Didier de Plaige

IMAX : Hubble3D – Leonardo DiCaprio raconte

février 25th, 2010 Posted in Fevrier 2010

Le télescope spatial Hubble est le protagoniste du film documentaire de la réalisatrice Toni Myers, produit par Warner Bros. avec la collaboration de la Nasa. Une caméra conçue pour le relief a filmé les travaux de maintenance et de réparation du télescope spatial Hubble par une équipe d'astronautes de la NASA

DiCaprio

"Je suis ravi que Leonardo ait accepté de guider nos spectateurs dans ce voyage incroyable à travers le cosmos", a précisé Myers. "C'est un très grand honneur que cet acteur de talent fasse partie de l'équipe Hubble 3D. Son charisme inimitable est un atout parfait pour l'expérience Hubble."

À travers la force singulière de la technologie IMAX, le film permettra aux amateurs de cinéma de voyager à travers de lointaines galaxies pour explorer la splendeur et les mystères de notre environnement céleste.

Ils auront également la chance d'accompagner les astronautes dans leur marche spatiale tentant d'accomplir la tâche la plus difficile et importante de l'histoire de la NASA. Le long métrage offrira un regard unique et inspirant sur l'héritage que nous offre le télescope spatial Hubble, capable d'effectuer un tour complet de la Terre en 100 minutes. - Source

Le 11 mai 2009 à 18 h 01 TU depuis le pad 39A de Cap Canaveral, la navette Atlantis décolle pour une dernière mission d'entretien du télescope spatial Hubble. L'équipe de la mission STS-125 est composée du commandant de bord Scott Altman (quatrième vol), du pilote Gregory C. Johnson (premier vol) et des spécialistes de mission Mike Massimino, Michaël Good, Megan Mc Arthur, John Grunsfeld et Andrew Feustel.

"La mission se termine bien. Il est vraiment difficile de ne pas penser à Hubble comme à une chose vivante, au contraire, je pense plutôt à lui comme à un ami", confiait John Grunsfeld lors d'une conférence donnée depuis Atlantis à l'issue de la cinquième sortie. Source

Navette

Lancé dans l'espace le 24 Avril 1990 depuis Cap Canaveral et mis sur orbite par la navette spatiale Discovery (STS-31), le HST a été placé sur une orbite circulaire de type LEO inclinée à 28.5 degrés à l'équateur. Hubble accompli ainsi le tour de la Terre en environ 96 minutes à environ 600 km au-dessus de notre planète.

Cette position dans l'espace permet au télescope d'effectuer des observations avec une très haute résolution, en infrarouge ou ultraviolet, sans les contraintes dues à l'atmosphère terrestre. Le télescope spatial Hubble (HST pour Hubble Space Telescope) a été nommé en l'honneur d'Edwin Powell Hubble (1889-1953), l'un des grands pionniers de l'astronomie moderne. - Source

Mais où est la caméra ? Pour Hubble 3D, Toni Myers désirait des vues des sorties en scaphandre des 2 astronautes filmées depuis la soute de la navette. Mais en raison des contraintes de la mission, il était impossible qu'un des deux astronautes endosse le rôle de cameraman.

L'équipement IMAX 3D devait donc être fixé dans la soute à un endroit stratégique afin de ramener des plans intéressants. La caméra IMAX a été placée dans la soute de la navette à un endroit stratégique (cercle rouge), lui donnant un point de vue unique sur les opérations d'entretien de Hubble.

Pendant celles-ci, le télescope était amarré sur le support cerclé en vert.

Au sol, des techniciens préparent la caméra IMAX 3D
afin de l'installer dans la soute de la navette Atlantis.

Difficulté supplémentaire : il n'était pas question de changer la pellicule en cours de vol. Huit minutes étaient dès lors disponibles et pas une seconde de plus... La réalisatrice loue d'ailleurs la coopération pleine et entière de la NASA ainsi que celle de l'équipage de la mission STS-125, chargé de déclencher à distance la caméra afin de saisir les moments les plus significatifs. Les images de la bande annonce sont très spectaculaires. On attend donc avec impatience de pouvoir les admirer en relief sur écran géant.

Imax

La technologie IMAX
IMAX est un système d'exploitation cinématographique géant d'origine canadienne créé à la fin des années 1960 et montré au public pour la première fois en 1970 à l'exposition universelle à Osaka (Japon) avec la projection du film Tiger Child (commandité par FUJI).

Déjà en 1967, à l'exposition universelle à Montréal, on donnait des spectacles multimédias à écrans multiples pour former une grande image. - Suite

Lilou, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.