Didier de Plaige

L’opération Ballons rouges de la DARPA

novembre 14th, 2009 Posted in Novembre 2009

L'agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) est à l'origine de l'Internet, avec la mise en place du réseau ARPANET en 1969. Elle vient de lancer "une compétition nationale" qui doit durer une dizaine de jours, du 5 au 14 décembre. Au 40ème anniversaire de l'Internet, le développement des "réseaux sociaux" comme FaceBook & Twitter intéresse particulièrement les autorités.

Il s'agit maintenant d'évaluer comment peuvent être utilisés ces nouveaux outils comme système de communication et de recherches. L'agence veut observer de quelle manière des équipes peuvent se constituer au plan national, "pour résoudre des problèmes qui requièrent des actions urgentes".

Le DARPA Network Challenge a pris la forme d'une compétition : "l'opération consiste à fixer 10 ballons météo de couleur rouge, de 3m de diamètre, en des lieux précis du territoire américain. Un prix unique de 40.000 dollars sera attribué au premier candidat qui sera capable de lister les 10 emplacements."

Les ballons seront placés le 5 décembre dans des endroits accessibles, et ils seront visibles depuis les routes avoisinantes. - Source

DARPA Weather balloon
CARPA logo

En cas de succès, malgré la dispersion des cibles, et dans une situation d'urgence, la NSA pourrait utiliser les membres des réseaux chaque fois qu'il sera utile de localiser une menace potentielle sur l'ensemble du territoire.

Le reste est affaire d'imagination : la paire de jumelles et le GPS, utiles pour repérer les ballons, seraient remplacés par des détecteurs de radiations selon les besoins...

Les autorités sont bien conscientes que le nombre de personnes susceptibles de se mobiliser sur les réseaux sociaux est bien supérieur à la totalité des agents du FBI et leurs informateurs, disséminés dans le pays. Des leaders vont se détacher, qui créeront des sites web pour collecter les renseignements, ils pourront même tracter pour acheter des infos...

La DARPA va scruter le déroulement précis de l'opération, et compte en tirer des statistiques détaillées. Il est ironique d'engager les participants à rechercher un ballon météo, synonyme de leurre, depuis 60 ans, pour les ufologues.

Compléments & Commentaires

LCROSS

Après que la mission LCROSS se soit écrasée dans le cratère Cabeus le 9 octobre, près du pôle Sud de la Lune, l'équipe scientifique avait déjà pu constater la présence d'eau sous forme de glace.

La NASA a organisé hier une conférence de presse pour confirmer la présence de quantités "importantes" d'eau gelée. Le fond du cratère fut préservé des rayons du soleil pendant des milliards d'années.

Anthony Colaprete, responsable scientifique au Ames Research Center de la mission LCROSS, déclarait peu avant l'impact : "La découverte de grandes quantités d'eau permettrait l'implantation de bases permanentes sur la Lune, ou de réaliser les carburants nécessaires pour l'exploration de régions de l'espace beaucoup plus éloignées."

Il estimait qu'il pourrait y avoir "autant d'eau gelée sur la Lune que le volume total du Lac Erié" (l'un des cinq Grands Lacs d'Amérique du Nord).

Cette annonce intervient peu avant que le Président Obama rende son verdict final sur les propositions très restrictives de la Commission présidée par Norman Augustine.

Compléments & Commentaires

Moon Base 2 Moon Base 1
Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.