Didier de Plaige

Interview de Nick Pope par LMH

décembre 23rd, 2009 Posted in Décembre 2009

L'enquêtrice américaine Linda Moulton Howe s'est intéressée à la fermeture du bureau Ovnis par le Ministère de la Défense britannique :

"Le M.o.D a confirmé que depuis le 1er décembre 2009, il a soudainement et mystérieusement fermé sa ligne téléphonique et son service email qui permettaient de recueillir les témoignages du public, bien qu'une vague d'Ovnis ait été observée au-dessus du pays en 2009. En fait, le nombre de requêtes FOIA n'avait jamais été aussi élevé." Ce sont les demandes de déclassification spécifiques que peuvent formuler les citoyens, comme aux Etats-Unis.

Elle a réalisé cette interview de Nick Pope, qui dure trente minutes.

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/LMH_Nick_Pope_dec09.mp3]

Linda Moulton Howe

"Il a travaillé pour le M.o.D pendant 21 ans et souligne que les enquêtes n'ont pas été suspendues lorsqu'il s'agit de rapports d'Ovnis provenant de pilotes, de contrôleurs aériens et autres témoins crédibles."

Lord Hill Norton

Ensemble ils évoquent la mémoire et les positions de l'amiral et Lord Peter John Hill-Norton, décédé en 2004 : "Il était absolument persuadé que certains Ovnis sont extraterrestres, et il savait que de hauts responsables étaient déterminés à maintenir le secret.

A l'époque, il fut l'équivalent de Colin Powell aux Etats-Unis. Mais son propre niveau d'accréditation ne lui permettait pas d'accéder à des secteurs réservés ni à des informations trop sensibles. Il n'était pas autorisé à rencontrer diverses personnalités."

Nick Pope ajoute : "Fondamentalement, la Grande-Bretagne se plie à toutes les injonctions des Etats-Unis. Mais j'ignore si la fermeture du bureau Ovni répondrait à une de leurs demandes."

LMH remarque que l'attitude des autorités américaines avec le Project Blue Book dans les années 60 était similaire : elle avait consisté à clore officiellement les débats, pour poursuivre ses recherches hors de la sphère publique.

LMH - "Nos visiteurs sont-ils hostiles, à votre avis ?"

Nick Pope - "Je l'ignore totalement, et je ne crois pas que Lord Hill-Norton se soit prononcé non plus."

LMH - "Quelle forme de divulgation pourrait se produire ?"

Nick Pope - "Je pense que nous devrions plutôt nous attendre à une découverte scientifique, apportant la preuve que nous ne sommes pas seuls dans l'univers, grâce par exemple au nouveau radio telescope, le Square Kilometre Array." (Sa construction doit commencer en 2013, les premières observations pourront avoir lieu à partir de 2017. Il sera vraiment opérationnel à partir de 2022).

"C'est sur le site web d'un observatoire extrêmement perfectionné comme celui-là que l'information pourrait d'abord être publiée."

LMH - "Les aliens pourraient-ils prendre l'initiative du contact ?"

Nick Pope - "Si nous sommes actuellement visités, ils en ont certainement la capacité. Je pense également que l'attitude récente du Vatican a été soigneusement calculée : soit ils sont au courant, soit ils ont des raisons de penser qu'il va se passer quelque chose."

Nick Pope

LMH ne manque pas de publier ce rappel, extrait d'une interview TV réalisée en 2000 : "Il y a des objets dans notre atmosphère qui ont une avancée considérable sur tout ce que nous possédons, de sorte que nous n'avons aucun moyen de les empêcher de débarquer, et s'ils étaient hostiles nous n'aurions aucune possibilité de nous en protéger." - Lord et Amiral Peter John Hill-Norton, ancien chef d'état-major au ministère de la Défense britannique (1971-1973), Président du conseil militaire de l'OTAN (1974-1977). - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.