Didier de Plaige

Des Visiteurs d’Apparence Humaine

avril 8th, 2010 Posted in Avril 2010

Ils auraient été observés, selon Scott Corrales, à bord d'Ovnis ou non, dans différents lieux sur Terre. Le chercheur nous fait part des cas qui l'intéressent particulièrement de par sa position de directeur de l'Institut Ufologique Hispanique.

"Certains cas observés dans les années 50 et 60 présentent des descriptions de voyageurs aperçus dans les Ovnis, ces voyageurs.... nous ressemblent en tous points. Les contactés les plus célèbres, quant à eux, nous proposent une foule de descriptions de semi-dieux, de blonds et de voyageurs qui se disent nos grands frères de l'espace venus nous montrer nos erreurs.

Depuis les années 80 et 90, hantées par les reptiliens et les gris, il est maintenant pratiquement impossible de suggérer qu'une toute autre forme d'occupant pourrait sortir d'un Ovni. Cependant, les voyageurs de l'espace d'apparence humaine restent une partie intrigante du tableau général. L'idée de leur existence laisse entendre des possibilités plutôt dérangeantes pour les enquêteurs. Les observations sont nombreuses.

La Quinta Columna

En 1967, l'enquêteur Luis Anglada Font, un ancien pilote durant la seconde guerre mondiale et ancien agent du renseignement a publié une excellente compilation de cas européens et américains "UFOs Throughout the Centuries". Ses années de service dans l'armée ne lui laissaient aucun doute sur l'existence des Ovnis et celle de leurs occupants, mais que penser des humains vus à bord des appareils ou bien impliqués dans les activités des occupants ?

Anglada écrit : "Ils viennent sur notre planète à partir des satellites qui forment une échelle dans l'espace, ils viennent "en mode furtif" à part pour de rares exceptions, faisant le tour de la Terre à des vitesses fulgurantes... J'ai l'impression qu'ils nous connaissent mieux que nous le pensons, et je crois qu'une 'cinquième colonne' vit parmi nous; c'est surtout cela qui m'inquiète."

Qu'est-ce qu'une cinquième colonne exactement? C'est un groupe qui fait ami en secret avec un ennemi, qui aide sa cause de diverses façons qui peuvent aller de l'espionnage au terrorisme. Anglada pense que les occupants des Ovnis ne sont pas belliqueux, leur but final serait la subversion de l'humanité, quoique que les moyens d'y parvenir ne soient pas hostiles à première vue.

La cinquième colonne serait composée d'humains complices des ufonautes, en accord avec leurs buts ultimes. Aujourd'hui nous en savons plus qu'en 1967 sur le phénomène, à l'époque l'idée émise par Anglada pouvait facilement passer pour de la paranoïa due à la guerre froide. Même le Dr. Olavo Fontes, le consultant brésilien et l'enquêteur clé de l'affaire Villas-Boas avait cru à un objectif militaire lors de l'attaque célèbre de la garnison Itaipu en 1965 dés le début d'une invasion aérienne au nord du Brésil.

Mais en 1989, l'ufologue enquêteur espagnol J.J. Benitez travaille sur un cas qui a lieu dans le sud de l'Espagne. Deux silhouettes brillantes se matérialisent et se transforment en deux êtres humains devant le regard ébahi d'adolescents terrifiés. Les "humains" sont homme et femme, vêtus de vêtements appropriés pour le lieu et le moment. Ils marchent tranquillement le long de la plage et disparaissent dans la foule pendant qu'un Ovni se trouve au dessus dans le ciel. Les témoins restent sur place pour les revoir des heures plus tard, et ils filment leur démarche inhabituelle. La trace des pas laissés sur le sable par "l'homme" et la "femme" mène directement dans l'eau.

C'est donc cet incident qui a causé l'enquêteur à titrer son livre: "La Cinquième Colonne". La preuve de son argumentation est basée sur les disparitions mystérieuses de personnes et sur les "expériences de reproduction" comme celle du cas Villas-Boas.

Les humains sont abductés afin de créer une "force d'invasion" qui serait humaine tout en étant accoutumée à la planète aliène. L'auteur suggère qu'il doit se trouver des jeunes volontaires, assoiffés d'aventures, prêts à devenir complices des visiteurs aliènes.

Quoique ces histoires semblent bien farfelues, des humains y sont mêlés et certains d'entre eux ont témoigné. En septembre 1972, un automobiliste se fait interpeller par trois aliens à la peau jaune, vêtus d'uniformes près du corps gris. Un Ovni en forme d'oeuf se tient non loin de la scène.

L'un des aliens approche l'automobiliste et lui parle dans un espagnol parfait (la scène se déroule en République Dominicaine). Il lui explique qu'il était humain tout comme lui, puis, qu'il fut sauvé de la noyade par des aliens 10 ans plus tôt. Il se nommait Freddy Muller et s'était très bien adapté à la vie sur le monde des aliens.

Dans son livre Dimensions Jacques Vallée mentionne le cas qui se produisit dans la ville de Temple, Oklahoma en 1966 : un instructeur de vol aperçoit une machine brillante garée sur le bas-coté d'une autoroute. Il sort de sa voiture afin de prendre une photo et remarque "un homme en treillis militaire… un G.I en quelque sorte, mécanicien" qui effectue des réparations sur le fuselage sans ailes de son appareil, qui ne présente aucun système visible de propulsion. Puis l'appareil décolle verticalement à une vitesse fulgurante.

Dimensions - J. Vallée

Le chercheur espagnol J.J. Benitez mentionne une autre rencontre au bord de la route à la sortie de Huesca, en Espagne, en novembre 1974. Un couple tient une conversation des plus étranges avec un ufonaute au visage pointu, à l’apparence humaine qui leur pose cette question surprenante : Pourraient-ils lui prêter une clé à molette ? Un Ovni en forme de demi sphère est suspendu dans les environs, il émet des lumières rouges, jaunes et blanches. Les automobilistes se demandent à quoi peut bien servir une clé à molette à bord d’un tel engin. L'ufonaute se présente comme étant "l'ancien" Dr.Flor, de Barcelone.

En 1980, le propriétaire d’un avion privé Jos Antonio Pagan disparait pendant son vol de Saint Domingue à Porto-Rico. Il envoie un SOS : Son avion est tiré hors de sa route par une lumière étrange".

Frederick Valentich
Frederick Valentich

Un Boeing de la compagnie Iberia a entendu l’appel et a transmis le message aux headquarters FAA de San Juan jusqu’à ce que Pagan disparaisse finalement. Des mois plus tard, sa mère dit avoir eu une vision de son fils un après-midi : Il portait un uniforme métallique vert et des bottes de métal noir; il lui dit qu'il avait rejoint les "extraterrestres" dans leur mission, il était en sécurité et très heureux de sa nouvelle vie.

Ce cas un peu plus inquiétant a intrigué l’enquêteur Manuel Carballa, il est lié à la disparition du jeune pilote australien Frederick Valentich. Selon les témoignages de plusieurs personnes, un homme jeune dit se nommer Frederick Valentich comme le pilote disparu mystérieusement en 1978. C’est à Plaza del Charco, un port sur l'île de Ténérife en 1990, que cet homme dit qu'il est bien vivant et en bonne santé. Il montre un passeport australien aux témoins qui ne le croient pas.

Valentich poursuit en disant qu’il appartient maintenant à un groupe d’humains "recrutés" par les extraterrestres. Il ne présente aucun signe de vieillissement et ressemble au personnage de la photo (agé de 20 ans) qui circulait lors de "sa" disparition.

Un groupe de neuf observateurs passionnés d’Ovnis ont grimpé sur les hauteurs d'El Yunque Rainforests dans l’espoir d'observer le phénomène.

L'incident particulier qu'ils vont vivre ce soir là s'est déroulé au sol. Heriberto Ramos, le leader du groupe, a récemment précisé lors d'une interview qu'au moment de leur séjour au sommet de la jungle, il n'existait pas dans le commerce de lampe torche qui fonctionne une nuit entière. Ils avaient donc prévu de s'éclairer à l’aide d'un tube de pvc muni d’un phare et d'une batterie de voiture.

Alors que le groupe marche allégrement sur la piste qui mène au sommet en espérant observer quelque chose cette nuit là, ils sont plutôt surpris de voir 3 personnes descendant de la montagne qui viennent dans leur direction. Bizarrement, les 3 humains, 2 hommes et une femme, se ressemblent et sont vêtus d'une sorte d’uniforme assez vague. Ils n'ont rien qui puisse paraître "alien", ils parlent espagnol et disent être d'une communauté locale et c'est alors que l'un des membres du groupe remarque un détail étonnant : le trio en uniforme utilise une source de lumière improvisée qui ressemble à la leur dans tous ses aspects !

Les photographies du trio révèleront des images de halos de brume lors du développement. Leurs silhouettes se démarquaient clairement sur film infrarouge. D'après Ramos, ce détail est probablement la raison du vol des photos qui eut lieu dans son bureau peu après.

El Yunque, Rainforest

Il existe beaucoup d’autres cas dans lesquels des humains qui ne sont pas des humanoïdes, ou bien des aliens qui ressemblent à des humains ont été vus opérant avec des genres clairement non-humains qui vont des "Gris" aux Grands Blonds Nordiques.

The Nine

Travail d'artiste : Les Neuf

Bien que son argument soit présenté en termes militaires, pourrait-il y avoir ne serait-ce qu’une infime parcelle de vérité dans les craintes d’Anglada de l’existence d’une "cinquième colonne" ?

La réponse qui se veut prudente est : Oui. Dans son ouvrage 'Le Livre des Damnés' Charles Fort a suggéré l'idée d'un "groupe ésotérique", "The Nine", qui serait en contact avec des forces non humaines depuis la nuit des temps.

Louis Pauwels et Jacques Bergier ont suggéré l'existence des "Neuf Inconnus" dans leur 'Matin des Magiciens' qui seraient des êtres de notre monde en contact avec des pouvoirs supérieurs. Est-ce que certains des "membres d'équipe" humains seraient les descendants de ceux qui ont été abductés de force dans le passé ?

L'histoire humaine comprend toute une tradition de gens qui ont disparu en étant enlevés "d'en haut", Elias, Romulus, et beaucoup d’autres moins célèbres ajoutés aux milliers de disparus chaque année sans laisser de traces. Si ces humains nés d'aliens ont le pouvoir de revenir sur la Terre, qu’est-ce qui les empêche de rester ? Craignent-ils les représailles de leurs maitres aliens, ou bien certaines de leurs facultés ? Des pouvoirs qu'ils ont développé ou acquis sur d'autres mondes ? Peut-être ont-ils subi un lavage de cerveau et ne considèrent-ils plus l'humanité comme leur parente.

Anglada nous offre une possibilité plus menaçante : ces humains liés aux Ovnis, ainsi que les descendants des abductés contemporains (issus des soi-disant expériences forcées de reproduction) pourraient très bien être ceux qui nous remplaceront sur cette planète après que notre race sera anéantie par accident ou par dessein.

Dans ce scénario, ces hybrides humains seraient retournés sur la Terre pour nous diriger. Beaucoup plus aliens qu'humains dans leurs coutumes, choix et entrainement.

Icône Elias

Le Prophète Elias

Les expériences génétiques qui ont lieu sur les humains à leur insu dans le monde entier valident la possibilité mentionnée plus haut. Mais quel est le profit octroyé aux collaborateurs 100% humains ? Le pouvoir, l’influence, ou un statut dans le véritable "nouvel ordre mondial" ? A tout un chacun de deviner." Scott Corrales - Source

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.