Didier de Plaige

Les Dossiers Soviétiques

mai 6th, 2010 Posted in Mai 2010

Malcolm Robinson est un chercheur écossais qui a souvent représenté son pays lors de conférences ufologiques internationales. Il présente pour le site Open Minds sa critique du livre UFO Case Files of Russia des auteurs Paul Stonehill et Philip Mantle.

"A ma connaissance, il y a très peu de livres écrits par des auteurs britanniques sur les observations d'ovnis en Russie. Comme la plupart des ufologues britanniques, j'étais conscient que la Russie elle aussi était touchée par la présence d'objets volants et avait probablement observé plus d'ovnis que tout autre pays. C'est avec style que ce livre très largement documenté révèle tout ce qu'il y a à savoir sur les rapports soviétiques d'observations depuis le tout début jusqu'à aujourd'hui.

Book Files Russia

Les deux auteurs ont travaillé brillamment, la recherche se segmente en chapitres dédiés aux cas particuliers. Pour présenter un ouvrage de cette nature Mantle et Stonehill ont dû compter sur l'information venant de leurs homologues russes, ainsi que sur des contacts de choix, un peu moins officiels comme des noms codés gardés sur un petit carnet noir. Les sceptiques peuvent douter de la fiabilité d'informations ufologiques venues tout droit de chercheurs ufologues russes, en effet comment s'assurer que l'information donnée est tout à fait factuelle ?

Je répondrai que même si une infime partie de ce qui est reporté dans ce livre est bien réelle, c'est à dire que les faits soient survenus tels que décrits, nous avons de quoi réfléchir sur une véritable présence d'ovnis. Les auteurs eux-mêmes acceptent la possibilité d'informations erronées, conscients qu'un bon pourcentage de ces observations russes pourrait bien se réduire à des essais secrets de fusées militaires. Cependant il y a suffisamment de cas substantiels surprenants dans ce livre qui vont bien au-delà d'essais de fusées militaires, par exemple les dossiers du KGB nommés The KGB Files of UFO & USOs (objets submersibles non identifiés).

Nous avons également les régions particulières de la Russie, des domaines mystérieux où des évènements étranges se sont produits. Prenons quelques exemples parmi les passages les plus intéressants. L'évènement de Tunguska en 1908 est soigneusement examiné, il est suivi d'une série d'explications diverses qui incitent à la réflexion. C'est certainement l'évènement de ce genre le plus important dans le monde, quoi qu'il soit, mais était-ce un disque volant ou quelque chose de plus banal ? Leonid Kulik était l'un des principaux enquêteurs qui se sont rendus sur les lieux, nous en apprenons davantage sur son expédition et sur les problèmes que lui et son équipe ont rencontrés. Nous apprenons aussi qu'à l'automne 1944 un avion soviétique YAK-40 en vol au-dessus de la région s'est écrasé après que ses instruments aient cessé de fonctionner.

Ce qui pourrait être l'un des premiers exemples de mutilation animale s'est produit dans les années 1860 et fut rapporté dans les années 1950. Un homme vit des êtres humanoïdes se tenant debout près du corps d'une vache au ventre ouvert. Les êtres semblaient intéressés par son estomac . C'est peut-être le premier cas de mutilation animale en Russie et possiblement dans le monde, le tout premier cas mentionné par un témoin si nous croyons ce rapport.

Leonid Kulik

Leonid Kulik

Nous apprenons que les sciences occultes et les sujets liés à l'activité paranormale étaient interdits sous le régime de Staline, quoiqu'il fut lui-même intéressé par ces questions. Il existait très peu de documents sur les ovnis et sur le paranormal pendant son règne. Il a fallu attendre de nombreuses années pour que les citoyens russes commencent à apprendre que ce qu'ils voyaient dans leurs cieux n'était pas leur propre technologie !

coupure journal

Le conte assez incroyable d'une malle retrouvée à Kiev en 1953 et qui contenait des dessins de stations orbitales et des esquisses de hangars pour des vaisseaux spatiaux, vient s'immiscer parmi d'autres évènements étranges. Comme le phénomène de Petrozavodsk en 1977, où une lumière pulsée bizarre tomba sur la Carélie, les fenêtres des maisons avaient fondu et de nombreuses observations d’ovnis avaient été reportées dans la région. Il s’est passé beaucoup de choses dans cette ville. La plupart des gens ont entendu parler du terrible accident nucléaire de Chernobyl, mais on ignore que cette région comporte une forte concentration de rapports d’observations d’objets étranges.

UFO pour les nuls

Les auteurs mentionnent des évènements inattendus, comme ce qu’ils qualifient de zones anormales oú des choses insolites se produisent, par exemple le crash de Dalnegorsk.

Trois ans après qu’un objet inconnu se soit écrasé dans le coin, nous apprenons que tous les insectes ont déserté l’endroit et que les habitants ont présenté toutes sortes de symptômes. Les équipements mécaniques et électriques ont été affectés également. Était-ce un ovni ou quelque chose appartenant à l’Air Force russe ?

L’incident de Voronezh est le cas le plus important que je connaissais venant de Russie. Non seulement on y a vu des ovnis mais il y avait aussi des rapports de créatures non humaines.

Mantle et Stonehill couvrent beaucoup d’anomalies dans le détail, ils examinent des explosions bizarres, les points chauds ou points d’observations d’ovnis et les ovnis enterrés (L’objet Tallin). Un chapitre spécial est dédié aux objets survolant les sites nucléaires soviétiques, un autre pour les rencontres qu’ont eues les militaires. Plusieurs affrontements militaires sont discutés en détail, des MIGs prenant des ovnis en chasse. Les ovnis de forme triangulaire ne sont pas en reste.
Les cas d’objets submersibles examinés montrent que ceux-ci ont été aperçus par des personnes de haut rang qui rapportent que les sous-marins nucléaires soviétiques ont rencontré des sons étranges inexpliqués. Les observateurs d’ovnis de la marine soviétique relatent différents récits.

Que dire des dossiers ovnis du KGB ? Tout un chapitre qui nous apprend ce que les cosmonautes ont vu et rapporté, comme leurs homologues américains, ils ont eu leur dose d’observations. Les auteurs n’oublient pas les astronomes russes qui, eux aussi, voient des choses. Ils connaissent bien leurs cieux et y ont vu de quoi défier toute explication. Les ufologues russes s’efforcent de trouver la vérité sur ce qui se passe dans leur ciel, comme nous le faisons nous-mêmes.

Philip Mantle

Philip Mantle
Paul Stonehill

Ce livre contient une montagne de recherches, le terrain couvert est vaste. Ce ne sont pas quelques lumières dans le ciel mais des cas extrêmement complexes dont la majorité se situe au dessus des sites nucléaires, les ovnis étant poursuivis par les MIGs. La Russie est un pays immense, il y a sans doute des milliers d’observations qui ne sont pas enregistrées mais l’ufologie russe s’est étoffée au fil des ans, la période Staline étant loin derrière, la population ne craint pas de témoigner.

Un bon pourcentage de ces dossiers sur les ovnis pourrait bien être dû à des essais de prototypes militaires de l’Air Force Russe, cependant le volume des rapports d’ovnis en Russie est tout simplement incroyable." - Source

Diouf,pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.