Didier de Plaige

L’extradition du hacker est suspendue

octobre 29th, 2009 Posted in Octobre 2009

Le hacker anglais Gary McKinnon, agé de 43 ans, avait été interpellé en 2002 à la demande du gouvernement américain. Il risque toujours une peine de 60 à 70 ans dans une prison de haute sécurité s'il est extradé vers les Etats-Unis.

Ses avocats avaient entre-temps réussi à démontrer qu'il souffrait du syndrome d'Asperger, une forme d'autisme. Cependant, début octobre, la Cour suprême du Royaume-Uni rejettait son appel.

Alan Johnson, ministre de l'intérieur britannique, vient de décider de suspendre la procédure d'extradition, afin "d'examiner très attentivement de nouveaux éléments de nature médicale présentés par ses avocats."

Gary McKinnon
http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Gary_McKinnon_details.flv

Il a "stoppé le compte à rebours" pour laisser le temps à la défense de former un recours auprès de la Cour européenne des droits de l'homme, qui siège à Strasbourg.

Alan Johnson a justifié cette mesure en annonçant : "Nous devons veiller à ce que l'Article 3 de la Convention européenne des Droits de l'homme soit respecté."

Gary McKinnon est accusé d'avoir pénétré dans 97 ordinateurs de la NASA et de l'armée américaine. Il a reconnu que c'était pour y rechercher des preuves de contacts avec les extraterrestres.

Il aurait découvert que les Etats-Unis ont bénéficié de technologies exotiques, comme l'antigravité, et entretiennent une flotte secrète en orbite.

L'affaire était devenue un enjeu politique depuis plusieurs mois en Grande-Bretagne. Les partisans de Gary McKinnon mettent en cause les accords d'extradition qui seraient trop favorables aux Etats-Unis. - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.