Didier de Plaige

Un physicien nucléaire dénonce une vaste dissimulation au sujet des OVNI

juin 12th, 2010 Posted in Juin 2010

"Certains OVNI sont des vaisseaux spatiaux extraterrestres contrôlés de façon intelligente, et c'est là la plus grande histoire de ce millénaire".

Ces mots ne sont pas les élucubrations d'un individu dérangé en recherche d'attention ou d'une confortable
camisole de force. Stanton Friedman est, en quelque sorte, un franc-tireur.

Employé durant quatorze ans en tant que physicien nucléaire pour des compagnies telles que General Electric, General Motors, Westinghouse et Aerojet General Nucleonics, il a travaillé sur des programmes hautement classifiés impliquant des avions nucléaires ainsi que des fusées à fission comme à fusion.

En 1958, les OVNI ont attiré son attention et Friedman a depuis tenu des conférences sur le sujet dans plus de 700 universités et groupes de professionnels dans plus de cinquante pays à travers le monde.

"Après cinquante-trois années d'investigations, j'ai acquis la conviction que nous avons ici à faire à un watergate cosmique", déclara t-il à AOL News. "Cela signifie que quelques personnes au sein des principaux gouvernements ont su depuis au moins 1947 que certains OVNI sont des vaisseaux extraterrestres".

Stanton Friedman
Stanton Friedman

Dans le nouveau livre de Stanton Friedman, "Science Was Wrong", co-écrit avec Kathleen Marden, il écrit:
"Il n'y a eu aucune pénurie de proclamations fortes et négatives des groupes de pseudo-sceptiques et d'individus qui refusent d'examiner l'évidence... afin de soutenir la notion qu'un certain nombre d'OVNI sont d'origine extraterrestre"

Friedman cite beaucoup de cas de rencontres d'OVNI vécues par des témoins oculaires compétents et dignes de confiance, y compris celui impliquant un vol de la Japan Airlines.

Ovni boeing747

"Un 747 au-dessus de l'Alaska a rencontré quelque chose qui était deux fois plus grand qu'un porte-avions se déplaçant circulairement autour de lui. Les pilotes ont rapporté les faits au sol où l'OVNI et le 747 ont été enregistrés sur le radar".

"L'explication des pseudo-sceptiques était qu'il s'agissait de Jupiter ! Voyons, un radar d'avion peut-il enregistrer Jupiter ? C'est totalement ridicule. Vous combattez les forces du "mal" pourraient-ils même vous dire... ce n'est qu'arrogance et ignorance".

Tandis que quelques scientifiques au cours des années passées ont frileusement suggéré que la terre ait été visitée par des E.T, Friedman est plus franc. Il est particulièrement contrarié par l'attitude des scientifiques qui utilisent des télescopes optiques et des radiotélescopes dans la recherche d'une intelligence extraterrestre, comme l'Institut SETI en Californie.

"Leur survie dépend de la prétention qu'il n'y a personne qui vient jusqu'ici, et que si nous attendons juste assez longtemps, nous allons capter un signal et ce sera la plus grande découverte dans l'histoire de l'homme, et que cela aidera à résoudre tous nos problèmes".

"Ce qui me tracasse vraiment est que les personnes du SETI vous diront qu'il n'y a aucune évidence en faveur des OVNI. Bien, ils n'ont assurément aucune référence tellement il ne peut y en avoir, exact ? FAUX !"

Ainsi, pourquoi d'honorables scientifiques refuseraient-ils de considérer que la terre pourrait être une villégiature de vacances pour des voyageurs de l'au-delà ?

"Parce qu'ils devraient admettre qu'ils ont ignoré une si grande histoire pendant si longtemps et qu'ils faisaient fausse route", déclare Friedman. "Etre dans l'erreur est quelque chose que les scientifiques n'aiment pas du tout admettre".

Durant les cinquante dernières années, de nombreux sondages et aperçus de l'opinion publique ont indiqué que les gens sont très intéressés à ce sujet, et même préoccupés par les OVNI.

Ovni du 16 janvier 1958
Ovni du 16 janvier 1958

En 2002, un sondage commandé par la chaine de télévision Sci-Fi notait que 72% des américains croyaient que le gouvernement U.S ne disait pas tout ce qu'il savait au sujet des OVNI et que 68% pensaient que le gouvernement en connaissait plus au sujet de la vie extraterrestre que ce qu'il n'en révélait.

Mais pourquoi le gouvernement, et tous les gouvernements, dissimulent-ils l'information concernant les OVNI ? Pour Stanton Friedman, la réponse est très terre-à-terre.

"Je ne connais aucun gouvernement sur cette planète qui voudrait que ses citoyens fassent allégeance en premier lieu à la planète. Le nationalisme est le seul jeu de la société".

Ovni en mai 1950
Ovni en mai 1950

Friedman dit aussi qu'il y a le point de vue des militaires. "Vu sous l'angle de la sécurité nationale, tout le monde aimerait capturer une soucoupe volante et comprendre comment elles fonctionnent afin de les utiliser pour abattre ses armes sur les autres, et il y-a toujours un autre".

Comment fait-on exactement pour parvenir à s'approprier une soucoupe volante ? Une façon de faire est juste d'attendre jusqu'à ce que l'un de ces véhicules spatiaux rencontre un problème mécanique et s'écrase tout simplement à terre.

Roswell, au Nouveau-Mexique, me vient à l'esprit. En juillet 1947, quelque chose s'est écrasé au abords de la petite ville qui, selon le rapport officiel initial, était une soucoupe volante. Les autorités ont rapidement modifiée cette histoire, déclarant qu'il s'agissait simplement d'un ballon météo tombé du ciel.

Trente ans après l'affaire de Roswell, Friedman a rencontré les personnels militaires qui ont été impliqués dans ces événements en 1947 et il rapporte qu'ils se sont ensuite mis en avant pour promouvoir le compte rendu du vaisseau spatial écrasé et de ses occupants morts.

Grâce à la détermination sans faille de Stanton Friedman, la légende de l'OVNI de Roswell était née.

"J'ai persévéré pour retrouver un certain nombre des acteurs principaux, et sans l'internet à disposition, cela a été un gros travail", déclare Friedman.

Mais Stanton Friedman se rend profondément compte du scepticisme abondant qui tourbillonne autour de la polémique de l'OVNI de Roswell.

"Naturellement, la résistance à accepter ce cas va être plus forte que pour n'importe quel autre", ajoute t-il.

"Parce que s'il est vrai, il est tout - corps, épave, dissimulation, menaces - que voudriez-vous de plus ?".

Friedman dit qu'il a seulement rencontré onze perturbateurs sur plus de 700 conférences sur les OVNI.

"Je suis encore optimiste sur le fait que, de mon vivant, et j'ai 75 ans, nous mettrons à la lumière du jour au moins une partie de l'histoire, celle que nous ne sommes pas seuls dans l'univers".

Ovni avion

Avec les récentes découvertes de centaines de planètes qui orbitent autour d'autres soleils, les scientifiques continuent à spéculer que la vie est abondante dans le cosmos.

De plus, en 2008, l'astronome en chef du Vatican, le père Gabriel Funes, à déclaré que des êtres intelligents créés par Dieu pourraient réellement exister dans l'espace extra-atmosphérique, et que cela ne contredisait en rien la croyance en Dieu.

Tout cela donne de l'espoir à Stanton Friedman.

Maintenant, il est probablement l'heure de nous dire, oui, ils font partie du voisinage galactique, et malheureusement, nous ne sommes pas les plus gros poissons dans ce voisinage. - Source

Michel-Vallée, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.