Didier de Plaige

Un moteur pour les Ovnis

novembre 9th, 2009 Posted in Novembre 2009

Comme chaque année en ouverture de la Conférence de Las Vegas, l'organisateur Ryan Wood a commenté le développement de son moteur de recherches UFOdex : en utilisant pour partie les ressources de Google, il est censé indexer tous les livres, articles, les rapports, les requêtes FOIA, les documents audios et videos, etc..

Selon Wood, l'avantage d'UFOdex est de permettre de retrouver des ouvrages indisponibles ou épuisés, et de les télécharger. Le moteur cherche également dans les Archives Nationales, la Bibliothèque du Congrès, les dossiers du FBI, le fonds des bibliothèques présidentielles...

Mais sa particularité est de faire remonter des informations depuis ce qu'il appelle les données enfouies, ou Deep Web.

Bill Ryan
UFOdex

"Google explore seulement 16% des archives de l'Internet : le contenu du Deep Web est 1.000 à 2.000 fois plus vaste que le web de surface." (environ 200.000 sites web sont peu exploités). - Source

Concrètement, le système lance des dizaines de requêtes simultanées. Il filtre également les données indésirables.

Son utilisation est actuellement gratuite, mais nécessite une inscription pour exploiter les résultats. La recherche audio et video est déjà réservée aux donateurs.

Dans cette interview sur KLAS-8, la chaîne locale de Las Vegas, l'argument de Ryan Wood consiste à isoler les Etats-Unis :

"Plusieurs gouvernements dans le monde ont commencé à déclassifier leurs archives Ovnis, y compris le Ministère de la Défense britannique.

Seul le gouvernement américain continue de prétendre qu'il n'a aucun dossier à divulguer..."

Il n'ignore rien des récentes rumeurs sur une prochaine Divulgation, mais ne pense pas que le Pentagone soit disposé à changer d'attitude.

Par ailleurs, Ryan Wood considère que l'étude des fraudes peut s'avérer utile :

"Nous sommes heureux de pouvoir exposer des affaires qui ne tiennent pas la route, comme les prétendus documents attribués à Edward Teller. Ce sont des faux, mais ils sont riches d'enseignement, et posent d'autres questions comme par exemple de savoir qui les avait fabriqués, dans quels buts, et ce qu'on peut en retirer comme leçons". C'est son père, le Dr. Robert M. Wood, qui a présenté samedi l'analyse du Mémo de cinq pages attribué à E. Teller. - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.