Didier de Plaige

Tôle & Boulons

mars 24th, 2010 Posted in Mars 2010

Un article de Grant Cameron : "Quelle quantité de débris aurions-nous récupérée ? Des tonnes... selon ceux qui savent. Bob Groves, qui avait interviewé Wilbert Smith en Juillet 1962 quelques mois avant la mort de celui-ci, raconte :

"Il était constamment visité par des représentants du gouvernement canadien ainsi que des représentants du gouvernement américain qui, naturellement, étaient des personnes de haut-rang. Ils arrivaient enchainés à des attaché-case cadenassés, de peur que des documents ne s’échappent et trainent dans un arrêt de bus. Il avait reçu plusieurs de ces visites. Ils lui apportaient des échantillons à analyser, du "tôle et boulon" récupéré."

Smith lui avait confié : "En 1952 nous avons eu une observation notoire au dessus de Washington D.C et un avion de l’Air Force a réussi en tirant, à détacher un morceau d’ovni. Il a été retrouvé 2 heures plus tard. Une lueur émanait du morceau, une lueur blanche et 2 semaines plus tard, la chose s’était transformée en une texture de couleur marron. Le morceau pouvait tenir dans les 2 mains, il avait un bord nettement courbé et des cotés fuselés ce qui laissait penser qu’il s’était détaché du bord d’une double soucoupe, de forme typique."

UFO relics

Les renseignements militaires américains avaient des tonnes de hardware, ainsi que beaucoup de films. Ils l’ont facilement admis à Wilbert Smith lors d’une entrevue lorsque celui-ci était le Directeur du Projet Magnet, de 1950 à 1954.

Echantillons
Il y a un quartier d'aluminium aussi dur que du quartz. Il avait fallu le moudre pour pouvoir l'analyser et cependant la composition était semblable à nos ustensiles de cuisine courants.

La Pièce 52
Nous ne sommes pas certains pour cette pièce qu'elle comprenne un ou deux morceaux. Nous sommes sûrs que le Commandant Alvin Moore, officier du renseignement de la CIA, a récupéré une pièce qui fut transportée chez Wilbert Smith accompagnée d'un échantillon de cheveux d'ange. Le Vice-Amiral Knowles décrit la pièce que Smith lui a montrée : "Ce dont je me souviens, c'est que l'objet avait été touché par le feu d'un avion et a été aperçu tombant dans le jardin d'un fermier de l'autre coté de la rivière, en Virginie. En fouillant la région, ils ont trouvé plusieurs pièces et en ont fait parvenir une à Mr. Smith pour une analyse indépendante. Lors de l'une de ses visites chez moi, il avait apporté le morceau pour que je l'examine.

Chypre 1973
Débris provenant d'un crash à Chypre en 1973.

C'était un morceau d'une structure amorphe qui ressemblait à du métal amorphe, de couleur marron, avec un coté courbé qui montrait que le tout ne dépassait pas 5 cm de diamètre. Le bord était arrondi en coupe transversale, de l'épaisseur d'environ 6 mm sur le bord et beaucoup plus importante au centre. La surface extérieure était lisse sans être polie. Les sections brisées comportaient des particules de fer et même certains éléments de preuves de rouille. Il était plus léger que s'il avait été composé uniquement de fer, mais pas extrêmement léger."

W. Smith m'a dit qu'une analyse chimique avait été faite, du fer était présent, mais rien d'autre ne pouvait être identifié.

Les Dalles du Saint Laurent
Rien de résolu pour ces pièces. C'est très étrange. Trouvées tout en haut vers la rive caillouteuse du fleuve (1360 et 362 kilos). En 1960, elles sont apparues soudainement sur les rives du Saint Laurent, composées d'acier au
manganèse à haute résistance, et fabriquées en couches d'une épaisseur variant de 2 mm à 2 cm.

Dalles du Saint-Laurent

Selon Smith "On aurait dit que l'ensemble avait subi l'impact comme s'il était tombé sur une surface dure à une vitesse très élevée. La surface plane (probablement le dessus) était incrustée de myriades de particules provisoirement identifiées comme étant des micro-météorites. L’analyse a montré qu’ils contenaient des éléments connus qui ne sont pas habituellement présents dans l’acier."

Les dalles sont analysées après la mort de Wilbert Smith par le club ufologique d’Ottawa :
- Le matériau a été soumis à une châleur extrême,
- A subi un impact sévère,
- Son magnétisme est faible,
- Pas de traces d’aluminium, de calcium ou de cuivre habituellement trouvés dans le manganèse.

Selon une lettre écrite par Wilbert : Art Bridge l'a pris et a travaillé avec pendant 2 semaines. Son premier essai a été comme le mien: couper un morceau avec la scie électrique. Tout ce qui s'est passé, c'est une pluie d'étincelles et des dents de scie! Il a dû finir par utiliser une scie en tungstène pour obtenir quelques échantillons qu’il a confiés à un ami à lui ingénieur des Mines. L'analyse spectroscopique indique du magnésium ferrite.

Or, c'est un matériau strictement artificiel, dont la production nécessite un effort considérable. Il n’est PAS naturel et ce n’est pas un produit dérivé. "La seule utilisation à laquelle je pense serait pour les parties extérieures des têtes de missiles ou pour la surface intérieure de la tuyère de moteurs-fusées puisqu'il est assez résistant à l'ablation."

Un examen attentif de la surface montre l'inclusion d'un grand nombre de très petites particules, dont la plupart semblent être des silicates de métaux légers. Leur densité est de 30 par cm 2. Il faudrait une année pour accumuler une telle densité.(selon le temps nécessaire pour le sectionner).

Roswell
En 1987, j'ai envoyé une copie des nouveaux documents relatifs au MJ 12 au spécialiste en métaux de Smith. Je lui également adressé une copie du matériel Sarbacher, dont l'entrevue qui avait été faite avec Smith, et de ma lettre à Bill Steinman. Bien que cet homme n'ait confiance en personne et détestait se servir du téléphone, il m'a appelé aussitôt. D'habitude il ne m'appelait que pour me demander de passer.

La première observation qu'il a faite concernait ce que j'avais envoyé sur le métal de Roswell. "Je vais te dire Grant. J'ai analysé un morceau arraché à cette chose du Nouveau-Mexique. Je sais qu’elle a été analysée, c'était un matériau très léger." - Source

Diouf, pour Ovnis-USA

Roswell

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.