Didier de Plaige

Kevin Randle & Frank Warren confirment Socorro

novembre 25th, 2009 Posted in Novembre 2009

C'est Frank Warren qui s'est chargé d'animer le programme radio hebdomadaire d'Angelia Joiner le 20 novembre. Il recevait le chercheur Kevin D. Randle.

"Randle étudie tous les aspects du phénomène Ovni depuis plus de 35 ans. De formation militaire comme pilote d'hélicoptère et policier, il a été employé par les services de renseignement et de relations publiques de l'US Air Force.

Randle connait donc bien le montage des opérations et les protocoles militaires, et comment ont été conduites les enquêtes sur les Ovnis.

Formé à l'Université d'Iowa, mais aussi à la California Coast University et l'Université Militaire américaine, il a étudié l'anthropologie, le journalisme. Il est diplômé en psychologie et dans l'Art de la Science Militaire.

Kevin Randle

Kevin Randle a parcouru les Etats-Unis pour interroger des centaines de témoins. Il a enquêté sur des dossiers conséquents comme le crash de Roswell, ou la vague d'Ovnis sur Washington, D.C. en 1952 qui avait été observée par les radars.

Kevin Randle

Il s'est également intéressé aux affaires d'abductions. Kevin Randle fut l'un des premiers à commenter les archives déclassifiées du Project Blue Book, à s'intéresser aux mutilations animales, et aux enlèvements.

Il fut aussi le premier à signaler l'intrusion d'aliens chez les habitants, et à suggérer la possibilité que des humains puissent coopérer avec des aliens.

Randle a commencé à publier sur le sujet Ovni en 1973, en rédigeant des articles pour plusieurs magazines nationaux.

Parmi ses nombreux ouvrages, "The UFO Casebook" paru en 1989, et "Roswell Revisited" en 2007. Son nouveau livre, sur les accidents d'Ovnis, est titré "Crash"; il sortira en 2010.

Randle avait provisoirement laissé de côté ses enquêtes sur les Ovnis quand il a été rappelé par l'armée pour servir en Irak de 2003 à 2004. Il a pris sa retraite de l'armée et de la Garde Nationale d'Iowa au rang de lieutenant-colonel." - Source

Kevin Randle, lancé par Frank Warren sur la polémique autour de l'affaire de Socorro, d'avril 1964, rejette toute nouveauté dans les recherches et la démonstration d'Anthony Bragalia. Il reconnait volontiers qu'il avait apprécié ses précédentes découvertes à propos de Roswell.

The UFO Casebook Rosswell revisited

Il souligne que le Professeur Allen Hynek n'avait pas manqué d'interroger le recteur de l'université locale de l'époque, qui ne croyait pas à un canular monté par ses étudiants. Hynek avait aussi adressé un éloge sans réserves au chercheur Ray Stanford pour la qualité de son enquête. Le principal reproche fait à Anthony Bragalia est d'avoir éludé tout débat, sans tenir aucun compte des réfutations élémentaires présentées par des chercheurs expérimentés.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

L'animateur et son invité se souviennent des efforts de l'US Air Force pour discréditer précédemment ce cas très documenté : "En 1995, ils ont même essayé de propager l'idée que ce pouvait être un test du module lunaire d'Apollo (LEM) à White Sands, qui se serait déporté jusque là... en oubliant que les essais avaient commencé l'année suivante... En outre, les prototypes des LEM restaient attachés au sol."

A propos de l'ordre donné à Lonnie Zamora de ne pas divulguer le vrai symbôle vu sur l'engin (un V inversé avec 3 barres horizontales), mais d'en proposer un autre (à gauche) : Kevin Randle pense que l'Air Force avait voulu se garder un moyen de vérification pour confronter d'autres témoins éventuels.

Fake symbol Real symbol

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.