Didier de Plaige

Sommes-nous en guerre avec ET ? 1/2

janvier 17th, 2010 Posted in Janvier 2010
Steve Bass

Un article de Steve Bass, éditeur du Journal of Frontier Science, directeur d'état du Mufon, et correspondant du Research Institute on Anomalous Phenomena, à Kharkiv, Ukraine. Il ne s'attarde pas à valider chacun des points évoqués, considérant qu'ils sont acquis, et souhaite présenter une vue d'ensemble.

"Je suis fasciné par l'idée qu'il puisse y avoir une base sur la Lune. De même, les photos d'artefacts découverts sur place m'intéressent vivement. Ils nous suggèrent que l'humanité a été visitée par d'autres civilisations, et qu'elles ont utilisé la Lune comme base temporaire. La quantité de débris qu'on y remarque indique que les choses auraient mal tourné.

Mais tout cela concerne le passé. Que savons-nous aujourd'hui ?

De nombreux astronautes américains ont signalé qu'ils avaient observé des Ovnis. Le Colonel Leroy Gordon "Gordo" Cooper, de l'USAF, a évoqué les photos classifiées de l'Air Force, montrant un Ovni qui se posait sur la base AF d'Edwards, en Californie.

Il a décrit un engin en forme de soucoupe qui s'est approché du sol, a déployé un tripode, et s'est posé. Il avait remarqué que les photographes, juste après avoir pris ces images, étaient sous le coup d'une émotion intense. Ils s'étaient approchés du vaisseau, mais il avait aussitôt décollé, rétractant son tripode, et s'était éloigné. Tout cet épisode n'avait duré que quelques minutes.

Il y a une activité intense autour de cette planète. Pratiquement depuis le début de l'aventure spatiale, des astronautes ont rapporté que des appareils inconnus les avaient suivis, ou laissés sur place, et semblaient les observer.

Gordon Cooper
Donald Slayton

Les astronautes Donald Slayton (Apollo-Soyuz Test Project), James Lovell (Gemini 7, Gemini 12, Apollo 8, et Apollo 13), Frank Borman (Gemini 7 et Apollo 8), Scott Carpenter (Mercury-Atlas 7), et Eugene Cernan (Apollo 17) semblent avoir vécu des évènements similaires.

Pour quelle raison auraient-ils été observés ? Les visiteurs voulaient-ils examiner leurs capsules ? Ca semble peu probable, du fait que leur propre technologie dépassait largement la notre. Cherchaient-ils à voir si les astronautes tenteraient de réagir ? Mais que pouvaient-ils faire ?

La réponse nous fut donnée pendant la mission Apollo 11. Selon le livre "Above Top Secret" de Timothy Good, Neil Armstrong et aussi Edwin "Buzz" Aldrin avaient fait une observation incroyable ! Sur la face cachée de la Lune, l'équipage d'Apollo a pu observer un cratère, et juste à côté ce que Armstrong a décrit comme une base lunaire et des activités minières.

Armstrong savait bien sûr que les humains n'avaient pas encore posé le pied sur la Lune, et que notre technologie n'aurait pu permettre la construction et la gestion d'une base lunaire. Il réalisa donc que ce site avait nécessairement été mis en place par des aliens.

Lors d'un échange avec le centre de contôle de la NASA, à Houston, les opérateurs radio les avaient entendu s'exclamer : "Ces bébés sont énormes, Sir ! Enormes ! Oh mon Dieu ! Vous ne pourriez jamais imaginer une chose pareille ! Ils y a d'autres engins, alignés sur l'autre bord du cratère ! Ils sont sur la Lune et nous observent !"

Alors qu'Armstrong et Aldrin observaient la scène, un autre engin était venu à leur rencontre, adoptant la même orbite pour se placer à quelques mètres de la capsule Apollo. Armstrong était allé jusqu'à dire qu'il lui avait semblé percevoir une sorte d'avertissement : "Partez d'ici ! Et ne revenez pas !"

Neil Armstrong avait confirmé cet épisode, parlant d'une 'ville lunaire' pour évoquer la base, et il souligna que Apollo 11 avait été averti par un vaisseau alien.

Neil Armstrong
Alfred Worden

L'astronaute Alfred Worden avait également fait une observation toute aussi impressionnante. Alors qu'il pilotait le Module de Commande d'Endeavor, Worden était concentré sur de multiples tâches. Il avait effectué plusieurs sorties dans l'espace pour récupérer des banques de données sur le SIM (Scientific Instrument Module), situé à l'extérieur.

Le SIM avait été utilisé pour étudier la surface de la Lune. Il comportait plusieurs instruments scientifiques, dont une caméra panoramique, un spectromètre de masse, et une caméra de cartographie.

Il était en train d'étudier les données du SIM, lorsque Worden observa ce qui ressemblait à un vaisseau écrasé sur la face cachée de la Lune !

Alors... des extraterrestres se trouveraient et s'activeraient sur la face cachée de la Lune, de NOTRE Lune. Et il semble que ça dure depuis un bon moment. Ils ne souhaitent pas que les Humains se montrent dans le "voisinage", d'où l'avertissement.

Au fond, nous nous sommes comportés comme des Humains, et nous n'avons pas du les surprendre longtemps. Engagée en permanence dans une course aux armements, l'Amérique se devait d'être la première nation capable de mettre la main sur un engin alien, et de maîtriser sa technologie pour étendre encore davantage sa puissance militaire. Sans trop m'avancer, je pense que les Etats-Unis ont maintenant une avancée technologique considérable.

Vers la fin de la Seconde guerre mondiale, les super puissances mondiales étaient constamment surveillées par ce qu'on nommait à l'époque les Foo fighters. Ils volaient à proximité des avions Alliés et de l'Axe, et ils harcelaient les équipages." - Source

Suite et fin demain

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.