Didier de Plaige

Une Autre Histoire de la Scientologie

janvier 27th, 2010 Posted in Janvier 2010

Nous écrivions hier : "Ceux qui avaient des raisons de se méfier de la scientologie verront sans doute leurs craintes renforcées." Considérer cet article comme une promotion serait d'une extrême mauvaise foi.

En ces temps de révélations où les manipulations de toutes sortes se dévoilent peu à peu, s'il en est une qui risque de rester dans l'ombre bien longtemps c'est probablement celle-ci. Bill Ryan, co-fondateur de Project Camelot est inscrit depuis longtemps sur la liste des ennemis déclarés de l'Eglise de Scientologie.

En mettant la série d'interviews de son site à la disposition du public, il ne s'attendait certainement pas à recevoir un jour la visite d'un homme, célèbre au sein de la scientologie sous le pseudo de Dane Tops.

C'est en écoutant certains lanceurs d'alerte confier leurs récits à la caméra de Bill Ryan et Kerry Cassidy que Dane Tops assembla les toutes dernières pièces d'une infiltration de longue date, continue et secrète de l'Eglise de Scientologie par le pouvoir occulte.

Dane Tops avait déjà sonné l'alerte à l'époque, mais ses différentes interviews permettent de comprendre les raisons qu'avait ce pouvoir secret de faire de la scientologie des années 50, le véritable piège monstrueux qu'elle est aujourd'hui pour ses membres.

Scientology protest

L'ufologie a sa place dans cette histoire, mais les maître mots restent avant tout le tandem manipulation/contrôle; c'est l'histoire que nous connaissons.

Bill Ryan explique, pour présenter le sujet : "Dans cette interview, Dane relate la véritable histoire du démantèlement de la scientologie. Il décrit la force des techniques de Hubbard, qui, lorsqu'elles sont pratiquées avec éthique par des praticiens qualifiés, augmentent les capacités psychiques et autres à des niveaux insoupçonnés. Il explique comment les gouvernements et les services de renseignements de Russie et des États-Unis devinrent déterminés à utiliser ces techniques pour leurs propres fins, contraires à toute déontologie. Il rappelle comment Hubbard devint la cible d'opérations secrètes, compromis, désinvesti de tout pouvoir et comment l'église fut infiltrée et renversée..."

Ingo Swann

"Dane décrit des collègues scientologues qui avaient aussi des capacités améliorées. L'un d'eux est le célèbre Ingo Swann. Ses performances étaient affinées au point qu'Ingo Swann, avec plusieurs autres scientologues, comme Russell Targ, Hal Puthoff et Pat Price, furent financés par la CIA sous les auspices du Stanford Research Institute (SRI). C'est le début du pool d'informations qui lança le programme avec ses protocoles, maintenant connu sous le nom de Remote viewing..."

La célèbre lettre de Dane Tops appelée aussi le "Dane Tops debrief" décrit comment l'Église de Scientologie fut renversée et dirigée par une force mystérieuse pendant plusieurs années. Comment Hubbard fut délibérément marginalisé de façon calomnieuse, puis éloigné du contrôle direct de son organisation pendant que de fausses directives émanant soi-disant de lui étaient mises en circulation, avec de fausses signatures, mais jamais écrites de sa propre main.

Dane Tops relate ce qu'il a vécu en compagnie d'un vieil ami, présent dans le mouvement scientologue aux cotés de Ron Hubbard depuis les débuts : "Dans les années 40, Hubbard a découvert et démontré qu'il n'y a pas de mémoire qui ne puisse être récupérée. C'était saisissant et incroyable.

A cette période, il a développé des techniques pour que les gens retrouvent le souvenir de leur naissance ET aussi de leur vie in-utéro à partir de leur conception. Les souvenirs étaient vérifiés pour leur exactitude avec par exemple l'accoucheur ou bien les parents pour des incidents survenus pendant la grossesse.

Il a mis au point des techniques qui permettaient à tout un chacun, avec un peu de travail, de se remémorer n'importe quel événement de son histoire. Nous ne parlons pas d'imagination mais de souvenirs de la vie foetale et de souvenirs de la naissance, ainsi que de conversations entières et d'évènements précis.

Dianetics

Ron Hubbard a donc fait ce travail dans les années 40 et il l'a publié dans un livre titré 'Dianetics, une Science Moderne de la Santé Mentale' en 1950. C'était devenu un best-seller.

La Russie l'a contacté et voulait l'embaucher, les russes le voulaient car ils avaient reconnu que les techniques de ce livre pouvaient être inversées de façon à développer des outils de guerre psychique et des techniques pour contrôler l'esprit et le mental [mind control].

Les russes avaient compris que les techniques de perceptions hors du corps, développées par Ron Hubbard, pouvaient être utilisées pour espionner et glaner des renseignements dans des lieux éloignés. Ils avaient compris que la puissance de l'esprit pouvait se concentrer à distance pour influencer les pensées d'autrui.

Maintenant, après Camelot, j'ai réalisé qu'à l'époque (dans les années 50) nous avions récupéré des corps extraterrestres dans les épaves des disques. Je vois maintenant que la Russie et les États-Unis étaient intéressés par les techniques de Ron Hubbard non pas à cause d'une animosité réciproque mais parce que les gouvernements avaient vraiment peur du problème extraterrestre. S'ils avaient dit à Hubbard ce qui se passait, il aurait été heureux d'aider et s'en serait bien mieux sorti que ce qu'a fait notre gouvernement." - Dane Tops - Source - La Suite

Diouf, pour Ovnis-USA

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.