a dit : il s'agissait d'enfants difformes, créés à la suite d'horribles "expériences" du Dr. Mengelé, embarqués dans une sorte d'aile volante des frères Horten à la sauce extraterrestre. Staline aurait pensé que ce scénario de la "guerre des mondes" créerait une panique publique, quoiqu'il me soit bien difficile de comprendre ce qu'il aurait gagné de cette façon.

Quelqu'un se serait-il aperçu que les Nazis et Staline étaient des ennemis ? Quelqu'un a-t-il relevé que Mengelé s'était enfui en Amérique du Sud et n'était plus, en aucune façon, un personnage important en 1947 ?

Horten Parabola

Assez de ces absurdités ! Je ne comprends pas pourquoi les Mass-Médias prêtent attention à ce ramassis de bêtises si mal étayées, mais qu'ils ne tiennent aucun compte des informations fournies par les hommes et les femmes qui étaient là. Il est clair que les grands médias ignorent totalement ce dossier.

Ils ne veulent pas savoir que nous, les enquêteurs de l'Affaire Roswell, avons analysé les dessins de l'avion des frères Horten (et que l'aile volante êtait intrinsèquement instable.

Elle ne pouvait pas avoir fonctionné correctement avant qu'on réussisse à compenser avec des ordinateurs la tendance de l'engin à se retourner), et que nous avons examiné de nombreuses autres explications alternatives.

A présent, il est inutile de chercher davantage, puisque nous avons la réponse... Staline, Mengelé, les enfants difformes et une étrange tentative de créer une panique aux Etats-Unis sont responsables de l'accident ... Mais lorsque l'Air Force à enterré l'histoire, pourquoi Staline n'aurait-il pas se son côté tiré quelques ficelles pour susciter l'intérêt des grands médias ? Pourquoi n'avait-il pas saisi cette occasion ?

Pour ceux qui sont vraiment intéressés, je répète depuis des années que le grand secret de la Zone 51 c'est qu'il s'agissait du site où l'on testait la prochaine génération d'avions militaires. Elle n'a rien à voir avec les Ovnis... mais cet avis n'intéresse pas davantage les grands médias." - Source

Michel-Vallée, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.