Didier de Plaige

“McDonnell Douglas a conduit une étude sur les Ovnis dans les années soixante”

novembre 10th, 2010 Posted in Novembre 2010

Une interview réalisée par une équipe du Mufon, le 28 février 2010 : Selon le Dr. Robert Wood, ancien directeur-adjoint de McDonnell Douglas, sa compagnie a conduit une étude sur les Ovnis dans les années 1960. L'objectif était de parvenir à concevoir de nouvelles techniques de voyage spatial, et précédait les recherches de Lockheed.

Sa proposition d'étudier les Ovnis lui avait valu de diriger une équipe chargée de se pencher sur le problème et de préconiser des solutions. Il avait lu de nombreux ouvrages sur la question, ce qui l'avait amené à considérer la réalité des Ovnis, parvenant à la conclusion qu'ils venaient de l'espace et méritaient d'être étudiés.

McDonnell Douglas

Dans le cours de l'étude du phénomène, le groupe dirigé par le Dr. Robert Wood fut amené à interviewer des abductés et des contactés.

"On pourrait se demander pourquoi le même niveau de secret est maintenu encore aujourd'hui, et je pense que les prétextes ne sont pas aussi justifiés qu'en 1942 par exemple.

Mais il y a toujours de bonnes raisons concernant la technologie, parce que personne ne souhaite voir des terroristes posséder les avantages de technologies de pointe.

Nike Zeus

C'est donc une bonne raison de devoir garder secrets les détails. J'avais en particulier préconisé de poser une couche de téflon sur le missile Nike Zeus pour le protéger de la surchauffe; j'ai mis au point des techniques permettant de différencier des véhicules en rentrée atmosphérique des leurres envoyés par l'Union soviétique; j'ai conduit la recherche et le développement de la compagnie, et contribué à ce que la Station spatiale Internationale dispose de perfectionnements très avancés. Donc en somme, j'ai mené une carrière très attrayante.

Mon patron en charge de la recherche et du développement m'avait demandé d'expliquer le lendemain à l'Air Force comment nous procédons pour la mise en orbite et le retour sur Terre depuis ces dix dernières années, mais par où commencer ? Alors, sur le ton de la plaisanterie j'avais répondu : "Eh bien, Ray, autant leur raconter comment s'y prennent les prétendues soucoupes volantes ?" Et il m'avait pris au mot : "Ca, c'est une bonne idée ! Ce serait bien d'étudier la question."

C'est ainsi que je me suis plongé dans la lecture d'un premier bouquin sur les Ovnis, et après avoir lu le troisième j'ai pensé que ça devenait un passe-temps intéressant, et j'ai poursuivi jusqu'à en lire une cinquantaine. Au bout d'un moment je suis retourné voir la direction et je leur ai dit : "Vous n'allez probablement pas me croire, mais ces Ovnis nous viennent réellement d'ailleurs, ils sont de toute évidence pilotés par des intelligences, et la vraie question est de se demander comment ils fonctionnent; nous devrions le faire avant que Lockheed s'y intéresse, sinon nous courrons le risque qu'ils nous dépassent."

En conséquence, la compagnie qui venait d'être rachetée par Boeing, a décidé d'investir quelque chose comme 500.000 dollars sur plusieurs années pour mener des recherches sous ma direction, afin d'étudier la maîtrise de la gravité, et les techniques annexes, et analyser les rapports d'Ovnis.

Nous avons engagé Stan Friedmann, et il était très efficace. Nous avons recruté d'anciens policiers devenus détectives et les avons chargés d'interroger les témoins, et les abductés. Nous conduisions des travaux expérimentaux et des recherches théoriques, c'était un programme assez amusant, et c'est ainsi que je me suis trouvé concerné par le phénomène Ovni.

On peut se demander pour quelle raison le secret est maintenu sur le fait que nous sommes visités par diverses espèces... Je suis d'avis que leur nombre est proche d'une demie-douzaine.

Stanton Friedmann

Pourquoi essayons-nous de maintenir ce secret ? Pour ma part je pense qu'il existe un groupe de personnes, qui a pu changer de nom depuis, qu'on appelle le comité Majestic douze, et qu'elles se rencontrent de temps en temps devant un tableau noir, au Pentagone, au peut-être ailleurs si elles n'ont pas accès au Pentagone. Elles inscrivent dans une colonne les raisons pour lesquelles le public devrait être informé, et dans une autre colonne les raisons qui justifient le contraire.

Et elles constatent que dans l'ensemble il y a davantage à perdre en révélant la vérité, parce que dès que le public connaîtra une partie de l'histoire, c'est comme peler un oignon, les gens vont commencer à demander : "Alors, depuis quand avez-vous décidé que ça devait rester secret ? Est-ce qu'il est vrai que vous avez fait assassiné telle personne, et en quoi consistent les techniques de couverture que vous utilisez à présent ?" Il se pourrait bien que des personnes soient en ce moment même chargées d'utiliser les mêmes techniques pour maintenir le public dans l'ignorance dans d'autres domaines, je ne vous dirai pas lesquels, mais il y en a un certain nombre !"

Andrew Johnson

Andrew Johnson publie des compléments intéressants : "Wood et ses collègues avaient été auditionnés par la Commission Condon, qui était alors en activité. Ils expliquèrent qu'il était possible de faire flotter un anneau supraconducteur dans un champ magnétique avec seulement 10 fois la capacité de courant dont on disposait à l'époque.

Le Dr Condon n'était pas intéressé. Robert Wood lui a alors écrit, laissant entendre que la Commission était constituée de deux groupes, les croyants et les non-croyants. En réaction, Condon écrivit à la direction de la compagnie, essayant d'obtenir que Wood soit licencié.

Ces documents concernent les recherches d'un petit groupe au sein de la compagnie Douglas Aircraft corporation en 1967 - 1969. Ils montrent que certaines personnes avaient décidé d'étudier sérieusement le phénomène des Ovnis et les considéraient comme des objets réels, matériels. Quelqu'un avait pris la décision de lancer des recherches pour les étudier en détails, en vue de développer une nouvelle technique de propulsion - basée sur de nouvelles théories en physique.

Cette recherche était naturellement secrète. Il y a environ 200 pages de documents, mais certains ne sont que des couvertures de dossiers. Ils avaient été entreposés dans une grange qui devait appartenir à un employé de Douglas, lequel est mort ou a déménagé. Le nouveau propriétaire découvrit ces documents et les mis en vente sur Ebay où ils atteignirent la somme de 31 dollars. Je les ai téléchargés pour les publier sur Internet." - Source & Documents

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.