Didier de Plaige

L’affaire Travis Walton -1ère partie

février 21st, 2010 Posted in Fevrier 2010

Parmi les affaires d'enlèvements les plus incroyables de l'histoire ufologique, celle de Travis Walton occupe sans aucun doute une place prépondérante.

De par sa complexité et les nombreuses et diverses retombées et controverses qu'elle a occasionné, cette histoire, déjà ancienne de plus de 35 ans, ne cesse de faire régulièrement la "une" de l'actualité ufologique.

Travis Walton reviendra sur son expérience le 26 février, lors de la conférence de Laughlin, Nevada, qui se déroule du 21 au 27. Cette réunion ufologique internationale est couverte entièrement par OpenMinds TV Production qui assure la retransmission des exposés en direct. Mais revenons sur l'histoire elle-même.

Travis Walton
Travis Walton

La genèse

L'affaire a débuté le mercredi 5 Novembre 1975. Walton était employé par Mike Rogers (38 ans à l'époque, le plus âgé des sept), qui se trouvait depuis neuf ans sous contrat avec le Service des Forêts des Etats-Unis pour divers travaux. Rogers était par ailleurs le meilleur ami de Walton et épousera sa soeur Dana quelques années plus tard.

Les autres hommes de l'équipe, tous témoins, étaient Ken Peterson, John Goulette, Steve Pierce, Allen Dallis et Dwayne Smith : tous vivaient dans la petite ville de Snowflake, en Arizona.

Rogers a été embauché cet automne-là pour nettoyer les sous-bois d'une vaste zone (plus de 480 hectares) près de "Turkey Springs", en Arizona.

Ce contrat était le plus lucratif que Rogers aie jamais eu du Service des forêts, mais son équipe était en retard. En conséquence, ils travaillèrent pendant de longues heures pour terminer leur tâche; les horaires étant généralement de 6h jusqu'au coucher du soleil.

Peu après 18h, le soir du 5 Novembre, Rogers et son équipe avaient donc terminé leur travail pour la journée et étaient entassés dans le pick-up de Rogers pour le retour à Snowflake. L'équipe déclara avoir alors vu une vive lumière derrière une colline.

l'OVNI
En s'approchant, et les arbres ne masquant plus la vue, ils purent observer un disque doré étincelant, planant au-dessus d'une clairière. Il avait environ 8/10 pieds (2/3 m) de haut et 18/20 pieds (5/6 m) de diamètre.

Mike, le conducteur du pickup, stoppa alors le véhicule.

Les sept hommes stupéfaits restèrent, immobiles et silencieux, a détailler l'OVNI pendant un bon moment...

Sous la lumière étrange émise par l'OVNI, la forêt aux alentours prenait des teintes étranges, très différentes de ses couleurs naturelles.

Soudainement, désireux de satisfaire sa curiosité et ne souhaitant pas rater "la chance de sa vie", Walton sauta du camion et couru vers le disque.

Sous les injonctions inquiètes de ses compagnons, Walton marqua une pause, mais continua malgré tout vers l'OVNI.

Arrivé à quelques mètres de la verticale de l'engin, il put discerner un bruit étrange en provenant: mélange de faibles sons aigus mécaniques, de "bips", de sons stridents superposés, et de grondements sourds d'une lourde machinerie. Il était impossible de les comparer à aucun son connu.

l'enlevement-1975

Puis, soudainement, le volume de ces sons augmenta et dans le même temps, l'OVNI commenca à vaciller sur son axe, tel une toupie.

C'est alors qu'un rayon lumineux bleu-vert jaillit de la partie inférieure de l'OVNI et vint frapper Walton en pleine tête et poitrine. Il se retrouva dès lors comme électrocuté, bras et jambes écartés, soulevé du sol à 3 mètres de hauteur, et retomba lourdement sur le sol rocheux de la clairière, inconscient.

Ses six compagnons, absolument terrifiées, s'échappèrent à toute allure (roulant jusqu'à presque 60Km/h sur cette piste), persuadés que Walton était mort et que l'OVNI allait les poursuivre.

Après avoir ralenti l'allure, de peur de tomber en panne, Mike s'engagea sur une fausse route; c'est alors qu'ils se rendirent compte que l'OVNI ne les poursuivait pas.

Ils décidèrent finalement, après d'âpres discussions, de retourner sur place. N'ayant parcouru qu'environ 400m et, malgré leur appréhension, il ne leur fut pas difficile de retrouver l'endroit. Ils restèrent sur place, éclairés par les phares du pick-up et l'unique lampe torche, à fouiller les environs durant 1/2 heure, mais sans résultats.

Finalement, encore bouleversés par leur expérience, ils rentrèrent vers Snowflake et Ken Peterson décida d'avertir la police dès le lendemain matin.

A suivre demain. - Source 1 - Source 2

elevenaugust, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.