Didier de Plaige

L’incident du lac Erié – 1988

octobre 20th, 2010 Posted in Octobre 2010

Extrait du livre de Richard Dolan - "UFOs and the National Security State - The Coverup Exposed - 1973-1991" : "Dans la soirée du 4 Mars 1988 près Eastland, Ohio, non loin de la frontière de la Pennsylvanie, Sheila Baker accompagnée de ses enfants conduisait le long de la rive du lac Érié, la famille rentrait à la maison. À 18h30, leur attention fut attirée par un objet lumineux de grande taille qui restait en suspension au dessus du lac. Il ressemblait presque à un dirigeable.

De vives lumières sont apparues de chaque coté de l'objet qui a commencé à se balancer d'un coté à l'autre. La plus vive des lumières clignotait. Une fois à la maison Sheila a persuadé son mari Henry de l'accompagner avec les enfants à la plage.

Lac Erié

Debout sur le rivage du lac Erié ils ont tous vu l'objet d'apparence métallique de couleur grise. Il était absolument énorme. Henry dira plus tard "qu'il était plus grand qu'un terrain de football, évalué bras tendu." Ils n'entendaient aucun bruit, cependant la glace du lac émettait des bruits de craquements peut-être dus à une onde de chaleur. Puis l'engin a commencé à se mouvoir lentement, de façon circulaire, au dessus d'une partie du lac en descendant à environ 400 m d'altitude.

Centrale Perry

Se sentant nerveux ils sont rentrés pour observer l'objet de l'intérieur. Ils l'ont vu descendre, il y avait des lumières clignotantes rouges et bleues sur le bord de la surface du dessous. Cinq ou six lumières vives triangulaires de couleur jaune se sont détachées du bord. Elles ont oscillé autour de la masse principale et se sont élancées très rapidement en zigzaguant dans le ciel nocturne. Henry évalua que les petits objets devaient être un peu plus petit qu'un Cessna mono-place et "ont parcouru une étendue d'environ 75 km au dessus de la glace le temps d'un claquement de doigts." Ils s'approchaient du rivage, faisaient des virages à angle droit et s'élançaient à grande vitesse, plusieurs fois dans la direction de la centrale nucléaire Perry, assez proche.

Un voisin des Baker a assisté à tout cela, il a essayé de photographier l'objet mais n'a pas réussi. En réponse à plusieurs appels téléphoniques, les deux gardes-côtes James Powers et John Knaub se sont rendus sur la plage. A leur arrivée, les objets triangulaires s'approchaient d'eux si bien qu'ils ont éteint leurs phares. L'un d'eux fonçait droit sur eux puis a viré à l'est en montant, puis il est descendu se positionner à coté du vaisseau mère. La famille Baker de retour sur la plage, entendait les communications que les gardes-côtes échangeaient avec leur base à Détroit. Ils ont relevé ceci :

"..L'objet semble se poser sur le lac... D'autres objets lui tournent autour. Sachez que ces objets plus petits se déplacent à de très grandes vitesses. Il n'y a aucun bruit de moteur et ils sont très très bas. Ce ne sont pas des planètes." Au même moment, à 23km de là en direction du sud-est, non loin de la centrale de Perry, Cindy Hale promenait son chien. Celui-ci s'est mis à gémir lorsqu'une lumière triangulaire planait au dessus d'elle.

Le triangle a clignoté une séquence lumineuse de différentes couleurs, Cindy a répondu en allumant son briquet. Ça a duré 30 minutes, puis le triangle accéléra et fila sans un bruit.

Tim Keck, un autre résident local, regardait les étoiles dans son télescope lorsqu'il a vu un objet lumineux triangulaire. Il avait heureusement son appareil photo à portée de main, un instamatic 110 bon marché qu'il avait gagné lors d'un jeu. Il obtint une photo de l'objet avant que celui-ci disparaisse silencieusement au delà de l'horizon. Il réussit à capturer une moitié de l'objet avant sa disparition.

En raison de la nature de son appareil une partie de l'objet apparut au delà du cadre ordinaire du négatif.

Reconstitution >>>>>

Reconstitution Lac Erié

Pendant ce temps, au bord du lac, le grand vaisseau était presque posé sur la glace. Henry Baker continuait à écouter Powers et Knaub qui décrivait à leur base : "Vous devez être informés que l'objet projette maintenant des lumières partout sur le lac et les lumières changent de couleur." La glace craquait si bruyamment que Powers et Knaub devaient crier pour être entendus. Puis les triangles sont réapparus et sont entrés un par un dans le vaisseau-mère. La glace faisait de plus en plus de bruit et toutes les lumières s'éteignirent, la glace cessa de faire du bruit et tout devint silencieux. Trente minutes plus tard, il n'y avait plus trace de l'objet. Les témoins ont supposé qu'il était allé sous la surface.

Dans la matinée du 5, on a retrouvé des morceaux de glace inhabituellement grands à l'endroit précis de la disparition de l'objet. Ce jour là, un représentant de la Garde-Côtière a déclaré à la famille Baker que l'armée et la NASA leur avait ordonné de ne pas enquêter plus avant et de ne pas apporter leur coupe-glace sur le lac pour examiner la glace. L'affaire était hors de leurs mains. Il a dit que toutes les informations seraient transférées à la base de Wright-Patterson et une installation à Detroit. Pour sa part Wright-Patterson a refusé de confirmer ou infirmer un quelconque intérêt dans cette affaire.

Rapport CoastGuards

La Garde côtière a rédigé un rapport d'incident le 5 Mars 1988, décrivant l'événement en détail. Le rapport indique qu'un grand objet avait atterri un quart de mile à l'est de la centrale nucléaire, et qu'il avait ... "dispersé 3-5 petits objets volants qui tournaient autour de assez rapidement. Ces objets avaient des lumières rouges, vertes et jaunes qui clignotaient par intermittence. Ils avaient également la possibilité de s'arrêter et planer en plein vol."

Dans la nuit du 5 Mars, Sheila Baker a vu ce qu'elle croyait être le même OVNI, planant au-dessus du lac,mais à une altitude plus élevée que la veille. Les gardes-côtes sont arrivés trop tard et n'ont rien vu, ils ont contacté la tour de contrôle de l'aéroport de Willoughby, Ohio.

L'opérateur leur a dit que "les deux lumières étaient Vénus et Jupiter, qui se trouvaient presque en alignement." Quant aux feux clignotants, c'était "des gaz dans l'atmosphère". Notons que Baker n'avait pas mentionné deux lumières brillantes, mais un objet de grande taille. Les gardes-côtes ont rapidement rédigé un rapport de suivi sur la rencontre initiale, afin d'en terminer avec le dossier.

La série des événements fut entièrement discréditée dans le Cleveland Plain Dealer ainsi que dans d'autres journaux. Quelle que soit la cause de l'observation du 5 Mars, attribuer les événements du 4 Mars à Vénus et Jupiter va bien au-delà des limites de la crédibilité.

Le MUFON, à son crédit, a continué à enquêter sur l'observation en plaçant une petite annonce à la recherche de témoins. Ce qui apporta des résultats puisque d'autres comme Cindy Hale et Tim Keck ont témoigné. Toutes ces personnes ont décrit l'activité Ovni de cette soirée entre 22h et 22h30. Tous les témoins ont décrit des triangles. Bruce Maccabee a analysé la photo qu'avait prise Keck en concluant que c'était bien l'image d'un objet non identifié. Des années plus tard, Sheila et Henry Baker ont maintenu la description de ce qu'ils avaient vu.

Selon le chercheur ufologue Philip Imbrogno de nombreux témoins ont vu des objets triangulaires à proximité de la centrale nucléaire Indian Point dans l'Etat de New-York le 4 mars 1988, la même soirée que les évènements en Ohio. Il n'y a pas eu de suivi et on sait peu de choses sur ces observations.

En raison de la qualité des témoins, de la preuve officielle documentée, de la preuve photographique et de la nature intrinsèque de l'événement, l'incident du lac Erié doit être considéré comme un des événements Ovnis les plus convaincants de l'histoire moderne. Toutes les preuves mènent à la conclusion qu'un objet énorme et manoeuvré avec intelligence est descendu sur la glace du lac Erié.

Plusieurs triangles lumineux sont sortis de cet objet et se sont déplacés bien au delà de la capacité de n'importe quel avion connu. Ces triangles se sont intéressés à l'usine nucléaires voisine, ils ont interagi avec les témoins qui les ont observés. Les fonctionnaires de la Garde Côtière ont été convaincus de l'importance de la manifestation et les autorités supérieures leur ont demandé de ne pas poursuivre leur enquête. L'affaire a été débunkée avec succès par l'appareil de sécurité nationale et par les médias." - Source

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.