Didier de Plaige

La première lumière observée

novembre 4th, 2009 Posted in Novembre 2009

Les astronomes n'en finissent pas de remonter dans le temps : ils ont pu mesurer la lumière d'une étoile qui a explosé il y a 13 milliards d'années, soit peu après la naissance de l'univers. C'est 150 millions d'années plus tôt que le record précédent, et leur découverte vient d'être publiée dans la revue Nature.

Ce sursaut de rayons gamma, dont le code est GRB 090423 (pour Gamma-Ray Burst), émane d'une étoile géante disparue 630 millions d'années après le Big Bang (il y a 13,7 milliards d'années).

Deux équipes ont mesuré à 8.2 la valeur de décalage vers le rouge de l'objet, autrement dit le Redshift. L'image souvent utilisée pour représenter le Redshift est celle de la variation du son produit par un train quand il s'approche puis s'éloigne de l'observateur.

Exploding star

Il s'agit de l'allongement de la longueur d'ondes des rayons lumineux. C'est le plus haut niveau enregistré à ce jour, grâce au satellite américain Swift et à des télescopes terrestres. Pour Nial Tanvir et ses collègues de l'Université de Leicester, il montre que l'explosion s'est produite alors que l'univers n'était qu'à 5% de son développement actuel.

Bing Zhang

Bing Zhang, de l'Université du Nevada, apporte cette précision : "A cette époque très reculée, l'univers était environ neuf fois moins vaste qu'il ne l'est aujourd'hui."

Il ajoute : "Les explosions de rayons Gamma sont les plus puissantes dans l'univers. On estime qu'elles se produisent lors de la formation de trous noirs de la taille d'une étoile ou de neutrons très magnétisés en rotation rapide, lors d'événements cataclysmiques tels que l'effondrement d'une très grande étoile ou la fusion de deux objets stellaires compacts."

Dans le cas de GRB 090423, l'explosion de l'étoile avait été si brillante qu'elle éclipsa des galaxies entières. Cette étude devrait permettre aux scientifiques de mieux comprendre les premiers âges de l'univers. - Source

Compléments & Commentaires

Après 22 mois de travail, le physicien Axel Mellinger a réalisé une nouvelle image panoramique du ciel, centrée sur notre Voie Lactée. Ce professeur à l'Université du Michigan, a assemblé 3.000 photographies en haute résolution : "Ce panoramique montre des étoiles dont la luminosité est 1.000 fois plus faible que notre perception visuelle, et des centaines de galaxies, d'amas d'étoiles et de nébuleuses". Mellinger a parcouru plus de 40.000 kms pour aller prendre des photos numériques en Afrique du Sud, au Texas et dans le Michigan :

"A cause de la pollution lumineuse, de la diffusion atmosphérique, et de la lumière solaire dispersée par des poussières dans notre système, il est pratiquement impossible de réaliser une photo astronomique qui présente un fond parfaitement uniforme".

Axel Mellinger

Pour remédier à ce problème, Axel Mellinger a utilisé des données des sondes spatiales Pioneer 10 et 11. Elles lui ont permis de supprimer les luminosités indésirables sur chacune des photos. Il évite ainsi un effet de mosaïque.

Notre galaxie apparaît maintenant sous un angle imprenable. Mellinger souhaite que les planétariums du monde entier puissent disposer de son image de 648 megapixels. (clic = zoom) - Source

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.