Didier de Plaige

Les Lumières de Phoenix, 13ème anniversaire

mars 13th, 2010 Posted in Mars 2010

Les articles commémoratifs se sont multipliés dans la presse américaine à l'approche de la date anniversaire des 'Lumières de Phoenix'. Celui-ci est signé de Grant Lawrence pour AlterNet, avec des passages empruntés à un article de Bill Knell, daté de décembre 2009 :

"C'était énorme, inexplicable. Qui peut dire d'où cela provenait ? Beaucoup de gens ont vu ces lumières. Et je fais partie de ceux-là." - Fife Symington, ancien Gouverneur de l'Arizona.

"Depuis l'incident du 13 mars 1997, d'autres lueurs étranges ont été rapportées au-dessus de Phoenix. Mais rien qu'on puisse comparer aux formations qui ont occupé le ciel d'Arizona pendant des heures il y a 13 ans.

Parmi les milliers de témoins, certains ont pensé qu'ils allaient assister à une invasion, un débarquement alien.

Après l'incident, Fife Symington avait cru bon de plaisanter lors d'une conférence de presse, en faisant apparaître à côté de lui un employé de la ville portant un masque d'alien. Il fallut attendre 2007 pour qu'il s'exprime de nouveau sur le sujet, et reconnaisse qu'il "avait craint des réactions de panique dans la population."

Sa tournure de phrase était même éloquente à plus d'un titre : "A l'époque, j'étais un homme politique, je devais surveiller mes propos. Aujourd'hui je suis redevenu un citoyen, je dois être honnête envers le public."

Fife Symington Fife Symington

Pour Fife Symington, l'objet était "un vaisseau d'origine inconnue."... "Ce fut une soirée épique. Ca ne pouvait être des fusées éclairantes [lancées par des avions de l'armée] parce que la forme était symétrique."

Mais Symington est bien le seul homme politique d'Arizona qui se soit aventuré à commenter les Lumières de Phoenix, en affirmant qu'il ne s'agissait pas de fusées éclairantes. Pressé de donner son avis sur la question, en 2000, le Sénateur John McCain s'était contenté de répondre : "Personne n'a jamais fourni d'explication convainquante à ce sujet." Il avait aussitôt ajouté : "Mais je dois vous dire que je n'ai aucune sorte de preuve qu'il s'agisse d'aliens ou d'Ovnis..."

Fife Symington s'est donc excusé d'avoir plaisanté au sujet de cet incident, parce qu'il avait pensé nécessaire à l'époque de faire quelque chose pour calmer l'hystérie qu'il voyait s'installer. Mais pour moi, Symington n'a pas complètement expliqué pourquoi il s'était comporté de cette manière." - Source

Frances Emma Barwood était Conseillère municipale de Phoenix en 1997. Elle avait multiplié les démarches pour obtenir qu'une enquête soit lancée, et elle a raconté que diverses agences gouvernementales avaient essayé de la déstabiliser.

Bill Knell a fait remarquer : "Barwood a encore rappelé récemment qu'elle n'était jamais parvenue à convaincre les autorités fédérales d'interroger ne serait-ce qu'un seul des 700 témoins avec lesquels elle avait communiqué. Etonnant ! Il ne suffit pas d'être un représentant élu du peuple quand il s'agit d'obtenir des réponses des militaires au sujet des Ovnis."
("Ovnis - Quand l'armée enquête" - Canal+).

Grant Lawrence poursuit : "Il est bien possible que Symington n'avait pas décidé seul de ridiculiser l'incident, mais que de hauts responsables lui aient suggéré d'employer les bonnes vieilles méthodes de propagande qui ont fait leurs preuves depuis des décennies. Je pense qu'il lui avait été conseillé de plaisanter ce jour-là, parce que le ridicule a toujours montré son efficacité pour empêcher qu'une enquête sérieuse soit conduite.

Peu importe combien de responsables gouvernementaux, d'astronautes, de pilotes, d'officiers de police et autres témoins crédibles sont venus témoigner de leurs observations d'Ovnis, peu importe la quantité de documents sur le phénomène qui se trouve entre les mains des autorités, il y aura toujours des gens pour nier que nos espaces aériens sont parcourus par des engins volants qui échappent à notre contrôle.

Le gouvernement américain peut continuer de mentir à propos de Roswell, des Lumières de Phoenix, des Evènements de Stephenville, et l'énorme quantité des observations rapportées chaque année par le public.

Les entités aliènes n'en ont probablement rien à faire. De toutes manières, les ETs continueront d'évoluer sous nos yeux." - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.