Didier de Plaige

Les grands aliens bleus de Pandora

décembre 14th, 2009 Posted in Décembre 2009

Le film "Avatar" sort mercredi, réalisé par James Cameron, douze ans après Titanic. Un spectacle de 2h40 en 3D.

Des Marines sont envoyés sur Pandora, une planète toxique pour les humains, mais qu'ils dévastent pour extraire du minerai d'Unobtainium.

Ils auront à affronter les Na'vis, des aliens de trois mètres de haut. Les scientifiques de l'expédition, qui veulent préserver l'environnement de Pandora, vont s'opposer aux militaires.

Le réalisateur méle le dessin animé, le film traditionnel et le cinéma numérique. Cette production aurait coûté 500 millions de dollars. Cameron a inventé une nouvelle façon de filmer et les techniques qui lui étaient nécessaires :

"Il imagine alors une salle blanche, The Volume, dans laquelle 120 caméras sont implantées. Les acteurs sont revêtus d'une combinaison qui capte leurs mouvements. Le metteur en scène, lui, est devant un écran avec des joysticks. Le décor est généré sur ordinateur. Quand les acteurs jouent la scène, leurs avatars sont directement insérés dans la jungle, et le réalisateur peut, au choix, les regarder de face, de dos, de profil, d'en haut, d'en bas. Tout est filmé à 360 degrés. Il ne reste qu'à trier." - Source

Avatar

Cameron expliquait lors d'une projection : "J'ai voulu faire quelque chose qui ait toute la saveur de l'action, de l'aventure et de ce qui m'enthousiasmait lorsque j'étais plus jeune, mais je voulais aussi faire appel à la conscience, de sorte qu'en plus d'un divertissement nous soyons amenés à réfléchir un peu sur notre interaction avec la nature et nos semblables [...] Les Na'vi représentent au fond notre moi supérieur ou ce vers quoi nous essayons de tendre, l'image que nous aimerions donner [...] les humains dans le film, même si tous ne sont pas mauvais, représentent la partie de nous mêmes dont nous savons qu'elle pollue notre monde et nous conduit peut être vers un avenir assez sombre". - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.