Didier de Plaige

Le Plan de Cent ans de la NASA

octobre 21st, 2010 Posted in Octobre 2010

La NASA et la DARPA ont formé le projet commun de lancer l'opération sans retour, qui emportera des humains vers d'autres mondes pour les y laisser à jamais.

Si la NASA finit par obtenir qu'on lui indique clairement ses objectifs concernant l'exploration interplanétaire, ce nouveau Plan de Cent ans pourrait les conduire à présenter leur propre version du Mayflower. Tout comme les premiers pélerins, les explorateurs envoyés sur Mars doivent être informés qu'ils ne reviendront jamais à la maison.

La NASA et la DARPA ont uni leurs efforts pour concevoir ce 'Hundred-Year Starship', selon le général Simon 'Pete' Worden, directeur depuis avril 2006 du Ames Research Center de la NASA.

Mars mining

Simon Worden, ancien directeur du développement au sein de l'Air Force Space Command, a annoncé que son agence avait contribué à hauteur de 100.000 dollars sur ce programme, tandis que la DARPA (agence américaine en charge des projets en recherche avancée pour la Défense) engageait 1 million de dollars.

Simon Worden

Il a ajouté, sur le blog de la Singularity University : "L'objectif de ce programme spatial habité est de s'installer sur d'autres mondes. Il y a une vingtaine d'années, on aurait murmuré ces propos dans un recoin sombre d'un bar, avant de se faire virer."

Worden a précisé qu'il avait été licencié par le Président George W. Bush.

Les détails de l'opération n'ont pas été révélés. Mais la perspective d'une collaboration entre la DARPA et la NASA pour monter une exploration à la Star Trek est une nouvelle captivante - même si, par définition, le lancement d'un 'vaisseau pour un siècle' signifie qu'on quitte la Terre pour ne jamais revenir.

L'annonce coïncide avec la publication d'un article détaillé dans le Journal of Cosmology, une revue à comité de lecture relativement récente.

Dirk Schulze-Makuch et Paul Davies y proposent d'envoyer des astronautes sur Mars dans le but qu'ils y demeurent à vie, pour être les pionniers d'une colonie martienne permanente.

Paul Davies pense que nous devrions commencer par nous établir sur les lunes de Mars, et il estime que ça pourrait se faire dès 2030. - Source

Compléments & Commentaires

Journal of Cosmology
Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.