Didier de Plaige

Howard Menger : l’infiltration extraterrestre

avril 10th, 2010 Posted in Avril 2010

Le thème des visiteurs d'apparence humaines a déjà été récemment abordé ici. D'autres témoignages venant de partout dans le monde et notamment des Etats-Unis nous font découvrir des récits qui peuvent paraître farfelus mais surtout extraordinaires. Celui d'Howard Menger qui écrivit, dans les années 50, son livre "From Outer Space" (traduit en français par "Mes amis, les hommes de l'espace"), en fait partie. Ed Komarek nous livre ici son point de vue :

"J'ai lu beaucoup d'histoires de contactés dans les années 50 lorsque je commençais à m'intéresser aux Ovnis et aux ET. Je ne savais pas quoi en penser et j'ai continué mon chemin. Maintenant que je suis beaucoup plus âgé et que j'ai accumulé de l'expérience, je me suis à relire le livre d’Howard Menger, "From Outer Space".

Nous savons que les histoires de contactés ont été fortement discréditées dans les années 50-60 au point que la plupart les ufologues ont, jusqu’à ce jour, rejeté trop facilement les cas d'infiltration de la société humaine par des extraterrestres. Je pense que c'est une grosse erreur.

Howard Menger

Howard
Howard Menger

Menger

Tout d'abord, le fait même de savoir ce que nous savons aujourd’hui sur la campagne de propagande lancée contre le public à partir des années 40, devrait être une cause suffisante pour revoir ces anciens dossiers. Ensuite, à la lumière des connaissances actuelles sur les cas de contacts entre humains et extra-terrestres ainsi que les rencontres possibles entre Eisenhower et des ET humanoïdes dans les années 5O sont une autre raison pour porter un nouveau regard sur ces vieux dossiers. Troisièmement, quelques amis contactés m'ont raconté, depuis de nombreuses années, des histoires qui ne sont pas si différentes que ça de ces cas de contacts anciens.

La seule différence entre ces cas récents et ceux des années 50 est que les ET humanoïdes semblent avoir changé de tactique en fonction de la résistance des terriens, ainsi que de certaines autres races, ce qui a pu jeter un certain trouble entre eux et nous. En plus, il y a eu des discussions sur les combinaisons de vols aliènes hermétiques et légèrement lumineuses avec des poches invisibles, une sorte de petit appareil carré enregistrant des images, qui se pose dans la paume de la main et projette une image holographique, les systèmes de propulsion électromagnétiques, les portes des vaisseaux qui s'ouvrent toutes seules mais qui sont invisibles lorsqu'elles sont fermées, les images de toutes sortes d'écrans, etc. Tout trouve sa place par rapport à ce que nous savons aujourd'hui sur la technologie ET grâce aux récupérations d’épaves.

From outer space

Edition originale US (1959)

Cet enregistreur d'images semble similaire à l'appareil connu dans les histoires d'aliens sous le nom de "Yellow Book" (pas le 'Livre Jaune' diffusé en français). Quelque chose d'autre que je n'ai pas entendu dire de partout est que, les extraterrestres, n'ont pas de problème de poils sur le visage quand ils sont sur leurs mondes, mais lorsqu’ils sont sur Terre pendant un certain temps ils doivent se raser.

Menger a remarqué que lors de son voyage sur la lune sa barbe poussait plus vite. Quelle en serait la cause, je n'en ai aucune idée, mais cela pourrait être important.

Selon mes sources de contactés, de nombreux contacts et infiltrations de la société humaine sur Terre ont continué sans relâche depuis les années 40.

Ce qui est différent aujourd'hui et à partir des années 50, c’est que ce qui était autrefois une infiltration à visage découvert s'est transformée en clandestinité en raison de la résistance des militaires du monde entier, des élites économiques et des gouvernements.

D'après ce que j'ai entendu, l'intention des extraterrestres humanoïdes de faire évoluer les choses sur Terre n'a pas faibli, mais les tactiques ont dû être modifiées afin de s'adapter à l'évolution des conditions externes. Il semble aussi qu'il y ait toujours un taux de roulement élevé parmi les extraterrestres eux-mêmes, parce que ceux qui ont été instruits sur Terre sont constamment remplacés par de nouvelles recrues. Je peux spéculer qu'il y ait deux raisons à cela, l'une étant le stress, et l'autre l’intérêt de plus en plus grand dans les affaires terrestres de la part de groupes ou individus d'origine extraterrestres.

Howard Menger donne une très large perspective sur les relations entretenues entre les extraterrestres humanoïdes et les populations autochtones de la Terre. Il dit qu'il existe différentes races humaines vivant dans des mondes parallèles autour d'autres planètes, de lunes et du soleil de notre système solaire, ainsi que d'autres partout dans l'univers.

Une des principales critiques que font ceux qui sont mal informés et qui sont sceptiques de nature, c’est que le reste du système solaire semble inhospitalier à la vie, du moins pour les formes de vie complexes.

Mais pour Menger, il est clair que ces extraterrestres humanoïdes ne vivent pas dans notre dimension autour de planètes inhospitalières, de lunes ou du soleil, mais dans d’autres dimensions que nous ne pouvons percevoir.

Nous sommes peut-être dans des sortes de bulles dimensionnelles finies, ou zones habitables, autour de grandes accumulations de masse dont la cohérence est assurée par un processus gravitationnel et l'intrication quantique.

Mes amis les hommes de l'espace

Version française des Editions Dervy (1965)

J'ai entendu des physiciens spéculer sur le fait que la gravité serait faible parce qu'elle pourrait aussi servir à maintenir la cohésion des masses dans d'autres dimensions. Menger raconta avoir été en orbite autour de la Lune pendant 10 jours, selon sa montre, le temps que son corps se soit ajusté au niveau moléculaire et atomique pour pouvoir mettre le pied sur une lune habitable.

C’est comparable à ce que racontent certains habitants de Rama au Pérou, depuis les années 70, disant que leurs contacts, les extraterrestres humanoïdes, vont et viennent entre différentes dimensions ici même sur Terre. Les physiciens devraient prendre un peu de leur temps pour jeter un bon coup d'œil à ces phénomènes physiques très intéressant.

Mais la vue d'ensemble de Menger s'étend encore plus loin : ses amis extraterrestres lui racontent que tous ces mondes parallèles sont connectés et que les âmes migrent entre chacun de ces différents mondes. Il parla de tout cela dans les années 50, notamment lors d'un grand show radiophonique de John Nebel qui a touché des millions de personnes à l’époque, exactement comme le font George Noory et Art Bell aujourd'hui.

Peinture de Menger

Peinture de Menger

D'un côté nous avons le cas du Briefing Fontes en 1958, où l'armée sembla paniquer au sujet d'une possible invasion ET et essaya d'abattre des vaisseaux (mais qui a surtout conduit a ce qu'ils se tirent eux-mêmes dessus durant cet incident), et de l'autre nous voyons Howard aider ses amis, les extraterrestres humanoïdes, à s'infiltrer dans la société terrestre.

Il leur coupa les cheveux, leurs donna des vêtements terrestres, les informa de l’évolution des langues locales, les aida à installer des émetteurs-récepteurs d'une portée de 25 miles environ dans tout le pays, pour surveiller les êtres humains etc. Il dit aussi que les extraterrestres sont végétariens, que les hommes portent leurs cheveux à hauteur d'épaule et n'aiment pas se les faire couper plus court, et aussi que les femmes ne peuvent pas mettre de soutien-gorge.

La seule fois ou il sut qu'ils étaient réellement bouleversés et en colère, c'est quand ils étaient eux-mêmes infiltrés par des terriens et il semblerait qu'il y ait au moins une autre race extraterrestre qui leur cause, à eux et à leurs contactés, beaucoup de problèmes.

En fait, un de mes amis contacté croit que les choses ont empiré au fil des ans avec quelques méchants extraterrestres et cet ami pense qu'une guerre entre extraterrestres est en train de couver. Il ajoute que d'autres, à part les ET humanoïdes, gardent un profil bas, mais peu de choses ont changé en ce qui concernent leurs activités et leurs plans à long terme envers l'humanité terrestre.

Mon ami m'a dit qu'une de nos connaissances mutuelles, contactée elle aussi, a même reçu des vêtements pour son extraterrestre afin qu'ils puissent se promener ensemble chez Wal-Mart pour pouvoir sentir et toucher les choses. Un autre contacté, que je connais, dit à propos de certains extraterrestres qu'ils sont stupides parce qu'ils posent des questions sur des choses tellement simples comme, par exemple, qu'est ce que Noël ? Il est évident que de nombreux extraterrestres humanoïdes se retrouvent catapultés ici sans avoir eu aucune formation sur les affaires terriennes.

Ce qui semble avoir changé, c'est que les extraterrestres favorisent maintenant les rôles et l'infiltration dans les classes sociales moins aisées, car si les gens parlaient ils ne seraient pas pris au sérieux et ça ne risquerait pas de leur causer des graves problèmes de sécurité. La division des classes sociales sur Terre restreint le transfert d'informations vers les élites militaires et économiques qui pourraient poser des problèmes aux extraterrestres.

Le plus drôle dans cette histoire d'infiltration et d'interaction avec les terriens c’est que cela s'est passé juste sous le nez d'une armée arrogante, tout autour de leurs bases militaires où ils se livrent aux jeux du chat et de la souris avec leurs vaisseaux extraterrestres, juste là où sont stationnées les compagnies de Bérets Bleus. Il semble que le pouvoir de l'armée ne soit qu'apparence comme l'affirme Fulford, et que finalement elle en détienne bien peu.

Le complexe politico-militaro industriel américain s'est entiché de technologies et cela nous ne nous conduit que vers plus de problèmes dans nos propres affaires. Nos armées et nos services de renseignements ont plutôt l'air de "Police Académie" comparés aux militaires et aux agents de renseignements ET.

Menger recrée une scene

Menger recrée une scène de contact

Il semblerait que les décisions prisent par nos grands "cerveaux" soient plutôt mauvaises, malheureusement celles des extraterrestres le sont encore plus. Ceux d'entre nous qui ont pris la peine de se tenir informés ont pu se rendre compte de l'augmentation des cas d'extraterrestres humanoïdes impliqués dans les affaires terrestres, de sorte que toute cette histoire d'infiltration n’est pas une surprise.

Bob Dean lui-même a remarqué que les hauts gradés de l'OTAN étaient très préoccupés par ces humanoïdes qui nous ressemblent et qui infiltrent notre planète. Depuis le Rapport Fontes, les généraux hauts-gradés/3 étoiles ainsi que d'autres cas montrent que les militaires étaient très paranos sur tout cela pendant les années 50 et 60. Il en reste une faction réactionnaire aujourd'hui toute aussi paranoïaque, dangereuse et pleine d'illusions.. Cette mentalité consistant à tirer les premiers et poser les questions ensuite est assez dangereuse et stupide, à mon avis.

Une amie vénusienne de Menger

Une amie vénusienne de Menger

J'ai pensé que Menger avait été très clair concernant les motifs de ses amis extraterrestres et qu'il était dans notre intérêt et le leur, de faire évoluer les choses dans le bon sens sur Terre.

A la lumière du tableau plus vaste de la migration de l'âme et de son interconnexion avec ces mondes et dimensions parallèles, il semble que le droit humain des terriens nuise à nos voisins cosmiques d'une manière qu’il est difficile pour nous de comprendre.

Les humains célestes sont déterminés à faire bouger les choses ici, même s'ils ont à nous combattre, et ceci malgré les ennuis que certains autres extraterrestres leur créent pendant le processus.

En fait, d'autres ufologues commencent à se dire que les crashes sont trop fréquents pour que cela ne soit dû qu'à de simples dysfonctionnements.

Non seulement les forces terrestres continuent de se battre contre certains groupes d'extraterrestres, mais des groupes ETs semblent se battre entre eux, non seulement autour de la Terre, mais aussi sur une échelle universelle beaucoup plus large.

Pourquoi devrions-nous penser que la fin des hostilités soit proche quand nous voyons que les conflits entre les prédateurs et leurs proies font partie de la nature même de ce monde. Si l'élite militaire et économique observait plus et agissait moins, les choses iraient bien mieux pour tout le monde. Mais non, les terriens aiment faire du mal, non seulement à eux-mêmes, mais aussi à tous ceux qui les entourent. Alors quoi de neuf ? La complexité et le réalisme de la situation est tout simplement stupéfiant pour qui cherche à l'appréhender, que ce soit de l'intérieur du gouvernement ou en dehors. Comme d'habitude, notre pire ennemi, c'est nous-même !" - Ed Komarek / source

dificultnspa, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.