Didier de Plaige

Prévisions économiques pour 2010

janvier 5th, 2010 Posted in Janvier 2010

Ian Punnett recevait quatre experts économiques sur Coast-to-Coast-AM le 2 janvier : Gerald Celente, Joseph Meyer, Catherine Austin Fitts, et Robert Chapman, qui ont livré leurs prévisions pour 2010.

Gerald Celente et son Institut observent 300 indices qui lui permettent d'établir ses pronostics. Il avait annoncé la possibilité d'émeutes l'an dernier, et la faillite des grandes surfaces. Mais ses prévisions les plus pessimistes ne semblent pas devoir se réaliser...

L'analyste explique : "On peut prévoir les évolutions des marchés, mais pas les réactions des autorités. En 2009, les Etats-Unis ont dépensé des milliards de dollars, des sommes gigantesques qu'il était impossible d'imaginer, pour opérer des sauvetages ou garantir des établissements en situation de banqueroute.

Le niveau d'endettement des Etats-Unis est sans précédent. Mais c'est une fuite en avant, qui ne pourra empêcher la faiillite complète du secteur commercial.

La dévaluation du dollar est en train de se produire sous nos yeux. L'indice Dow Jones, actuellement supérieur à 10.400 points, vaut en réalité 8.200."

Gerald Celente
[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/C2C_Ian-Punnett_Economics2010.mp3]

Parmi les conseils qu'il est invité à proposer : "N'achetez que ce qui vous est nécessaire - Consommez localement - Considérez simplement votre habitation comme un lieu de vie, pas comme un investissement..."

"Je n'achète rien de ce qui est fabriqué en Chine. Il faut absolument éviter que la Chine occupe le rôle dominant. - Les autorités peuvent organiser la fermeture des banques pour faire une rétention de votre argent. Gardez surtout du liquide, si vous ne voulez pas être surpris. - L'une des tendances que nous observons est d'ordre géopolitique. Le Pakistan représente actuellement la plus grande menace. En conséquence, il peut se produire un évènement aux Etats-Unis qui serait aussi catastrophique que le 11 septembre 2001."

Sollicité par Ian Punnett, qui lui demande s'il y a malgré tout des points positifs dans cette crise, Gerald Celente répond : "Il est nécessaire que des choses dans ce pays disparaissent, et il ne faut pas essayer de les faire perdurer, afin que des éléments nouveaux puissent apparaître : nous pouvons attendre beaucoup des alternatives énergétiques : fusion froide, aimants permanents, énergie du point zéro..."

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.