Didier de Plaige

Le recueil de témoignages est privatisé

décembre 25th, 2009 Posted in Décembre 2009

La FAA (Federal Aviation Administration) vient de publier une recommandation, conseillant aux témoins de manifestations d'Ovnis d'adresser directement leurs rapports à l'une des sociétés du milliardaire Robert Bigelow. Un article de Jesus Diaz, publié dans la rubrique 'Sciences' du site Gizmodo :

"Il est l'un de mes héros, un aventurier de l'espace qui peut transformer le monde. Il y parviendra certainement, parce qu'il pense que c'est possible.

Sa compagnie privée - Bigelow Aerospace - a déjà placé deux stations spatiales en orbite basse autour de la Terre : Genesis 1 et 2. Elle a pour objectif de construire un hôtel dans l'espace, et le projet se déroule selon les prévisions. Le type peut avoir l'air d'un excentrique, avec sa moustache à la Errol Flynn, mais c'est avant tout un homme d'affaires.

Robert Bigelow a une véritable fascination pour l'espace, et tout ce qui s'y rapporte. Il n'a pas seulement investi des millions de dollars pour placer des hôtels en orbite terrestre. Une autre de ses companies est la Bigelow Aerospace Advanced Space Studies.

Parmi les récentes révisions des protocoles de la FAA - un document publié le 10 décembre - BAASS est désormais désigné comme l'organisation à contacter si vous êtes un pilote ou un contrôleur aérien et que vous avez observé Ovni."

Robert Bigelow

L'affaire est réglée en cinq lignes sur un document de 448 pages : "Les personnes qui souhaitent rapporter un phénomène Ovni ou inexpliqué doivent contacter une organisation de collecte des données telle que le BAASS (Bigelow Aerospace Advanced Space Studies)." Puis un numéro de répondeur et une adresse email.

FAA BAASS report

Jesus Diaz poursuit : "Il n'est nulle part recommandé de s'adresser aux militaires, et on ne nous indique pas un répondeur ou l'adresse email d'un département des Services secrets, ni de la CIA, ou la NASA. Mais uniquement de BAASS. S'agirait-il d'une voie de garage ? Pas vraiment. Voici la note de présentation de la compagnie :

"Nous sommes une filiale de Bigelow Aerospace. C'est une nouvelle structure de recherches qui se consacre à l'identification, l'évaluation, et l'acquisition de technologies innovantes, dans le monde entier, en rapport avec le développement d'engins spatiaux. Son siège est établi à Las Vegas, dans le Nevada. Nous recrutons des scientifiques de haut niveau..."

"Je n'ai malheureusement pas les compétences requises, mais j'adorerais travailler dans l'environnement protégé d'une base secrète installée au milieu du désert du Nevada. Il doit s'y passer des choses extraordinaires, parce qu'ils recrutent des astrophysiciens, des biochimistes, des microbiologistes, des spécialistes des nanotechnologies, des physiciens, et des experts en systèmes de propulsion et technologies furtives. Mais ce n'est pas tout :

"Les titulaires de maîtrises et de doctorats sont privilégiés. Les candidats devront satisfaire aux conditions requises pour bénéficier d'accréditations au niveau secret et top secret, et devront accepter de se soumettre à un examen minutieux de leurs antécédents." - Source

L'agence américaine de régulation de la navigation aérienne vient d'accorder un privilège étonnant à cet investisseur privé, qui cherche à mettre la main sur des systèmes de propulsion exotiques.

David Shiga, du NewScientist, se souvient d'avoir abordé le sujet avec lui : "Je lui avais demandé si son intérêt de longue date pour les Ovnis avait un rapport avec ses projets de stations spatiales, et il m'avait répondu : "C'est possible... mais je ne vous en dirai pas davantage..."

Bigelow tourism

Il est également surprenant de constater que la FAA a totalement négligé de préconiser le MUFON, actuellement dirigé par James Carrion. Robert Bigelow semble avoir court-circuité l'organisation ufologique, bien qu'il la finance déjà en partie. Quelques observateurs y verront la confirmation que les autorités américaines utilisent le milliardaire du Nevada comme façade pour récolter les informations sensibles, et les plus crédibles, sur tout ce qui a trait au phénomène Ovni. - Source

Bigelow avait racheté en novembre (pour un forfait de 800 dollars...) les sites web HBCC de Brian Vike, qui drainent chaque année des centaines de rapports.

C'est un peu comme si, en France, l'Administration de la Navigation aérienne demandait aux pilotes et contrôleurs aériens de rapporter directement leurs observations d'Ovnis aux patrons d'EADS...

Parmi les premières réactions, celle de MajicBar sur le forum Open Minds. Il rappelle le gouvernement américain à ses devoirs : "La FAA est l'agence gouvernementale qui est chargée de réguler le trafic aérien. Comment peuvent-ils dégager leur responsabilité ? Tout Ovni représente une menace potentielle pour la sécurité du pays, et l'USAF ou la NSA devraient se charger de traiter les rapports pour s'assurer que ces incidents ne présentent aucune menace, avant de les transférer à des organisations indépendantes (comme le BAASS, le MUFON, etc...)."

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.