Didier de Plaige

Lundi 31 Août

août 31st, 2009 Posted in Aout 2009

Chandrayaan-1 (vaisseau lunaire en sanskrit) ne répond plus. Un porte-parole de l'ISRO (Organisation indienne pour la recherche spatiale), l'a confirmé hier : "Nos efforts pour rétablir le contact ont échoué. La mission est considérée comme terminée".

La communication a été rompue vendredi soir à 20h GMT. Chandrayaan-1 avait été placée en orbite lunaire le 12 novembre dernier, pour cartographier la surface de la Lune depuis une altitude relativement basse de 100 km.

Deux jours plus tard, elle a éjecté une capsule de 29 kg (Moon Impact Probe) qui s'est écrasée comme prévu au pôle Sud de notre satellite, après avoir transmis des images et analysé l'atmosphère pendant les 25 minutes de sa descente.

chandrayaan1

Chandrayaan-1 devait produire des cartes en 3D pendant deux ans, et analyser des anomalies magnétiques. A part les clichés scientifiques sur la composition minéralogique du sol lunaire, les photographies de la première sonde indienne n'avaient pas suscité l'enthousiasme.

Chandrayaan1 MIP

Les premiers dysfonctionnements sur un capteur, brûlé par les radiations solaires, ont été détectés en juillet. On envisagea alors que l'avenir de la mission pourrait être compromis.

L'inde a consacré près de 80 millions de dollars à ce programme. Le pays a l'intention de mener à bien 60 missions spatiales d'ici à 2013, est d'envoyer des hommes dans l'espace avant 2015, en utilisant une version modernisée du vaisseau russe Soyouz.

En 2008, Madhavan Nair, le président de l'ISRO, avait annoncé que l'Inde envisageait ensuite d'organiser une mission scientifique vers Mars, avec des systèmes de fusée semi-cryogénique.

La mission Chandrayaan-2 est programmée pour 2012.

Il s'agira de poser un robot à la surface de la Lune, qui prélèvera des échantillons et les analysera sur place.

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.